Partagez | 
 

 porque te vas

Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Rio
avatar : miguel herrán (ranochja)
Messages : 789
Points : 853
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: porque te vas  Mer 9 Mai - 18:07

T'as pu faire une petite sieste, en bonne compagnie avec Tokyo et puis peu à peu, la vie a repris son cours, t'as repris tes petites habitudes, retrouver Tokyo dans une salle, dormir à même le sol ne serait-ce que dix minutes, discuter avec Alison. T'as pas réussi à te détacher complètement d'elle, sûrement qu'après l'épisode de la dernière fois, tu aurais du comprendre que c'était une mauvaise idée mais non, t'as pas réussi à l'intégrer. T'as en tête le fait que Tokyo, un jour, se lassera de toi. Vous avez déjà eu cette discussion de toute façon, tu sais pertinemment qu'un jour viendra où elle partira sans se retourner, et toi toujours amoureux, te retrouvera avec un coeur brisé en mille morceaux, tu le sais. Alors t'essaie d'échapper à cette vérité du mieux que tu le peux et l'attirance que tu ressens pour Alison, la jeune détenue, te permet en quelque sorte d'agir sur ça, de ne pas trop souffrir. C'est comme si Alison devenait une barrière qui te séparait toi de tes sentiments et ça fonctionne plutôt bien. Je te jure, il surveille tout, tout le temps c'est infernal. Sont comment les tiens ? Comme souvent, vous en venez à discuter de vos vies, t'évite de trop t'étaler pour ta part mais visiblement, Alison a besoin d'une oreille attentive, oreille que tu es prêt à lui offrir. Normaux en fait, rien de spécial. depuis que tu les as vu à la télé, tu as beaucoup plus de difficultés à parler d'eux. Tu revois encore ton père dire que tu n'es plus son fils, ce moment qui a brisé ton coeur à tout jamais. Alison le voit et se relève, venant te prendre dans ses bras, étreinte que tu acceptes tout de suite. Quand elle se sépare finalement, ses lèvres viennent se poser sur les siennes. T'as une seconde où tu ne réagis pas, ne comprenant pas vraiment la situation qui est en train de se dérouler, une seule seconde avant que tu ne réagisses, avant que ta main ne passe dans son cou et que tu ne la pousses contre le mur pour accentuer ce baiser. Tu penses pas à Tokyo en cet instant, à dire vrai tu penses à rien du tout.

_________________
❝amor prohibido❞ una mattina, mi sono alzato, o bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao. una mattina mi sono alzato e ho trovato l'invasor. o partigiano portami via, o bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao. (astra)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tokyo
avatar : Ursula Corbero (Ranochja d'amour)
Messages : 669
Points : 715
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: porque te vas  Mer 9 Mai - 20:06

Les otages devenaient de plus en plus impatients, ils commençaient doucement mais sûrement à se rebeller, à vous montrer leur mécontentement. Toi, ça te faisait rire. T'avais jamais vu des otages aussi bien traités de ta vie. Après tout, ils étaient nourris, logés et blanchis, et même s'ils étaient là contre leur gré, ça pouvait être pire. Tu n'hésitais pas à les cadrer, vous aviez tellement de petites choses à régler que tu en avais presque oublié cette histoire avec Rio et Alison. Presque. Tu essayais toujours de te rendre présente quand ils étaient dans la même pièce même si malheureusement parfois, tu étais attendue ailleurs. Comme aujourd'hui.

T'avais pris quelques minutes pour te fumer une clope, t'en avais vraiment besoin, tu commençais toi aussi à ressentir les effets de l'enfermement. Le grand air et le soleil sur ta peau te manquaient, et tu savais que tu ne profiterais peut être plus jamais de ces choses simples.

Tu passais devant une pièce possédant une baie vitrée en un coup de vent avant de revenir sur tes pas. T'avais rêvé ou c'était Rio et Alison entrain de s'embrasser que t'avais vu du coin de l'œil ? Ton cœur s'accélèra. Tu avais peur de la vérité. Mais tu devais être sûre.

Et... Oui. C'était bien ton Rio entrain de faire connaissance de manière physique avec celle qui devenait ta pire ennemi.

Tu toquas à la baie vitrée juste pour attirer son attention et tu lui envoyas un beau sourire ironique suivi d'un beau doigt d'honneur.

Tu partais directement chercher ton pistolet. Ça avait trop duré cette histoire.

_________________
BLEED FOR YOU
If I could tear you from the ceiling and guarantee a source divine, rid you of possessions fleeting, remain your funny valentine. If I could tear you from the ceiling, I'd freeze us both in time and find a brand new way of seeing. Your eyes forever glued to mine. ROGERS.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Rio
avatar : miguel herrán (ranochja)
Messages : 789
Points : 853
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: porque te vas  Mer 9 Mai - 20:13

T'es bien là, à penser à rien d'autres qu'aux lèvres d'une fille et finalement, peu t'importe la fille en ce moment, t'as juste besoin de te changer les idées, de voir ailleurs, de penser à autre chose et ça t'y aide bien rapidement. Ton arme entre vous deux ne te dérange même pas, tu penses vraiment à rien à part à descendre sa fermeture éclair, un petit peu avant qu'un bruit ne te fasse tout arrêter. Tu te retournes, prêt à t'énerver quand tu tombes face à Tokyo. Putain de merde. que tu lâches avant de t'écarter d'un coup pour sortir en trombe. Tokyo est en train de partir, tu ne sais pas ce qu'elle va faire et tu décides de la suivre. Ainsi, tu te dépêches de fermer la porte à clef et la suit en courant. Tokyo ! que tu cries mais elle ne s'arrête pas. D'un seul coup, tu en viens à regretter. T'aurais pu être un parfait connard et te moquer de lui avoir fait du mal mais t'es pas comme ça, c'était juste un moment d'égarement qui te rend impuissant, qui te donne envie presque de la supplier de te pardonner, t'es qu'un con et tu t'en veux. Parce que tout ce que tu ressens au fond de toi, c'est juste de l'amour pour Tokyo, rien de plus, et c'est cet amour certainement qui te fait perdre la tête, l'incertitude concernant votre relation alors que tu sais qu'elle ne peut rien te promettre dans le temps, qu'un jour, l'idylle de Tokyo et Rio s'éteindra pour toujours et toi, t'es impuissant face à ça, tu peux rien faire pour l'en empêcher parce qu'elle est comme ça, tu l'as prise comme ça. Tu la vois continuer ses pas et t'arrête, soupire. Sûrement que tu dois la laisser se calmer, que tu aggraveras la situation en la suivant alors doucement, tu reviens sur tes pas et entre à nouveau dans la pièce face à une Alison pétrifiée. Tu te laisses aller contre le mur, te laisse tomber par terre, quel idiot que tu fais.

_________________
❝amor prohibido❞ una mattina, mi sono alzato, o bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao. una mattina mi sono alzato e ho trovato l'invasor. o partigiano portami via, o bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao. (astra)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tokyo
avatar : Ursula Corbero (Ranochja d'amour)
Messages : 669
Points : 715
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: porque te vas  Mer 9 Mai - 20:25

Heureusement que la rage était là pour te soutenir parce que tu te sentais mourir de l'intérieur. Tu pensais pas que ça te toucherait autant parce qu'à la base, Rio, c'était juste ton sex friend. Il devait pas y avoir de sentiments, t'avais merdé Tokyo, t'étais fichue. Fallait pas qu'il t'approche ou tu savais qu'un coup de poing partirait. Tu l'entendais même pas t'appeler, t'avais qu'une idée en boucle qui te tournait dans la tête et qui prenait toute la place dans ton esprit : Tuer Alison. Tuer Alison. Tuer Alison.

Tu pris quand même le temps de t'allumer ta clope, parce que t'avais pas envie de perdre ta pause clope pour eux. Clope au bec et mitrailleuse sur ton épaule, tu refaisais le chemin à l'envers pour ouvrir la porte.

Tu tiras dans le mur à la droite de l'otage. Et tu tiras sur ta clope. Tu tiras sur la gauche et tu recrachas la fumée de ta cigarette. C'était juste l'échauffement pour qu'elle sache que c'était la fin. T'aimais bien soigner tes entrées.

- Le prochain coup c'est pour toi ma belle. Un dernier mot à dire ?

Tu voulais même plus regarder Rio. Il te degoutait à ce moment. Tu détestais l'infidélité et tu comprenais pas sa réaction, lui qui était sensé être amoureux.

- Toi, je veux pas t'entendre. Rien à foutre de tes excuses à la con.


Tu t'étais adressée à Rio sans détourner le regard de ta proie.

_________________
BLEED FOR YOU
If I could tear you from the ceiling and guarantee a source divine, rid you of possessions fleeting, remain your funny valentine. If I could tear you from the ceiling, I'd freeze us both in time and find a brand new way of seeing. Your eyes forever glued to mine. ROGERS.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Rio
avatar : miguel herrán (ranochja)
Messages : 789
Points : 853
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: porque te vas  Mer 9 Mai - 20:30

Tu t'attendais pas à la voir revenir, loin de là, t'étais persuadé qu'elle allait aller s'énerver ailleurs mais pas revenir avec un M-16, pas ça non. Alors forcément, tu te lèves d'un coup et sursaute quand elle se met à tirer. Alison est pétrifiée, tu ne peux que la comprendre, ça ne doit pas être très drôle de se faire presque tirer dessus, encore moins de recevoir une menace de mort pour environ tout de suite. Arrête Tokyo, on va discuter calmement mais ça, c'est complètement fou. tu tentes en te déplaçant pour te mettre entre les deux jeunes femmes, pour éviter qu'Alison ne se prenne une balle dans la tête. Tu ne peux la tuer Tokyo, tu le sais que tu ne peux pas. Sinon c'est tout le plan qui part en fumée. tu la regardes, t'oses pas trop bouger, tu veux juste éviter qu'elle ne tue votre otage la plus importante. T'as à peine le temps de finir que tu vois Moscou débarquer en courant, essoufflé. Tokyo, qu'est-ce qui se passe ? qu'il demande et toi, tu ne sais même pas quoi répondre. T'avais pas prévu un tel enchaînement de situation, t'avais pas prévu qu'un simple baiser se terminerait de la sorte. C'est peut-être ça ton problème finalement, t'es tellement un gamin que tu prévois pas les choses, t'agis quand t'en as envie sans réfléchir aux potentielles conséquences et là, tu viens de gâcher beaucoup de choses.

_________________
❝amor prohibido❞ una mattina, mi sono alzato, o bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao. una mattina mi sono alzato e ho trovato l'invasor. o partigiano portami via, o bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao. (astra)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tokyo
avatar : Ursula Corbero (Ranochja d'amour)
Messages : 669
Points : 715
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: porque te vas  Mer 9 Mai - 20:41

Tu pouffas de rire à sa remarque. C'était un rire froid, totalement cynique. Comme si vous allez discuté calmement. Comme si ça te ressemblait. Tu balancas ta clope à tes pieds avant de l'écraser.

- T'es trop mignon je te jure. On discutera plus jamais après ça. Je prends le fric à la fin et je me tire. Ton île, ta bague tu donneras tout à ça à elle, je m'en fou !

Oui, mais pour ça, elle devait rester vivante Alison. Tu le savais. Tu sentais ton sang bouillir, comme si tout ton corps prenait feu. Tu devenais ingérable, t'allais pas laisser passer ça. Tu savais qu'au bout d'un moment, on allait t'arrêter, te balancer aux flics, c'était qu'une question de temps. Tu suivais pas le plan, et tu mettais tout ton groupe en danger, mais ça, tu t'en fichais. Seulement la rage parlait. Seulement la douleur t'animait. Sans ça, t'étais juste un cadavre qu'il fallait mieux laisser de côté parce que tu servirais plus à rien.

Alison pleurait, se recroquevillait, t'avais même pas envie de l'abattre tant elle faisait pitié. T'aurais voulu un rapport de force, c'était bien plus intéressant. T'avais attiré Moscou et sûrement que tu avais alerté les autres aussi mais que les autres avaient préférés l'envoyer pour ne pas laisser les otages seuls.

- Il se passe que mon connard de copain se tape une otage, tu le crois toi ? Moscou, pars s'il te plaît, ça regarde que nous trois.

Tu avais trop de respect pour lui. Tu savais pas pourquoi, peut être parce qu'il prenait la place du père que tu aurais aimé avoir. Il était sage et à ton écoute.

_________________
BLEED FOR YOU
If I could tear you from the ceiling and guarantee a source divine, rid you of possessions fleeting, remain your funny valentine. If I could tear you from the ceiling, I'd freeze us both in time and find a brand new way of seeing. Your eyes forever glued to mine. ROGERS.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Rio
avatar : miguel herrán (ranochja)
Messages : 789
Points : 853
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: porque te vas  Mer 9 Mai - 20:47

Ses mots t'atteignent en plein coeur, mais tu ne peux pas la contredire, tu ne peux pas tenter de la raisonner parce que tu es celui qui a fauté et tu aurais très certainement réagi de la même manière si les rôles avaient été inversés, t'as joué au con, t'as joué avec le feu et tu t'es brûlé, ça arrive tout le temps de toute façon. Tokyo.. dis pas ça. t'essaies tout de même, parce que t'as pas envie de laisser tomber tout de suite, tu l'aimes trop pour te rendre auprès d'elle, pour baisser les bras, pour abandonner. T'as bien l'intention de te faire pardonner, de tout faire pour lui montrer que c'est elle la femme de ta vie et que tu es l'homme de sa vie, celui qu'il lui faut pour le reste de ses jours. Et si tu dois ramer comme un con jusqu'à la fin du braquage, t'es prêt à le faire ça aussi, par amour.
Quand Moscou arrive, tu ne sais pas quoi lui répondre et heureusement, Tokyo le fait pour toi. T'es un connard maintenant à ses yeux et ça aussi, ça fait mal même si tu l'as mérité. Tu regardes Moscou, tu vois son regard dépité sur toi, te signifiant que là, tu fais vraiment les choses mal. Tu ne peux pas le regarder alors tu tournes le regard, écoutant ses mots. Ecoute ma fille, les mecs c'est aussi con qu'un balais parfois mais tu ne vas pas te salir les mains et mettre le plan en l'air pour ça, pas vrai ? Il avance un peu, tout doucement et vient poser une main sur son épaule. Toi, tu regardes la scène, tu te sens comme étranger à tout ça comme si finalement, tu étais passé de l'autre côté de la barrière, du côté des otages.

_________________
❝amor prohibido❞ una mattina, mi sono alzato, o bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao. una mattina mi sono alzato e ho trovato l'invasor. o partigiano portami via, o bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao. (astra)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tokyo
avatar : Ursula Corbero (Ranochja d'amour)
Messages : 669
Points : 715
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: porque te vas  Mer 9 Mai - 21:27

Tu pardonnerais jamais ce qu'il t'avais fait. Jamais. T'étais rancunière, Tokyo, toi tu pouvais pas oublier toutes les cicatrices que tu gardais en toi. Surtout celles que Rio t'infligeait. Pourquoi t'avais pas juste pris ce type qui était un inconnu il y a peu pour un mec basique, le genre à être oublié, le genre à ne pas rester dans ton esprit. Pourquoi ? Tu souffrais trop. Tu voulais pas admettre que tu l'aimais. Que t'étais folle de lui et que ta réaction respirait simplement l'amour que tu avais pour lui. Tu le haïssais pour te faire subir ça. Toi, la réponse à la souffrance, c'était la colère puis après les pleurs et la culpabilité.

Tu écoutais Moscou, le seul que tu avais envie d'écouter en réalité. Tu n'avais aucune haine pour lui. Quand il posa la main sur ton épaule, tu sentais petit à petit la colère te quitter. Mais en réalité il en fallait bien plus pour que tu baisses cette arme braquée sur ton ennemie.

- T'as raison Moscou. En plus c'est pas Alison le problème. C'est Rio.

La gâchette avait viré de bord pour pointer sur ton petit ami. Tu tiras à ta côté de lui, ce qui fit exploser la vitre. Il n'avait pas idée à quel point il allait regretter son geste. Denver s'était ramené, suivi de près par Berlin, Nairobi, Oslo et Helsinki pour finir. Il te regardait tous. T'étais une vraie bête de foire et tu détestais ça.

- Vous voulez ma photo ou quoi ? Cassez vous !

Puis Moscou qui était toujours à côté de toi te maîtrisa en passant dans ton dos et te confisqua ton arme.

- Tokyo, s'il te plaît... Une si jolie fille sortir de si vilaines phrases et agir comme une kamikaze, c'est pas correct, lança Berlin avec un léger sourire. Je pense que t'as besoin de faire le point un petit moment.

Il lança un regard à Oslo et Helsinki et les deux vinrent la chercher afin de l'amener ailleurs.

_________________
BLEED FOR YOU
If I could tear you from the ceiling and guarantee a source divine, rid you of possessions fleeting, remain your funny valentine. If I could tear you from the ceiling, I'd freeze us both in time and find a brand new way of seeing. Your eyes forever glued to mine. ROGERS.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Rio
avatar : miguel herrán (ranochja)
Messages : 789
Points : 853
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: porque te vas  Mer 9 Mai - 21:33

T'aurais du t'y attendre, que bientôt l'arme soit braquée sur toi, que bientôt le coup parte à quelques centimètres de ton visage, faisant exploser une vitre. Parce qu'elle a raison au fond, le problème, c'est toi. Tout le monde arrive, t'aurais aimé régler ça tout seul mais visiblement, c'est impossible, tout le monde doit se ramener pour voir la scène de ménage. T'aurais du écouter le professeur, ne pas te lancer dans une histoire d'amour parce que l'amour dans un braquage comme celui, ça vient toujours tout gâcher et ce, depuis le début. Bien vite, Tokyo n'est plus en possession de son arme et tu ne peux t'empêcher d'être rassuré parce que tu commences à la connaître, tu sais comment elle est quand elle est énervée et te retrouver face à une Tokyo énervée n'est pas la meilleure des idées. Tu l'amènes où ? Je veux l'accompagner. tu dis fermement en te pointant devant Berlin sans aucune peur dans ton esprit. T'as besoin d'être avec elle, de t'expliquer, de l'aimer et d'éviter que tout ça ne dégénère. Alors bien vite, parce que l'amour est plus fort que tout et que tu ne fais pas vraiment confiance, voire pas du tout, à Berlin et ses acolytes qui le suivent comme des toutous, c'est ton arme que tu dégaines et que tu pointes sur Helsinki. Lâche-la. t'ordonnes sans bouger d'une semelle, refusant de te plier aux ordres de Berlin une fois de plus, refusant de les voir amener la femme que tu aimes ailleurs.

_________________
❝amor prohibido❞ una mattina, mi sono alzato, o bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao. una mattina mi sono alzato e ho trovato l'invasor. o partigiano portami via, o bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao. (astra)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tokyo
avatar : Ursula Corbero (Ranochja d'amour)
Messages : 669
Points : 715
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: porque te vas  Mer 9 Mai - 21:48

Un regard vers Rio, et te voilà maîtriser. Décidément, c'était toujours en lien avec lui quand tu baissais ta garde. Tu n'avais pas voulu le toucher. T'étais vraiment trop énervée mais tes mains t'empêchaient de commettre l'irréparable.

Puis tout le monde s'était pointé. En quelques secondes, Oslo et Helsinki t'avais pris par les bras pour te conduire ailleurs tu savais pas où mais tu commençais à connaître les méthodes de Berlin. Tu te débattais quand même, tu donnais des coups de pieds, t'aimais pas qu'on vienne à te maîtriser de la sorte comme si tu étais folle allié.

Berlin se tenait fier et impassible devant Rio qui voulait t'accompagner. Il souriait toujours, l'air de rien.

- Je te laisse de l'intimité. Profite-en, on sait pas... Ce qui peut arriver, des fois la vie joue des tours.

Berlin soupira, semblant s'ennuyer et sorti son arme qu'il pointa sur Rio.

- Rio. Baisse ton arme. Elle a failli tuer une otage. Elle a failli mettre fin au plan. C'est pas négociable.

Tu regardas Rio. C'était un mélange de haine, d'amour, de colère, de tristesse que tu avais dans tes yeux fatigués.

- Laisse. Je me débrouille toujours mieux seule de toute manière, lancas-tu à l'intention de Rio.

T'avais pas besoin de lui. T'étais forte, Tokyo, tu voulais le montrer à tout le monde.

_________________
BLEED FOR YOU
If I could tear you from the ceiling and guarantee a source divine, rid you of possessions fleeting, remain your funny valentine. If I could tear you from the ceiling, I'd freeze us both in time and find a brand new way of seeing. Your eyes forever glued to mine. ROGERS.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Rio
avatar : miguel herrán (ranochja)
Messages : 789
Points : 853
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: porque te vas  Mer 9 Mai - 21:57

Forcément, c'est toujours Berlin qui mène la danse, Berlin que tu ne peux pas supporter, lui et ses grands airs, lui et son côté supérieur à tous, toi encore plus. Si tu pouvais lui coller une balle entre les deux yeux, tu le ferais sans une once d'hésitation mais ça, ce n'est pas le plan et ce serait probablement la pire chose à faire parce que pour une raison que tu ne comprends pas, le professeur lui fait confiance. Je m'en tape de ce que tu peux raconter. Tu dis à tes chiens de la lâcher ou je tire. Personne n'est mort et c'est ma faute, alors tu lui fous la paix, putain. T'écoutes même pas ce que Tokyo peut te dire, t'es concentré à fixer Berlin, à attendre une réaction de sa part. A attendre qu'il accepte ta demande. Je déconne pas Berlin, tu la lâches et on va chacun reprendre ce qu'on était en train de faire. tu te tournes vers Tokyo, réalisant que tu venais de lâcher une boulette alors comme un con de 20 ans, que tu es, tu lui lâches. Sauf moi. Non, toi tu vas t'isoler avec Tokyo et tenter de la raisonner, de lui expliquer, de la supplier s'il le faut mais tu ne pourrais pas supporter qu'il lui arrive quelque chose. Tu sais de quoi ils sont capables, tu t'es fait frapper comme un pauvre chien parce que t'as fait une toute petite erreur qui a envoyé ta photo directement sur toutes les télévisions du monde, tu supporterais pas qu'ils fassent la même chose à Tokyo, tu ne le supporterais pas.

_________________
❝amor prohibido❞ una mattina, mi sono alzato, o bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao. una mattina mi sono alzato e ho trovato l'invasor. o partigiano portami via, o bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao. (astra)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tokyo
avatar : Ursula Corbero (Ranochja d'amour)
Messages : 669
Points : 715
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: porque te vas  Mer 9 Mai - 22:14

Tu pouvais t'empêcher de le trouver sexy comme ça, avec son arme, le regard sérieux, la mâchoire serrée. T'aimais quand il lâchait sa sympathie à toute épreuve pour quelque chose de plus impulsif. T'aimais pas quoi chez lui d'ailleurs ?

Malgré tout, c'était presque si tu préférais pas partir avec Berlin et ses sbires qu'avec Rio. Tu serais pas capable de te calmer s'il était là et tu continuerais de t'attirer les foudres de Berlin. Quand il ajouta sa phrase. Cette phrase. Tu ressentais la colère jaillir en toi comme de la lave en fusion.

Berlin avait toujours son flingue pointé sur Rio, et tu pouvais pas retenir cette inquiétude en toi. Même énervée, blessée, six pieds sous terre, tu voulais continuer à le protéger.

- C'est sa faute. Et je me dois d'assurer le plan jusqu'au bout même si je dois te tuer, répondis Berlin calmement.

Tu allais faire ce que tu savais faire de mieux : prendre soin de lui, même si tu allais en payer les conséquences. Même si ça lui ferait mal.

- Rio, laisse moi. Je préfère finir au trou que de rester dans la même pièce que toi. T'en as déjà assez fait.

- La dame a parlé Rio, lâcha Berlin avec un sourire satisfait. Tu verras on va bien la chouchouter.

Tu savais pas ce qu'il t'attendait, ni pour combien de temps, mais tu voulais que Berlin baisse son arme. Puis Nairobi s'interposa en pointant son pistolet sur lui.

- Tu l'ameneras nulle part.

_________________
BLEED FOR YOU
If I could tear you from the ceiling and guarantee a source divine, rid you of possessions fleeting, remain your funny valentine. If I could tear you from the ceiling, I'd freeze us both in time and find a brand new way of seeing. Your eyes forever glued to mine. ROGERS.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Rio
avatar : miguel herrán (ranochja)
Messages : 789
Points : 853
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: porque te vas  Mer 9 Mai - 22:20

Le flingue toujours positionné sur Helsinki, tu bois les paroles de Berlin, persuadé que non, il ne te tuera jamais. Parce qu'il a besoin de toi encore peu, parce que t'es le seul à manier les machines dans cette fabrique et sans toi, tu sais que c'est fini, que vous êtes tous morts. Alors tu te décides à le défier, tu joues à un jeu auquel tu ne joues jamais, tu joues à être Tokyo finalement. Bah vas-y, tue-moi Berlin. mais c'est Tokyo qui te répond, pas Berlin, pas les coups de feu, Tokyo. Et ce qu'elle te répond finalement, c'est pire qu'une balle dans la tête, c'est pire que cinq balles dans le ventre. T'aurais préféré entendre le coup partir qu'entendre ça, toi qui pensais pouvoir lui expliquer, pouvoir la calmer. C'est là que tu te rends compte que t'as tout gâché, vraiment tout. Et tu t'apprêtes à baisser ton arme, t'es prêt à sortir de cette pièce et à te cacher ailleurs pour évacuer la peine que tu ressens, cette douleur lancinante. T'es à deux doigts de lâcher ton arme quand Nairobi pointe la sienne sur Berlin, une alliée, enfin. Tu peux pas t'empêcher de sourire, t'as toujours su qu'elle prenait les bonnes décisions, comme une maman tigresse protégeant ses enfants. Et alors, on fait quoi hein ? On s'entretue ou on baisse tous les armes ? Moscou te regarde, te faisant signe du visage qu'il vaut mieux que tu te taises, il vient alors se placer au milieu de ce convoi d'armes. Allez, allez, on se calme. On est tous énervés mais tout le monde va reprendre son poste, moi je vais rester avec Tokyo et tout va redevenir normal, d'accord ? il se tourne vers Berlin. Berlin, tu n'as pas dormi depuis le début, tu devrais aller te reposer. tu ris jaune, comme si un psychopathe comme lui avait besoin de se reposer, il est comme un vampire, n'a pas besoin de sommeil, t'en es persuadé.

_________________
❝amor prohibido❞ una mattina, mi sono alzato, o bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao. una mattina mi sono alzato e ho trovato l'invasor. o partigiano portami via, o bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao. (astra)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tokyo
avatar : Ursula Corbero (Ranochja d'amour)
Messages : 669
Points : 715
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: porque te vas  Mer 9 Mai - 22:43

Tu devais t'en douter que Nairobi viendrait à la rescousse, parce qu'elle essayait toujours de s'opposer à l'envahisseur qui se présentait comme Berlin. Tu comprenais plus Rio, à quoi il jouait, parce que c'était sa vie et sa sécurité dont il était question là, il prenait trop de risques. Tu en prenais autant et tout le temps, mais tu n'avais pas de recul sur ta situation, tu avais dû mal à voir que tu te conduirais toute seule à ta perte. Tu passais ton temps à te saborder, c'était ton truc et ça durait depuis ton enfance chaotique.

Quand Rio avait donc cherché à narguer Berlin, celui-ci retira la sécurité de son pistolet en guise de réponse. Moscou arriva entre eux pour calmer le jeu. Encore une fois, la voix de la sagesse avait parlé. Il avait raison, tout le monde était à bout de nerfs, même Berlin quand bien même il ne le montrait pas.

Il était toujours concentré sur Rio avant de finalement baisser son arme quand il entendit le téléphone rouge sonné dans la salle principale, signe que le Professeur avait sûrement vu les images vidéos de leur dispute et qu'il avait décidé d'y mettre un terme. Comme Berlin n'écoutait que Le Professeur, il se résigna à quitter la pièce avant de lâcher un petit rire sarcastique en les détaillant un à un.

Un bruit se fit entendre, sûrement les otages qui profitaient de leur absence. Tout le monde reparti à ses fonctions pour finir, Alison quitta la pièce avec Nairobi, pour seule preuve de cette dispute la vitre brisée.

Tu te laissas tomber sur le sol. Le regard perdu dans le vide. Tu n'avais plus envie de parler.

_________________
BLEED FOR YOU
If I could tear you from the ceiling and guarantee a source divine, rid you of possessions fleeting, remain your funny valentine. If I could tear you from the ceiling, I'd freeze us both in time and find a brand new way of seeing. Your eyes forever glued to mine. ROGERS.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Rio
avatar : miguel herrán (ranochja)
Messages : 789
Points : 853
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: porque te vas  Mer 9 Mai - 22:49

Et puis enfin, le calme revient, le téléphone vient à sonner et enfin Berlin baisse son arme, bien suivi par tout le monde et tu termines la danse, baissant ton arme en dernier. Tout le monde part un à un suite aux bruits des otages, tu devrais faire pareil mais tu n'en as aucune envie. Tu regardes Alison partir, te jeter un regard mais tu tournes automatiquement la tête. Et quand finalement, tu vois l'amour de ta vie tomber au sol pour s'y asseoir, tu ne sais plus vraiment quoi faire, quoi dire, t'as fait une connerie qui a failli vous coûter la vie, qui a failli foutre en l'air le plan. Tokyo... tu chuchotes en t'approchant d'elle pas à pas. Je suis désolé. est la seule chose que tu arrives à dire en t'asseyant à ses côtés. En réalité, y'a pas de mots assez forts pour ce que tu aimerais exprimer, lui faire comprendre, lui dire. T'es fou amoureux d'elle et t'aimerais qu'elle le comprenne, qu'elle sente à quel point tu t'en veux mais en même temps, tu ne peux que comprendre sa colère et son envie de se taire, tu serais dans le même état si elle t'avait fait ça. D'autant plus que tu lui avais promis, promis qu'il ne s'était rien passé ce qui était vrai mais surtout, qu'il ne se passerait rien. Les questions fusent dans ta tête, serais-tu allé au bout avec elle si Tokyo n'était pas intervenue ? Tu ne peux t'empêcher de t'en vouloir, tout cela est de ta faute.

_________________
❝amor prohibido❞ una mattina, mi sono alzato, o bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao. una mattina mi sono alzato e ho trovato l'invasor. o partigiano portami via, o bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao. (astra)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tokyo
avatar : Ursula Corbero (Ranochja d'amour)
Messages : 669
Points : 715
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: porque te vas  Mer 9 Mai - 23:00

T'étais enfermée dans ton esprit, dans ta douleur, tu n'arrivais plus à dire quelque chose. Il n'y avait plus rien à dire, ce qui était fait était fait et rien ne pouvait retirer ces images. Tu revoyais les lèvres de Rio en boucle sur celles d'Alison, comme une vidéo qui se rembobinait encore et encore. T'avais tellement mal que les mots te manquaient.

Tu te forçais à pas pleurer et en même temps, les larmes te brûlaient les yeux.

- Adieu.

Puis tu te redressas, tu vins te réfugier une autre salle, seule, ou tu fermas la porte à clef. Tu savais que ce serait dur de passer à côté de Rio sans lui adresser un mot ni un regard, mais il fallait ça parce que maintenant la seule chose qui te motivait, c'était l'argent. T'avais plus que ça. Tu te laissas glisser contre la porte pour te retrouver au sol, et ça y est, tu pleurais.

_________________
BLEED FOR YOU
If I could tear you from the ceiling and guarantee a source divine, rid you of possessions fleeting, remain your funny valentine. If I could tear you from the ceiling, I'd freeze us both in time and find a brand new way of seeing. Your eyes forever glued to mine. ROGERS.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Rio
avatar : miguel herrán (ranochja)
Messages : 789
Points : 853
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: porque te vas  Mer 9 Mai - 23:05

T'es même pas capable de répondre à son dernier mot, t'as pas envie qu'elle te laisse mais tu peux pas la forcer alors tu te contentes de la laisser, même pas tu relèves le regard ce serait trop difficile. Tu dis rien et tu la laisses partir, tu restes là et bien vite, toi aussi tu t'effondres, jetant ton arme à terre dans un fracas assourdissant avant de taper du pied. PUTAIN. que tu hurles, les larmes coulant sur ton visage alors que tu réalises ce qui est en train de se passer, que t'as perdu celle que tu aimes et que ça, tu ne peux plus rien n'y faire. Tu restes là, sans bouger, de nombreuses minutes avant de te reprendre en main. Maintenant tu dois penser à toi, tu l'as trop blessée, tu ne pourras pas la récupérer alors le but maintenant que tu te fixes, c'est de continuer ta route pour réussir cette casse et de te casser loin d'ici, c'est la seule solution, même si l'idée de disparaître des radars sans elle te donne envie de hurler et de surtout, de tout arrêter. Arme à la main, tu redescends surveiller les otages, peu conciliant, moins que d'habitude. Dès l'instant où une des otages pose une question, c'est ton arme qui se retrouve sur sa tempe et tu réclames le silence, t'as trop mal à la tête pour les entendre se geindre, t'as qu'une envie : retrouver Tokyo.

_________________
❝amor prohibido❞ una mattina, mi sono alzato, o bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao. una mattina mi sono alzato e ho trovato l'invasor. o partigiano portami via, o bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao. (astra)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: porque te vas  

Revenir en haut Aller en bas
 
porque te vas
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
This is our day :: Tokyo & Rio :: Tokyo & Rio-
Sauter vers: