Partagez | 
 

 i need your help (rp3)

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Ugo Rossi
avatar : Diego Barrueco
Messages : 107
Points : 121
Date d'inscription : 23/07/2018

MessageSujet: i need your help (rp3)  Lun 23 Juil - 12:41

Tu t’attendais pas à recevoir ce message d’Alessya, ta psychiatre. T’aurais pourtant dû t’en douter, après ce qui s’est passé entre vous, après que tu sois parti, persuadé qu’elle se jouait de toi pour continuer son travail même en dehors des heures prévues à cet effet. Tu d’y attendais pas et forcément, ça te fait l’effet d’une douche froide, d’une très douloureuse douche froide. Tu ne veux pas ça, tu ne veux pas la perdre elle, tu ne peux pas en fait, c’est aussi simple que ça. Si tu la perds, tu n’iras pas mieux, t’en as conscience parce qu’elle est la seule que tu veux voir, la seule avec qui tu veux discuter même si pour le moment t’es pas prêt à parler de toi. Tu t’imagines pas avec un autre, si cela arrive, tu vas finir complètement fou et cette fois-ci, pour de bon. Tu peux pas imaginer ne plus ressentir ce qu’elle te fait ressentir, tu te sentais enfin tellement vivant que tu refuses d’y renoncer. T’as pas le temps de penser, t’as le temps de rien. Le téléphone encore dans les mains, tu le vois te sourire. Tu comprends pas, pourquoi il sourit alors que toi t’as mal au cœur comme ça ? Ça le fait rire peut-être ? Tu regardes ta main, ce n’est plus le téléphone que tu tiens, c’est un flingue. Bien rapidement, ton regard se reporte sur Dylan. Non, tu ne peux pas avoir fait ça, pas toi, pas à lui. Tu le fixes, t’es complètement apeuré. Il a la poitrine en sang et c’est uniquement ta faute, comment t’as pu laisser le coup partir, comment t’as pu être aussi con. Dylan, non, Dylan attends on va réparer ça, on va réparer ça ! T’es à deux doigts d’hurler alors que tu te précipites sur lui pour l’accompagner dans sa chute. T’as les larmes qui commencent à couler, les doigts ensanglantés de son sang à lui. Putain non écoute moi Dylan écoute-moi ! Tu ne meurs pas, je vais.. je vais chercher de l’aide ! Je te promets je reviens avec de l’aide ! Tu le poses doucement sur le sol, faisant attention à sa tête. Tu regardes un peu, c’est pas beau à voir mais de toute façon, ta vue se brouille de plus en plus par les larmes. T’as le cœur qui bat vite, tellement vite que t’es persuadé qu’il va pas tarder à exploser. T’essuies tes mains sur ton t-shirt, y’a du sang partout, tu as tiré sur ton meilleur ami. Bien vite, tu te mets à courir de toutes tes forces, comme jamais tu ne l’as fait. T’as toujours le flingue dans la main mais tu te fiches que des gens puissent te voir comme ça, il faut que tu la trouves, elle est la seule à pouvoir te venir en aide.

Quand enfin t’arrives au cabinet, tu cours encore, t’as pas arrêté de courir et pourtant, en temps normal, t’aurais pas pu aller plus loin. Là, t’en peux juste plus mais tu continues. Monsieur arrêtez-vous, monsieur ! Tu t’en fous d’eux, t’as besoin d’elle. NON ! Faut que je la vois ! Tu manques presque un virage et finalement, t’arrives en trombe dans le bureau d’Alessya, ne te souciant pas que la porte ait été fermée. T’es en larmes encore, elles n’ont pas cessées de couler durant tout ton trajet. T’as les mains en sang, du sang partout, le sang de Dylan. Tu as le flingue dans la main, ça va l’effrayer alors rapidement tu fermes la porte et ferme à clefs. N’aies pas peur, n’aies pas peur, je vais pas tirer. Tu expliques en levant les deux mains et montrant de façon visible le pistolet pour qu’elle voit que tu n’as pas l’intention de la blesser. J’ai b’soin de toi. Tu geins en relevant le regard vers elle, ce regard embué de larmes par la scène que tu viens de vivre. C’est son sang Alessya, putain, je sais pas ce qui s’est passé ! Faut que tu m’aides, faut que tu le sauves, t’es médecin non ? Faut que tu viennes, faut qu’on aille le sauver ! T’es essoufflé, tu sais déjà plus ce que tu racontes, tu comprends pas comment ça a pu arriver et ça te fait peur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
avatar : Margot Robbie
Messages : 108
Points : 116
Date d'inscription : 23/07/2018

MessageSujet: Re: i need your help (rp3)  Lun 23 Juil - 12:43

Alessya avait fini cette soirée toute seule. Cette soirée qui avait bien commencé, où elle avait pu revoir Ugo son patient, avant qu'il ne vienne à la planter en plein milieu de la soirée. Planter était le mot. C'était l'effet qu'elle avait eu au niveau du cœur. Il lui avait planté un couteau dans le cœur, et avait ré ouvert certaines blessures.

Le rejet, c'était bien la pire des sensations qu'on pouvait ressentir. Alessya avait vécu ça pratiquement toute sa vie. D'abord par sa famille puis par les autres. C'était la raison principale qui l'a poussait à ne plus s'attacher, à accorder peu d'importance aux relations sociales. Parce qu'elles étaient toutes vouées à l'échec. C'était un comble pour une psy, mais elle avait l'impression d'avoir un attrait tout particulier aux mots, aux paroles, mais qu'elle n'était tout simplement pas faite pour les utiliser sans que ça ne brise son moi intérieur.

Elle rédigeait des rapports médicaux quand quelqu'un arriva dans son bureau en trombe sans frapper. Ugo. Son cœur abîmé s'enflamma. Elle voyait rouge. Très rouge. C'était tellement dur de mettre sa fierté de côté pour voir qu'il était présentement entrain de souffrir le martyr. Si elle n'avait écouté que sa propre personne, elle lui aurait envoyé une belle claque dans la figure. Mais là, c'était Alessya la psy qui prenait le dessus. C'était différent. Il fallait qu'elle mette sa rancœur de côté et qu'elle porte son masque de docteur. Il avait l'air tellement apeuré, tellement déboussolé, tellement vulnérable, qu'elle s'était précipitée vers lui quand bien même la rancœur la bouffait de l'intérieur.

- De quoi tu parles ? Lança-t-elle en l'observant. Respire et explique moi lentement.

Il était en plein délire. En tout cas, il avait les symptômes ; impulsivité, comportement inadapté, discours incohérent.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Ugo Rossi
avatar : Diego Barrueco
Messages : 107
Points : 121
Date d'inscription : 23/07/2018

MessageSujet: Re: i need your help (rp3)  Lun 23 Juil - 12:43

Elle a pas l'air de comprendre et tu ne peux pas lui en vouloir. Pourtant, t'es en sang, tu le vois pas. Et ce flingue que tu tiens, elle devrait comprendre que c'est grave, elle devrait s'agiter et te suivre pour que vous alliez sauver Dylan tout de suite. Tu peux pas le laisser comme ça, tout seul, tu peux pas faire ça. Il est comme ton frère et on abandonne pas son frère, t'en es persuadé, il faut que vous y alliez tout de suite avant qu'il ne disparaisse à tout jamais. ARRÊTE ! Tu lui hurles quand elle s'approche de toi. L'odeur du sang emplit tes narines, tu ne veux pas que ça soit la même chose pour elle, que ça vienne embrouiller son cerveau. Tu respires fort mais tu tentes de te calmer, elle a raison, il faut que tu lui expliques pour qu'elle puisse te suivre, pour qu'elle t'écoute mais c'est trop compliqué. J'ai tiré, j'avais ça, enfin non, enfin je sais pas c'était peut-être à lui mais je l'ai trouvé, le flingue! Et j'ai tiré, je crois. Non ça a tiré tout seul, je sais plus ! T'en peux plus de tout ça, tu comprends déjà plus comment ça a pu arriver, tu te souviens déjà pas de comment t'as pu lui tirer dessus. Alors forcément, tu lâches le flingue que t'as dans les mains. Si t'étais conscient, tu serais assez déçu de casser ton téléphone mais toi, t'es persuadé que c'est l'arme qui vient de tuer ton meilleur ami. Je... j'ai essayé d'appuyer mais ça saignait beaucoup, j'en ai partout, ils vont me trouver ! T'as les yeux qui brûlent, t'as la tête qui est en train d'exploser. Ça te fait tellement mal que tu finis par tomber à genoux devant elle, les mains sur ton visage. Plus de sang sur tes mains, tu as du les nettoyer, tu ne t'en souviens pas, les souvenirs s'estompent peu à peu. Faut qu'on aille le sauver. Tu geins une dernière fois alors que la tête commence à te tourner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
avatar : Margot Robbie
Messages : 108
Points : 116
Date d'inscription : 23/07/2018

MessageSujet: Re: i need your help (rp3)  Lun 23 Juil - 12:44

Elle ressentait sa peine, sa douleur, mais elle savait que ça n'était pas réel ce qu'il disait. Il était comme dans un cauchemar éveillé, son traumatisme lui revenait à la figure et il le revivait encore une fois.

Elle eut un mouvement de recul quand il cria d'arrêter. Son cœur tambourinait dans sa poitrine. Elle avait peur, oui. Surtout pour lui. Il pouvait devenir incontrôlable. Le seul moyen pour elle de gérer cette situation était d'arriver à le calmer avec l'aide de sa voix. Elle aurait bien voulu appeler les urgences afin qu'ils le prennent en charge mais Alessya craignait une fuite. Alors, elle allait se débrouiller seule en espérant que ça marche.

Elle s'agenouilla avec lui sur le sol, passa une main dans son dos qu'elle caressa pour le rassurer et ajouta :

- Ugo, ton meilleur ami est mort. Depuis quelques temps déjà. Tu es dans mon bureau, avec moi, et tu n'as pas de sang sur les mains. Tu n'en as pas. Regarde.

Elle caressa les mains du jeune homme qui étaient sensées être ensanglantées et lui montra les siennes :

- Tu vois? Il n'y a rien sur mes mains.

Elle soupira, compatissante.

- Je suis vraiment désolée pour ton meilleur ami. Je suis vraiment désolée que tu aies eu à vivre tout ça, ajouta-t-elle en caressant ses bras.

Elle se persuadait vainement qu'elle était entrain de faire son travail.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Ugo Rossi
avatar : Diego Barrueco
Messages : 107
Points : 121
Date d'inscription : 23/07/2018

MessageSujet: Re: i need your help (rp3)  Lun 23 Juil - 12:44

T'es complètement en détresse alors que petit à petit, les souvenirs s'estompent et tout devient de plus en plus flou, et toi t'es de plus en plus perdu. Tu sens encore l'odeur du sang tout autour de toi et ça t'emplit les poumons, te brûle le cœur et te fait tellement mal. T'as besoin qu'elle t'aide, qu'elle vienne le sauver, t'es pas capable de vivre sans Dylan, celui qui a été là pour toi, surtout ces trois dernières années, celui qui t'a sorti de ta merde. T'es par terre, les mains sur le visage et bien vite, tu la vois faire de même, tenter de te calmer et c'est tout ce dont tu avais besoin c'est certain. Tu l'écoutes mais secoue la tête, non, tu viens de le vivre, tu t'en souviens encore, pas nettement certes, mais tu t'en souviens tout de même. Non, je t'assure. Je l'ai vu... je l'ai vu moi, par terre, lui. C'est pas clair dans ta tête, tes mots sont pas clairs non plus, t'es juste paumé et personne peut rien n'y faire, en tous cas d'habitude. Sauf que là, tu sens ses mains sur toi et ça calme ton anxiété, petit à petit. Ses caresses sont tellement agréables que tu ouvres les yeux pour regarder tes mains propres. Elle caresse tes mains, tu regardes. Il n'y a rien. tu répètes alors dans un souffle avant qu'elle n'ajoute des excuses. Ton regard baisse sur ton t-shirt, il n'y a rien non plus, tu viens de faire une hallucination, encore. Parfois elles sont aussi violentes que celles-ci, parfois non, mais toujours tu dois les gérer seul, tu dois prendre le temps de réussir à prendre le dessus sur ces pensées qui t'assaillent. Tu ne comprends pas pourquoi aujourd'hui, alors que tu ne l'as jamais fait, tu es venu chercher de l'aide, auprès d'elle, mais c'est ce qui s'est passé. Me laisse pas, m'abandonne pas, j'ai besoin de toi. Tu réclames alors avant de poser ta tête sur son épaule, t'es complètement épuisé, tu calcules pas ce que tu dis mais là, t'as juste besoin de sentir qu'elle est là pour toi, que t'as quelqu'un.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
avatar : Margot Robbie
Messages : 108
Points : 116
Date d'inscription : 23/07/2018

MessageSujet: Re: i need your help (rp3)  Lun 23 Juil - 12:45

Ce n’était pas la première fois qu’Alessya voyait ce genre de personnes, en proie à des hallucinations. Elle prenait aussi en charge un jeune homme qui avait ce genre de troubles. Ce n’était jamais simple. C’était toujours dur, même pour un professionnel expérimenté, de lire la douleur dans les yeux de quelqu’un, et de devoir réparer un cerveau brisé. Ce n’était pas impossible, mais les séquelles étaient souvent présentes. Quand un traumas marquait l’esprit, il était toujours là, quelque part, à nous hanter. On ne pouvait pas changer le passé. On ne pouvait pas changer les choses horribles qu’on pouvait vivre. Mais on pouvait changer notre propre relation à cet événement, et formater notre cerveau à le concevoir autrement. C’était tout l’intérêt de l’EMDR, une technique utilisée en psychologie pour réduire les traumas à un simple souvenir sans équivoque pour la conscience.

- Je te crois, Ugo. Je sais que tu l’as vu. Mais pas aujourd’hui, lui souffla-t-elle.

Elle continuait de l’apaiser en le caressant, pour qu’il reprenne ses esprits, pour qu’il se sente en sécurité avec elle, et pas au milieu d’une scène de crime. Il semblait que ça fonctionnait. Une partie d’Alessya s’en voyait soulagée.

Puis, il laissa tomber sa tête contre son épaule. Il lui avoua qu’il avait besoin d’elle. Alessya avait besoin de lui aussi, elle avait l’impression. C’était étrange. Elle allait se résoudre à faire deux conneries au lieu d’une seule. Sa tendance à tout foutre en l’air la rattrapait toujours.

Elle prit son visage entre ses mains et déposa ses lèvres sur les siennes. Elle en avait eu envie depuis le premier jour qu’elle l’avait vu. C’était un baiser doux, simple, chaste. Se rendant compte de sa connerie, elle se détacha rapidement, presque brutalement et se redressa sur ses jambes.

- Je suis désolée je sais pas ce qui m’a pris. Je pense pas être celle qui te faut pour te sortir de là, lança-t-elle, nerveusement.

La deuxième connerie était de vouloir l’abandonner encore une fois. Enfin, elle ne voulait pas. Mais elle avait l’impression que ce n’était pas une option.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Ugo Rossi
avatar : Diego Barrueco
Messages : 107
Points : 121
Date d'inscription : 23/07/2018

MessageSujet: Re: i need your help (rp3)  Lun 23 Juil - 12:45

T'as besoin d'aide, c'est certain, tu te l'es jamais avoué mais aujourd'hui, en larmes dans les bras d'Alessya, tu commences à comprendre que tu as en effet bel et bien besoin d'aide, sinon tu n'en sortiras pas indemne. Tu ne l'es déjà pas en fait, tu t'en rends compte et tu le comprends, mais tu te sens pas prêt à faire pleinement confiance à quelqu'un et pourtant, Alessya elle commence à creuser ta carapace, c'est certain, tu ne peux plus te leurrer maintenant. Et surtout, tu ne peux plus te passer d'elle, c'est trop tard, elle en a trop vu et toi, t'as trop besoin de sa présence. Alors tu te reposes contre elle, parce qu'elle est la seule capable de calmer les palpitations de ton coeur, la seule qui puisse transformer dans palpitations négatives en palpitations positives et tellement agréables.

Quand tu sens ses lèvres sur les tiennes, tu es surpris, évidemment que tu l'es. Tu ne t'attendais pas à ce qu'elle fasse ça mais surtout, tu ne t'attendais pas à ce que ses lèvres soient si douces, à ce que ce rapide baiser soit aussi agréable. T'aimerais qu'il continue encore et encore, parce que si maintenant tes mains tremblent, ce n'est pas de douleur. C'est une sensation que tu n'as encore jamais ressenti auparavant et c'est encore plus agréable que juste voir Alessya, que toucher Alessya, qu'entendre Alessya. Là, ce sont ses lèvres et c'est beaucoup plus magique.

Alors forcément, quand elle se relève d'un coup, s'excuse rapidement, t'explique une nouvelle fois qu'elle va t'abandonner, c'est la douche froide. T'es passé par tellement d'émotions en si peu de temps que tu comprends plus laquelle prime le plus. T'as le bonheur qui est redescendu d'un coup, toute joie qui t'a quitté. Alors à ton tour tu te relèves. Ne m'approche plus. Tu réponds simplement en remettant tes vêtements correctement. Tu trembles encore, ça, ça va durer quelques heures encore. Tu regardes par terre ton téléphone cassé, fallait que ça tombe sur le téléphone, quelle merde. T'as une boule douloureuse dans la gorge et t'aimerais pouvoir trouver les mots pour qu'elle change d'avis mais c'est impossible, y'a que ça qui sort, que ta carapace qui se referme d'un coup. Je chercherai un autre psychiatre et j'aimerais que vous supprimiez mon numéro, je sais pas comment vous l'avez eu, qui vous l'a donné mais vous le supprimez et vous m'oubliez. Trouvez un autre patient dérangé pour briser son coeur mais moi, c'est trop tard, j'en ai déjà plus. T'es froid, t'es dur, tu utilises ce que t'as vu sur ce site à la con qu'ils ont créé et sur lequel tu t'es inscrit. Elle aussi y est, tu l'as bien vite trouvée et t'as décidé de surveiller ce qu'il pouvait se dire, ça craint mais c'est comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
avatar : Margot Robbie
Messages : 108
Points : 116
Date d'inscription : 23/07/2018

MessageSujet: Re: i need your help (rp3)  Lun 23 Juil - 12:45

Alessya avait juste succombé à la tentation, car elle ne savait pas faire autrement qu’y céder. C’était trop douloureux la frustration. Mais les conséquences qu’allait amener son geste le serait bien plus encore. Elle avait merdé, encore une fois. Ses lèvres avaient pris le contrôle des siennes, dans une cohésion parfaite, comme si les aimants d’Alessya avait trouvé ceux avec qui s’allier. Tout avait été parfait pendant ces quelques secondes qui avait eu un goût d’éternité.

Puis, le choc de la réalité. C’était son patient. Elle était soignante. Quel psy oserait embrasser son patient ? Quel psy voudrait semer encore plus le trouble dans l’esprit de quelqu’un qui était déjà bien abimé ? Elle se sentait vraiment mauvaise. Oui, il avait raison. Elle aimait bien se jouer des gens en réalité. Elle n’était bonne qu’à ça, la blonde. Elle n’était bonne pour personne.

Elle avait mal encore une fois. Cette douleur si singulière qui portait le nom d’Ugo. Cette délicieuse peine qui s’insinuait dans ses veines comme un poison. La colère prenait la place. Parce que tant qu’elle ressentait de la colère, elle ne tomberait pas en morceaux là, devant lui. Tant qu’elle brûlait, rien ne pouvait l’éteindre. Elle ne serait pas éteinte. Pas encore une fois.

- Ta réaction est plutôt malvenue pour quelqu’un qui plante les gens sans laisser le temps de s’expliquer.

Puis, les mains tremblantes à cause du stress et de la colère qui lui bouffaient les entrailles, elle finit par avouer :

- T’es pas sensé savoir l’effet que tu me fais, mais c’est le cas. Et ouais, c’est pour cette raison qu’on peut plus se voir. Moi je plante pas les gens. Je le dis en face à face, le critiqua-t-elle pour son comportement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Ugo Rossi
avatar : Diego Barrueco
Messages : 107
Points : 121
Date d'inscription : 23/07/2018

MessageSujet: Re: i need your help (rp3)  Lun 23 Juil - 12:46

T'es en colère à l'intérieur et pourtant, tu montres rien, t'es juste de marbre, t'es juste en train de te protéger de la douleur qu'elle pourrait te faire ressentir si tu te laissais aller. Tu te refuses ça, tu te le refuses complètement et t'as besoin de te protéger d'elle, parce que désormais, tu la considères comme un danger pour toi et pour ta santé mentale. M'embrasser est plutôt malvenue de la part d'une psychiatre. tu réponds alors avant de passer une main sur ton visage, c'est ridicule de jouer à ça, à celui qui a le plus tort, à celui qui est le plus con. Tu la regardes, t'as envie de t'énerver tout autant que t'as envie de l'embrasser encore et encore, de sentir sa peau sous tes doigts, de sentir son odeur enivrer tous tes sens. Alors, je suppose qu'il vaut mieux qu'on ne se voit plus en effet. Faudrait pas que t'aies encore envie de m'embrasser. t'as la voix plus douce, tu peux pas t'en empêcher, t’arrive pas à t'énerver, la seule chose à laquelle tu penses, c'est à ce baiser. C'est ainsi que tu te rapproches d'elle, tu prends une confiance nouvelle que tu ne connaissais pas chez toi et tu te plantes devant elle. Je te fais quel effet exactement ? tu demandes alors en restant planté là. T'as envie de jouer avec le feu, c'est mieux que rien, c'est mieux que faire comme si t'étais insensible à tout, parce que c'est plus le cas : t'es pas insensible à elle. Et t'as envie de jouer, de te brûler, d'apprendre à connaître cette partie de toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
avatar : Margot Robbie
Messages : 108
Points : 116
Date d'inscription : 23/07/2018

MessageSujet: Re: i need your help (rp3)  Lun 23 Juil - 12:46


Pourquoi elle lui avait raconté ça ? Pourquoi elle lui avait dit qu’il lui faisait de l’effet ? Etait-ce vraiment le cas ? Elle ne savait pas. Elle ne savait plus où elle en était avec lui. Peut-être qu’elle était entrain de jouer avec ses propres sentiments, parce qu’elle n’était plus capable de déterminer si elle pensait vrai ou si c’était juste le contexte de leur énième rencontre qui la rendait fébrile. Tout chez lui la bouleversait.

- Oui, je sais. Je fais souvent des conneries c’est pour ça que je passe beaucoup de temps à trouver des solutions, admit-elle en soupirant.

Elle n’avait pas le droit de s’énerver contre lui pour ce qu’il venait d’émettre parce qu’il avait raison. Elle se fatiguait. Pour autant, elle était humaine. Comme tout le monde, elle en faisait des erreurs, mais Alessya avait toujours cette impression de causer du tort à tout le monde. Il allait lui aussi en payer le prix un jour ou l’autre, parce que tout qu’elle touchait se brisait. C’était comme ça. Elle avait quand même essayé de compenser cette malédiction en aidant les autres, mais cela ne l’aidait pas forcément, elle.

Elle leva les yeux vers lui quand il ajouta cette remarque de manière sarcastique. Son regard parlait pour elle. Oui, elle avait envie de l’embrasser, mais elle n’allait plus jamais le faire. Il fallait qu’elle s’y tienne.

Cette résolution prit feu quand il s’approcha d’elle, et qu’il lui demanda quel effet il lui faisait. Son coeur s’accéléra, la chaleur de la pièce sembla augmenter d’une traite. Elle recula légèrement et s’appuya sur son bureau. Elle se sentait tout à coup faible, vulnérable face à lui. Alessya évita son regard, cette fois.

- Oublie ce que j’ai dit. Tu me fais aucun effet. Je te l’ai dit je sors pas mal de conneries, haussa-t-elle les épaules.

Elle essayait de prendre un air nonchalant mais elle était entrain d’imploser de toute part. Elle voulait carrément l’embrasser là, comme si son dernier baiser lui avait laissé un énorme manque.

- On a commencé sur de mauvaises bases, on pourrait peut-être recommencé tous les deux si tu veux, ajouta-t-elle, gênée.

Tout était bon pour qu’ils reprennent une relation professionnelle normale parce que Alessya ne voulait pas être accro à lui, ne désirait pas le voir d’une autre manière parce que c’était trop dangereux de s’attacher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Ugo Rossi
avatar : Diego Barrueco
Messages : 107
Points : 121
Date d'inscription : 23/07/2018

MessageSujet: Re: i need your help (rp3)  Lun 23 Juil - 12:46

Tu sens encore ses lèvres sur les tiennes, tu n'arrives pas à te retirer ça de la tête, ça continue sans cesse à te parasiter le cerveau et tu dois te retenir de toutes tes forces pour ne pas l'embrasser à ton tour, en manque de la douceur de ses lippes. Alors tu décides de jouer un peu, à ton tour, pensant que peut-être, si tu entres dans un jeu pareil comme t'en parlait souvent Dylan, elle voudra de tes lèvres à nouveau et alors tu pourras ressentir encore le bien-être que tu as pu recevoir quand elle a posé ses lèvres sur les tiennes pour y sceller un doux baiser. Et pourtant, tes espoirs s'évanouissent bien vite, bien que tu n'arrives pas à savoir vraiment si elle dit la vérité ou si elle ment. Tu comprends plus rien et tu en viens à te rasseoir. Elle te perd complètement, un coup elle va trop loin, un coup elle arrête tout et toi, t'as l'impression d'être un petit chien derrière qui dit amen à ses faits et gestes et ça t'embête. Mais là, t'es juste trop fatigué pour dire quoique ce soit, ta crise t'ayant épuisé. Tu réaliseras plus tard ce qu'il s'est passé devant elle, à quel point sans que tu ne le veuilles, tu t'es ouvert à ta psychiatre. Tu me fais aucun effet non plus tu sais. tu lui réponds en haussant les épaules à ton tour. T'essaies alors de t'en convaincre, il est hors de question que tu la laisses gagner à ce jeu-là. Elle ne te plaît pas du tout, elle ne te fait rien, ce que tu as pu ressentir lors de vos échanges, de vos touchers, de ce baiser, c'est seulement ton imagination qui veut te faire croire certaines choses mais tu te trompes complètement et mieux vaut que tu le comprennes maintenant que plus tard. On recommence, en tant que psychiatre/patient. Bonjour je suis Ugo. t'es blasé, déjà, mais t'as pas envie de faire spécialement d'efforts, encore moins maintenant mais si elle veut reprendre à zéro, t'es prêt à jouer le jeu et hors de question désormais que tu n'ailles lui parler en dehors, elle est trop compliquée pour toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
avatar : Margot Robbie
Messages : 108
Points : 116
Date d'inscription : 23/07/2018

MessageSujet: Re: i need your help (rp3)  Lun 23 Juil - 12:46

Alessya désirait aller dans le sens de la raison pour une fois. Elle ne pouvait pas être déraisonnable, pas dans le cadre de son métier. C’était tout ce qu’il lui restait sa vocation, dont elle s’était tuée à la tâche pour obtenir son diplôme, son premier emploi, puis sa promotion pour être chef de service à l’hôpital. Elle n’avait plus rien d’autre dans sa vie qui l’attendait. Elle n’avait que ses patients, et son compte en banque bien remplie, finalement. En y réfléchissant bien, c’était triste d’avoir une vie aussi vide de sens et de liens sociales. Mais c’était son choix, quelque part. Elle avait voulu tout ça.

La blonde aurait voulu dire à Ugo à quel point elle se sentait vulnérable près de lui, à quel point son coeur battait vite quand il la regardait, à quel point elle se sentait vivante au moindre contact qu’ils pouvaient échanger… Mais rien n’était sortie. Le vide. Le néant. Ca, c’était Alessya dans toute sa splendeur décadente. Les mots la terrifiait, car les mots la terrassait.

Une pointe de déception s’insinua en elle quand elle entendit qu’Ugo ne ressentait rien pour elle. Elle préférait se persuader qu’il disait la vérité, parce que peut-être que ça l’était finalement.

La blonde désirait vainement recommencer avec son patient turbulent qui causaient tout pleins de séismes dans son corps. Peut-être que ça aurait pu être différent si elle n’était pas psychiatre.

- Alessya, souria-t-elle en lui tendant la main.

Ce sourire était faux. Comme tout ce qu’elle pouvait montrer. Elle n’avait qu’une seule envie ; crier, pleurer, partir, sans savoir vraiment pourquoi elle se mettait dans tous ses états.

- Ca va mieux… ? Si jamais ça t’arrive à un moment où tu n’es pas à mon cabinet, tu peux m’appeler. J’essayerai vraiment de t’aider du mieux que je peux parce que je veux pas qu’il t’arrive quelque chose, avoua-t-elle, inquiète.

La limite entre l’inquiétude du soignant, et l’inquiétude personnelle était floue, encore une fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Ugo Rossi
avatar : Diego Barrueco
Messages : 107
Points : 121
Date d'inscription : 23/07/2018

MessageSujet: Re: i need your help (rp3)  Lun 23 Juil - 12:47

T'es décidé à mettre un mur entre ce que tu peux ressentir pour Alessya et ce que tu penses, tu te décides à penser qu'en effet, elle ne t'intéresse pas. C'est simplement une jolie femme et c'est tout ce que tu as vu, toi qui n'a jamais eu de relations sérieuses, toi qui n'a connu que très peu de femmes, juste une très belle femme, une attirance physique qui s'arrête désormais ici. Et pourtant, tout au fond de toi, tu sais que tu ne fais que te mentir à toi-même. Que ton coeur bat plus rapidement que quand tu ne la vois pas, que t'as envie de la serrer tout contre toi et de rester avec elle au quotidien, des envies que tu ne connais pas, que tu ne comprends pas et qui te bouffent petit à petit. Une petite part est blessée de la tournure que les choses prennent, parce que t'aurais aimé tenter le diable, jouer avec le feu, mourir dans ses bras mais tu ne peux te le permettre, tu n'es pas prêt pour ça, ne le sera jamais et tu dois te faire aux sentiments que tu ressens sans pour autant leur donner raison. Tu t'empares de la main qu'elle te tend, la serre, vous revoilà au début. Tu es son patient et tu vas devoir te confier, même si cela te semble impossible. Je le ferai, je t'appellerai. Tu réponds uniquement ces quelques mots, t'as honte d'avoir fait ça alors que jamais tu n'étais parti demander de l'aide à quelqu'un lors de tes crises. T'as honte parce qu'elle a vu ta folie, elle a vu ta plus grande souffrance et ce, sans que tu ne puisses le décider, c'est ton cerveau qui a agi, sans toi. Je suis désolé que t'aies assisté à ça. tu t'excuses néanmoins, parce que tu t'en veux. Tu sais à quel point ça peut être violent, tu te souviens de certaines crises, tu en as filmé d'autres, pour comprendre, pour voir comment te soigner toi-même alors oui, tu sais exactement et tu sais que toi, ça te fait peur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
avatar : Margot Robbie
Messages : 108
Points : 116
Date d'inscription : 23/07/2018

MessageSujet: Re: i need your help (rp3)  Lun 23 Juil - 12:47

Alessya avait honte d’elle-même, honte de son comportement envers son patient. Ca ne lui était jamais arrivé. Jamais elle ne se serait dit qu’elle pourrait ressentir des choses de la sorte envers quelqu’un, déjà, puis envers quelqu’un qui nécessitait des soins. Elle était toujours aussi paumée même si elle essayait de se convaincre qu’il valait peut-être mieux reprendre une relation normale avec lui pour que le flou ne s’évapore autour d’elle. C’était logique en soi. Ils s’étaient vu en consultation, puis en dehors, alors la limite professionnelle n’était plus vraiment défini, et elle avait besoin de ré apparaître même si Alessya ne le désirait pas vraiment.

Elle crevait d’envie de ses lèvres. Elle crevait d’envie de lui tout court en fait. C’était une délicieuse souffrance qui lui tiraillait les entrailles. La blonde avait simplement envie qu’il l’appelle en fait, mais elle était incapable de lui proposer plus, alors que ce n’était pas l’envie qui manquait. Elle avait l’impression que quelque chose clochait chez elle.

- T’as pas à t’excuser. Je suis plutôt contente d’avoir pu t’aider, et d’avoir été là pour toi, en quelques sortes.

Elle soupira en regardant l’écran noir de son téléphone et repensait aux choses qu'elle avait pu voir sur cette application idiote.

- J’ai pu voir ce qu’ils ont dit sur toi au sujet de ton meilleur ami… Je sais que t’es pas un tueur. Je sais que tu l’as pas fait. Ca compte pas ce que je te dis parce que t’es quand même allé en prison, mais t’as vraiment pas le profil type du psychopathe.

Elle tentait de le rassurer afin de le mettre en confiance, tout simplement parce qu’elle croyait en lui. Peut-être qu’il allait encore s’énerver, mais elle ne cherchait pas les ennuis. Juste à être sincère et vraie avec lui.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Ugo Rossi
avatar : Diego Barrueco
Messages : 107
Points : 121
Date d'inscription : 23/07/2018

MessageSujet: Re: i need your help (rp3)  Lun 23 Juil - 12:48

Ces dernières années, t'as été le mec renfermé, le mec solitaire, le mec sans relation amoureuse, le mec que personne n'approche. Ça ne t'a pas trop dérangé jusqu'à aujourd'hui, jusqu'à maintenant avec Alessya. Parce que petit à petit, tel un poison, elle s'insinue dans ta tête et y creuse sa place, refusant par la suite d'en sortir. C'est déjà trop tard tu le sais, tu l'as su dès que tu l'as vue en réalité, que tu serais condamné à revoir ses yeux, à revoir son visage dans ta tête. C'est dur pour toi mais c'est comme ça, de toute façon tu commences à avoir l'habitude de devoir supporter des choses difficiles et cette pseudo histoire très étrange avec Alessya va être une de ces choses plus que difficiles, tu en es certain, c'est de toute façon, déjà fortement le cas. T’as pas à t’excuser. Je suis plutôt contente d’avoir pu t’aider, et d’avoir été là pour toi, en quelques sortes. Tu souris doucement, tu aurais préféré que tout cela se passe différemment, que tu n'aies pas besoin d'elle pour faire passer ces images, ces sentiments, ces odeurs, ces pensées. Tu as trop honte de lui avoir montré, de la plus mauvaise des manières, cette part de toi que tu avais réussi à dompter, pour un temps. Après sa mort, après ton procès, il t'arrivait plusieurs fois par semaine d'entrer dans ce genre de crise de folie et tu ne savais pas comment les gérer. Aujourd'hui c'est différent, elles sont toujours là mais pas aussi violentes. Tu entends Dylan, tu le vois parfois mais une scène comme celle que tu viens de vivre, c'est extrêmement rare aujourd'hui et heureusement, car tu deviendrais fou pour de vrai, plus que tu ne l'es déjà. Tu l'écoutes parler, tu n'avais rien de plus à ajouter. A peine elle commence, tu en viens à te crisper. Ta main vient serrer le rebord de la chaise, faisant blanchir tes jointures. Vous n'avez pas le droit de parler de lui, de ça, de quoique ce soit. Tu reprends le vouvoiement, en même temps que la façade que tu te créés pour ce genre de moments difficiles à supporter. En fait vous m'espionnez. C'est autorisé ça ? Je crois pas. tu ajoutes, sachant pertinemment que de toute façon, tu as fait la même chose. Tu as vu les questions qu'elle a pu recevoir. Tu l'as fait pour pouvoir la connaître un peu. T'y as appris pas mal de choses d'ailleurs : elle a fait du mal à un autre homme, et ça, ça te fait peur pour toi. Elle croit pas en l'amour et ça, tu veux bien la rejoindre là-dessus. T'y as aussi lu des trucs sur toi, que t'as vite passé d'ailleurs, ça te gêne tout ça et pourtant, tu t'enlèves pas du réseau social, comme si t'attendais quelque chose de particulier. Peut-être que je suis un psychopathe mais que je le cache bien. Vous le verrez si vous continuez à m'espionner comme ça, simplement pour que je vous parle alors que j'en ai pas envie. Tu termines, desserrant peu à peu ta main sur le fauteuil. Tu lui en veux, d'avoir fouillé, de connaître déjà des choses sur toi parce que c'est censé être ton jardin secret.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
avatar : Margot Robbie
Messages : 108
Points : 116
Date d'inscription : 23/07/2018

MessageSujet: Re: i need your help (rp3)  Lun 23 Juil - 12:48

Alessya n’avait pas pensé à mal en parlant de son meilleur ami, bien au contraire, elle avait simplement chercher à établir un contact, à le rassurer, à lui dire qu’elle n’était pas comme tous les autres à penser que c’était un meurtrier. Elle ne s’était pas attendue à cette réaction. Avec lui, en fait, elle ne s’attendait jamais à rien. Il passait de la sympathie à l’antipathie en un quart de secondes.

Elle ne l’espionnait pas vraiment, en réalité. Cette application recensait tous ses contacts automatiquement, alors comme elle avait son numéro, ses réponses s’étaient affichées. Ce n’était pas du voyeurisme, enfin, c’est ce que l’application désirait pas elle.

- Tu crois vraiment que c’est de l’espionnage quand tu vas déballer ta vie sur les réseaux sociaux ? Non, en fait, ça l’est pas. T’es dans mes contacts, alors c’est apparu c’est tout.

Elle allait sans doute arrêter de l’ouvrir en fait, voire de tenter des rapprochements parce que ça l’épuisait. Elle finirait par tomber malade avec ses coups de chauds et de froids qu’il lui envoyait constamment. Mais n’était-il déjà pas trop tard ? Elle commençait, sans le savoir à percevoir des symptômes d’une maladie inconnue. Surtout qu’elle était pratiquement sûre à cent pour cent qu’il avait lui aussi fouillé sur son profil.

- Ca m’apprendra à faire des compliments et à essayer d’être sociable. Le message est passé, lança-t-elle, un sourire froid sur les lèvres.

C’était pas la première fois qu’elle employait cette phrase. En même temps Alessya en avait marre d’essayer de se montrer avenante et gentille pour se prendre des râteaux. Son ex lui en faisait baver de la même manière. Toute inquiétude était toujours mal interprétée. Elle n’en voulait pas à Ugo pour ça. Comme elle avait quand même du recul sur sa situation, elle se disait simplement qu’elle était juste nulle pour faire des compliments et pour transmettre son inquiétude.

- Du coup, ça te dit de revenir la semaine prochaine ? Ou dans deux semaines ? Demanda-t-elle professionnellement, en essayant de ne pas tenir compte de son attitude blessante.

S’il la blessait constamment, c’était sans doute que finalement, il n’avait pas forcément envie d’aller plus loin. Quelque part ça la rassurait beaucoup. De l’autre côté, elle se sentait brisée.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Ugo Rossi
avatar : Diego Barrueco
Messages : 107
Points : 121
Date d'inscription : 23/07/2018

MessageSujet: Re: i need your help (rp3)  Lun 23 Juil - 12:48

T'es sec, peut-être même un peu méchant mais tu t'en sens obligé, t'as besoin de te protéger de tout ça parce que les souvenirs sont encore trop douloureux pour que tu puisses en parler, ou même en entendre parler. Tu le vois et l'entends déjà suffisamment pour en plus en discuter avec quelqu'un, c'est trop de souffrance pour toi, t'y penses presque tout le temps. Depuis sa mort, Dylan parasite tes pensées. T'es épuisé par cette journée, par la crise qui vient de passer et qui est désormais totalement retombée et le fait de devoir te bagarrer encore et encore avec Alessya te fatigue encore plus, tu n'as plus qu'une envie : rentrer chez toi et dormir, rien de plus. C'est pas des compliments ça, c'est fouiner et s'en servir contre moi pour me faire parler. J'ai compris que ton job c'était ça, je l'ai très bien compris mais t'es pas obligé de forcer comme ça et si t'en as vraiment marre, tu transfères mon dossier et tu seras débarrassée. tu expliques alors, tentant de calmer ta voix qui commence à monter par l'énervement que tu ressens dans tes veines et qui tape dans ton coeur. C'est impossible de ressentir autant de choses en même temps et pourtant, c'est ce qui se passe face à Alessya, t'as des tas de sentiments qui vont et viennent en toi et qui te perturbent au plus haut point, d'autant que c'est assez difficile de les ignorer. C'est toi qui vois mais maintenant tu te décides, soit on continue ensemble et par ensemble, j'entends une relation strictement professionnelle, soit tu me trouves quelqu'un d'autre. Tu réponds alors, restant fermement assis sur ta chaise en attendant une réponse. T'es en train de te fermer complètement, tu le sens et tu le sais et pourtant, ton corps tout entier réclame Alessya, t'as presque l'impression que ton coeur aussi mais ta tête, elle, refuse de faire quoique ce soit, t'empêche de te détendre face à elle et de baisser les armes. Tu ne craqueras pas, tu ne peux pas, c'est trop de souffrances. Tu le sais parce que t'as eu l'occasion d'en parler avec Dylan. Lui, il craquait pour une fille à chaque fois qu'il en croisait une, tu te souviens de ce qu'il te disait. C'est comme si tout en elle m'attirait tu vois, comme si je pouvais rien y faire. Quoique je fasse, faudra toujours que je retourne vers elle. C'est exactement ce que tu ressens avec Alessya, tu t'en rends peu à peu compte et pourtant, les autres mots de Dylan résonne en toi. Bah écoute, ça a encore mal fini. Façon c'est compliqué les femmes, elles font ce qu'elles veulent. Un jour t'es tout pour elle, le lendemain elles ont ton coeur dans la main puis elles le piétinent. Tombe jamais mec, jamais. T'as ces mots qui résonnent encore plus aujourd'hui et t'as bien l'intention de l'écouter, tu tomberas jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
avatar : Margot Robbie
Messages : 108
Points : 116
Date d'inscription : 23/07/2018

MessageSujet: Re: i need your help (rp3)  Lun 23 Juil - 12:48

Alessya n'avait pas envie de laisser partir Ugo même si elle était tellement énervée par ses mots qu'elle aurait pu juste le foutre dehors là, tout de suite. C'était ça ses remerciements pour l'avoir aidé il y a deux minutes ? C'était son métier, mais elle méritait quand même un merci ou au moins un peu de plus de considération. C'était trop compliqué de le gérer, lui et son côté caractériel. Pourtant Alessya aimait les challenges, et elle voulait qu'il reste à elle, professionnellement parlant.

- J'ai rien forcé du tout et t'as vraiment un problème d'interprétation des mots. C'était sans sous entendu, vraiment. Évidemment que tout peut m'aider à t'aider, je sais pas c'est normal ! SI t'as envie de t'en sortir c'est tout le but de parler. Comme tu parles pas, j'essaie de te provoquer et t'as vu ça marche plutôt bien, t'as jamais été aussi bavard ! Lança-t-elle en soupirant.

C'était peut être du jugement mais il allait un peu loin dans la paranoïa. Elle avait juste tenter de le rassurer et elle l'avait braqué. Bref, il était vraiment complexe. Il avait de gros problèmes de confiance, ça, c'était peu de le dire. Au moins c'est toujours ça qu'elle avait réussi à percevoir de son comportement. Il n'avait sûrement pas conscience que derrière son énervement, ses mots blessants, ses réactions extrêmes, il permettait aussi à Alessya de le connaître, chose qu'il ne voulait pas mais qu'il faisait quand même sans le savoir.

Elle prit une moue amusée quand il lui donna le choix de continuer avec lui mais de manière professionnelle.

- Parce que tu crois que je voulais autre chose dés le début ? Je me suis juste laissée emporter mais ça n'arrivera plus. Je fais mon travail, je suis professionnelle, mon but est de te faire parler et toi tu le prends personnellement.

Elle savait très bien qu'elle mentait. Mais c'était trop dur de s'avouer qu'elle aurait sans doute désirer plus avec lui si elle n'était pas sa psychiatre.

- Je veux continuer à te prendre en charge et à t'aider, ajouta-t-elle.

Parce que Ugo c'était une coquille fermée à double tour. Et elle voulait être là quand elle s'ouvrirait. Elle désirait même en être la raison, et Alessya n'abandonnait jamais aussi facilement. Alors, elle allait réussir. Et pour ça, elle devait prendre ses distances avec les sentiments qu'elle ressentait à son égard. Elle était prête. Elle pensait l'être.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Ugo Rossi
avatar : Diego Barrueco
Messages : 107
Points : 121
Date d'inscription : 23/07/2018

MessageSujet: Re: i need your help (rp3)  Lun 23 Juil - 12:49

T'es un peu ingrat, c'est certain, t'as perdu tes bonnes manières. Ou peut-être que tu n'en as jamais eue, en même temps comment aurais-tu pu ? Personne ne t'a donné d'éducation, t'as du te débrouiller tout seul depuis le début et t'es plutôt satisfait de l'homme que t'es devenu, de pas avoir fini délinquant derrière les barreaux, t'es resté tranquille, t'es resté sage et même si des démons sont en train de te ronger, c'est toujours mieux que ce que tu aurais pu devenir si tu t'étais pas battu. Je suis bavard parce que tu m'énerves ! Est-ce que t'as vraiment envie de t'en sortir ou est-ce que si tu ne veux pas parler, c'est parce que tu ne veux pas aller mieux ? Peut-être que t'aimes bien en fait, revoir ton meilleur ami, l'entendre, bien que ça soit dans des conditions affreuses, c'est toujours mieux de le prendre dans tes bras pour de faux que de ne plus le voir du tout. D'autant plus qu'il arrive qu'il apparaisse normalement, sans sang et douleur et ces moments en réalité, tu les chéris plus que tout et t'es pas sûr d'avoir envie de les perdre. Tu veux pas rester fou mais tu veux pas laisser partir Dylan, ce serait encore plus dur. Je sais pas ce que je veux Alessya, je suis là parce qu'on ne m'a pas laissé le choix. tu expliques alors, lâchant un long soupir, t'installant plus loin dans le fauteuil sur lequel tu es assis. Elle t'assure que votre relation, et ce depuis le début, est strictement professionnelle. T'as du mal à le croire toi, elle t'a embrassé après tout, ce n'est pas vraiment très professionnel mais si elle tente de s'en convaincre, tu ne vas pas commencer à l'embêter avec ça alors tu hoches la tête tout simplement, acceptant qu'elle fasse son travail. Tant mieux alors, je veux que tu continues aussi. tu expliques alors très sincèrement, tu ne veux pas une autre psychiatre qu'elle, ce serait encore plus compliqué et impossible pour toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
avatar : Margot Robbie
Messages : 108
Points : 116
Date d'inscription : 23/07/2018

MessageSujet: Re: i need your help (rp3)  Lun 23 Juil - 12:49

Elle n’allait pas le dire, mais professionnellement parlant, c’était bon signe qu’il exprime sa colère. Après tout c’était une émotion. Et dès le départ, il n’avait rien montré. Petit à petit il commençait à dire ce qu’il pensait, à laisser exploser ce qu’il avait dans le fond.

- Que tu t’énerves c’est une chose, mais je suis pas ton punching ball pour autant. Va défouler ta haine autrement, je pense que tu en aies capable, on a du t’apprendre ça quand tu étais petit, le provoqua-t-elle.

Parce qu’elle n’allait rien faire pour apaiser sa colère. Elle avait plutôt envie de continuer à l’attiser, juste pour qu’il s’exprime, juste parce que Alessya avait une personnalité forte qui désirait se montrer aussi. Avec Ugo c’était comme ça en tout cas. Parce qu’habituellement, elle essayait toujours de tempérer la situation. Mais il fallait croire que c’était plus fort qu’elle, la jeune femme n’arrivait pas à rester objective, et à sa place.

Elle avait pris place en face de lui, mal à l’aise, parce que son corps était présentement une boule d’énergie. Cette sensation la rendait vraiment perplexe parce qu’elle arrivait toujours à porter son masque de thérapeute qui la protégeait du transfert de ses patients, mais là, son armure se brisait à mesure qu’elle parlait avec Ugo. Elle aurait pu arrêter avec lui, mais le défi et l’excitation de ses nouvelles sensations la poussaient à aller plus loin.

- T’en as besoin, c’est un fait. T’es pas fou mais t’as vécu trop de choses qui t’ont atteint et tes hallucinations sont juste là pour te rappeler que tu dois être soigné. Ca n’enlèvera jamais le passé. Mais ça permettra que tu aies moins mal. Et ça permettra que tu évites encore une fois de te mettre en danger.

Elle ressentit des frissons en disant cette dernière phrase. Elle imaginait Ugo mort. Ca lui faisait froid dans le dos. La blonde ne comptait pas laisser ça arriver. Elle hocha la tête quand il ajouta qu’il désirait qu’elle continue sur cette lancée avec lui. Il essayait toujours de dire les choses de manière à ne jamais s’inclure personnellement afin de rien laisser paraître. Cette démarche finirait surement par le trahir, et il ne s’en rendrait même pas compte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Ugo Rossi
avatar : Diego Barrueco
Messages : 107
Points : 121
Date d'inscription : 23/07/2018

MessageSujet: Re: i need your help (rp3)  Lun 23 Juil - 12:49

Tu sais qu’elle fait tout pour te faire parler, que c’est son métier et que c’est normal qu’elle fasse ça mais tu te retrouves à entendre des choses qui te blessent, bien trop rapidement à ton goût et tu te doutes que c’est utilisé à bon escient, pour que tu te décides à enfin parler. Alors pour la première fois depuis le début de vos échanges, tu décides de t’ouvrir un tout petit, juste un peu, de dire une seule chose pour coopérer, t’as envie que ça fonctionne un peu, au fin fond de toi. On m’a rien appris quand j’étais petit. Tu réponds simplement en haussant les épaules. Tu regardes pas vers elle, tu sais qu’elle doit être sacrément contente que tu lui aies enfin parlé. Alors comme t’es gêné, mal à l’aise et tout ce qui fait que d’un coup tu te sens mal tu ajoutes. C’est bon t’es contente ? avant de pousser un long soupir. Tu l’écoutes devenir sérieuse, dire que t’as besoin d’aide. Toi, t’en sais rien, t’es perdu entre tout ce que tu veux et ce que tu ne veux pas, tu sais plus trop pourquoi t’es là et t’as la peur de perdre à nouveau Dylan qui coule dans tes veines. Je suis pas en danger. Tu expliques alors, bien que tu n’en sois pas certain. T’as déjà failli mourir en fait, donc pourquoi ça se reproduirait pas ? T’as pas envie de mourir, c’est même pas quelque chose à laquelle tu penses aujourd’hui, ça t’est arrivé mais c’est plus le cas, c’était qu’une erreur à la con et te voilà bloqué ici à devoir prouver que non, tu n’es pas suicidaire. T’es épuisé, la journée a été compliquée et face à Alessya, t’es complètement perdu. Je sais pas si j’ai vraiment envie de perdre ça en fait, de perdre Dylan. Tu avoues alors, tête baissé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
avatar : Margot Robbie
Messages : 108
Points : 116
Date d'inscription : 23/07/2018

MessageSujet: Re: i need your help (rp3)  Lun 23 Juil - 12:50

Alessya avait du mal à comprendre pourquoi dès qu’il y avait Ugo avec elle, son corps s’embrasait, comme s’il prenait feu. Elle l’avait embrassé, il l’avait embrasé sous le coup de son regard électrique, sous le coup de sa voix suave, sous le coup de tout un tas de choses qui valsaient dans l’air qui régnait autour d’eux. Rien n’avait déjà égalé ça. Rien.

- Dommage pour toi. Il n’empêche que c’est pas une excuse, répondit-elle en haussant les épaules.

Il fallait après tout qu’elle se fasse respecter, qu’elle lui montre que c’était quand même elle qui menait la danse, même si cette danse était aussi conduite par lui. Sous prétexte qu’il n’était pas là de son propre chef ne signifiait pas qu’il pouvait faire ce qu’il voulait et agir comme il le désirait. Déjà qu’il l’avait blessé à plusieurs reprises sans même s’excuser, sans même s’en rendre compte, elle n’allait pas le laisser encore une fois porter atteinte à sa personne. Peut-être qu’en d’autres circonstances, ça ne lui aurait rien fait, mais là, tout la touchait, comme si elle était à fleur de peau.
Elle leva les yeux au ciel quand il lui demanda si elle était contente. Oui, elle l’était en réalité quelque part, mais elle préférait agir comme si ça lui importait peu.

Elle recentra directement son regard sur lui quand il parla de Dylan, son meilleur ami. Ca avait mis un peu de temps, mais petit à petit la coquille s’ouvrait.

- Tu penses que Dylan aurait voulu ça pour toi ? demanda-t-elle simplement. Réduire les crises ne l’effacera pas, Ugo. Il sera toujours là, il faut juste trouver un juste milieu entre continuer de penser à lui et t’éviter de passer ta vie à souffrir.

Il n’aurait surement pas désiré qu’il souffre tous les jours de sa vie. Le but n’était pas qu’il parte définitivement de sa vie, mais par contre, le but était de préserver la sienne au maximum.

- Ce n’est pas ta faute, ajouta-t-elle en suite, en sous entendant son meurtre.

Sa vulnérabilité la touchait en plein coeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Ugo Rossi
avatar : Diego Barrueco
Messages : 107
Points : 121
Date d'inscription : 23/07/2018

MessageSujet: Re: i need your help (rp3)  Lun 23 Juil - 12:50

Tu t'ouvres un peu, tu ne sais pas vraiment pourquoi ni comment c'est pleinement possible mais toujours est-il que tu le fais, dévoilant une toute petite partie de ta triste enfance. Elle a l'air de s'en moquer en fin de compte et tu comprends qu'elle ne plaisantait pas quand elle disait que tu ne lui plaisais pas vraiment, qu'elle n'était pas intéressée. En fait, elle n'est vraiment que ta psychiatre et le réaliser te fait ressentir une désagréable sensation à l'intérieur de ta poitrine. T'aurais préféré qu'elle mente, c'est certain, tu le comprends complètement. Est-ce que c'est parce que toi, tu es vraiment intéressé ou simplement ton égo qui apprécierait que tu plaises à quelqu'un. Tu es conscient que ton physique peut plaire, mais tu sais aussi que l'attirance ne s'arrête pas à ça. Dylan te l'a bien trop répété. Et tu comprends peu à peu que de toute façon, avec ta folie, aucune femme ne pourra vouloir de toi pour un baiser. Alessya a fait une erreur certes, mais ce sera la seule tu en es persuadé. Toujours est-il que toi, tu te laisses aller à la discussion, tu joues un peu le jeu. Tu sais que ça ne durera pas, que c'est seulement aujourd'hui parce que t'es tellement épuisé que tu réfléchis même plus mais mine de rien, ça fait du bien, tu dois l'avouer, d'enfin en parler avec quelqu'un qui ne te juge pas. Je sais pas. Je veux pas juste penser à lui, je veux le voir comme je le vois encore. Tu te rends pas compte, c'est comme s'il était là, je suis pas prêt à perdre tout ça. T'expliques alors. Quitte à ce qu'elle t'ait vue dans le pire état possible, autant que t'en profites pour te libérer un peu la conscience, pour te libérer de tes maux. T'aimes pas être exposé comme ça et là, c'est déjà beaucoup trop pour toi alors tu te lèves afin de marcher un peu, t'ouvrir un peu la tête et oublier que tu es en train de te confier de façon trop personnelle. Ce n’est pas ta faute. Tu aimerais la croire, mais ce n'est pas le cas. Tu secoues la tête à ses mots et ne répond rien. Bien sûr que c'est ta faute, tu pouvais sauter sur l'homme qui a tué Dylan, tu aurais pu tenter quelque chose, tu aurais pu faire tellement de choses pour lui sauver la vie mais tu n'en as rien fait, tu es resté caché à attendre que le drame passe, tu as fait comme si tu n'étais pas là sans même te soucier un instant que Dylan allait mourir, tu te sens autant coupable que devrait se sentir le réel meurtrier, parce que toi, t'as été témoin, spectateur, t'as rien tenté, rien aidé. T'as juste servi à rien, comme bien trop souvent. Pourquoi t'es psychiatre ? tu demandes alors, faisant comprendre par cette simplement phrase que tu n'as plus du tout envie de t'étaler sur le sujet, que c'est fini. Tu as eu quelques minutes d'ouverture mais ces minutes sont terminées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
avatar : Margot Robbie
Messages : 108
Points : 116
Date d'inscription : 23/07/2018

MessageSujet: Re: i need your help (rp3)  Lun 23 Juil - 12:50

Alessya profitait de ces quelques minutes d’ouverture pour poser les bonnes questions à Ugo. L’air de rien, elle avait du mal à ne pas se mettre à sa place, à garder les bonnes distances pour se protéger. Elle savait que trop bien ce que ça faisait de laisser entrer quelqu’un dans sa tête. Ca pouvait vraiment rendre barge. Alors, elle allait sans doute dépenser son énergie en essayant de recréer une armure, cette fois bien plus solide pour ne pas se laisser emporter par ses émotions qui turbinaient à l’intérieur d’elle.

Elle comprenait ce qu’il disait. Elle ne l’avait jamais expérimentée, mais la blonde savait que si on lui avait donné la possibilité de voir des gens éteints revenir en quelques sortes à la vie sous forme d’hallucinations, elle aussi elle n’aurait pas voulu les effacer.

- Je comprends, c’est tout à fait légitime. Le truc, Ugo, c’est pas le fait que tu le voies qui me pose problème, c’est les conséquences que ça entraine.

Et il n’y avait pas de juste milieu à ça. C’était soit Dylan s’évaporait entièrement de sa vie, soit il continuerait à subsister dans son esprit et à lui cause du tort. Pour autant, Alessya aurait vraiment voulu compter pour quelqu’un autant que Dylan comptait pour Ugo. Elle avait laissé entendre qu’il n’était pas responsable de son meurtre. C’était trop lourd à porter comme bagage, ça. C’était trop lourd et surtout trop toxique. Il ne la croyait pas, bien évidemment.

- Tu ne l’as pas tué. Tu as juste cherché à te protéger. N’importe qui aurait fait pareil à ta place. T’es pas une mauvaise personne, souffla-t-elle.

Il fallait maintenant qu’il vienne à s’en persuader. En tout cas, elle était sincère quand elle disait ces mots. Il la touchait d’une manière que jamais personne n’avait réussi à faire. Elle se voyait même frustrée de ne rien pouvoir faire de plus que de juste lui parler.

Elle souria légèrement à cette question. S’il fallait qu’elle se dévoile un peu pour qu’il continue à le faire, pourquoi pas après tout, c’était dans le cadre professionnel.

- Parce que j’ai toujours voulu aider les gens, que j’ai expérimenté certaines choses aussi dans le passé et je me voyais pas faire autre chose.

Malgré les désirs de son père qui la voulait avocate, elle avait persévéré dans ce chemin. Elle s’était pris des foudres, des tempêtes, mais elle avait bel et bien réussie. Pour autant, la vraie réponse à cette question, c’était simplement qu’aider les autres la faisait se sentir moins mauvaise, moins sale, moins abjecte. Elle avait l’impression de se racheter une conduite en aidant les autres, et elle espérait pouvoir augmenter l’estime qu’elle avait de sa propre personne par ce biais, histoire que personne n’aie à se sentir mal comme elle pouvait l’être.

- J'ai cru comprendre que tu excellais dans l'informatique, c'est toujours intéressant du coup de le savoir, parce que mon ordinateur plante constamment. Je viendrai surement te voir, un jour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Ugo Rossi
avatar : Diego Barrueco
Messages : 107
Points : 121
Date d'inscription : 23/07/2018

MessageSujet: Re: i need your help (rp3)  Lun 23 Juil - 12:50

Quand les hallucinations disparaissent pendant trop longtemps, tu ne peux t’empêcher de te sentir seul et de t’en sentir triste. Ces dernières années, voir Dylan est devenu ton quotidien, tu as pris l’habitude d’avoir la possibilité de l’apercevoir, même si tu sais que ce ne sont que des hallucinations. Tu sais que tu ne supporterais pas de perdre ce privilège et de devoir te faire définitivement à son absence, de devoir faire ton deuil pour de vrai. Tu sais pertinemment que tu n’es pas prêt pour ça et que les rendez-vous avec Alessya finiront pas te mener à la perte de ces visions. Tu n’es pas dupe, tu sais que la thérapie te fera perdre toutes ces choses et ce n’est pas ce que tu veux, pas du tout même. Le simple fait d’être ici n’est pas ton choix, bien sûr désormais, tu ne pourrais pas t’en passer. Tu pourrais arrêter la thérapie, ça bien sûr, mais pas de la présence d’Alessya, c’est comme si tu avais besoin d’elle au quotidien, comme un pilier qui t’empêcherait de te noyer, de sombrer. Ça n’entraîne aucune conséquence. Je ne suis pas dangereux. Tu assures, tu en es persuadé. Tu sais que tu ne ferais pas de mal à une mouche, même perdu dans ces souvenirs douloureux. En revanche, il est vrai que tu as manqué de te tuer toi-même et cela t’inquiète à vrai dire, parce que cela pourrait se reproduire et tu pourrais perdre la vie bien que ça ne soit pas ta décision. Tu secoues la tête à ses mots, tu n’arrives pas à la croire, tu es persuadé d’avoir ton rôle dans cette histoire et que tu aurais pu lui éviter cette issue fatale. Alors pour éviter d’avoir à répondre et à continuer sur la lancée de tes premiers aveux, tu changes de sujet et préfère parler d’elle. À ta grande surprise, elle te répond, tu ne l’aurais pas cru. Des expériences comme quoi ? Tu ne peux t’empêcher de demander, ta curiosité ayant été piquée à vif. T’es comme ça toi, tu détestes parler de toi mais t’aimes bien écouter les histories des autres, les vies des autres parce que ça, ça t’intéresse beaucoup plus. Tu as peu d’intérêts dans la vie mise à part ça, le fait d’entendre des histoires qui diffèrent de la tienne. Sinon il y a l’informatique, une véritable passion transmise par Dylan et qui aujourd’hui te permet un excellent poste dans une belle et grande entreprise. Faut pas hésiter à me l’apporter,  c’est mon travail. Tu m’appelles et je conviens d’un rendez-vous. Par contre, on fait ça chez moi, je sais pas si ça vous dérange mais c’est là que je fais les réparations et autres. Le autre c’est le hacking, une grande passion secrète pour toi et pourtant, tu es excrément doué, capable de pirater la police et de récupérer des dossiers secrets. C’est ce que tu fais une bonne partie de la nuit, pour des clients tous très différents mais avec un même but : récupérer des dossiers confidentiels.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: i need your help (rp3)  

Revenir en haut Aller en bas
 
i need your help (rp3)
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
This is our day :: Everything :: Ugo & Alessya-
Sauter vers: