Partagez | 
 

 Till death do us part

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Rio
avatar : miguel herrán (ranochja)
Messages : 789
Points : 853
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: Till death do us part  Sam 12 Mai - 17:22

Elle a suffisamment répété que tu n'étais qu'un gamin pour que tu comprennes qu'à la base, c'était pas spécialement dans ses plans de tomber amoureuse d'un garçon plus jeune, beaucoup plus jeune, mais forcément tu ne peux pas t'empêcher de la taquiner avec ça. Et de penser à ce qu'en diraient tes parents, t'arrives toujours pas à t'enlever ta famille de la tête alors que désormais, tu ne pourras réellement plus jamais les voir de toute ta vie et il va falloir que tu te fasses à l'idée un jour.
Elle est belle Tokyo, dans sa robe rouge avec son chignon, elle est belle et tu peux pas t'empêcher de te dire que ce sera la dernière image que tu auras d'elle, la toute dernière avant qu'elle ne s'évanouisse dans la nature. T'aimerais bien supplier le professeur de changer les règles du jeu mais t'as pas ce cran toi, cran que Tokyo a, qu'elle te prouve en posant la question qui te brûlait les lèvres. Tu vois le professeur soupirer mais il répond. Justement parce qu'elle n'était pas prévue dans le plan. Elle n'a pas eu votre préparation et ne sait pas comment réagir à quoique ce soit qu'il pourrait lui arriver à l'extérieur. Et, elle est enceinte. Pour toutes ces raisons, on doit la garder à l'oeil et Denver devait déjà partir accompagné. Tu sais qu'il parle de Moscou et voit qu'il n'ose pas prononcer son nom ou aller plus loin dans l'histoire pour ne pas blesser l'un ou l'autre. Tu veux bien comprendre ses raisons, tu veux bien croire que si elle se retrouve toute seule, elle fera n'importe quoi et vous serez certainement tous dans la merde mais toi aussi t'aimerais bien partir accompagné. T'aimerais bien que Tokyo ait gardé le bébé et que tu puisses utiliser ça comme raison mais tu te la boucles, t'as rien à dire sur le sujet alors tu te contentes de toucher le bras de Tokyo. Tokyo, c'est bon. tu lui intimes alors.

_________________
❝amor prohibido❞ una mattina, mi sono alzato, o bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao. una mattina mi sono alzato e ho trovato l'invasor. o partigiano portami via, o bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao. (astra)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tokyo
avatar : Ursula Corbero (Ranochja d'amour)
Messages : 669
Points : 715
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: Till death do us part  Sam 12 Mai - 17:33

Ça y est, la colère te gagnait de nouveau. Tu détestais l'injustice. Tu détestais Monica, simplement parce qu'elle s'était pointée et avait décidé de faire partie de votre bande. T'avais bien vite oublié à ce moment là qu'elle vous avait aussi sauvé la vie à toi et Rio. T'arrivais pas à voir les relations en gris. Toi, c'était soit tout blanc ou tout noir et si tout à l'heure ça avait été blanc, là c'était noir. Tu savais que c'était uniquement la jalousie qui parlait, parce que toi tu pouvais pas partir avec ton acolyte. L'air de rien, tu préférais partir quand même seule que de faire une connerie et ruiner encore tes chances de revoir ton petit ami. Alors, c'était les lèvres et la mâchoire serrées que tu avais continuer à regarder Le Professeur, Monica et Denver sans rien dire de plus. Ton regard parlait assez pour en ajouter davantage. Tu allais écouter Rio et laisser tomber même si ce n'était pas ton genre.

Tu voyais tes partenaires quitter l'entrepôt un à un et tu savais que c'était le moment de dire au revoir à Rio.

- Je te promets qu'on se reverra, lui dis-tu contre ses lèvres.

_________________
BLEED FOR YOU
If I could tear you from the ceiling and guarantee a source divine, rid you of possessions fleeting, remain your funny valentine. If I could tear you from the ceiling, I'd freeze us both in time and find a brand new way of seeing. Your eyes forever glued to mine. ROGERS.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Rio
avatar : miguel herrán (ranochja)
Messages : 789
Points : 853
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: Till death do us part  Sam 12 Mai - 17:39

T'as envie de pleurer en réalité, ce moment signe la dernière fois que tu la vois et tu ne sais pas vraiment comment ton coeur va supporter cette réalité mais il le faut malheureusement. Tu regardes tes camarades partir un à un, leur disant secrètement au revoir au fond de ton coeur et de ta tête. Et quand Tokyo vient t'embrasser, t'as pas envie de la lâcher. Tu hoches la tête à ses mots avant de la prendre dans tes bras, l'amour que tu ressens est toujours aussi fort et t'as peur qu'un jour il n'en vienne à disparaître sous prétexte que vous ne vous voyez plus pendant quelques temps. Je t'aime. tu chuchotes contre ses lèvres, t'as rien de plus à dire, la douleur est trop vive encore. Mais tu dois être fort, tu ne peux pas sortir comme ça, montrer ton malheur, tu dois penser à un avenir positif et c'est ce qui va arriver. Tu la regardes partir, tu restes fort et tu te mets à sourire légèrement, une façade. Tu attends quelques secondes et finalement, c'est à ton tour de sortir. Tu peux pas t'empêcher de la regarder et de sourire, qu'elle est belle. Tu restes ainsi plusieurs secondes avant de finalement tourner les talons, tu dois partir, c'est fini. Tout est fini.

_________________
❝amor prohibido❞ una mattina, mi sono alzato, o bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao. una mattina mi sono alzato e ho trovato l'invasor. o partigiano portami via, o bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao. (astra)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tokyo
avatar : Ursula Corbero (Ranochja d'amour)
Messages : 669
Points : 715
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: Till death do us part  Sam 12 Mai - 17:56

Tu le trouvais vraiment trop craquant avec son bonnet et son allure super décontracté. C'était toujours ton Rio en fin de compte alors que toi, tu t'étais vraiment transformée en passant de cette fille grunge à cette femme fatale. Au moins, tu pouvais t'évaporer dans la nature sans te faire remarquer. Tu disparaîtrais sans laisser de trace, comme si tu étais finalement morte. Mais là, tu allais renaître. Ailleurs, dans une autre vie.

- Bon, on a pas fait de sex tape mais... Je suis toujours là dedans, soufflas-tu en souriant en coin en touchant sa tempe. Je t'aime, Anibal, ajoutas-tu avant de lui donner un dernier baiser.

Tu tournas les talons et te dirigeais vers la sortie, l'air fière, ravie d'avoir fait ce coup que personne n'avait osé faire même dans leurs rêves les plus fous. Tu ne voulais pas encore penser au fait que tu venais de quitter ton petit ami, et qu'il vous fallait maintenant subir cette distance qui allait vous séparer. T'essayais de te concentrer sur toi pour ne pas te laisser déborder par cette tristesse qui allait, tôt ou tard, finir par te ronger. Tu ne t'étais même pas retournée. Sinon, tu l'aurais directement rejoints.

_________________
BLEED FOR YOU
If I could tear you from the ceiling and guarantee a source divine, rid you of possessions fleeting, remain your funny valentine. If I could tear you from the ceiling, I'd freeze us both in time and find a brand new way of seeing. Your eyes forever glued to mine. ROGERS.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: Till death do us part  

Revenir en haut Aller en bas
 
Till death do us part
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Until Death do us part - Le site en ligne !
» New-York pour nos 25 ans/départ jeudi soir/YES!!!
» Clés de départ et d'arrivée
» meilleur moyen pour revenir au point de départ
» Critique : Death Race

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
This is our day :: Tokyo & Rio :: Tokyo & Rio-
Sauter vers: