Partagez | 
 

 Restless souls

Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tokyo
avatar : Ursula Corbero (Ranochja d'amour)
Messages : 669
Points : 715
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Restless souls  Mer 9 Mai - 23:28

T'avais l'impression que ça faisait des jours que tu n'avais pas parlé à Rio alors que ça faisait juste des heures. Des heures qui s'étendaient à l'infini, comme si le temps s'était arrêté. T'essayais de rester concentrée, de ne pas perde ton dernier but, ta dernière raison d'être, l'argent. Tu savais même plus à quoi ça servait parce que la chose la plus intéressante dans ce braquage c'était Rio. Tu savais même pas quoi en faire en réalité de ces millions que tu allais amasser, t'avais toujours vos espoirs en tête et t'étais plus capable d'imaginer un autre avenir. C'était triste. T'avais essayé de dormir, et toutes tes siestes te faisaient revivre toutes les choses que tu avais vécu avec cet homme qui t'avait marqué pour la vie, tu en étais sûre.

Tu avais réussi à l'éviter, même Alison d'ailleurs. Tu ne voulais plus t'occuper d'elle, ni même croiser dans les couloirs Rio. Tu pouvais parfois entendre sa voix, deviner sa présence, puis tu rebroussais chemin.

Les otages s'échappaient, Le Professeur avait appelé. Vous étiez tous dans la salle, tu ne regardais pas Rio, et tu restais professionnelle. Tu courus dans la cave, après avoir enfilé un gilet par balle, là où une brèche avait été ouverte pour qu'il s'échappe.

Tu arrivais sur les lieux, et tu découvris Oslo au sol. Du sang coulait sur le sol, provenant de sa tête. Tu regardas derrière toi, Rio était là. Pas le temps de penser à l'amertume que tu ressentais, il fallait vous entre aider avant que les flics n'entrent.

- Couvre moi ! Lanças-tu en te dirigeant vers les portes ouvertes.

Il fallait qu'il tire à vue le temps que tu fermes ces portes.

_________________
BLEED FOR YOU
If I could tear you from the ceiling and guarantee a source divine, rid you of possessions fleeting, remain your funny valentine. If I could tear you from the ceiling, I'd freeze us both in time and find a brand new way of seeing. Your eyes forever glued to mine. ROGERS.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Rio
avatar : miguel herrán (ranochja)
Messages : 789
Points : 853
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: Restless souls  Mer 9 Mai - 23:35

T'as pas spécialement voulu l'éviter toi, ces dernières heures, mais elle ne t'a pas spécialement laissé le choix, t'évitant comme si tu étais la peste même. Tu ne peux pas lui en vouloir en même temps, pas après ce que tu lui as fait subir, pas après la douleur que tu as du lui infliger. Alors t'acceptes de la perdre, c'est le prix à payer pour avoir voulu te taper une otage, tu mérites de perdre l'amour de ta vie après tout, c'est une punition respectable. T'as pas spécialement la tête à te battre et pourtant, les otages ont visiblement profité de ce petit moment de tristesse, de difficulté, pour tenter une bataille contre vous, puisqu'ils sont prêts à sortir d'après le professeur. Tout de suite, tu retrouves ton esprit prêt à se battre, tu refuses d'avoir fait tout ça pour rien, lorsque vous sortirez d'ici, ce sera de l'argent plein les poches, direction les Caraïbes, rien d'autre. C'est en courant que tu suis Tokyo, enfilant toi aussi un gilet pare-balles pour le combat qui se prépare, vous contre les autorités. T'as envie d'hurler quand tu vois Oslo à terre alors bien vite, tu te précipites près de lui, prêt à essayer de faire quelque chose mais tu ne peux pas, n'a pas le temps, tu dois aider Tokyo comme deux compagnons le feraient, des compagnons de guerre. Tu l'écoutes, dès l'instant où elle te demande de la couvrir, tu passes la tête et tire le plus possible, visant le mieux possible, tu dois tirer pour les faire cesser, pour que vous puissiez recréer une porte. Te replaçant correctement, tu charges à nouveau ton arme avant de tirer à nouveau. Cette seconde de répit te permet de te rapprocher de la porte. Seulement, quand tu entends la police tirer à nouveau et que tu vois Tokyo sur le point de prendre un risque, tu peux pas t'en empêcher, tu te mets à tirer et saute sur elle, laissant une balle, une seule, atteindre ton gilet avant que tu ne t'écrases derrière des boites permettant de vous cacher. T'es sur elle, et putain, si c'était pas aussi dangereux, aussi compliqué, tu l'embrasserais sur-le-champ.

_________________
❝amor prohibido❞ una mattina, mi sono alzato, o bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao. una mattina mi sono alzato e ho trovato l'invasor. o partigiano portami via, o bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao. (astra)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tokyo
avatar : Ursula Corbero (Ranochja d'amour)
Messages : 669
Points : 715
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: Restless souls  Mer 9 Mai - 23:53

Tu n'avais même pas eu le temps de t'arrêter sur Oslo, tu avais plus urgent à gérer : votre survie à vous tous, votre plan. Tu étais pratiquement sûre qu'il était mort à la vue de tout ce sang sur le sol. Pas le temps d'être triste. Fallait agir et vite. Tu demandas à Rio de te seconder, il fallait gagner du temps encore et encore, tout était question de ça. Tout ne tournait qu'autour de ça.

Tu te dirigeas en trombe vers la porte tandis que les troupes armées jusqu'aux dents s'avancaient vers toi. Tu essayais de ne pas les voir pour te concentrer sur cette porte qui était sortie de ces gonds. Les enfoirés. Il avait réussi à trouver des outils pour se délivrer et s'échapper. T'avais peu de temps pour remettre la porte en place et même si Rio tirait, cela servait juste à les ralentir de quelques millièmes de secondes. T'entendais les balles t'effleurer, t'étais pratiquement sure qu'ils allaient arriver à te toucher, de toute façon t'avais plus rien à perdre alors autant que cela serve aux autres. Mais Rio n'était pas de cet avis. Il s'était jeté sur toi, tu tombas sur le sol avec lui, derrière des boîtes. Tes lèvres à quelques centimètres des siennes, son doux visage, t'avais une envie folle de l'embrasser. Le fait de l'avoir évité aussi longtemps t'avait vraiment procuré un manque. Ce manque de Rio. Non. Tokyo, t'avais pas que ça à faire là. Puis il t'avait trompé. T'allais sûrement pas lui faire ce plaisir. Mais si c'était la dernière fois, tu partirais sans lui dire au revoir.

Tu décidas quand même de te lever avant de voir qu'il avait été touché sur son gilet en voulant te sauver. Tu touchas son gilet tendrement, comme si tu caressais une blessure, celle qu'il aurait pu avoir pour toi.

Tu le regardas amoureusement, et tu te redressas une nouvelle fois avec ton arme pour fermer cette porte. Tu tirais dans le tas, c'était presque du suicide tu le savais mais t'avais la haine contre eux. Ils avaient essayé de te prendre ton Rio.


_________________
BLEED FOR YOU
If I could tear you from the ceiling and guarantee a source divine, rid you of possessions fleeting, remain your funny valentine. If I could tear you from the ceiling, I'd freeze us both in time and find a brand new way of seeing. Your eyes forever glued to mine. ROGERS.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Rio
avatar : miguel herrán (ranochja)
Messages : 789
Points : 853
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: Restless souls  Jeu 10 Mai - 0:00

Tu peux pas faire autrement, tu peux pas t'empêcher de vouloir la protéger de tout, t'es tellement accro à elle en réalité, tout ton corps ne réclame que le sien, ton coeur ne réclame que de l'aimer alors forcément tu te jettes sur elle, tant pis si elle t'en veut après, tant pis si t'es à deux doigts de poser tes lèvres sur les siennes, tu supporterais pas de la perdre pour de vrai, pour toujours, ce serait insupportable à vivre, t'en mourrais très certainement. T'aimerais lui dire quelque chose mais le temps presse, tu la sens toucher le gilet, tu n'as rien tu le sais, vous avez acheté le meilleure matériel possible et tu ne sens rien, aucune douleur, la balle a été arrêtée. Tu vois son regard, ce regard qui te donne envie de te jeter sur elle et de l'aimer mais elle ne t'en laisse pas le temps et elle a raison alors quand tu la vois se jeter au milieu des balles, tu te redresses et te lève d'un seul coup. Tu vas pas la laisser là, tu tires sans t'arrêter en te rapprochant de la porte alors que tout le monde arrive pour vous aider. Avec Denver, vous vous mettez à pousser de toutes vos forces une grosse plaque de métal pour couvrir l'ouverture alors que Moscou vient rapidement souder le tout. Vite Moscou, on va pas tenir là ! tu lui fais remarquer, étant à deux doigts de lâcher la porte sur tout le monde. Tu pousses de toutes tes forces alors que les balles continuent de fuser contre la porte blindée et toi, tu regardes Tokyo, vérifiant par un regard qu'elle n'a pas été touchée et tu peux pas t'empêcher d'être énervé contre elle pour ce presque suicide. T'aurais pu te faire tuer putain ! que tu lui lances, tellement en colère par la peur de la perdre, encore une fois. C'est bon, c'est soudé. tu entends Moscou prononcer ces mots et enfin, tu peux relâcher les muscles et vérifier que la porte tient bien. Les balles cessent, ils ont perdu cette bataille mais quand tu te retournes et voit Oslo à terre, tu sais que vous aussi, vous avez perdu la bataille.

_________________
❝amor prohibido❞ una mattina, mi sono alzato, o bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao. una mattina mi sono alzato e ho trovato l'invasor. o partigiano portami via, o bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao. (astra)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tokyo
avatar : Ursula Corbero (Ranochja d'amour)
Messages : 669
Points : 715
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: Restless souls  Jeu 10 Mai - 0:16

Vos balles étaient vaines. Tu le savais. Tu avais vidé ton chargeur sur eux sans vraiment les toucher. Tu voyais Rio qui continuait alors rapidement, tu te chargeas d'aller chercher la tourelle, cette puissante mitrailleuse mixée avec un fusil à pompe qui allait faire le ménage. Les autres s'étaient ramenés pour aider à fermer ce trou qui vous laissait vulnérable. Tu avais réussi à en toucher quelques uns, ils commençaient à se replier tandis que Rio, Denver et Moscou avaient réussi à placer la plaque en métal et à la souder. Tu entendais ton ex petit ami te sermonner. Tu ne pus t'empêcher de lever les yeux au ciel.

- Et alors ?

Parce que maintenant il s'inquiétait pour toi ? C'était trop tard. Tu pensais directement à Oslo, et courus vers son corps étendu au sol. Helsinki avait débarqué. Et tu ressentis une énorme peine te gagner. Tu pouvais très bien imaginer sa douleur, et c'était quelque chose que tu ne voulais jamais vivre avec Rio.

Il voulait s'en charger seul, il voulait prendre soin de lui parce qu'il avait encore l'espoir qu'il était vivant mais toi, comme vous tous, vous aviez vu cette étincelle dans son regard qui était partie.

Tu soufflas, gagnas dans le hall par les escaliers et quand t'arrivais en haut, tu avais l'impression de faire un malaise. Tu voyais plus rien, tu entendais plus rien, tu te laissais juste sombrer sur le sol. Tu avais juste murmurer : Rio, avant de fermer les yeux.

_________________
BLEED FOR YOU
If I could tear you from the ceiling and guarantee a source divine, rid you of possessions fleeting, remain your funny valentine. If I could tear you from the ceiling, I'd freeze us both in time and find a brand new way of seeing. Your eyes forever glued to mine. ROGERS.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Rio
avatar : miguel herrán (ranochja)
Messages : 789
Points : 853
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: Restless souls  Jeu 10 Mai - 9:33

Et alors est simple, tu refuses complètement de la perdre un jour, de retrouver son corps aussi inerte que celui de Oslo, tu ne pourrais pas t'en relever, jamais. Quand la porte est enfin scellée, tu te tournes vers Oslo justement, regardant son corps meurtri, et Tokyo qui y court, comme pour rester à ses côtés. Tu regardes Moscou et d'un regard entendu, vous savez pertinemment que c'est la fin, qu'il n'en sortira pas vivant, que vous avez perdu un compagnon. Alors tu fermes doucement les yeux et quand tu les réouvres, tu voulais Tokyo en train de partir. Peut-être que tu devrais la laisser seule mais tu n'en est pas capable, tu l'aimes tellement. Alors tu la suis sans une once d'hésitation et à peine tu arrives qu'elle s'ecroule au sol. Tokyo Tokyo! Tu cours vers elle pour l'empêcher de se faire mal dans sa chute et tapote ses joues afin de tenter de la réveiller. Rien n'y fait. Allez Tokyo, mon amour. Ouvre les yeux... tu réclames, au bord des larmes, à deux doigts de craquer. Tu te décides à l'amener se reposer alors tu viens doucement la prendre dans tes bras et bien vite, tu la mènes jusque dans votre salle de réunion improvisée, là où tu peux l'allonger sur le canapé. Alors tu te relèves et va chercher de l'eau à  lui mettte sur le front avant de t'asseoir à ses côtés, prêt an attendre qu'elle se réveille.

_________________
❝amor prohibido❞ una mattina, mi sono alzato, o bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao. una mattina mi sono alzato e ho trovato l'invasor. o partigiano portami via, o bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao. (astra)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tokyo
avatar : Ursula Corbero (Ranochja d'amour)
Messages : 669
Points : 715
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: Restless souls  Jeu 10 Mai - 11:09

La fatigue, les émotions, la déshydratation, Rio et le stress que tu ressentais tous les jours avaient eu raison de toi. Vous n'étiez pas des robots, il vous fallait tous vous ménager au maximum sinon personne n'aurait son butin.

Ton corps te faisait comprendre tes limites, tandis que toi t'étais plutôt le genre à le franchir. Ça n'allait pas si bien que ça, et ça corrélait pas mal au fait que Rio et toi, c'était fini.

Tu ouvrais les yeux, fus comme percutée par la lumière environnante. Tu voyais flous avant que la mise au point que tu ne découvres Rio à tes côtés. Tu te regardais de tout ton long, étalée sur le canapé.

- Je suis restée combien de temps inconsciente ? Soufflas-tu.

T'en savais rien mais ça se comptait en heures. Tu te redressas en position assise, passas une main dans tes cheveux. T'étais face à Rio et tu te voyais encore démunis face à lui. Pour autant, tu comprenais qu'il avait pris soin de toi. Ton cœur te forçait à alléger sa peine, comme s'il avait fait le compte de toutes les choses biens qu'il avait fait, et qui sur passaient ses erreurs. D'accord. Mais une erreur pouvait détruire une vie.

_________________
BLEED FOR YOU
If I could tear you from the ceiling and guarantee a source divine, rid you of possessions fleeting, remain your funny valentine. If I could tear you from the ceiling, I'd freeze us both in time and find a brand new way of seeing. Your eyes forever glued to mine. ROGERS.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Rio
avatar : miguel herrán (ranochja)
Messages : 789
Points : 853
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: Restless souls  Jeu 10 Mai - 11:15

Tu t'attendais à ce qu'elle se réveille vite, qu'elle reste seulement quelques minutes inconsciente avant que vous ne puissiez reprendre le cours de vos vies mais ce n'est pas ainsi que ça se passe, pas du tout même puisqu'elle reste plusieurs heures endormie. T'as cherché partout, après lui avoir retiré sa combinaison et son gilet, t'as vérifié partout qu'elle n'avait pas été touchée mais rien du tout alors tu t'es contenté d'appliquer de l'eau sur son visage à l'aide de ton t-shirt trempé et d'attendre. Il n'y a sûrement rien d'autre à faire et tu te sens presque inutile mais il est hors de question que tu la laisses seule. Elle a besoin de toi. Quand tu sens du mouvement tu te redresses et c'est tout sourire que tu accueilles son réveil, même si tu sais que désormais tu vas devoir dégager parce qu'elle ne veut pas te voir. Hey... tu chuchotes en t'accroupissant pres d'elle. Trois heures. Tu vas bien? Tu veux quelque chose ? tu demandes alors, n'osant pas trop bouger sans son autorisation.

_________________
❝amor prohibido❞ una mattina, mi sono alzato, o bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao. una mattina mi sono alzato e ho trovato l'invasor. o partigiano portami via, o bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao. (astra)


Dernière édition par Rio le Jeu 10 Mai - 18:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tokyo
avatar : Ursula Corbero (Ranochja d'amour)
Messages : 669
Points : 715
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: Restless souls  Jeu 10 Mai - 11:37

Tu te retrouvais face à son sourire, fallait avouer que tu pouvais pas mieux tomber pour un réveil, mais t'avais pas encore digéré ce qu'il t'avait fait, t'étais persuadée que tu pourrais jamais passer outre. Tirais sûrement voir Moscou pour lui demander des conseils quand votre quotidien serait plus calme. Lui, il savait toujours tout. Il aurait sûrement su t'apaiser si tout le groupe n'était pas intervenu. Tu n'osais pas le regarder, parce que t'étais incapable de ne pas te noyer dans son regard, et tu savais que tu allais sombrer et l'embrasser, et qu'il aurait eu ce qu'il voulait : le beurre et l'argent du beurre. Sauf que dans la vie, ça se passait pas comme ça.

- De l'eau... Répondis-tu.

Tu n'avais pas envie de lui dire de partir et pourtant tu aurais aimé. Mais tu avais failli le perdre. Et tu te serais perdu avec lui. Tu pouvais t'engueler avec lui, l'insulter mais un contact s'établissait et c'était toujours ça. Il y avait toujours un lien entre vous.

Tu te mis dans le coin du canapé, les bras enroulés autour de ton ventre, comme renfermée sur toi même, comme si tu essayais de te protéger des coups qu'il pouvait te donner. Tu avais l'impression d'être une petite fille blessée et rejetée. Celle que tu étais petite.

_________________
BLEED FOR YOU
If I could tear you from the ceiling and guarantee a source divine, rid you of possessions fleeting, remain your funny valentine. If I could tear you from the ceiling, I'd freeze us both in time and find a brand new way of seeing. Your eyes forever glued to mine. ROGERS.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Rio
avatar : miguel herrán (ranochja)
Messages : 789
Points : 853
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: Restless souls  Jeu 10 Mai - 12:46

T'aimerai pouvoir la prendre dans tes bras, l'embrasser et l'aider mais tu n'oses pas faire un geste, par peur de te faire repousser, parce que tu le mériterais. Les images de ta trahison ne cessent de tourner dans ta tête, tu donnerais n'importe quoi pour revenir en arrière mais malheureusement, c'est impossible, tu as fauté et tu dois désormais en assumer les conséquences, aussi difficiles à supporter soit-elles. Quand elle te réclame de l'eau, tu te lèves d'un coup pour aller chercher la petite bouteille d'eau que tu lui ramènes. Quand tu reviens avec la bouteille, tu la retrouves recroquevillée sur elle-même et tu ne peux plus t'en empêcher, tu t'assieds à ses côtés et pose une main sur sa cuisse. Tokyo... qu'est-ce qu'il y a ? Tu oses alors demander, espérant pouvoir l'aider dans sa détresse.

_________________
❝amor prohibido❞ una mattina, mi sono alzato, o bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao. una mattina mi sono alzato e ho trovato l'invasor. o partigiano portami via, o bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao. (astra)


Dernière édition par Rio le Jeu 10 Mai - 18:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tokyo
avatar : Ursula Corbero (Ranochja d'amour)
Messages : 669
Points : 715
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: Restless souls  Jeu 10 Mai - 13:00

Tu ne te fis pas prier pour engloutir la bouteille d'eau d'une traite. T'avais l'impression que t'avais pas bu pendant des jours et l'air de rien, il faisait chaud à l'intérieur de la fabrique surtout que vous passiez votre temps à courir à travers les couloirs et les escaliers, même si la fatigue faisait que tu avais plus froid que chaud en cet instant.

Il avait posé une main sur ta cuisse, et le contact fut électrique. Comme une décharge qui t'avait parcouru tout le corps. Il te faisait toujours cet effet.

- Tu veux vraiment faire comme si il ne s'était rien passé ? Moi non.

Tu savais toujours pas quoi dire de concret tant t'avais de mots, de paroles qui défilaient dans ta tête. Franchement, t'avais tellement envie de lui exprimer tout ce que tu ressentais que tu savais même pas par où commencer.

- Tu me feras pas oublier, Rio.

Même si la haine était toujours en toi, même si la rancœur t'habitait, tu sentais autre chose pour lui, quelque chose d'inexplicable, quelque chose de fort qui prenait le dessus avec Rio.

_________________
BLEED FOR YOU
If I could tear you from the ceiling and guarantee a source divine, rid you of possessions fleeting, remain your funny valentine. If I could tear you from the ceiling, I'd freeze us both in time and find a brand new way of seeing. Your eyes forever glued to mine. ROGERS.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Rio
avatar : miguel herrán (ranochja)
Messages : 789
Points : 853
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: Restless souls  Jeu 10 Mai - 13:07

Ses mots tranchent dans l'air et tu retires ta main automatiquement. Tu sais que tu ne pourras pas la faire oublier, tu n'aurais pas oublié toi non plus, tu lui aurais fait payer de la pire des manieres et tu sais que tu mérites ses mots, cette colère qu'elle doit ressentir contre toi. Je sais bien, que tu n'oublieras pas. Tu avoues tristement, t'ecartant un peu pour lui laisser de l'espace. C'est peut-être le moment d'en discuter mais tu ne sais pas ce que t'es censé dire. C'est elle qui m'a embrassé tu sais, pas moi. Tu lui avoues alors, comme si cela pouvait changer les choses.T'as juste envie qu'elle sache que si elle n'avait pas posé ses lèvres sur les tiennes, tout ceci ne serait jamais arrivé, tu n'aurais jamais fait ça toi-même. C'est arrivé et tu ne peux rien y changer, il faut juste que tu cherches les mots pour te faire pardonner désormais parce que t'as pas envie de la perdre pour toujours, t'es pas prêt pour cette souffrance. Je t'aime Tokyo. tu lui avoues alors, la vérité, tu l'aimes tellement que ça fait mal parfois. Mais c'est comme ça, tu fais des erreurs mais t'es fou amoureux d'elle.

_________________
❝amor prohibido❞ una mattina, mi sono alzato, o bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao. una mattina mi sono alzato e ho trovato l'invasor. o partigiano portami via, o bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao. (astra)


Dernière édition par Rio le Jeu 10 Mai - 18:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tokyo
avatar : Ursula Corbero (Ranochja d'amour)
Messages : 669
Points : 715
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: Restless souls  Jeu 10 Mai - 13:16

Il osait essayer de se déresponsabiliser. Tu te mordais la joue pour ne pas crier et faire un énième scandale. Peut être que ce n'était pas lui qui l'avait embrassé mais il ne l'avait pas repoussé. Tu l'avais bien vu entrain de lui rendre son baiser, entrain de la toucher, bref, il n'avait pas eu l'air si malheureux et tourmenté que ça en cet instant..

- Si j'étais pas venue, tu l'aurais sûrement sauté.

T'avais dit ça d'une voix neutre, sans émotion, comme si ça te faisait rien, mais la vérité c'est que ça te touchait tellement que ton cœur, débordant de sentiments, avait lâché, te laissant vide.

Quand il t'avait dit qu'il t'aimait, c'était comme un énième coup de poing qu'il t'infligeait. Fallait que tu restes digne, que tu restes calme.

- Les gens amoureux font pas ça. Tu m'aimes pas, Rio.

Qu'est-ce que tu connaissais de l'amour toi, qui ne savait pas t'attacher aux gens sans vouloir les garder rien que pour toi. Tu n'avais jamais trompé, t'étais pas comme ça. Quand ça n'allait pas, tu partais et puis c'est tout, tu n'étais pas vicieuse malgré tous les défauts que tu avais.

_________________
BLEED FOR YOU
If I could tear you from the ceiling and guarantee a source divine, rid you of possessions fleeting, remain your funny valentine. If I could tear you from the ceiling, I'd freeze us both in time and find a brand new way of seeing. Your eyes forever glued to mine. ROGERS.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Rio
avatar : miguel herrán (ranochja)
Messages : 789
Points : 853
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: Restless souls  Jeu 10 Mai - 13:22

T'oses pas répondre à ça parce que malheureusement, tu sais qu'elle a raison, tu sais que tu aurais probablement fait cette autre connerie, pire qu'un baiser, pire que tout. Tu pensais à rien en ce moment, juste à l'attirance que tu pouvais ressentir, ton envie grandissante. Maintenant, la seule chose à laquelle tu penses, c'est ton erreur et l'amour que tu ressens pour Tokyo, tu ne penses plus qu'à elle et tu voudrais seulement retourner dans le temps. Alors tu ne réponds pas, pour ne pas aggraver ton cas. Elle a raison, tu te dois de l'assumer. Je t'assure que je t'aime. Tu enchaînes alors, tu tentes de la rassurer. Tu es amoureux d'elle, ça tu le sais. Tu le crois peut-etre pas mais je suis fou de toi. Tu ne sais pas comment justifier ton acte, t'as une vague idée mais c'est tellement pas le moment. Je réfléchissais pas, on est enfermés là et je réfléchis plus correctement. Et puis, tu penses beaucoup trop au fait que t'es amoureux d'une femme qui, un jour, te laissera tomber et ça, c'est difficile à supporter.

_________________
❝amor prohibido❞ una mattina, mi sono alzato, o bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao. una mattina mi sono alzato e ho trovato l'invasor. o partigiano portami via, o bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao. (astra)


Dernière édition par Rio le Jeu 10 Mai - 18:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tokyo
avatar : Ursula Corbero (Ranochja d'amour)
Messages : 669
Points : 715
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: Restless souls  Jeu 10 Mai - 13:37

T'étais pas du genre à faire des promesses que tu tiendrais pas, alors t'avais préféré être honnête avec Rio. Tu ne croyais pas à l'amour éternel, enfin c'est ce que tu voulais faire croire parce que il y avait toujours cette petite part en toi qui te poussait à y croire et plus ça allait, plus tu désirais laisser vivre cet espoir avec Rio. Espoir qui s'était cassé la gueule.

Il n'avait pas démenti ta phrase. Toi, tu pouvais pas t'imaginer faire l'amour avec un autre mec que lui. Pourtant, tu avais été la première à essayer de le tenir à distance, t'aurais pu faire ce genre de choses en réalité. Mais nan. En fait, tu désirais que lui.

- C'est trop facile de dire ça. Faudra que tu me le prouves.

Il n'y avait pas d'autres preuves que tout ce qu'il faisait pour toi. Il t'avait sauvé la vie, l'air de rien, c'est que tu comptais mais tu savais qu'il aurait fait ça pour les autres aussi parce que vous étiez tous une famille.

- Dis moi, tu aurais réagis comment si les rôles étaient inversés ? Tu m'aurais plaqué ? Ou tu aurais compris que vu qu'on est enfermés ça justifie ce genre de trucs ?

Tu voulais avoir son avis sur la chose parce qu'en réalité, toi tu étais perdue. Tu pouvais pas t'imaginer avec un homme qui te trompait, c'était inenvisageable.

- J'ai quand même eu peur tout à l'heure... Peur de te perdre.

Tu osais le regarder, et ton cœur s'accélèra subitement. T'étais folle de lui aussi. Et tu pouvais pas continuer ce braquage en lui en voulant. Tu te disais qu'il pouvait finir comme Oslo, sans avoir eu l'occasion de vous réconcilier. La vie tenait à peu de choses.

_________________
BLEED FOR YOU
If I could tear you from the ceiling and guarantee a source divine, rid you of possessions fleeting, remain your funny valentine. If I could tear you from the ceiling, I'd freeze us both in time and find a brand new way of seeing. Your eyes forever glued to mine. ROGERS.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Rio
avatar : miguel herrán (ranochja)
Messages : 789
Points : 853
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: Restless souls  Jeu 10 Mai - 13:44

Tu hoches la tête, t'es prêt à te battre pour lui prouver s'il le faut, tu te battras corps et âme parce que si y'a bien une chose dont tu es sur et certain, c'est des sentiments que tu éprouves pour elle et tu sais pertinemment qu'ils ne changeront pas, qu'ils resteront intacts pour toujours. Tu ne sais pas vraiment comment tu le sais, tu ne pourrais pas l'expliquer, c'est seulement ce que tu ressens et tu sais que tu ne te trompes pas.T'es fou d'elle et c'est tout. Je le ferai. tu lui avoues alors, la rassurant ainsi. Tu vas te battre, t'éloigner des autres femmes et ne penser qu'à elle, c'est pas si compliqué en réalité et ce Le sera encore moins quand vous sortirez d'ici et que tu pourras t'enfuir avec elle. Sa question, c'est comme un poignard dans le coeur, parce que tu sais que toi tu lui en aurais autant voulu. Mais tu sais aussi que tu ne peux pas vivre sans elle, respirer sans elle, sourire sans elle alors sûrement que tu finirais par lui pardonner, par amour. Je sais juste que je peux pas vivre sans toi. J'aurais été triste, en colère, tout ce que tu veux mais putain, quand je pense à ma vie dehors, sans toi, c'est pire que tout. Et je sais hein que ça arrivera, je sais que tu vas me quitter, mais c'est pour ça que je profiterais un maximum de toi, avant que un ne partes pour toujours. Tu soupires, te décale. Oui, elle va te laisser un jour et tu sais pas si t'arriveras à survivre à ça.

_________________
❝amor prohibido❞ una mattina, mi sono alzato, o bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao. una mattina mi sono alzato e ho trovato l'invasor. o partigiano portami via, o bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao. (astra)


Dernière édition par Rio le Jeu 10 Mai - 18:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tokyo
avatar : Ursula Corbero (Ranochja d'amour)
Messages : 669
Points : 715
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: Restless souls  Jeu 10 Mai - 14:01

Même si tu commençais à perdre patience dans cette fabrique, que tu en avais marre de voir toujours les mêmes têtes des otages, les mêmes couloirs, les mêmes pièces, et que tu avais juste envie de tirer l'argent et te barrer, une partie de toi était bien contente que le temps soit long, parce que ça te donnait l'occasion de profiter de lui et en quelques sortes de vivre avec lui parce que vous aviez quand même souvent votre intimité. C'était comme un collocation dans une immense maison, alors vous pouviez presque avoir vos habitudes. Presque. Parce que les ennuis vous rattrapaient toujours car ils n'étaient jamais très loin.

T'avais peur d'être seule. Alors tu tenais à distance tout le monde pour éviter la rupture, et donc tu finissais seule, c'était un cercle vicieux. Tu comprenais que lui aussi, avait cette peur, mais que sa réaction était à l'opposé de la tienne. Plus tu prenais tes distances, plus il s'accrochait à toi et sûrement que tout ça vous faisait perdre la tête à tous les deux et qu'il essayait comme toi, de garder le contrôle. Tu ne pouvais rien lui promettre, surtout pas après ce qu'il t'avait fait subir.

- Tu fais qu'accelerer mon départ en agissant comme ça. Je sais pas ce qu'on sera dehors après tout ça. Mais là, j'ai plus envie de me poser des questions.

Tu te blindais, tu essayerais de te détacher de Rio comme tu l'avais fait au départ et puis, ça te permettrait de profiter de lui au maximum. Parce que tu le voulais aussi.

Tu le regardais, tu tendais ta main vers la sienne que tu caressais. Tu lui en voulais toujours, tu oublierais jamais mais tu pouvais juste pas passer les dernières heures sans lui, c'était pas possible.

_________________
BLEED FOR YOU
If I could tear you from the ceiling and guarantee a source divine, rid you of possessions fleeting, remain your funny valentine. If I could tear you from the ceiling, I'd freeze us both in time and find a brand new way of seeing. Your eyes forever glued to mine. ROGERS.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Rio
avatar : miguel herrán (ranochja)
Messages : 789
Points : 853
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: Restless souls  Jeu 10 Mai - 14:07

Tu comprends maintenant que c'était pas la chose à faire, que t'as juste toyt gâché mais sur le moment tu voyais pas les choses comme ça, tu pensais juste à rien, ça t'évitait de trop y penser, de trop souffrir. Me laisse pas s'il te plaît. Je suis tellement désolé, j'ai joué au con mais t'es la femme de ma vie putain. et ça, t'en es certain. Tu t'imagines pas vivre et vieillir avec quelqu'un d'autre, ça te semble inimaginable. Alison n'était qu'une passade, Tokyo est celle que tu aimeras pour toujours. Tu devrais te reposer. Tu lui intimes alors qu'elle vient chercher ta main. Tu serres la sienne entre tes doigts, ce contact qui te fait tellement de bien, qui te rappelle vos bons moments. Je vais y retourner moi. Tu lui expliques doucement avant que ta main ne vienne caresser ses cheveux. Mais je vais revenir vite, et t'oublies pas hein, je t'aime. Je suis dingue de toi Tokyo, dingue dingue. Tu soupires et vient poser tes lèvres sur son front. Tu lui as ouvert ton coeur, tu le fais souvent.

_________________
❝amor prohibido❞ una mattina, mi sono alzato, o bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao. una mattina mi sono alzato e ho trovato l'invasor. o partigiano portami via, o bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao. (astra)


Dernière édition par Rio le Jeu 10 Mai - 18:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tokyo
avatar : Ursula Corbero (Ranochja d'amour)
Messages : 669
Points : 715
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: Restless souls  Jeu 10 Mai - 14:22

Tu pouvais pas le rassurer sur ce qu'il te demandait alors tu étais restée silencieuse, à l'écouter. C'était trop. Tu pouvais pas te résoudre à dire des choses que tu pensais pas simplement pour qu'il aille mieux. Parce que tu savais pas vraiment mentir. Et puis est-ce que c'était la solution, de le bercer d'illusions ? Peut être. Peut être qu'il tomberait de haut, aussi haut que toi. Dans tous les cas, il allait chuter avec toi si ça devait arriver. Il te rejoindrait en bas, au fond du trou, et vous finiriez tous les deux consumés par votre amour mutuel. Tu voulais pas y croire mais ça ressemblait à de l'amour, ce que tu ressentais pour lui, et c'était tout ce que tu voulais pas ressentir à son égard. T'étais plus forte que ça, tu pouvais encore lutter.

T'avais pas pour habitude de contrôler tes pulsions alors quand il se redressa pour partir, tu vins le rejoindre avant de lui offrir un baiser. T'avais juste besoin de ça. Ça ne voulait pas dire que tu allais t'engager avec lui dans une relation, tu contrôlais la situation. Tu le pensais, en tout cas.

_________________
BLEED FOR YOU
If I could tear you from the ceiling and guarantee a source divine, rid you of possessions fleeting, remain your funny valentine. If I could tear you from the ceiling, I'd freeze us both in time and find a brand new way of seeing. Your eyes forever glued to mine. ROGERS.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Rio
avatar : miguel herrán (ranochja)
Messages : 789
Points : 853
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: Restless souls  Jeu 10 Mai - 14:39

Tu souris comme un fou contre ses lèvres, parce que ce baiser signifie qu'elle te pardonne, que vous passez au dessus. Que vous allez maintenant profiter de vos moments ensemble jusqu'à la fin et toi, ça te va, t'es rassure' d'avoir pu lui faire comprendre que tu t'en veux et que tu l'aimes. Ce baiser signifie tant de choses à tes yeux et tu peux pas t'empêcher de sourire comme un fou. Tu vas être heureux à nouveau avec elle, tu vas pouvoir te perdre dans ses bras, dans ses yeux et laisser éclater ton bonheur et ton amour. J'y vais.. Tu chuchotes contre ses lèvres en t'ecartant doucement. Tes doigts retirent une mèche devant ses yeux, ton sourire ne te quitte plus. Tu recules et remet ta combinaison en place, que tu avais nouée à tes hanches pour rester en t-shirt. Tu récupères alors ton arme et l'installe correctement avant de te retourner vers elle. Je t'aime mon amour, à tout à l'heure. tu lui chuchotes avant de sortir, refermant la porte derrière toi avant d'aller reprendre ton poste.

_________________
❝amor prohibido❞ una mattina, mi sono alzato, o bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao. una mattina mi sono alzato e ho trovato l'invasor. o partigiano portami via, o bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao. (astra)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: Restless souls  

Revenir en haut Aller en bas
 
Restless souls
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Love is for souls, not bodies - Wanda Maximoff
» Damaged Souls - rpg lupin.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
This is our day :: Tokyo & Rio :: Tokyo & Rio-
Sauter vers: