Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs
Partagez | 
 

 es tu culpa

Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Rio
avatar : miguel herrán (ranochja)
Messages : 789
Points : 853
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: es tu culpa  Mar 8 Mai - 18:03

T'as pas eu le temps de répondre, de lui dire ce que t'avais à lui dire, tu voyais même pas ce que t'aurais pu ajouter. T'y étais pour rien toi, elle avait pris la décision de t'appeler alors que toi, t'attendais encore le bon moment qui ne viendrait pas. Tu sais que t'es innocent et surtout, tu sais que tout est de sa faute, et c'est de pire en pire maintenant. La bague qu'elle t'a rendu, une bague qui t'a coûté si cher mais si peu comparé à tout ce que tu pouvais avoir, tu l'as jetée au fond de tes poches, sans aucune envie de la regarder. De toute façon, elle a été claire sur le sujet, vous deux c'est terminé et même si au fond tu en souffres énormément, en apparence, ça te va, tu trouveras quelqu'un d'autre avec qui être heureux, cachés.
Depuis que tu as pu te lever, tu restes scotché devant la télévision où les images de votre fuite tournent, tout autant que les images du braquage, rappelant à tout le monde l'angoisse de ces quelques jours à attendre la fin d'un calvaire, mais aussi d'un message transmis au monde entier. Tu connais l'histoire par coeur, de l'intérieur et désormais, de l'extérieur mais le pire de tout ça, c'est les images de tes parents, le message qu'ils t'avaient transmis il y a un an et le nouveau. Anibal, mon chéri, je sais que tu n'y es pour rien, que tu n'es pas un garçon violent ou méchant. disait ta mère, les larmes coulant sur son doux visage. il faut que tu te rendes, que tu finisses ce calvaire qui dure depuis trop longtemps. tu sais bien que tu n'en seras jamais capable mais l'espoir qu'elle transmet te fait de la peine, tu donnerais beaucoup pour pouvoir la serrer une nouvelle fois dans tes bras. je sais que c'est cette fille qui te fait faire ce qu'elle veut, que c'est elle la cause de tout. La police aussi le sait, c'est une meurtrière, elle n'est pas saine d'esprit. tu soupires, continue d'écouter ce discours que tu n'as que trop entendu ces derniers jours. Ses erreurs te tueront comme elles ont tué son dernier compagnon. et peu à peu, tu t'es mis à soutenir ta mère, à être d'accord avec ses mots difficiles mais vrais. Elle a raison. Avec Tokyo de toute façon, soit je finis au fond d'une prison, soit au fond d'un trou. tu fais part de tes pensées au Russe à tes côtés qui ne comprend pas vraiment tout ce que tu dis et qui ne parle pas vraiment mais qui est d'une bonne oreille. A cause de notre relation, j'ai failli mourir, Moscou est mort en voulant la sauver. à force de regarder ces images, t'en es convaincu. Tout est la faute de Silene.

_________________
❝amor prohibido❞ una mattina, mi sono alzato, o bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao. una mattina mi sono alzato e ho trovato l'invasor. o partigiano portami via, o bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao. (astra)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tokyo
avatar : Ursula Corbero (Ranochja d'amour)
Messages : 669
Points : 715
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: es tu culpa  Mar 8 Mai - 18:22

T'étais super déçue du comportement de Rio, tu avais du mal à réaliser que c'était fini, et pourtant ça l'était. Tu l'avais décidé. Fallait que tu te survives. T'avais survécu à pire, Tokyo, fallait que tu t'accroches à ça. T'étais une battante, et même une combattante. Tu te dressais contre tout le monde, personne pouvait t'arrêter.

Tu étais partie chercher un flingue pour t'entrainer au tir histoire de te détendre et tu entendis la voix de Rio dans la salle d'à côté. Tu penchas ta tête vers la porte. Ce que tu entendis te glaças le sang. Il remettait la mort de Moscou sur le tapis en disant que tout était de ta faute. Tu avais porté le poids de la culpabilité depuis ce jour, et tu le portais encore sur tes épaules qui s'affaissaient.

Tu l'enviais l'air de rien. Lui, il avait des gens qui croyaient en lui quand toi tu n'avais plus personne. Tu étais maintenant seule au monde.

Tu chargeas l'arme et t'introduisis dans la pièce avant de le pointer sur Rio.

- Ma plus grosse erreur, c'est vraiment celle que j'ai faite en me mettant avec toi. T'es plus rien Rio, fini, maintenant tu te barres ou je te bute.

Tu étais plus que sérieuse, la haine dans le regard, le coeur saignant abondamment, tu voyais noir. Tu voulais le détruire comme il te détruisait.

_________________
BLEED FOR YOU
If I could tear you from the ceiling and guarantee a source divine, rid you of possessions fleeting, remain your funny valentine. If I could tear you from the ceiling, I'd freeze us both in time and find a brand new way of seeing. Your eyes forever glued to mine. ROGERS.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Rio
avatar : miguel herrán (ranochja)
Messages : 789
Points : 853
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: es tu culpa  Mar 8 Mai - 18:30

Tu connais ces images par coeur et pourtant, tu peux pas t'empêcher de les remettre, encore et encore. Comme si tu voulais les imprimer dans ton cerveau à tout jamais, parce que cette année, t'as fini par oublier la voix de tes parents, de ces parents que tu aimais tant, que tu aimes tant. Tokyo, tu l'as aimée aussi et malheureusement, ton coeur décide encore aujourd'hui de l'aimer comme jamais tu ne pourras aimer quelqu'un, tu le sais bien. Ce serait plus simple de la détester mais t'en es complètement incapable en réalité.
T'entends la porte s'ouvrir et quand tu te retournes, tu te retrouves avec une arme braquée sur toi. Comme tu viens de le dire, soit en prison, soit à la morgue avec elle, pas de juste milieu ni de positif. Tu souris et te relève. Ton épaule toujours blessée, il te sera impossible de te défendre mais tu doutes d'elle, de sa capacité à te tirer dessus, à te tuer et à voir la lumière s'éteindre dans tes yeux. Tu sais pertinemment que si elle le fait, la sienne s'éteindra aussi. Le russe se lève également, prêt à arrêter l'un ou l'autre mais tu lèves la main. Laisse, je veux voir ça. tu réponds avant de t'approcher, petit pas par petit pas, jusqu'à ce que son pistolet vienne toucher ta poitrine. Tu t'es solidifié cette année Rio, t'es peut-être toujours aussi naïf et enfantin et amoureux mais t'as moins peur des choses, et t'es prêt à lui montrer. Bute-moi dans ce cas. tu réponds simplement. Allez, montre-moi, j'ai pas d'armes, rien. Alors vas-y, appuie. tu la fixes, tu reconnais ce regard de haine qu'elle portait sur les autres dès qu'il t'arrivait quelque chose. Aujourd'hui c'est sur toi qu'elle le porte et ça te va, parce que toi aussi, tomber amoureux d'elle fut la plus grosse erreur de ta vie.

_________________
❝amor prohibido❞ una mattina, mi sono alzato, o bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao. una mattina mi sono alzato e ho trovato l'invasor. o partigiano portami via, o bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao. (astra)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tokyo
avatar : Ursula Corbero (Ranochja d'amour)
Messages : 669
Points : 715
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: es tu culpa  Mar 8 Mai - 18:43

T'avais juste envie de le descendre là, ton coeur était hors service, il voulait plus coopérer. Ca, c'était ce que tu voulais savoir, parce qu'il battait toujours pour Rio, mais tu voulais éteindre tout ce que tu ressentais pour lui. C'était plus facile comme ça. T'étais une tueuse. Tu l'avais déjà fait dans le passé, tu pouvais le refaire. Tu pouvais. Qui s'en inquiéterait ? Il était aussi recherché que toi, mort ou vivant, la Terre entière voulait sa peau comme la tienne.

Tu te fichais des Russes qui vous regardaient sur la défensive, t'étais tellement énervée que tu pouvais faire un carnage et tuer tout le monde. Ta haine te faisait perdre la tête.

- Tente moi pas. J'ai buté un gars pour moins que ça, tu sais pas de quoi je suis capable lachas-tu sur un ton froid en le poussant avec le canon du pistolet pour qu'il recule.

Et ça te hantait jour et nuit. On en ressortait jamais indemne. Le fait qu'il soit près de toi pouvait vraiment changer les choses. Tu voulais pas qu'il te désarme au sens propre du terme comme au sens figuré.

- J'aime pas les pleureuses dans ton genre, je sais pas ce que je t'ai trouvé. T'as rien à faire ici. Retourne pleurer dans les jupons de ta mère.

Tu préférais déverser ta colère et le voir réagir que rien du tout. L'indifférence c'était vraiment la pire des réactions. Et toi, t'étais jamais indifférente avec lui.

_________________
BLEED FOR YOU
If I could tear you from the ceiling and guarantee a source divine, rid you of possessions fleeting, remain your funny valentine. If I could tear you from the ceiling, I'd freeze us both in time and find a brand new way of seeing. Your eyes forever glued to mine. ROGERS.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Rio
avatar : miguel herrán (ranochja)
Messages : 789
Points : 853
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: es tu culpa  Mar 8 Mai - 18:52

Tu sais de quoi elle est capable, tu sais aussi pourquoi elle a tué un policier, tout comme tu sais que jamais elle n'appuierait sur la détente pour mettre fin à tes jours, ou du moins c'est ce que tu espères en un sens. Une partie de toi s'en moque éperdument. Après tout, après avoir perdu tes parents et la femme de ta vie, quel est l'intérêt de rester en vie ? Et franchement, tu préfères être tué par celle que tu aimes plutôt que par des flics ou un pur inconnu dans la rue alors autant que ce soit maintenant par Tokyo, tu partiras avec le sourire au moins et de belles images à montrer à tes camarades en enfer. T'as buté un gars parce qu'il venait de tuer l'homme de ta vie. tu lui fais remarquer, tu lui rappelles ses souvenirs, tu la pousses dans ses derniers retranchements parce qu'à force, tu sais où taper et t'as bien l'intention de voir jusqu'où elle peut aller. Mais visiblement, le jeu ne fonctionne pas que dans un sens, tu le vois bien vite à tes dépens. Moi je pleure dans les jupons de ma mère et toi tu pleures pour ta mère sur ma queue, n'est-ce pas ? On faisait un joli couple dis-donc. parler de sa mère, c'est ta vengeance pour avoir parlé de tes parents, parce qu'elle sait à quel point ça te touche, tout ce que tu ferais pour revenir en arrière, être un bon petit gars et leur parler encore aujourd'hui, sentir une nouvelle fois l'amour qu'ils ont pour leur fils unique. Alors, tu tires ?

_________________
❝amor prohibido❞ una mattina, mi sono alzato, o bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao. una mattina mi sono alzato e ho trovato l'invasor. o partigiano portami via, o bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao. (astra)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tokyo
avatar : Ursula Corbero (Ranochja d'amour)
Messages : 669
Points : 715
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: es tu culpa  Mar 8 Mai - 19:09

Les mots étaient parfois pire que les gestes. Souvent même. Tu aurais préféré des coups de poings plutôt que les mots qu'il te disait.

- Faut croire qu'il restera, l'homme de ma vie, répondis-tu en serrant les dents.

Tu revoyais la scène, le sang émanant de sa tête, tes cris, ta fureur, ta haine, ton désespoir. Tout te revenait en tête. Tu te sentais déjà défaillir. Tu ne l'avais pas oublié, mais tu savais que tu mentais là en disant ça à Rio. Tu désirais juste enfoncer le couteau dans la plaie, lui renvoyer la balle de manière encore plus forte.

Tu rigolas à ses mots en levant les yeux au ciel. Il te connaissait trop et toi, tu l'avais laissé entrer dans ta vie, dans ta tête et dans ton coeur et maintenant tu t'en voulais affreusement. Tu ne laissais jamais ça arriver parce que tu savais que ça terminait toujours comme ça. Chacun utiliserait les faiblesses de l'autre jusqu'à ce que quelqu'un cède.

- Un moment d'égarement, ça arrive. T'as juste été ça Rio. T'as raison, je t'ai utilisé dès le départ, je t'ai jamais aimé.

Tu pris un air faussement surpris.

- Oups, j'ai pensé ça à voix haute ? Je veux plus t'entendre,
soupiras-tu.

Tu regardas les russes.

- Vous pouvez pas le faire dégager, je sais pas au beau milieu de l’Antarctique ? T'as raison je vais pas te tuer. On s'en chargera un jour ou l'autre dans tous les cas. Je me salie pas les mains comme ça.

Tu baissas ton arme, le regard méprisant. Tu savais très bien que tu n'en étais pas capable. Mais il n'avait pas gagné. Tu essayais de te trouver des raisons plausibles pour l'avoir laissé en vie. Tu ne voulais pas savoir que tu l'avais fait parce que tu crevais d'amour pour lui.

_________________
BLEED FOR YOU
If I could tear you from the ceiling and guarantee a source divine, rid you of possessions fleeting, remain your funny valentine. If I could tear you from the ceiling, I'd freeze us both in time and find a brand new way of seeing. Your eyes forever glued to mine. ROGERS.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Rio
avatar : miguel herrán (ranochja)
Messages : 789
Points : 853
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: es tu culpa  Mar 8 Mai - 19:23

Ses mots font mal, à tel point que tu ne dis plus rien, elle gagne cette partie sur toi. T'as toujours su qu'elle était la plus forte de toute façon et là, c'est certainement le coup de grâce, toi qui y as cru dès le début, toi qui a tenu tête, même à Berlin, pour prouver que votre amour était réel et surtout, plus fort que tout. Tu devrais savoir que ses mots sont faux, qu'elle ment pour gagner et pourtant, tes sentiments prennent le dessus sur toi et viennent picorer ton coeur pour le réduire à néant. Tu souffles un petit coup, pas trop fort pour pas qu'elle comprenne qu'elle gagne sur toi afin de terminer la bataille par une vaine tentative. Je m'en doutais. Puis, t'es un peu trop vieille pour moi. Mon type c'est plutôt les filles plus jeunes tu sais, du genre, Alison Parker ? tu la regardes. Oh, moi aussi je pense à voix haute, mince. Tu la regardes, elle t'a demandé de te taire mais toi t'en as pas l'intention, elle demande à ce que tu disparaisses en plein Antarctique et ça aussi, c'est hors de question. Il fait froid en Antarctique, je vais m'acheter une putain d'île pour moi tout seul ou même toi tu pourras pas me trouver. Parce qu'à partir du moment où t'es avec moi, je suis en danger de mort. T'es une bombe. tu t'écartes, n'ayant plus à craindre son arme, tu sais bien qu'elle ne le fera pas, tu le savais dès le début, sinon tu n'aurais pas pris ces risques.

_________________
❝amor prohibido❞ una mattina, mi sono alzato, o bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao. una mattina mi sono alzato e ho trovato l'invasor. o partigiano portami via, o bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao. (astra)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tokyo
avatar : Ursula Corbero (Ranochja d'amour)
Messages : 669
Points : 715
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: es tu culpa  Mar 8 Mai - 19:44

Ça te faisait trop mal de voir qu'il avait l'air de boire tes paroles. Évidemment que c'était ce que tu voulais dans ce moment, tu voulais pas qu'il commence à essayer de te désarçonner en te disant que tu disais n'importe quoi. Parce que tu étais tellement d'une humeur massacrante que tu pouvais faire croire tout ça à n'importe qui, même à toi. Tu pensais pas tout ça dans le fond, mais en apparence tu jouais très bien ce rôle de méchante sans cœur. Tu préférais que les gens te prennent comme ça. Au moins, on abuserait pas de ta gentillesse.

Quand il parla d'Alison, ton sang ne fit qu'un tour. La jalousie reprenait le dessus.

- Tu préfères prendre les femmes au berceau et moi je préfère les hommes matures chacun son truc.

Parce que Alison avait quoi, peut être dix sept ans et toi ton ancien mec en avait vingt huit à l'époque alors que tu en avais seulement quatorze. T'avais juste envie d'éclater la cervelle de cette Alison maintenant. Bon, ce n'était pas la première fois que tu avais ces images en tête.

- C'est bizarre, ça me rappelle une phrase que Moscou m'a dit. Décidément, je devrais me faire une raison, les rapports humains c'est pas pour moi. Fais ce que tu veux de ta vie, baise qui tu veux de toute façon moi je vais pas me gêner.

Tu haussas les épaules, essayant d'essuyer les dégâts que tu cachais tant bien que mal derrière ton air fier.

- J'aurais du écouter Le Professeur quand il voulait te virer avant le braquage. C'est pas toi, Rio. T'es trop naïf.

C'était ça que tu adorais follement chez lui d'ailleurs. Sa sensibilité, son romantisme, son optimisme, tout ce qui comblait ton puzzle.

_________________
BLEED FOR YOU
If I could tear you from the ceiling and guarantee a source divine, rid you of possessions fleeting, remain your funny valentine. If I could tear you from the ceiling, I'd freeze us both in time and find a brand new way of seeing. Your eyes forever glued to mine. ROGERS.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Rio
avatar : miguel herrán (ranochja)
Messages : 789
Points : 853
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: es tu culpa  Mar 8 Mai - 19:53

Chacun son truc en effet, vous n'avez rien en commun en apparence et ça te va, de toute façon, quand ta vie part en couilles, c'est qu'elle est dans les parages et tu te convainc peu à peu que tu dois l'éviter comme la peste parce que la seule chose qu'elle est capable de faire, c'est t'attirer des ennuis. Tu la regardes, la mâchoire serrée, t'as juste envie de lui hurler ton amour et ta douleur, tout ce que tu ressens au fond de toi ne demande qu'à sortir. T'inquiètes, j'ai pas attendu ton autorisation pour ça. mensonges. Tu n'as même pas ne serait-ce que regardé une autre femme tellement Tokyo hantait tes pensées jour et nuit et tu sais pertinemment que ce sera toujours le cas demain, et dans quelques mois, peut-être même quelques années, tu l'as dans la peau cette fille. T'as rien de plus à dire, cette altercation t'as épuisé, toi qui a encore besoin de repos pour te remettre pleinement de ta blessure. Tu entends l'émission continuer derrière toi, les flics expliquer ce qui s'est passé, que tu as blessé leurs compagnons pour sauver celle que tu aimes, tu regrettes ton geste, tu aurais du la laisser se faire choper par une armée de policiers enragés et fuir, seul. Tu les entends parler de votre histoire d'amour, votre fausse histoire d'amour. Les médias raffolent de deux choses : des faits divers et des histoires d'amour. Un braquage combiné avec une histoire d'amour à la con fait leur plus grand bonheur. Enfouissant la main dans ta poche, tu récupères la bague, le putain de diamant que t'as acheté pour lui faire plaisir, pour lui promettre ton amour, amour dont elle ne voulait pas, ne ressentant rien de son côté. Tu laisses la bague tomber par terre, attends que Tokyo l'ait vue et d'un coup, avec ta botte, vient l'écraser au sol dans un beau fracas. Voilà ce qu'il reste de vous désormais, des miettes.

_________________
❝amor prohibido❞ una mattina, mi sono alzato, o bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao. una mattina mi sono alzato e ho trovato l'invasor. o partigiano portami via, o bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao. (astra)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tokyo
avatar : Ursula Corbero (Ranochja d'amour)
Messages : 669
Points : 715
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: es tu culpa  Mar 8 Mai - 20:06

Ton cœur loupa un battement. Est ce qu'il venait de te dire qu'il avait bien profité, pendant que toi tu t'étais gardée de sortir avec un mec ? Tu baissais les armes. T'en pouvais plus. C'était trop pour toi. C'était facile de lui faire croire que ça te faisait rien, mais t'imaginais pas qu'il allait abattre sa carte de cette manière.

Tu balanças ton arme sur le sol, tu arrivais en trombe vers lui et tu le poussais avant de porter des coups sur son torse. Avec ta force, tu pouvais pas lui faire très mal. Surtout que tes coups perdaient en allure à mesure que tes larmes coulaient sur tes joues, déversant toute la colère et toute la tristesse que tu avais à l'intérieur. Surtout quand tu l'avais vu écraser ta bague, impuissante.

- Je suis vraiment trop conne de t'avoir cru !

Tu pleurais en même temps, tu t'énervais, tu ne savais même plus où tu en étais niveau émotions. Il t'avait touché finalement.

_________________
BLEED FOR YOU
If I could tear you from the ceiling and guarantee a source divine, rid you of possessions fleeting, remain your funny valentine. If I could tear you from the ceiling, I'd freeze us both in time and find a brand new way of seeing. Your eyes forever glued to mine. ROGERS.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Rio
avatar : miguel herrán (ranochja)
Messages : 789
Points : 853
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: es tu culpa  Mar 8 Mai - 20:10

Tu t'attends pas à la voir te sauter à la gorge de la sorte, tu dis des conneries pour te protéger sans penser que ça puisse réellement la toucher et pourtant, au vue de ses coups et de ses larmes, tu ne peux que comprendre qu'elle aussi, elle a menti, pour se protéger sûrement, parce que vous êtes bien trop compliqués pour réussir à vous mettre d'accord, même sur l'amour que vous pouvez ressentir. T'attrapes doucement ses poignées pour la forcer à arrêter et finalement, tes bras se referment doucement sur son corps. T'es incompréhensible. tu lui fais remarquer, ne sachant pas vraiment quoi dire d'autre, ne sachant pas vraiment si elle t'aime, ou non, si elle te ment, ou non, tu comprends rien à tout ça t'es simplement perdu et t'es pas certain qu'elle puisse t'apporter les réponses en réalité.

_________________
❝amor prohibido❞ una mattina, mi sono alzato, o bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao. una mattina mi sono alzato e ho trovato l'invasor. o partigiano portami via, o bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao. (astra)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tokyo
avatar : Ursula Corbero (Ranochja d'amour)
Messages : 669
Points : 715
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: es tu culpa  Mar 8 Mai - 20:18

T'avais vraiment une manière bizarre de te lier aux gens. Parfois la proximité te faisait peur mais tu en avais besoin aussi. Tout ça parce que t'étais trop faible pour supporter le rejet. On t'avait rejeté toute ta vie. Ton père s'était barré, ta mère avait abandonné et tu lui en avais voulu de pas te comprendre, de pas te supporter mais t'étais insupportable parfois. Tu rendais fou les gens, fallait l'avouer. Tu te laissais mourir dans ses bras, sans le rejeter parce que tu l'aimais. Vraiment trop. Et que tu pouvais pas t'y résoudre. Tu pleurais pour toutes les choses que tu ressentais pour lui. Tu pouvais pas vivre sans Rio, tu pouvais plus le lâcher même si tu aurais vraiment voulu. Ça aurait rendu les choses plus faciles dans ta vie et dans la sienne. Tu voulais pas qu'il continue sans toi, ce n'était pas envisageable.

- Je voulais pas... Soufflas-tu contre lui.

Tu voulais pas tomber amoureuse de Rio. Tu voulais pas lui faire du mal, lui apporter des ennuies. Tu voulais pas le tuer. Tu voulais pas le quitter.

Tu n'avais pas même remarqué que les russes avaient quitté la pièce, vous laissant tous les deux.

_________________
BLEED FOR YOU
If I could tear you from the ceiling and guarantee a source divine, rid you of possessions fleeting, remain your funny valentine. If I could tear you from the ceiling, I'd freeze us both in time and find a brand new way of seeing. Your eyes forever glued to mine. ROGERS.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Rio
avatar : miguel herrán (ranochja)
Messages : 789
Points : 853
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: es tu culpa  Mar 8 Mai - 20:23

Tu vois bien qu'elle rend les armes mais tu ne sais pas quoi en penser, quoi dire ou quelles conclusions tu peux tirer de ce moment alors que quelques minutes auparavant elle était prête à te tirer une balle directement dans le coeur, elle te faisait pas des sentiments qu'elle n'avait jamais ressenti pour toi, elle te rappelait que l'unique amour de sa vie était mort et que tu n'avais été qu'un passe-temps et ces mots, t'arrives plus à les retirer de ta tête mais t'es là pour elle, parce que si elle a besoin de pleurer, tu seras toujours l'épaule qui pourra la soutenir, parce que t'as découvert l'amour, le véritable, avec elle et malheureusement ce genre d'amour part très difficilement, voire pas du tout. Tu voulais pas quoi ? tu demandes en lui caressant doucement le dos, tentant de la calmer par ce geste même si tu ne sais pas vraiment si tu devrais être encore aussi proche d'elle, être encore ce garçon amoureux qui veut voir celle qu'il aime sourire alors qu'elle s'en moque. Et pourtant tu es là, pour t'occuper d'elle, tu n'arrives pas à t'en empêcher, c'est ça l'amour certainement.

_________________
❝amor prohibido❞ una mattina, mi sono alzato, o bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao. una mattina mi sono alzato e ho trovato l'invasor. o partigiano portami via, o bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao. (astra)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tokyo
avatar : Ursula Corbero (Ranochja d'amour)
Messages : 669
Points : 715
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: es tu culpa  Mar 8 Mai - 20:32

Tu savais que t'étais douée pour faire du mal aux gens, tu excellais là dedans. Tu savais utiliser les mots qui tuaient, qui détruisaient tout sur leur passage et après, tu pouvais pas t'empêcher de t'en vouloir. T'étais pas méchante au fond. T'avais juste du mal à gérer tes émotions. Ça n'excusait pas tes comportements mais ça les expliquait.

Tu sentais sa main dans ton dos, cette douce chaleur qui t'apaisait. Tu n'étais plus vraiment en colère. Tu étais fatiguée.

- T'aimer...

Tu lachais ça sans filtre, parce que la lassitude amenait à ne plus se contrôler et à être vraiment soi même. Là, tu ne jouais plus. Tu ne mentais plus non plus.

_________________
BLEED FOR YOU
If I could tear you from the ceiling and guarantee a source divine, rid you of possessions fleeting, remain your funny valentine. If I could tear you from the ceiling, I'd freeze us both in time and find a brand new way of seeing. Your eyes forever glued to mine. ROGERS.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Rio
avatar : miguel herrán (ranochja)
Messages : 789
Points : 853
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: es tu culpa  Mar 8 Mai - 20:36

La vérité c'est que toi non plus tu ne le voulais pas, t'aurais préféré suivre les règles, ça vous aurait évité tellement de problèmes c'est certain. Et pourtant, ton coeur en a décidé autrement, il s'est joué de toi et t'as du faire avec, continuer ta vie, avec un coeur battant pour une femme. Moi non plus je voulais pas. tu lui réponds, ça ne peut pas la rassurer, enfin, tu ne sais pas vraiment. Mais c'est la vérité, tu ne voulais pas l'aimer mais tu n'as pas eu d'autre choix que d'accepter ce que ton coeur, lui, désirait. Mais ça va passer. votre amour, il va passer, vous n'avez pas le choix de toute façon. Tu ne peux plus lui faire confiance, tout comme tu ne peux plus supporter ces moments de haine, de colère, d'amour si puissant qu'il pourrait tout détruire sur son passage. Tu sais pertinemment que dès que tu iras mieux, tu retourneras chercher tes affaires et t'envoleras pour un autre pays, une autre île, loin du tumulte de la vie et de ton coeur et tu recommenceras à zéro, ce sera dur certes mais moins dangereux, ce sera une nouvelle vie, la troisième. Allez, va te reposer. tu termines, voyant ses yeux fatigués par tu-ne-sais-quoi.

_________________
❝amor prohibido❞ una mattina, mi sono alzato, o bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao. una mattina mi sono alzato e ho trovato l'invasor. o partigiano portami via, o bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao. (astra)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tokyo
avatar : Ursula Corbero (Ranochja d'amour)
Messages : 669
Points : 715
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: es tu culpa  Mar 8 Mai - 20:54

Vous aviez sûrement besoin d'espace, c'était étrange à la vue cette année de séparation mais vous vous aimiez trop fort, et tout ce que vous aviez connu était bien trop intenses pour pouvoir espérer vivre une vie normale et tranquille à deux.

Tu sentais dans sa voix qu'il en avait marre comme toi, mais qu'il pouvait pas non plus te lâcher, c'était instinctif, quelque chose d'inexplicable comme une impossibilité de vous quitter mutuellement. Mais tu savais que c'était mieux comme ça quelque part. Qu'il fallait vous détacher pour prendre du recul. Toi tu en avais besoin pour te trouver une raison d'être qui n'était pas Rio même si tu doutais fortement de pouvoir le faire. Il méritait pas ça.

Tu déposa un baiser rapide sur sa joue et tu te retiras à contre cœur de son étreinte.

_________________
BLEED FOR YOU
If I could tear you from the ceiling and guarantee a source divine, rid you of possessions fleeting, remain your funny valentine. If I could tear you from the ceiling, I'd freeze us both in time and find a brand new way of seeing. Your eyes forever glued to mine. ROGERS.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: es tu culpa  

Revenir en haut Aller en bas
 
es tu culpa
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
This is our day :: Tokyo & Rio :: Tokyo & Rio-
Sauter vers: