Partagez | 
 

 can you explain (rp5)

Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Ugo Rossi
avatar : Diego Barrueco
Messages : 107
Points : 121
Date d'inscription : 23/07/2018

MessageSujet: can you explain (rp5)  Lun 23 Juil - 13:01

Quand Alessya est venue faire réparer son ordinateur chez toi et que tu es malencontreusement tombé sur un fichier portant ton nom, t'as pas pu résister à l'envie de t'en emparer et de découvrir que celui-ci pouvait contenir. T'as pu faire ça discrètement, t'es persuadé qu'elle a rien vu. Alors, une fois la porte refermée sur elle, t'as fermé à clefs et t'as pas pu résister à l'envie grandissante de te jeter sur ton ordinateur pour y découvrir ses mots, à ton sujet. T'as vite regretté cette décision en réalité et pourtant, t'as pas pu t'empêcher de continuer à lire encore et encore. Les mots sont pourtant désormais ancrés dans ta tête et ont fait partir tout sentiment de joie, de bonheur, de plénitude que tu ressentais suite à ce baiser. Enfin, ces baisers. T'as vite compris ce que c'était de passer de l'état bonheur intense à l'état déprime énorme. T'as compris pourquoi Dylan déprimait pendant des jours après une rupture, et forcément, ça te conforte dans l'idée qu'il est hors de question que tu découvres un jour ce qu'est l'amour. Rien qu'une simple affection fait déjà trop souffrir, t'es pas prêt à aller plus loin. T'as même pas été capable de lire jusqu'au bout, t'as détesté les premières phrase, ça t'a trop brûlé le coeur alors tu t'es arrêté à la première page et tu l'as imprimée pour la garder et surtout, pour confronter Alessya.

Il t'a fallu beaucoup de courage pour sortir de ton lit et te rendre au cabinet de ta thérapeute, comme prévu pour une consultation. T'as encore mal au coeur suite à ta lecture, tu sens encore une douleur dans la poitrine et surtout, une énorme déception. Tu t'en veux à toi-même d'avoir laissé cela se produire alors que tu aurais du savoir que tu finis toujours par perdre ceux que tu approches un peu trop, t'aurais pas du penser que ce serait différent avec Alessya, c'était stupide de ta part, pour changer. Tu prends ton temps sur la route, marchant doucement, prenant l'air sans te soucier d'arriver en retard. Tu n'as pas envie de la confronter, parce que tous tes sens seront brouillés, comme à chaque fois et que tu sentiras tout ton corps être attiré par elle, comme à chaque fois. D'un autre côté, il le faut, tu dois comprendre pourquoi elle s'est jouée de toi de la sorte et c'est la seule façon de le savoir.

Tu ne toques même pas à sa porte, te permettant d'entrer sans demander une quelconque autorisation, tu peux plus attendre. L'appréhension de la revoir s'est transformée en colère quand tu es entré dans le cabinet, sans que tu ne puisses t'en empêcher. Te dirigeant d'un pas rapidement vers le bureau, tu te plantes devant et lit ce que tu as surligné plus tôt. Ugo est un garçon renfermé, froid et distant dont il est impossible de tirer quoique ce soit. ton regard change de ligne. De nature purement et simplement arrogante, il aime défier le thérapeute et se fiche bien de l'autorité de quiconque, comportement typiquement enfantin. ton regard saute une nouvelle ligne. N'est pas prêt aux changements. avant de poser violemment la feuille sur le bureau d'Alessya, sous ses yeux. Y'en a d'autres, des phrases comme ça, t'aurais pu y passer l'heure. Y'en a des jolies aussi, des agréables que ton cerveau a décidé d'occulter. Alors, t'as quoi à dire au gamin arrogant et froid ? tu demandes en haussant un sourcil avant de croiser les bras contre ta poitrine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
avatar : Margot Robbie
Messages : 108
Points : 116
Date d'inscription : 23/07/2018

MessageSujet: Re: can you explain (rp5)  Lun 23 Juil - 13:01

Durant les quelques jours qui avait suivi leur rencontre, Alessya s’était pris à rêvé, à espérer à des choses qu’elle aurait cru ne jamais vouloir un jour. Elle n’avait pas pu s’enlever Ugo de la tête même si entre temps, elle avait essayé de sortir, de voir des gens, des hommes, elle n’arrivait plus à aller plus loin. Elle n’était plus intéressée par eux, seul Ugo habitait son esprit. Comme il prenait vraiment toute la place, c’était compliqué pour elle d’aller de l’avant, et d’occulter les sentiments qui étaient en train d’éclore comme des fleurs en elle. Un immense champ se dessinait dans son corps, d’ailleurs. Il y avait de toutes les couleurs, comme si le printemps gagnait enfin son coeur.

Elle s’était levée du bon pieds, rayonnante de bonheur à l’idée de voir Ugo dans sa journée de travail qui allait sûrement être longue. En plus, c’était son dernier patient de la journée, ça ne pouvait que bien se finir. Enfin, elle l’espérait. Elle serra la main de son avant dernier malade, ferma la porte et se prit à écrire quelques notes de la consultation sur son ordinateur avant de voir Ugo débarquer en trombe dans son bureau, l’air énervé. Elle fronça les sourcils, soucieuse de savoir ce qui n’allait pas. Elle allait vite le savoir. Il déposa sur son bureau des feuilles et commença à lire les lignes à haute voix. Alessya comprenait qu’il était entrain d’exprimer ses notes professionnelles à son sujet. Son rythme cardiaque s’accéléra sous l’effet du stress et de la colère. Oui, elle était en colère aussi. Comment avait-il pu lui faire ça ? Voler des données confidentielles dans son ordinateur. Elle était quand même déçue.

- Je rêve ou tu t’es permis de voler mes notes dans mon ordinateur ? Parce que si c’est ça, je préfère même pas te répondre, lança-t-elle en haussant les sourcils, blasée. J’ajouterai « voleur » à mes données confidentielles, comme ça tu seras au courant au moins.

Elle se redressa de sa chaise, se dirigea vers la fenêtre, elle n’avait même plus envie de le regarder tant la déception était grande. Elle arrivait quand même à comprendre son dépitement, mais ne pouvait faire abstraction de la sienne.

- C’était les premières consultations. Il faut bien que je mette un avis sur ton comportement non ? Parce que si je mets rien, comment tu veux que j’avance dans mon analyse ? Évidemment t’as lu ce qui t’arrangeait, parce que dans tes feuilles, t’as sûrement oublié de lire ça : « Ugo possède une intelligence émotionnelle assez importante, bien qu’il n’en ait pas conscience. Il est sensé, pragmatique, sensible, bien que la souffrance de la perte de son meilleur ami prenne souvent le dessus », lisait-elle en choisissant la ligne correspondante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Ugo Rossi
avatar : Diego Barrueco
Messages : 107
Points : 121
Date d'inscription : 23/07/2018

MessageSujet: Re: can you explain (rp5)  Lun 23 Juil - 13:01

Tu sais bien que t'as mal agi, que t'aurais pas du voler des dossiers confidentiels mais t'as pas pu t'en empêcher, ta curiosité a pris le dessus et t'as été rapidement déçu. Tu pensais être spécial aux yeux d'Alessya, t'avait cette impression. Tout autant que tu croyais qu'elle te voyait différemment, qu'elle était la seule à voir que tu n'étais pas seulement ce fou un peu perdu dans sa vie. T'y as vraiment cru en réalité et c'est pourquoi la chute est encore plus difficile à supporter, elle s'est jouée de toi, encore et tu perds peu à peu pieds dans cet amas d'incompréhension de sentiments différents. Ajoute ce que tu veux. Au moins ça m'a permis de voir qui t'étais vraiment. Une menteuse qui joue avec ses patients. Tu fais ça avec tout le monde hein ? Dis-moi, franchement ça m'intéresse de savoir si t'embrasses tous tes patients, si tu leur donnes de faux espoirs à tous pour finalement simplement atteindre un but que je ne comprends pas d'ailleurs et pour les piétiner encore et encore. En fait c'est quoi, tu aimes voir tes patients souffrir encore plus, c'est ça ? Tes mots vont certainement plus loin que ta pensée, mais t'es incapable de les retenir. T'es trop en colère contre elle, contre ces mots qu'elle a osé noter sans jamais les retirer, contre ces mots qu'elle pense et qui te rappelle que de toute façon, elle a raison. T'inquiètes pas, j'ai bien compris que j'étais qu'une analyse à faire, je l'ai très bien compris. Je pensais juste pas que t'étais aussi fourbe et mesquine, c'est con hein ? J'aurais du le voir pourtant, tu le portes sur toi. Tu craches ton venin, même si tu ne le penses pas, tu peux pas retenir la colère que t'as en toi et cette tristesse que ces notes ont provoqué. Tu écoutes même pas ce qui pourrait te faire du bien, ou plutôt, ton cerveau décide que ça ne pèse pas dans la balance, que ça ne compte pas, comme il l'a fait lors de ta première lecture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
avatar : Margot Robbie
Messages : 108
Points : 116
Date d'inscription : 23/07/2018

MessageSujet: Re: can you explain (rp5)  Lun 23 Juil - 13:02

Son coeur se brisa une nouvelle fois. Il y allait fort. Elle n’avait jamais joué avec lui, ni ses sentiments, tout ce qu’elle avait ressentie pour Ugo était plus que réel. C’était lui encore qui se montait la tête en s’imaginant qu’elle ne s’intéressait en fin de compte pas à lui.

- Ouais, c’est exactement ça, t’as tout compris, lança-t-elle en applaudissant sarcastiquement. Je me suis coltinée dix ans d’études juste pour faire souffrir les gens. Tu m’as démasquée, t’es content là ? Ajouta-t-elle en levant les yeux au ciel. Ce qu’on a vécu pour moi c’était réel. Mais tu comprends rien, soupira-t-elle, déçue.

Bon, la fin de journée s’annonçait tellement mal qu’elle aurait eu le mérite d’avoir le titre de « pire journée de la semaine », voire du mois. Elle ne savait pas si elle regrettait de l’avoir embrassé, ou si elle regrettait de l’avoir en patient parce que c’était cette confusion qui avait mis le feu aux poudres.

- Une analyse ? Je sais pas, mais Ugo t’es actuellement mon patient aussi, alors évidemment que mon job c’est de t’analyser pour que tu ailles mieux ! Tu sais quoi ? Je regrette que tu aies un jour ouvert cette porte, je regrette qu’on se soit embrassé, et je regrette vraiment d’avoir des sentiments pour toi ! Lança-t-elle en s’arrêtant net.

La dernière partie lui avait échappé sous le coup de la colère, mais bon, elle ne voulait plus se justifier davantage.

- En plus d’avoir trahi ma confiance, tu te pointes en me demandant des comptes, tu fais ça avec tous tes clients ? T’aimes bien t’introduire dans les fichiers personnels voire intimes de tes clients et de les utiliser contre eux ? Bref, ces notes-là avaient que pour but de t’aider. Mais oui, tu veux pas l’être.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Ugo Rossi
avatar : Diego Barrueco
Messages : 107
Points : 121
Date d'inscription : 23/07/2018

MessageSujet: Re: can you explain (rp5)  Lun 23 Juil - 13:02

T'es incapable de savoir quelle est la vérité dans toute cette histoire, t'es juste trop triste et bouleversé par ces notes pour y comprendre quoique ce soit. T'aurais jamais du te laisser aller de la sorte, t'attacher ainsi, aujourd'hui tu en paies le prix et tu sais que quelqu'un en toi est en train de se briser, te brûlant la poitrine au passage. Arrête de te moquer de moi Alessya, un jour tu dis que c'est réel, un jour non, faut savoir ce que tu veux, je ne suis pas un pantin ! T'en peux plus, tu bouillonnes, t'es perdu dans tes sentiments et pourtant, t'as très envie de fondre dans les bras de la belle blonde, de caresser sa peau et ses lèvres, de sentir son parfum enivrer tous tes sens, encore et de mourir dans ses bras si tu le peux. Mais t'as trop mal pour être capable de ça, toi qui étais persuadé de rien ressentir, toi qui tentait de te convaincre que tu ne craquerais pas pour elle, tu comprends que ce temps est révolu, que t'as perdu la bataille, que Dylan avait raison quand il te disait que tu ressentirais forcément ça un jour et qu'il avait raison quand il te mettait en garde, parce que ça fait mal des fois, disait-il. Et plus elle parle, pire c'est, plus la douleur grandit et plus t'as envie de prendre tes jambes à ton cou. Mais t'en es incapable parce que, que ce soit en bien ou en mal, t'as besoin d'elle. Je regrette aussi, tu peux en être sûre. Je regrette chaque seconde perdue en ta compagnie, chaque fois que t'as posé tes lèvres sur moi, et je ne veux plus jamais que cela se reproduise. ça me dégoûte, tu me dégoûtes. Si le dégoût ressemblait toujours à ça, tu serais ravi de le vivre pour le reste de tes jours, c'est certain. Parce que ces papillons que tu ressens quand elle est près de toi, c'est une sensation incomparable à tout ce que tu as pu vivre, une bulle de bonheur qui a complètement éclaté. T'as raison je veux pas l'être, et surtout pas par toi en fait. tes propres mots te font mal, parce qu'ils sont faux et que tu préférerais pouvoir t'empêcher de les dire, mais t'en es incapable, cette colère que tu ressens a complètement pris le dessus sur toi et t'arrives pas à l'arrêter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
avatar : Margot Robbie
Messages : 108
Points : 116
Date d'inscription : 23/07/2018

MessageSujet: Re: can you explain (rp5)  Lun 23 Juil - 13:02

Alessya avait tellement mal à l’intérieur, qu’elle avait l’impression que sa douleur l’avalait en entier, ne laissant que le cadavre de ses entrailles, et de son propre coeur qui en prenait trop d’un coup. Elle ne s’était jamais imaginée que leurs entrevues auraient pu prendre cet aspect. Si elle s’était imaginée ça dès le départ, il est clair et net qu’elle ne l’aurait jamais reçu. Non pas parce qu’elle le détestait. Mais elle détestait ressentir ça pour lui. De la douleur, de la déception, de l’attirance, de l’affection. Tout qui avait fleuris en elle, c’était pour lui. Seulement pour lui. Et là, elle s’apprêtait à tout arracher. Ca ferait mal, mais ça irait mieux par la suite, comme toujours.

- Peut-être que dans ta vie on t’as souvent pris pour un jouet, mais je suis pas comme ça avec toi. Maintenant, j’ai plus envie de devoir me justifier. Je passe trop de temps à me justifier, donc j’arrête là.

Parce qu’Alessya avait passé son temps à jouer avec les hommes et leurs sentiments mais qu’avec Ugo tout était différent. Et elle pouvait témoigner de ce changement pour le moins extrême. Puis ses mots vinrent la terrasser. Pendant une seconde, elle n’avait même pas su quoi répondre tant elle était choquée. Tant elle était blessée. Son armure explosait en mille morceaux. Elle redevenait vulnérable. Ses yeux s’embuèrent de larmes.

- Pars si je te dégoûte. Pars si tu veux plus me voir.

Elle avait tourné la tête face à la fenêtre, ne pouvant plus le laisser percevoir à quel point elle avait mal à cause de lui.

- Je vois pas pourquoi on continuerait si tu ressens ça.

Elle revoyait dans sa tête leurs regards échangés, leurs baisers, le contact entre leurs peaux, tout ça ne comptait plus dès à présent. Il fallait qu’elle passe à autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Ugo Rossi
avatar : Diego Barrueco
Messages : 107
Points : 121
Date d'inscription : 23/07/2018

MessageSujet: Re: can you explain (rp5)  Lun 23 Juil - 13:02

T'as l'impression de ne jamais avoir souffert à ce point, que jamais tu n'as ressenti autant de douleur dans ce coeur que tu pensais de glace. Et pourtant, aujourd'hui tu comprends que t'es capable de ressentir des choses, autant agréables que désagréables et t'estimes finalement que c'était mieux avant, mieux quand tu ne ressentais rien. Tu te sens démuni face à elle, le coeur battant dans la poitrine, d'affection mais aussi de colère, une adrénaline nouvelle apparue dès que tu es entré dans ce bureau. Ouais, t'as raison, je me casse. Tu réponds simplement, restant pourtant droit comme un i, parce que tes jambes refusent de te laisser partir. C'est ton corps tout entier qui proteste, ton coeur même et d'un coup, tu as une envie folle de ses lèvres, pour la dernière fois, parce que t'es accro c'est certain et que t'as besoin de ça. Alors tu franchis les quelques mètres qui vous séparent et vient poser une main dans le bas de son dos, l'obligeant ainsi à se tourner vers toi. C'est un baiser hésitant et timide qui vient se poser sur ses lèvres, parce que toi, t'as jamais embrassé de toi-même en réalité. T'as toujours accepté les baisers qu'on t'offrait mais en réalité, tu n'as jamais fait ce premier pas, trop effrayé par la réaction de l'autre, trop perturbé par ce simple geste. Alessya est la première et même si t'es gêné de ne pas être à la hauteur de ce qu'elle pourrait espérer, tu ne lâches pas ses lèvres, ni ses hanches où tes mains sont venues se poser. C'est comme à chaque fois, toujours la même explosion de sensations, toujours le même bonheur que tu ressens, mis à part que cette fois-ci, il est mélangé à la torture que cette conversation t'a infligé, la douleur que tu ressens par ses mots, par les tiens également. Et c'est sûrement pour ça que tu presses plus fort tes lèvres contre elle, comme si ainsi, tu pouvais lui transmettre tout ce que tu ressens au fond de toi, tu pourrais lui faire comprendre ta peur et ta douleur. Et ton amour. Parce que c'est ça, non ? L'amour avec un grand A comme l'appelait Dylan, c'est ce que tu ressens, même si t'essaies de te voiler la face. Tu t'es remémoré toutes ces conversations à ce propos, Dylan est revenu en discuter avec toi et t'es obligé d'assumer que c'est ça, c'est ce que tu ressens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
avatar : Margot Robbie
Messages : 108
Points : 116
Date d'inscription : 23/07/2018

MessageSujet: Re: can you explain (rp5)  Lun 23 Juil - 13:03

Alessya ne savait plus quoi penser de cette situation, puis surtout, elle essayé de lutter intérieurement contre tout ce qu’elle avait sur le coeur. Elle aurait eu envie de lui offrir une belle baffe pour ses mots mais en même temps, elle crevait toujours d’envie de le garder auprès d’elle. C’était trop compliqué une relation aussi ambivalente que celle-ci. C’était trop compliqué d’être attiré par lui, tout simplement, mais en même temps, elle n’avait pas envie de perdre ça. Parce que si elle perdait tout ce qu’elle ressentait pour lui, c’était comme si elle mourrait.

Elle ne s’était pas attendue à ce qu’il soit aussi rude avec elle. Elle n’avait fait que son travail, après tout. Elle n’avait pas désiré le blesser, ni lui planter un couteau dans le dos. C’était simplement important pour elle de tout noter, les moindres réactions qui pouvaient transparaître pour qu’elle se fasse une idée du travail à accomplir. Et oui, c’était vrai, il n’avait pas toujours été très loquace ni même à l’écoute, mais ce n’était pas une critique qu’elle avait noté pour elle-même, quand bien même ça en avait tout l’air pour lui. C’était seulement un constat. Une simple observation au cours d’une séance.

Alessya aurait pu se voir infliger le venin d’autres hommes que ça lui aurait passé au dessus de la tête, mais là c’était Ugo, et ça la touchait trop, comme si elle avait l’impression qu’elle ne pouvait pas s’en remettre. Alors, oui, elle lui avait simplement donné le choix de partir comme il en avait envie. Elle n’attendait plus grand-chose de leur relation à ce stade. Elle voulait juste arrêter de souffrir, et stopper toute l’affection qui grandissait pour lui.

Alors qu’il avait lâché qu’il partait, elle ne s’était même pas retournée pour le voir partir. C’était trop dur de le voir s’en aller, alors elle préférait éviter de lui dire au revoir, et pour de bon cette fois. Valait mieux arrêter les frais tout de suite.

Elle sentit une main dans son dos, et quand elle fit volte-face, elle sentit les lèvres d’Ugo sur les siennes. Tout s’arrêtait. Plus rien ne comptait. Juste elle et lui au milieu d’un beau bazar. Elle enroula ses bras autour de sa nuque et répondit à son baiser en l’approfondissant toujours plus, l’esprit en effusion tandis que les papillons dans son ventre s’agitaient. Elle détacha légèrement ses lèvres de siennes, et souffla :

- Je voulais pas te blesser.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Ugo Rossi
avatar : Diego Barrueco
Messages : 107
Points : 121
Date d'inscription : 23/07/2018

MessageSujet: Re: can you explain (rp5)  Lun 23 Juil - 13:03

Tu es toujours en colère et toujours persuadé que cette relation doit s'arrêter à ce stade et ne pas continuer à grandir, pour ton bien. Pour le sien aussi peut-être, tu n'en sais rien n'a aucune envie de le lui demander. T'as besoin que toute cette mascarade s'arrêter une bonne fois pour toute, t'as envie de trouver un autre psychiatre et d'oublier tout ce qui a pu se passer entre vous jusqu'à aujourd'hui. Et pourtant, t'en es incapable parce que la deuxième part de toi est plus forte et prend bien rapidement le dessus. Celle-ci, elle veut que tu ailles plus loin, elle veut que tu continues dans ce chemin, que tu te laisses aller aux sentiments que tu ressens et que tu oublies tout ce qui peut te freiner entre vous. Et c'est ainsi que tu en viens à l'embrasser, à embrasser de toi-même une femme pour la première fois. Et quand elle passe sa main dans ton cou, tout un tas de frissons viennent te prendre et t'emporter là-haut, au delà des étoiles, dans une bulle qui n'appartient qu'à vous et que tu espères ne jamais voir éclater.

Tu t'es attaché, certainement un peu trop et tu le regrettes autant que tu en es heureux, ces lèvres que tu caresses, tu aimerais qu'elles soient tiennes, tout autant que tu aimerais ne plus jamais les voir. C'est un mélange intense, des contradictions dans tous les sens qui t'empêchent de penser correctement et de prendre une décision valable. Quand elle se détache de toi et murmure ces mots, tu changes à nouveau de comportement, de choix, comme si ton esprit s'amusait à changer de cap toutes les minutes, ou à chaque nouvelle parole. Oui, tu as été blessé et tu ne peux pas te permettre de l'être à nouveau, tu ne seras pas capable de le supporter, tu le sais bien.

Alors doucement, dans un certain calme, tu te détaches d'elle, ne répond rien, évite tout nouveau contact physique ou visuel, parce que tu sais que tu vas craquer. Et c'est pour ça que tu dois partir, le plus vite possible, changer de psychiatre, peut-être même changer de ville ? Tu dois partir d'ici avant que tout cela n'en vienne à te bouffer et que tu finisses par perdre complètement la tête. Tu te recules, un pas, deux pas. Tu te tournes, récupères les papiers sur le bureau de la jeune femme et avance. Deux pas, trois pas, quatre pas. Tu es à la porte que tu ouvres, un pas, tu ne regardes pas en arrière, tu risquerais de regretter. Un autre pas, tu fermes la porte, le regard fixé sur le mur blanc d'en face. T'as la tête qui tourne, la porte est fermée, Alessya toujours à l'intérieur, toi dehors. T'as le cerveau qui se brouille, peut-être même la vue, t'entends Dylan te dire que t'es qu'un con et tu t'entends toi crier. C'est pas le moment ! alors que tes jambes te portent jusqu'à la sortie que tu n'atteins pas, t'arrêtant en plus milieu du couloir, les mains fermement posées sur ta tête alors que celle-ci te fait souffrir, toutes ces voix à l'unisson font exploser ta boîte crânienne, à tel point que t'es plus capable d'avancer, plus capable de rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
avatar : Margot Robbie
Messages : 108
Points : 116
Date d'inscription : 23/07/2018

MessageSujet: Re: can you explain (rp5)  Lun 23 Juil - 13:03

Alessya avait rêvé de ce moment de fusion, d'harmonie depuis la dernière fois qu'elle avait pu goûter ses lèvres. Elle ne s'en lasserait jamais, c'était certain. Elle aimait ce contact privilégié même si c'était mal, même si les gens pouvaient trouver ça malsain. Là contre lui, elle s'en fichait. Elle oubliait tout, même qu'il était son patient. Elle le voulait pour elle toute seule, et savait qu'elle ne pourrait plus jamais retrouver ces mêmes émotions qui la parcouraient à chaque fois qu'elle daignait lever les yeux vers lui. C'était trop pour son organisme, mais c'était plus que tout qu'elle aurait pu imaginer avec un homme dans sa vie. Et évidemment, c'était trop compliqué pour que cette histoire ne devienne quelque chose.

Elle se détestait d'avoir fait ce métier, se détestait de ne pas pouvoir le rassurer davantage parce qu'elle était vraiment bien avec lui. Et ça lui faisait peur, mais cette peur s'éteignait quand leurs lèvres se rencontraient. Ils étaient juste tous les deux, dans leur univers, tous seuls mais en même temps unis dans la même singularité.

Elle avait ouvert la bouche pour s'excuser, mais il avait pris la fuite. Elle ne l'avait pas retenu, sachant pertinemment qu'il avait besoin de réfléchir, de se retrouver avec lui-même et faire le point sur tout ça, comme elle. Elle l'avait regardé prendre la porte avec un sentiment de manque encore plus intense, comme si cette drogue au nom d'Ugo prenait de plus en plus de place.

Elle entendit sa voix résonner au travers des murs. Sans réfléchir, elle sortie de son bureau et le trouva dans le couloir, en proie à des hallucinations. Il avait les mains sur la tête, dos à la porte et donc à Alessya, totalement perdu dans ses pensées puisqu'il n'avait pas entendu la porte s'ouvrir.

Alessya prit le risque de venir près de lui, passa une main dans son dos qu'elle caressa et se rangea vers devant lui.

- Ugo, respire, écoute simplement le son de ma voix. Je suis là, et je t'abandonnerai pas, je te le promets. Il y a personne d'autre ici, simplement toi et moi.

Elle passa ses bras autour de son corps, et continua de caresser son dos doucement en essayant de le calmer. Elle prenait sûrement le risque de se prendre un coup, mais elle s'en fichait. Elle voulait simplement le ramener dans la réalité. Leur réalité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Ugo Rossi
avatar : Diego Barrueco
Messages : 107
Points : 121
Date d'inscription : 23/07/2018

MessageSujet: Re: can you explain (rp5)  Lun 23 Juil - 13:04

Être près d'Alessya, c'est tout ce dont tu as besoin, tu t'en rends de plus en plus compte. Tu pourrais passer ta vie à ses côtés et continuer à sentir ton envie grandir un peu plus chaque jour, bien que la souffrance reste présente également. Et c'est ça qui est difficile, arriver à faire la part des choses quand tes émotions sont décuplées et que la douleur que tu ressens est pire que ce que tu as pu ressentir jusque là. T'es pas prêt pour ça, à ressentir de la douleur pour une femme que tu ne connais finalement pas tant que ça, dont tu ne connais rien au fond, t'as pas envie de te laisser aller à une quelconque relation alors que tu finis par briser tous ceux qui t'entourent, peu importe la manière. T'es persuadé d'être ce genre d'homme qui brise des vies sans le vouloir, qui répand une malédiction tout autour de lui et il faut que ça cesse, pas que tu continues auprès d'Alessya.

Seulement, ton coeur et ta tête refusent ce que tu essaies de leur imposer par ce choix et bien vite tu te retrouves submergé par ces voix qui te crient que tu n'es qu'un idiot et que tu perds sûrement la seule femme qui pourrait avoir un jour l'envie de t'embrasser, de te toucher, de t'aimer peut-être ? Tu ne veux pas entendre ces choses, t'as besoin qu'on te laisse faire ton choix, peu importe à quel point il peut être bête, t'as besoin d'être maître de tes décisions et pourtant, ce n'est pas le cas. Les mains sur le crâne, tu te retrouves à ne plus pouvoir bouger. Arrêtez arrêtez ! tu réclames alors à ces voix, les suppliant de te laisser tranquille, de te laisser vivre un peu. Tu ne sens pas la main d'Alessya sur toi alors que petit à petit, tu te laisses tomber vers le sol, comme si cela pourrait t'aider à moins ressentir la douleur. Tu n'entends pas correctement sa voix et ses mots qui se mêlent beaucoup trop au reste dans ton cerveau. Tu ne sens pas que tes bras commencent à s'agiter et qu'un puissant coup de coude finit directement sur le visage de la jeune femme, t'es trop ailleurs pour sentir et réaliser toutes ces choses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
avatar : Margot Robbie
Messages : 108
Points : 116
Date d'inscription : 23/07/2018

MessageSujet: Re: can you explain (rp5)  Lun 23 Juil - 13:04

Alessya n'avait pas réalisé à quel point Ugo était en souffrance, ou alors, elle n'avait simplement pas pris en compte les risques qu'elle aurait à assumer devant un patient en crise. Pourtant, elle le savait qu'elle aurait dû garder une distance de sécurité, mais face à lui, elle oubliait tout. Elle oubliait qu'elle n'était pas surhumaine, et qu'elle pouvait risquer sa vie même avec lui.

Elle avait essayé de lui parler, de le réconforter, et tout ça, elle le faisait même pas dans le cadre de son travail. Alessya avait simplement envie de le voir heureux, et bien dans sa tête, de le ramener près d'elle, dans leur bulle.

Sans le voir arriver, elle reçut un coup de coude d'Ugo dans le visage. Un flash. Des images traumatiques lui revinrent en tête. Ce n'était pas la première fois qu'elle se prenait un coup dans le visage. Ce n'était pas la première fois qu'elle ressentait cette douleur physique, lancinante, brûlante comme si son visage de disloquait.

Elle savait qu'il ne l'avait pas fait exprès. Elle avait pris ce risque avec lui, de l'approcher, de le découvrir sous certains aspects qui auraient dû lui être interdits. Elle n'aimait pas suivre les règles, alors voilà ce qui arrivait.

Elle eut un mouvement de recul suite à ce coup qui allait probablement lui laisser un beau bleu sur le visage. Elle avait l'habitude. Elle savait comment faire pour camoufler les bleus physiques et les bleus de l'âme. Alessya porta une main à son nez, et trouva quelques perles rouges sur ses doigts. Même si elle avait mal, qu'elle sentait son visage brûler, elle préférait se concentrer sur la souffrance d'Ugo.

- Ugo... C'est pas réel, lança-t-elle. Tu peux le faire, tu peux lutter, tu es plus fort que ça, ajouta-t-elle, en se mettant à sa hauteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Ugo Rossi
avatar : Diego Barrueco
Messages : 107
Points : 121
Date d'inscription : 23/07/2018

MessageSujet: Re: can you explain (rp5)  Lun 23 Juil - 13:04

Tu te rends pas compte du coup que tu lui mets et fort heureusement parce que tu en serais certainement très honteux. Non, pour le moment, t'es encore perdu dans ces pensées qui t'assaillent de toute part et t'as du mal à les faire fuir, c'est pourtant ce que tu souhaites. Être débarrassé de cette douleur que tu vis plusieurs fois par mois, peut-être même par semaine, dépendant des périodes. Tu profites de Dylan quand vous n'êtes que tous les deux mais quand la pression devient trop forte et que tu te retrouves ainsi, dans un tel état, avec de trop nombreuses voix, c'est à la limite de l'insupportable ou peut-être que ça l'est totalement, t'es jamais capable de réellement savoir.

Les voix s'atténuent peu à peu et tu peux percevoir celle d'Alessya qui te rassure, encore. Elle est toujours là pour t'aider c'est certain et c'est ainsi que tu peux commencer à respirer à te calmer, grâce à sa voix et à sa simple présence à tes côtés. Tu souffles doucement, les yeux toujours fermement fermés par peur que les hallucinations ne reviennent trop vite si tu te précipites, c'est déjà arrivé. Tu prends ton temps, tu écoutes Alessya et finalement, tu les ouvres, ces pupilles, te retrouvant face à la blonde visiblement blessée physiquement. Tu comprends d'un seul coup ce qui a pu se passer quand tu vois le sang couler de son nez. T'as la mâchoire qui se détache, tu peux pas avoir fait ça, avoir frappé Alessya, ça te ressemble pas. T'es horrifié et tu t'en veux et t'aimerais pouvoir lui dire d'envoyer le même coup que tu as dû lui envoyer parce que c'est tout ce que tu mérites. Je t'ai blessée. tu chuchotes en te reculant, comme si t'allais lui faire encore plus de mal parce que t'es comme ça toi, tu fais du mal aux gens, tu brises des vies et t'es porteur de malédiction. Ça ne fait que continuer, tout simplement. Je t'ai fait mal, je t'ai frappée. tu répètes alors, te poussant jusqu'au mur avant de te relever, le plus vite possible bien que ça soit difficile après un tel moment. T'es contre le mur et tu vois ce que tu lui as infligé sans le vouloir réellement. Alors forcément, devant cette vision d'horreur, tu ne peux que reprendre ta course vers la sortie, tu dois partir d'ici avant de faire plus de dégâts, tu dois sortir de la vie d'Alessya avant de la briser pour de vrai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
avatar : Margot Robbie
Messages : 108
Points : 116
Date d'inscription : 23/07/2018

MessageSujet: Re: can you explain (rp5)  Lun 23 Juil - 13:04

Alessya avait mal, mais elle avait choisi de faire passer Ugo en premier. Elle s'était encore oubliée, comme à son habitude, faisant toujours passer ceux qu'elle aimait avant sa propre personne. Cela signifiait que l'air de rien, il avait une place importante dans sa vie. Elle s'en rendait compte peu à peu, même si c'était dur pour elle de mettre des mots sur ses sentiments parce que tout était compliqué avec lui. Elle savait qu'elle s'engageait dans une relation tortueuse, et ne pouvait s'y résoudre, même si toutes ses cellules la poussaient à croire le contraire, même si elle voulait croire à l'impossible, ce n'était pas comme ça que ça fonctionnait.

Elle n'ajouta rien quand il revint à lui et qu'il commençait à se blâmer. Oui, il l'avait frappé. Mais Alessya savait qu'il ne l'avait pas fait exprès et du coup, ça changeait totalement les conséquences. Elle ne lui reprochait rien. Elle s'en voulait simplement à elle-même, comme à son habitude. La blonde culpabilisait toujours à l'idée de ne jamais pouvoir faire plus.

Elle remarqua qu'il était sur le point de partir, et elle ne pouvait encore se résoudre à ressentir ce manque qu'elle avait constamment à l'intérieur.

- Ugo ! L'appela-t-elle en se redressant. S'il te plaît, reste. Je peux pas te laisser partir comme ça. Pas après ce qu'il y a eu.

Déjà parce que vu son état, elle était responsable de lui médicalement parlant. Puis, sentimentalement, elle ne se sentait pas prête à le voir fuir encore une fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Ugo Rossi
avatar : Diego Barrueco
Messages : 107
Points : 121
Date d'inscription : 23/07/2018

MessageSujet: Re: can you explain (rp5)  Lun 23 Juil - 13:05

T'as besoin de partir, tu le sens comme une nécessité. Si tu restes auprès d'elle, tout finira mal, tu vas tomber amoureux plus que tu ne l'es déjà, tu vas t'attacher à elle comme jamais tu n'as été attaché à personne et tu vas souffrir. Tu vas souffrir au point de vouloir en mourir plutôt que de ressentir ça, tu vas souffrir comme si des milliers de personnes se mettaient à te torturer pour l'éternité sans plus s'arrêter, tu vas souffrir comme si on t'arrachait chaque morceau du coeur et t'es pas prêt à supporter ça, t'es pas encore guéri, t'es encore faible et perdu dans ta vie, t'es pas prêt à ressentir ça et à te faire du mal. Dylan l'a toujours dit, l'amour fait mal et toi, tu veux pas avoir mal encore, tu préfères ta petite vie tranquille, avec peu de monde, pas de famille et peu d'amis et surtout, pas d'amour. Parce que t'es conscient que tu finiras par te prendre un mur. L'amour n'existe pas, Alessya l'a dit sur ce stupide réseau social, et tu la crois, ça existe pas ces conneries, ça finit toujours mal de toute façon. T'es pas prêt à te sentir blessé et abandonné encore une fois, t'es pas prêt à lui faire vivre tes hallucinations encore et encore, à lui donner des coups sans en être conscient et retrouver son visage parsemé de sang quand toi, le sang, tu l'hallucines. Alors oui, tu t'en vas et quand tu l'entends tu te retournes, tu la regardes. Elle est blessée et c'est uniquement ta faute. Tu peux pas risquer de la blesser plus, tu en deviendrais malade. Alors tu fais un petit sourire, et tu te mets à courir, pour être sûr qu'elle ne te rattrapera pas parce que t'en as pas envie, t'as besoin de t'éloigner d'elle pour la laisser faire sa vie. Alors tu cours et tu cours, et tu t'arrêtes plus, t'as plus les feuilles mais tu t'en fiches, tu vas l'oublier de toute façon, supprimer ces fichiers et faire comme si Alessya n'avait jamais existé. Ça va être dur mais tu dois y arriver. Pour ton bien et pour le sien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: can you explain (rp5)  

Revenir en haut Aller en bas
 
can you explain (rp5)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
This is our day :: Everything :: Ugo & Alessya-
Sauter vers: