Partagez | 
 

 game of survival (tokyo & raquel)

Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Rio
avatar : miguel herrán (ranochja)
Messages : 789
Points : 853
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: game of survival (tokyo & raquel)  Ven 11 Mai - 11:44

Raquel
because it's you
Age - 40 ans
Occupation - Inspectrice
Avatar - Itziar Ituño (ranochja)
Tu arrives le plus vite possible à la fabrique, après avoir reçu un appel d'un de tes collègues t'annonçant avec fierté que Silene Oliveira avait été arrêté et la façon dont cela s'était produit. Tu ne peux pas t'empêcher de ressentir un immense soulagement, tu comprends que c'est la fin, ils sont affaiblis au point d'envoyer directement en prison un des leurs, celle dont vous avez déjà le visage et le nom placardé sur tous les écrans de télévision depuis le début. Celle qui, accusée de meurtre, ne s'en sortira pas, même si tu t'apprêtes à lui faire croire le contraire. Tu pousses la bâche de la tente et te retrouve bien vite face à celle que tu as déjà rencontré dans d'autres circonstances. Quel plaisir de vous revoir Silene. tu te permets de dire avant de soupirer en voyant l'état vestimentaire qu'elle présente. Est-ce que c'est normal que cette jeune femme soit presque nue ? tu demandes en regardant tes collègues presque exclusivement masculins. Soupirant, tu attrapes un plaid sur le côté et le lui pose sur les jambes, t'asseyant par la suite face à elle. A ce que j'ai compris, vous avez été envoyée par vos compagnons, que s'est-il passé ? tu demandes tout d'abord, un air gentil sur le visage, presque amical. Vous êtes deux femmes, tu penses pouvoir y arriver, la convaincre de parler, la convaincre de te faire confiance pour une réduction de peine. Elle en aura bien besoin étant donné tous les chefs d'accusation menés contre elle.


_________________
❝amor prohibido❞ una mattina, mi sono alzato, o bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao. una mattina mi sono alzato e ho trovato l'invasor. o partigiano portami via, o bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao. (astra)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tokyo
avatar : Ursula Corbero (Ranochja d'amour)
Messages : 669
Points : 715
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: game of survival (tokyo & raquel)  Ven 11 Mai - 12:08

Quand on t'avait poussé vers la sortie, t'avais déchanté de ton petit nuage. Tu revoyais Rio, son sourire, son regard, et la colère avait explosé. T'étais faite pour rester avec lui. Qu'avec lui. Tu ne voulais pas d'autre fin en réalité. Tu voulais vivre et mourir avec Rio. Tu lui donnerais ta vie de toute façon pour qu'il puisse être heureux. Tu lui décrocherais la lune et toutes les étoiles dans le ciel, rien que pour revoir ce beau visage un jour. Quand le flic t'avais pris par le bras, tu compris que ce ne serait plus jamais possible. Alors, tu allais utiliser le peu de force qui te restait pour lutter contre eux, comme si tu avais l'espoir de pouvoir regagner la fabrique. Elle n'était pas si loin et tellement en même temps. Toutes tes cellules désiraient retrouver celles de Rio. Tout ton corps mourrait déjà de votre séparation.

Ils te cernaient tous avec leurs snipers qui dessinaient des points rouges sur tout ton corps. Tu bougeais, ils ne te louperaient pas. Mais tu pouvais pas rester là à rien faire. Ils t'avaient demandé de te déshabiller, pensant que tu avais une bombe sur toi. Tu voulais les faire patienter. Tu voulais avoir le contrôle sur la situation que tu n'avais plus, mais c'était trop dur de l'admettre. Alors, au bout d'un moment, tu t'étais résignée à dévêtir ta combinaison orange, celle qui représentait Tokyo et tous tes espoirs. Celle qui t'avait redonné une identité, une nouvelle vie, comme si tu avais eu une sorte de renaissance. Tu n'étais plus que Silene dès à présent.

Un flic s'était approché de toi avec son arme afin de vérifier que tu n'avais vraiment rien sur toi. Il s'était approché d'assez près pour que tu puisses le déstabiliser en lui donnant un coup de coude dans la tête lorsque son arme fût assez basse. Et tu t'étais mise à courir dans l'herbe. Plus rien ne comptait. Seulement ta survie. Seulement Rio. Tu avais toujours cet espoir vain de leur échapper. L'amour te donnait ce courage. Alors que tes jambes te portaient vers ta liberté, tu avais regardé au-dessus de ton épaule, là où tu savais que Rio était pour sa garde. Tu l'avais vu, ton ange tombé du ciel, te donner un dernier regard. Un regard d'amour, de désespoir, de tristesse mais surtout empreint de tout l'amour que tu avais en toi pour lui. Puis, un choc. Ils t'avaient eu. Encore une fois, tu réalisais que ta faiblesse, c'était Rio. La plus belle faiblesse que tu n'avais jamais eu. T'aurais pu crever là de tout l'amour qui te submergeait.

En quelques minutes, tu te retrouvais maitriser par tous ces flics. Tu ne voyais plus qu'eux, te privant de ton espoir. Tu n'en avais plus aucun. Il t'avait amené sous la tente en te menottant les mains. Tu fus assise, en sous-vêtements avant que l'inspectrice ne vienne en face de toi. Tu la connaissais sans la connaître de par les photos que Le Professeur vous avait montré.

Quand elle t'avait appelé Silene, te ramenant à la réalité, ce fut une énième coup de massue pour toi. Tu étais revenue dans cette vie morne qui te rappelait cette époque sans Rio.

Tu la défiais du regard. Tu ne comptais lui donner aucune information. Ou assez pour qu'elle te laisse tranquille.

- Une désaccord, c'est tout.

_________________
BLEED FOR YOU
If I could tear you from the ceiling and guarantee a source divine, rid you of possessions fleeting, remain your funny valentine. If I could tear you from the ceiling, I'd freeze us both in time and find a brand new way of seeing. Your eyes forever glued to mine. ROGERS.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Rio
avatar : miguel herrán (ranochja)
Messages : 789
Points : 853
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: game of survival (tokyo & raquel)  Ven 11 Mai - 12:17

Raquel
because it's you
Age - 40 ans
Occupation - Inspectrice
Avatar - Itziar Ituño (ranochja)
Elle n'a pas l'intention de parler pour le moment, tu le comprends bien mais tu as toutes les cartes en main et tu sais qu'un moment donné, elle en viendra à craquer, parce que c'est le genre de fille qui souhaite la liberté plus que tout, et c'est ce que tu pourras lui proposer si elle décide de coopérer, tu as d'autres ressources d'ailleurs. En soit, tu as toutes les cartes en main et elle n'a rien, tu es certain de gagner cette bataille et ensuite, la guerre. C'est sûr que ça n'a pas du être facile pour vous ces quelques jours, enfermés, seuls. tu compatis, la pauvre petite fille. Certainement qu'au bout d'un moment, on pète à cable à force d'être enfermée avec des fous, qui ne le ferait pas. Ce qu'il faut que tu comprennes Silene c'est qu'on a besoin de toi tout autant que tu as besoin de nous. que tu lui expliques en posant tes coudes sur tes propres genoux, comme pour mieux lui parler. Si tu nous aides, on pourra réduire ta peine de moitié, sans aucun problème. tu te redresses, attache tes cheveux, tu sais que ça va être dur mais tu n'as pas l'intention de lâcher, t'as même l'intention de piquer là où ça fait mal, d'aller jusqu'au bout des choses et de gagner, de la battre à plate couture. Comment s'appelle Le Professeur ? tu demandes alors, les yeux fixés sur elle, attendant une réponse claire et précise parce qu'avec ça, tu sais que vous pourrez le retrouver et tout arrêter, un simple nom.


_________________
❝amor prohibido❞ una mattina, mi sono alzato, o bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao. una mattina mi sono alzato e ho trovato l'invasor. o partigiano portami via, o bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao. (astra)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tokyo
avatar : Ursula Corbero (Ranochja d'amour)
Messages : 669
Points : 715
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: game of survival (tokyo & raquel)  Ven 11 Mai - 12:28

Tu pouffas de rire, tu la méprisais complètement. Comme si elle pouvait savoir. T'avais besoin de personne, même si tu espérais que Le Professeur viendrait te sauver. C'est ce qu'il avait dit. Il ne vous laisserait jamais tombé. Et pourtant, tu savais qu'il avait d'autres affaires à régler alors une partie de toi était en train de faire un deuil.

- Vous savez rien. Vos salades, allez les raconter à quelqu'un d'autre, vous n'arriverez pas à me faire croire que je peux espérer quoique ce soit.

T'étais bien dans la merde avec tout ce que tu avais fait. Tu étais déjà recherchée par les flics bien avant le braquage. Et pourtant, tu avais toujours cette pensée qui te mettait le doute. Une réduction de peine pouvait évidemment bien t'arranger. Ca voulait surement dire que tu pouvais revoir Rio plus tôt que prévue. C'était la seule chose que tu voulais, mais tu savais que tu n'allais pas l'obtenir. C'était trop beau pour être vrai.

- Allez vous faire foutre, lanças-tu quand elle te demanda le nom du Professeur.

Ta seule faiblesse, c'était Rio, sinon tu pouvais toujours lutter des heures contre elle.

- Je peux voir un médecin ? Je suis enceinte et j'ai mal au ventre. Surtout que vos collègues n'y ont pas été de main morte.


Tu avais mal, c'était vrai, et la grimace que tu avais sur le visage pouvait le traduire. Un flic t'avais assené un coup dans le ventre pour te maitriser, et depuis, la douleur était revenue au galop. Si elle désirait un peu d'informations, fallait qu'elle te bichonne un minimum parce que là, t'étais même plus capable de penser. T'avais mal partout, et surtout au niveau de la poitrine, place où avais été ton coeur que tu avais laissé dans la fabrique avec Rio. Tuer Berlin. Tuer Berlin. Tuer Berlin. Ca résonnait comme une chanson dans ta tête. Si tu sortais d'ici, t'allais le crever.

_________________
BLEED FOR YOU
If I could tear you from the ceiling and guarantee a source divine, rid you of possessions fleeting, remain your funny valentine. If I could tear you from the ceiling, I'd freeze us both in time and find a brand new way of seeing. Your eyes forever glued to mine. ROGERS.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Rio
avatar : miguel herrán (ranochja)
Messages : 789
Points : 853
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: game of survival (tokyo & raquel)  Ven 11 Mai - 12:42

Raquel
because it's you
Age - 40 ans
Occupation - Inspectrice
Avatar - Itziar Ituño (ranochja)
Tu n'aimes pas l'air qu'elle se prend pour te répondre mais tu n'en attendais pas moins de sa part, tu l'as analysée elle et les deux collègues dont vous connaissez l'existence pour ne pas te retrouver perdue devant elle une fois que vous l'aurez enfin attrapée. Et ce jour est arrivée, vous l'avez attrapée et maintenant, c'est toi qui tire les ficelles de ce jeu sans fin et tu n'as pas l'intention d'arrêter de tirer avant qu'elle ne cède, peu importe le temps qu'il te faudra déployer, et les moyens. Je ne mens pas. Si tu nous aides, selon les informations, ta peine peut être réduite de douze ans. Au lieu de 24 ans, mais pour ça, tu dois nous aider à faire cesser ce capharnaüm. Tu sais bien que ça ne va pas être simple avec elle, qu'elle n'a peur de rien, elle a déjà tué un de tes collègues et tu ne serais pas surprise de la voir recommencer. Tu te lèves et retourne à ton bureau pour saisir quelques clichés avant de venir t'asseoir à ses côtés. Petit à petit, tu lui montres les clichés, ces clichés d'Anibal et elle, se tenant la main, échangeant quelques baisers. Vous avez l'air plutôt... proches. tu constates en regardant toi aussi les photos. Tu n'irais pas jusqu'à dire qu'ils ont l'air amoureux, tu ne vois pas ça possible avec eux, ce sont des criminels rien de plus, tu ne serais pas surprise que Silene soit dépourvue de sentiments. A l'intérieur, il risque sa vie tous les jours. Tu sais que la situation à l'intérieur empire chaque jour, ton arrivée ici en est la preuve. Il finira comme ton ancien petit-ami si tu n'arrêtes pas tout ça avant qu'il ne soit trop tard. tu lui montres un autre cliché, celui de son petit-ami mort. Anibal est jeune, il peut s'en sortir tout comme toi. Nous pouvons même lui accorder une remise de peine à lui aussi si tu nous aides. Il sortirait d'ici quatre ans, 25 ans c'est jeune, il pourra se refaire une vie et une place dans la société. tu hausses les épaules et te lève pour reposer les photos quand tu l'entends. Tu ne t'attendais pas vraiment à ça, pas du tout même. Tu te rassieds face à elle. Qu'est-ce que tu as dit ? t'es surprise, abasourdie, une femme comme elle, maman ? Quel calvaire pour un enfant, tu n'oses à peine l'imaginer. Tu te tournes vers un de tes collègues et réclame finalement. Va chercher un docteur. Tu veux néanmoins la préserver, et tu sais qu'en faisant cela, peut-être qu'elle acceptera de parler.


_________________
❝amor prohibido❞ una mattina, mi sono alzato, o bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao. una mattina mi sono alzato e ho trovato l'invasor. o partigiano portami via, o bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao. (astra)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tokyo
avatar : Ursula Corbero (Ranochja d'amour)
Messages : 669
Points : 715
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: game of survival (tokyo & raquel)  Ven 11 Mai - 13:05

Elle avait percé ton point sensible, Rio. Vous aviez pris des risques en vous affichant ensemble parce que maintenant, ils pouvaient utiliser votre relation contre vous. Encore une fois, c'était une règle que vous aviez décidé de ne pas respecter, et tu comprenais maintenant pourquoi Le Professeur désirait qu'il n'y ait aucun sentiment entre vous. Mais quoi s'attendait-il sérieusement ? Vous viviez tous intensément, vous restiez des êtres humains, alors ça ne pouvait qu'arriver. Et toi, tu avais bien trop d'amour à donner à Rio pour le laisser avec Berlin, ce connard. Tu ne savais pas quoi faire. Tu revoyais Le Professeur, quand vous étiez en classe vous dire : "Le but, c'est de gagner du temps. Ils chercheront à vous faire parler, alors, utiliser ça contre eux, donnez leur des petites informations afin qu'ils mordent à l'hameçon et serrez les visses après coup. Tout est dans la stratégie."

Le truc, c'est que t'avais pas prévu qu'elle parlerait de Rio. T'avais peur pour lui, fallait l'avouer. T'avais pas envie qu'il prenne cher à cause de toi, tout ça parce que tu jouais les fières. Mais tu tenais bon. Tes lèvres étaient aussi serrées que les menottes accrochées à tes poignets. Tu savais qu'elle voulait tous votre peau, et que personne ne pouvait contraindre un Juge. Mais en songeant à l'amour de ta vie, t'avais toujours ce doute en toi. Et si Rio pouvait s'en sortir, que vous deux vous le pouviez, t'avais presque envie d'essayer. Non. Tokyo. Il fallait que tu penses au plan.

Un docteur était venu, et tu passas derrière une autre bâche où tu fus allongée, toujours encerclée par les flics et par l'inspectrice. Gagner du temps. Encore et encore.

- Vu votre âge, j'imagine que vous êtes mère. Vous avez du passer par tous ces symptômes. Maux de ventre, nausées, vomissements... Vous me mettez dans une position délicate. Ca va pas arranger les choses de me mettre la pression.

T'essayais de la faire réfléchir, juste pour qu'elle se mette un peu à ta place même si tu savais que tu n'étais plus enceinte. Enfin, normalement. Le Docteur examinait tes yeux, te palpait le ventre afin de vérifier qu'il n'y avait rien de casser pendant que toi, tu te tordais de douleur à chacun de ses gestes. Tu surjouais un petit peu pour qu'elle te laisse deux secondes de répit.


_________________
BLEED FOR YOU
If I could tear you from the ceiling and guarantee a source divine, rid you of possessions fleeting, remain your funny valentine. If I could tear you from the ceiling, I'd freeze us both in time and find a brand new way of seeing. Your eyes forever glued to mine. ROGERS.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Rio
avatar : miguel herrán (ranochja)
Messages : 789
Points : 853
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: game of survival (tokyo & raquel)  Ven 11 Mai - 13:16

Raquel
because it's you
Age - 40 ans
Occupation - Inspectrice
Avatar - Itziar Ituño (ranochja)
Toute ta stratégie, ta tentative de lui faire cracher le morceau pour sauver ses fesses et celles d'Anibal deviennent inutiles quand elle demande un docteur, tu devras reprendre à zéro et tu ne peux t'empêcher de vouloir te calmer désormais, tu sais ce que c'est, ce que l'on ressent et à quel point le stress augmente en flèche. Alors d'un coup, ton visage se radoucit, t'as pas envie d'être méchante avec une femme enceinte parce que tu comprends tout à fait ce qu'elle peut ressentir, et t'arrives pas à te dire que t'es face à une meurtrière en ces instants, tu vois plus que la femme et la future maman, ces moments que tu vis au quotidien, alors que c'est difficile de se faire une place en étant femme. Tu fais venir le médecin, la soigner est pour le moment le plus important, c'est en tout cas ce que toi tu décides de faire. Sûrement qu'un inspecteur, masculin, n'aurait pas réagi de la sorte mais Silene est tombée sur la bonne personne, sur toi et ton coeur un peu trop grand, sur toi qui cherche le bon en chacun, même quand ça devient trop difficile. Tu suis le docteur de prêt, reste aux côtés de Silene, tu attends le verdict, tu attends de savoir si elle vous ment, si non, s'il va falloir l'amener à l'hôpital ou si tu vas pouvoir continuer ton interrogatoire. On va y aller plus doucement Silene, mais nous devons quand même discuter. Et oui, je suis mère, je sais ce que c'est. Je sais ce qu'est l'amour d'une mère également. Et ce que je sais aussi c'est que si tu ne coopères pas, ton enfant aura passé la vingtaine quand tu pourras le retrouver. Tu peux changer les choses Silene, tu peux sauver Anibal, te sauver toi également et sauver cet enfant. tu sais que toi, dans de telles conditions, tu n'hésiterais pas à donner des informations, tu ne supporterais pas de retrouver ta fille à ses 24 ans, la seule idée que cela puisse arriver te donne envie de mourir sur le champ. Parce que ta fille, c'est ta vie, c'est ton tout et tu ferais tout ce qui t'est possible de faire pour la sauver d'une vie de merde, et pour lui donner l'amour que tu peux lui donner. Le docteur l'examine et toi, tu suis tous ses gestes des yeux. Ventre durci. que tu entends, confirmant une grossesse. Elle ne vous ment pas. Elle a pris un sacré coup, il faudrait faire une écho pour vérifier que tout va bien. tu soupires, il n'y a pas le temps pour faire une écho, vous devez aller vite, vous devez résoudre ces mystères et mettre fin au calvaire des soixante personnes toujours à l'intérieur.


_________________
❝amor prohibido❞ una mattina, mi sono alzato, o bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao. una mattina mi sono alzato e ho trovato l'invasor. o partigiano portami via, o bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao. (astra)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tokyo
avatar : Ursula Corbero (Ranochja d'amour)
Messages : 669
Points : 715
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: game of survival (tokyo & raquel)  Ven 11 Mai - 13:37

Tu n'étais pas si débile que ça malgré tous les coups foireux que tu as pu faire. Tu savais réfléchir quand il était question de Rio, de son bien-être et de sa vie qui importait bien plus que la tienne. L'air de rien, t'avais quand même peur de le retrouver et de lui annoncer que vous n'aurez pas d'enfants. Il te désterait. Mais toi tu l'aimais.

Le docteur confirma ta grossesse, et tu étais bien contente d'avoir pu la mettre au tapis pendant quelques secondes avant qu'elle ne ré utilises ton petit ami contre ton gré. Tu imaginais Rio derrière les barreaux, malheureux, et ça, t'avais du mal à le supporter.

- Sergio. Il s'appelle Sergio Marquina.


Ca y est, tu lui avais tendu une information de la plus haute importante et tu savais que tu n'allais plus parler suite à ça. Tu savais que s'il faisait une écho, le docteur, il ne trouverait plus rien dans ton utérus. Mais ça ferait gagner du temps. Tu voulais les dissiper, et augmenter le rendement dans la fabrique. Pour Rio.

- Faites moi l'écho maintenant.

_________________
BLEED FOR YOU
If I could tear you from the ceiling and guarantee a source divine, rid you of possessions fleeting, remain your funny valentine. If I could tear you from the ceiling, I'd freeze us both in time and find a brand new way of seeing. Your eyes forever glued to mine. ROGERS.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Rio
avatar : miguel herrán (ranochja)
Messages : 789
Points : 853
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: game of survival (tokyo & raquel)  Ven 11 Mai - 13:48

Raquel
because it's you
Age - 40 ans
Occupation - Inspectrice
Avatar - Itziar Ituño (ranochja)
Tu savais qu'elle se déciderait à parler, tu savais qu'elle allait craquer avec ce que tu pouvais lui dire. T'es une femme, tout comme elle, tu sais comment vous fonctionnez et tu as tout de suite compris qu'elle voudrait sauver son petit-ami, son enfant et elle-même, tout le monde aurait réagi de la sorte. Tu claques des doigts pour que tout le monde se mette à faire des recherches sur ce fameux Sergio, vous avez l'information capitale, maintenant il faut faire tomber tout ce beau monde dans la fabrique une bonne fois pour toutes. Tu regardes le docteur et hoche la tête, lui demandant ainsi d'effectuer une échographie. Tu le laisses partir jusqu'à l'ambulance où il pourra récupérer l'appareil et toi, tu restes aux côtés de la jeune femme. Tu as fait le bon choix. Nous accorderons une remise de peine à Anibal pour ça, je t'en fais la promesse. et tu feras tout pour la tenir même si ce n'est pas toujours de ton ressort, il te faudra tomber sur un juge clément qui acceptera de réduire les peines comme tu l'as promis, parce que tu refuses d'être une menteuse, vous avez eu une information capitale et tu estimes que cela mérite un petit cadeau, quelques années en moins comme tu l'as proposé. Elle n'aurait jamais dévoilé cette information dans d'autres circonstances. Le docteur revient avec le matériel nécessaire et s'installe le plus rapidement, tu restes toujours à ses côtés, au cas où il se passerait quelque chose. Il passe l'échographe, mais rien. Vous n'entendez rien et ce que tu vois toi, c'est le médecin froncer les sourcils et chercher, chercher. Rien. qu'il dit. Tu peux pas t'empêcher de rire jaune, elle vous a menti et peu importe finalement puisque vous avez l'information dont vous aviez besoin mais tu sais désormais pourquoi elle a fait ça, du temps. Embarquez-la. tu demandes alors avant d'entendre le téléphone sonner, signe que le professeur vous contacte. Cela fait un moment qu'il ne l'a pas fait d'ailleurs mais désormais, tu as une carte dans la main à laquelle il ne s'attendait pas. Tu ne peux pas t'empêcher de sourire quand tu décroches. Bonjour Sergio. Je vous avoue que je commençais à m'inquiéter pour vous, pensant que vous n'allez plus m'appeler. tous les policiers ont cessé leurs mouvements, laissant Silene finalement dans la pièce. C'est gentil de vous préoccuper de moi mais vous savez, je suis un homme chanceux. Demandez à Tokyo, je suis sûr qu'elle a des tas de choses à vous dire. tu n'as pas le temps de répondre qu'il raccroche.


_________________
❝amor prohibido❞ una mattina, mi sono alzato, o bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao. una mattina mi sono alzato e ho trovato l'invasor. o partigiano portami via, o bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao. (astra)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tokyo
avatar : Ursula Corbero (Ranochja d'amour)
Messages : 669
Points : 715
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: game of survival (tokyo & raquel)  Ven 11 Mai - 14:08

Tu savais que Le Professeur n'allait pas t'en vouloir d'avoir divulgué cette information, tu devais leur donner des choses pour encore une fois les tromper afin qu'il garde une certaine patience avec toi. C'était tout le but.

Le docteur te fit l'échographie et constata qu'il n'y avait plus rien. Tu pouvais pas t'empêcher de te sentir soulagée parce que même si ça brisait Rio, tu étais toujours persuadée qu'un enfant dans votre monde serait une erreur et qui plus est une erreur égoïste. Tu espérais qu'il te pardonnerait encore, parce qu'au fond de toi tu voulais croire à votre histoire, à le revoir un jour. Tu voulais t'enfermer dans ton esprit afin de pouvoir regarder le film de votre relation qui te faisait du bien. Tu regrettais toutes les sales choses que tu lui avais dites sans y penser, parce que pendant vos engueulades, c'était du temps gâché, que vous auriez pu dépenser à vous aimer tout simplement. C'était ta faute, Tokyo. Tu cherchais trop souvent le rapport de force.

Tu voulais croire en ces mots sur votre remise de peine, c'était tout ce que tu voulais entendre en réalité maintenant que tu savais que tu allais finir en prison. Puis quand elle comprit ton petit manège et qu'elle avait demandé à ses hommes de t'embarquer, tu t'étais débattue.

- Espèce de connasse ! Lanças-tu à son intention. J'aurais honte d'avoir une mère comme vous.

Puis Le Professeur avait appelé, et tout le monde s'était arrêté pour l'écouter. Tu étais tellement rassurée de l'entendre. Il était revenu. Tu sourias, fière, et conquise par cet homme qui avait toujours du fil à retordre.

- Alors... On m'embarque plus ?

Tu avais dit ça de manière amusée, t'avais retrouvé ta confiance d'origine.

_________________
BLEED FOR YOU
If I could tear you from the ceiling and guarantee a source divine, rid you of possessions fleeting, remain your funny valentine. If I could tear you from the ceiling, I'd freeze us both in time and find a brand new way of seeing. Your eyes forever glued to mine. ROGERS.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Rio
avatar : miguel herrán (ranochja)
Messages : 789
Points : 853
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: game of survival (tokyo & raquel)  Ven 11 Mai - 14:17

Raquel
because it's you
Age - 40 ans
Occupation - Inspectrice
Avatar - Itziar Ituño (ranochja)
Il ne semble pas tant affecté que ça par le fait que désormais, tu connais son nom au complet, sachant que tes équipes sont désormais sur le coup, il semble s'en moquer éperdument et t'aimerais pouvoir crier un bon coup pour que tout le monde comprenne qu'on ne rigole pas avec toi mais en réalité, dans cette histoire, tu n'es qu'une marionnette avec laquelle chacun s'amuse mais tu gardes tout de même l'espoir de gagner cette histoire, tu n'as pas l'intention de baisser les bras en tous cas. Tu l'entends s'énerver, après son mensonge tu n'as pas l'intention d'être gentille. Tu termines tout de même l'appel avant de te diriger vers elle, pas par pas, avec une énorme envie de lui en coller une. Et moi, j'aurais honte d'avoir une fille comme toi. Comme ta mère a eu honte. Maintenant, tu vas me dire tout de suite de quoi parlait Le Professeur ou c'en est terminé pour toi. Et pour ton petit-copain. T'as plus l'intention de jouer à la gentille inspectrice, t'en as assez de te faire marcher sur les pieds par des gens comme ça, des menteurs, des criminels qui ne ressentent rien à part l'envie d’engranger de l'argent qui ne leur appartient pas. Tu es toute proche d'elle, tu la fixes sans baisser les yeux, t'iras jusqu'au bout et si elle décide de ne rien dire, elle finira en isolement sans possibilité de contacter qui que ce soit, c'en sera terminé pour elle et tu ne ressentiras aucune peine à l'idée de l'avoir fait sombrer de la sorte, bien au contraire.


_________________
❝amor prohibido❞ una mattina, mi sono alzato, o bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao. una mattina mi sono alzato e ho trovato l'invasor. o partigiano portami via, o bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao. (astra)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tokyo
avatar : Ursula Corbero (Ranochja d'amour)
Messages : 669
Points : 715
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: game of survival (tokyo & raquel)  Ven 11 Mai - 14:29

T'avais soudainement mal. Ta mère, même si tu l'a détestais, tu ne pouvais t'empêcher de culpabiliser pour tout ce que tu lui avais fait. T'essayais de te montrer forte, mais tu savais que c'était qu'une façade. Ça t'avait quand même touché. Trop. En fait, tout te touchait toi, tout le temps. La douleur de Rio concernant sa famille avait fait écho à la tienne. A la différence que lui, ils étaient toujours vivants.

- Vous avez perdu. C'est tout.

Tu espérais qu'ils étaient entrain de continuer à construire le tunnel parce qu'il restait peu de temps avant qu'ils ne comptent débarquer à l'intérieur.

- Dites... Ça fait quoi de se voir mener par des criminels ? Ça doit être dur pour vous. Un échec.

Tu souriais encore, cherchant à faire durer la conversation. Tu ne comptais rien lui dire d'autre.

- C'est Berlin qui est au commande dans la fabrique. Je ne peux rien vous dire d'autres puisque je suis ici avec vous.

_________________
BLEED FOR YOU
If I could tear you from the ceiling and guarantee a source divine, rid you of possessions fleeting, remain your funny valentine. If I could tear you from the ceiling, I'd freeze us both in time and find a brand new way of seeing. Your eyes forever glued to mine. ROGERS.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Rio
avatar : miguel herrán (ranochja)
Messages : 789
Points : 853
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: game of survival (tokyo & raquel)  Ven 11 Mai - 14:32

Raquel
because it's you
Age - 40 ans
Occupation - Inspectrice
Avatar - Itziar Ituño (ranochja)
Tu sais que c'est terminé, qu'elle ne parlera plus et dans ce cas, c'est dommage pour elle parce que toi, tu en sortiras vivante et libre quand elle ne peut pas dire la même chose. Tu en as assez, tu as tenté du mieux que tu as pu et la seule chose que tu as découvert c'est un nom et le fait que cette Silene n'est qu'une menteuse sur tous les points, mais aussi que le chef a du leur expliquer tout dans les moindres détails pour qu'elle réagisse comme ça, c'est du moins ce que tu penses. Allez c'est bon, emmenez-la en isolement sans possibilité de communication, c'est fini pour elle. tu lâches alors en te retournant pour continuer ton travail et libérer les otages, terminer ce calvaire. Tant pis pour Silene, vous résoudrez ce casse-tête sans elle mais elle y perdra beaucoup et il faudra qu'elle vive avec ça toute sa vie passée en prison, sûrement un quart de siècle derrière les barreaux.


_________________
❝amor prohibido❞ una mattina, mi sono alzato, o bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao. una mattina mi sono alzato e ho trovato l'invasor. o partigiano portami via, o bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao. (astra)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tokyo
avatar : Ursula Corbero (Ranochja d'amour)
Messages : 669
Points : 715
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: game of survival (tokyo & raquel)  Ven 11 Mai - 14:45

Quand ils t'embarquèrent pour t'ammener au poste de police, tu savais que c'était la fin pour toi. Enfin supposément. Peut être que Le Professeur viendrait te délivrer un jour, tu essayais de ne pas trop espérer.

- Ah, j'oubliais. Oslo est mort à cause des otages. Vous payerez un jour ou l'autre pour ça.

Parce que même si vous aviez tous eu des différends, il restait ton frère d'armes. Tu revoyais encore Rio. T'aurais tellement aimé lui dire des mots d'amour, des mots d'adieux, ça te tuait à l'intérieur. Tu savais que tu allais l'attendre derrière les barreaux, ça ne pouvait pas se passer autrement.

_________________
BLEED FOR YOU
If I could tear you from the ceiling and guarantee a source divine, rid you of possessions fleeting, remain your funny valentine. If I could tear you from the ceiling, I'd freeze us both in time and find a brand new way of seeing. Your eyes forever glued to mine. ROGERS.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: game of survival (tokyo & raquel)  

Revenir en haut Aller en bas
 
game of survival (tokyo & raquel)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Retour à l'auberge au lieu d'un game over
» Marion Game
» [Game Develop] - Texte, collision, sauvegarde et autre...
» [TOKYO GHOUL] ; △ 東京喰種.
» Comprendre la logique Game Dev Tycoon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
This is our day :: Tokyo & Rio :: Tokyo & Rio-
Sauter vers: