Partagez | 
 

 encantada de conocerte

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Rio
avatar : miguel herrán (ranochja)
Messages : 789
Points : 853
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: encantada de conocerte  Sam 12 Mai - 18:21

Le Professeur t'a sauvé, y'a pas d'autres mots pour décrire ce qu'il s'est réellement passé. Ça fait quelques années déjà que tu t'es lancé dans le mauvais côté de l'informatique mais tu pensais pas que ça irait aussi loin, tu pensais pas que des gens tenteraient de te chercher et que tu finirais par avoir un casier judiciaire et devoir payer une amende aussi chère que la maison de tes parents. T'as toujours fait ça pour t'amuser même si c'est presque devenu un travail et t'as jamais pris conscience que c'était vraiment dangereux et interdit et que ça pouvait aller jusqu'à la prison. Fort heureusement, tu n'en es pas là mais désormais, la police a ta photo et tu comprends que t'as fait une connerie, mais aussi que t'es sacrément bon dans ton domaine et faut avouer que ça, c'est plutôt une fierté.
Quand leur professeur t'a trouvé, t'as eu un peu peur au début, il avait si sérieux t'as presque cru qu'il était de la police et que t'allais plonger pour de vrai cette fois-ci mais il ne s'est pas présenté comme tel et quand il t'a parlé de ce que tu risquais, quand il t'a montré les rapports de police qui était en train de chercher des choses sur toi pour te faire sombrer, t'as pas hésité longtemps avant de l'écouter et bien vite, tu t'es retrouvé mêlé à toute cette histoire de casse. Il en a pas parlé bien longtemps pour le coup mais t'as suffisamment entendu pour savoir que tu voulais en être. T'en as tellement marre d'être vu comme le gamin caché derrière son ordinateur qui ne sera jamais capable de faire quelque chose de réellement fou que tu t'es dit que ce serait la façon de montrer au monde qui tu es réellement, t'avais quelque chose à prouver et t'as accepté avec une poignée de main. T'as fait tes affaires, t'as laissé ton petit appartement en plan et t'as abandonné ton téléphone, même ton ordinateur d'ailleurs. T'as dit au revoir à tes parents et tu t'es retrouvé ici, dans cette maison avec des inconnus auxquels tu ne dois rien révéler sur toi, ni ton nom ni quoique ce soit. T'as fait la connaissance de quelques-uns mais tu ne sais pas d'où ils viennent et ce qu'ils font, pour le moment. Tu sais juste que bientôt, ensemble, vous réaliserez la plus grande casse du monde et vous serez célèbres et pour l'instant, c'est réellement tout ce qui t'importe. Messieurs dames, je vous présente la nouvelle et dernière recrue. quand t'entends le professeur, t'es en train de jouer aux cartes avec deux de tes futurs compagnons et t'es assez fier de gagner mais tu te retournes pour saluer la dernière recrue, vous êtes désormais au complet et allez pouvoir commencer à travailler, pour de vrai.
Quand tu te retournes, c'est comme si le temps venait à s'arrêter. Tu la fixes, t'arrives pas à décoller tes yeux des siens, elle est douce et son visage angélique pourrait te hanter tout le reste de ta vie que ça ne te dérangerait pas le moins du monde. Et voici le reste du groupe. tu réagis pas vraiment toi, quand l'unique autre fille se lève pour aller la saluer, t'es toujours bloqué sur la superbe créature qui se place dans ton champ de vision depuis quelques minutes. Merci professeur, j'ai presque cru que je serais la seule femme pour relever la barre de ces hommes ! C'est là que tu réalises que tu dois avoir l'air ridicule alors tu secoues la tête et pose tes cartes pour te relever. Tu t'avances et tends la main, un petit sourire sur les lèvres. Bonjour et bienvenue chez toi. tu lui lances alors, toujours aussi souriant.

_________________
❝amor prohibido❞ una mattina, mi sono alzato, o bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao. una mattina mi sono alzato e ho trovato l'invasor. o partigiano portami via, o bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao. (astra)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tokyo
avatar : Ursula Corbero (Ranochja d'amour)
Messages : 669
Points : 715
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: encantada de conocerte  Sam 12 Mai - 18:44

T'étais entrain d'échapper aux flics quand Le Professeur t'avait trouvé au beau milieu de ce bordel qu'était ta vie. Tu regardais les images en boucle à la télévision, de ton petit ami mort d'une balle dans la tête. T'en pleurais toutes les nuits, où le sommeil n'arrivait plus à te gagner.

Tu devais t'enfuir. Plus le temps passait, plus ils risquaient de te trouver. Tu mis des affaires dans un sac, une perruque avec de longs cheveux châtains clairs sur ta tête, et tu étais partie de ton domicile. Tu avais voulu contacter ta mère une dernière fois avant que Le Professeur ne te dise qu'en réalité, elle était avec eux. Ton monde s'était écroulé. Tu ne pourrais plus jamais la revoir. Tu avais mal, elle avait donc essayé de te tendre un piège. C'était fini pour toi.

Tu l'avais donc suivi dans sa Seat Ibiza rouge après lui avoir collé un flingue au niveau de son entre jambe. Tu ne lui avais pas du tout fait confiance en premier lieu. En même temps, un inconnu savait de tout ta vie, ça avait le don de faire flipper n'importe qui. Tu le pensais de la police. Et en réalité, c'était ton ange gardien.

Il t'avait amené dans cette maison abandonnée au beau milieu de nulle part où il devait t'expliquer comment réaliser le plus gros braquage de toute votre vie. Il t'avait dit sur la route qu'il y avait déjà des gens qui vous avaient rejoint. Tu fus la dernière.

Lorsque vous arriviez sur place, tu étais arrivée avec ta dégaine nonchalante et sure de toi. Tu avais fait le tour des têtes qui te dévisageaient en même temps que toi, jusqu'à ce qu'une autre femme n'expose sa satisfaction de ne pas être la seule femme du groupe. Tu lâchas un petit rire. T'étais pas si bavarde que ça quand tu connaissais personne. Mais c'était pas de la timidité, plus de la méfiance.

Puis un gars s'était démarqué du groupe. Un beau jeune homme au visage avenant était venu t'aborder. Tu regardais la main qu'il t'avait tendu et tu t'approchas de lui en souriant, amusée.

- Merci, je crois qu'on peut se faire la bise. En tant qu'alliés.

Tu posas une main sur son épaule avant d'approcher chacune de tes joues contre les siennes. Tu savais qu'il allait te plaire. Il avait quelque chose en lui que tu trouvais séduisant. T'étais assez vite à l'aise quand on était sympas avec toi.

- Alors... Pourquoi t'es là ?

Toi, t'étais là parce que t'étais une cause perdue. Mais lui, il avait l'air trop gentil pour ce monde de brutes.

_________________
BLEED FOR YOU
If I could tear you from the ceiling and guarantee a source divine, rid you of possessions fleeting, remain your funny valentine. If I could tear you from the ceiling, I'd freeze us both in time and find a brand new way of seeing. Your eyes forever glued to mine. ROGERS.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Rio
avatar : miguel herrán (ranochja)
Messages : 789
Points : 853
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: encantada de conocerte  Sam 12 Mai - 18:52

T'es pas sûre d'avoir trouvé une femme plus belle qu'elle un jour, d'avoir ressenti cette attirance avec laquelle t'es en train de te battre. Tu te sens tellement ridicule en cet instant, alors que tu la connais depuis environ cinq secondes mais franchement, t'arrives pas à retirer ton regard de son visage, t'as juste envie de rester à ses côtés et de profiter de sa voix pendant toute la journée. Quand elle te fait la bise, tu restes un peu stoïque, mal à l'aise, tu la laisses mener la danse, ce sera toujours comme ça de toute façon. Tu as raison. tu ris un peu en t'écartant. Elle te demande pourquoi tu es là et tu te souviens parfaitement des mots du professeur, vous ne devez pas parler de vos vies, c'est mieux si vous ne savez rien sur vos compagnons et t'es pas du genre à transgresser les règles qu'on t'impose. Bien au contraire, t'écoute comme une bonne personne et tu te contentes de ça alors, tu lâches un petit rire nerveux avant de passer une main dans tes cheveux. On est pas censés parler de ce genre de choses. De tout ce qui est... personnel en fait. tu lui avoues alors, refusant ainsi de lui expliquer ce qui t'a conduit ici. T'as pas envie de passer pour le chieur de la bande mais tu peux pas t'empêcher de vouloir suivre ce qu'on te dit, ça fait deux jours que t'es là, c'est que le début et tu sais pertinemment que si tu ne coopères pas complètement, vous n'y arriverez pas et ça n'est pas ce que tu veux. Toi, tu veux tout étudier correctement et faire cette casse, sortir en étant richissime et te casser d'ici le plus vite possible. Bon, on va commencer ? tu entends et alors tu te retournes. On va juste apprendre à se connaître un peu plus si vous voulez bien. tu dévisages le professeur, ne comprenant pas où il veut en venir. Tu vas finalement savoir pourquoi chacun est ici ? Il vous faut des noms de code d'ailleurs. tu hoches la tête, ça te plaît bien ça. Tu te retournes vers l'inconnue, celle qui te marque déjà beaucoup. T'as une idée pour le tien ? tu demandes alors, persuadé qu'un choix de pseudo peut en dire beaucoup sur la personnalité d'une personne.

_________________
❝amor prohibido❞ una mattina, mi sono alzato, o bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao. una mattina mi sono alzato e ho trovato l'invasor. o partigiano portami via, o bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao. (astra)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tokyo
avatar : Ursula Corbero (Ranochja d'amour)
Messages : 669
Points : 715
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: encantada de conocerte  Sam 12 Mai - 19:08

Déjà que t'arrivais que t'avais envie d'enfreindre les règles. Toi, la loi, c'était juste fait pour la briser. T'avais jamais aimé les règles, les codes, mais en voulant savoir pourquoi il était là, c'était juste ton corps qui avait décidé de te pousser à le connaître un peu plus. Tu regardais les autres, et tu en avais assez vite déduis qu'ils avaient la tête de l'emploi, mais lui, pas du tout.

T'avais juste hoché la tête avant de te placer sur ta chaise, comme tout le monde. Ça te rappelait l'école. T'y avais pas passé beaucoup de temps sur une chaise. T'avais été abonnée à l'école buissonnière. Mais là, au moins, t'allais apprendre à devenir riche. Pas à devenir un pantin de la société.

Le Professeur avait parlé, et vous aviez recommandé de vous donner des pseudos pour protéger votre anonymat. Vite, quelqu'un avait signifié le choix d'un nom de ville. Tu t'étais mis à réfléchir quand le jeune homme que tu avais remarqué t'avais demandé si tu avais une idée pour le tien.

Quelle ville pouvait le mieux caractériser ta personnalité ? T'en avais pas vu beaucoup à vrai dire, mais tu les connaissais un peu via les médias. Pour les grandes villes en tout cas. Il te fallait une ville dynamique, qui ne dort jamais, où régnait une énergie folle. Une ville originale et extrême, comme toi. T'avais hésité un peu sur le coup. Tu pensais directement à Tokyo. Parce que tu savais que dans cette ville, il y avait des gens de tous les bords, de toutes les singularités et puis le Japon était connu pour ce côté original et détonnant, tranchant avec leur système pourtant strict. T'avais donc bien choisi ton nom.

- Tokyo. Et toi, t'as choisi ?

T'avais hâte de savoir comment tu pouvais le nommer. Parce que tu sentais que t'allais le côtoyer plus que les autres.

_________________
BLEED FOR YOU
If I could tear you from the ceiling and guarantee a source divine, rid you of possessions fleeting, remain your funny valentine. If I could tear you from the ceiling, I'd freeze us both in time and find a brand new way of seeing. Your eyes forever glued to mine. ROGERS.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Rio
avatar : miguel herrán (ranochja)
Messages : 789
Points : 853
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: encantada de conocerte  Sam 12 Mai - 19:21

Tu sais pas vraiment quelle est la tête de l'emploi pour ce genre de choses, pour braquer la fabrique nationale de la monnaie, à la fois ils te semblent correspondre et à la fois totalement différents de ce que tu avais pu imaginer. Toi qui as toujours travaillé seul, tu ne peux pas savoir à quoi ressemble une équipe de braqueurs et en même temps, tu ne peux t'empêcher de te sentir excité, comme un enfant la veille de Noël. Sûrement parce que justement, tu es encore un enfant ou du moins, un adolescent, pas beaucoup plus âgé.
Vous devez trouver un nom de ville et t'as pas vraiment d'idée pour cela, t'as pas spécialement eu l'occasion de voyager mais si tu devais réfléchir à une ville en particulier qui te faisait rêver, la première qui te vient à l'esprit c'est Rio de Janeiro, ouais, tu te vois bien t'appeler comme ça. Paris est une jolie ville aussi mais ce pseudo conviendrait, dans ta tête en tous cas, sûrement mieux à une fille. T'écoutes le nom choisi par celle qui te perturbe par son regard depuis son arrivée et tu souris, ça lui va plutôt bien, tu valides ce choix. Rio. T'en penses quoi ? Tokyo, t'es content d'enfin pouvoir mettre un nom sur un visage et peu à peu, tu découvres les pseudos de chacun et peut doucement t’acclimater à leur donner des noms. Bien, nous avons donc Tokyo, Berlin, Nairobi, Oslo, Helsinki, Moscou, Rio, Denver et moi, Le Professeur. tu hoches la tête, ces noms te semblent parfaits. Cette équipe te semble parfaite même si tu n'as pas encore eu l'occasion de réellement discuter avec chacun. Même si pour le moment, la seule personne avec laquelle tu veux discuter, c'est Tokyo.

_________________
❝amor prohibido❞ una mattina, mi sono alzato, o bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao. una mattina mi sono alzato e ho trovato l'invasor. o partigiano portami via, o bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao. (astra)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tokyo
avatar : Ursula Corbero (Ranochja d'amour)
Messages : 669
Points : 715
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: encantada de conocerte  Sam 12 Mai - 19:39

Tu aimais bien voir cette lueur espiègle dans son regard, comme une sorte de naïveté enfantine que toi tu avais perdu il y avait très longtemps. T'avais envie de le percer à jour, de savoir s'il était vraiment ce qu'il dégageait parce que tu avais besoin de le cerner pour savoir si tu pouvais l'apprécier ou prendre tes distances ou même les deux.

Quand tu l'entendais vouloir s'appeler Rio, t'avais souris. Ça lui allait bien. Ça donnait bien avec son visage.

- C'est pas mal, sourias-tu.

T'avais pas non plus envie de lui faire trop de compliments, c'était pas ton genre. Puis Le Professeur vous présenta un à un avec vos noms de ville, avant de de commencer les choses sérieuses.

- Bien. Je vais expliquer comment va se dérouler le braquage. Avant toute chose, nous allons mettre en place certaines règles. La première règle, il faudra qu'il n'y ait aucun mort. Sinon, nous serons vu comme des criminels et nous perdrons le soutien de la population.

Tu écoutais ses mots, tu te sentais quand même distraite par Rio. Tu n'allais quand même pas te retourner toutes les cinq minutes même si toutes tes pensées allaient vers lui. En même temps, tu le trouvais beau.

- Pas de relation entre vous. Les relations amoureuses sont interdites. C'est primordial. Ça pourrait réduire à néant notre plan.

Tu ne comptais pas tomber amoureuse, ça tombait bien. T'avais déjà trop perdu à cause de l'amour.

_________________
BLEED FOR YOU
If I could tear you from the ceiling and guarantee a source divine, rid you of possessions fleeting, remain your funny valentine. If I could tear you from the ceiling, I'd freeze us both in time and find a brand new way of seeing. Your eyes forever glued to mine. ROGERS.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Rio
avatar : miguel herrán (ranochja)
Messages : 789
Points : 853
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: encantada de conocerte  Sam 12 Mai - 19:47

C'est pas mal, d'après ce qu'elle te dit et tu peux pas t'empêcher de sourire à ses mots, au moins ton nouveau nom lui plaît un minimum, tu as su bien choisir. T'as pas le temps de lui répondre que le professeur commence à vous expliquer les règles, tu hoches la tête, t'as pas l'intention de les transgresser de toute façon, il t'a sorti de la merde, tu vas être riche grâce à lui, tu dois lui faire honneur. Pour les victimes, ce ne sera pas difficile, t'es un hackeur sur ordinateur toi, prendre des armes et tuer des gens c'est pas spécialement ta spécialité et t'as pas vraiment envie que ça le devienne, tu préfères rester cet ado qui reste dans son coin plutôt que de devenir un meurtrier alors le compromis d'être un braqueur qui ne tue personne te convient parfaitement. La deuxième règle ne te semble pas insurmontable non plus, à vrai dire, tu n'es jamais tombé amoureux pour de vrai. T'as eu des relations bien sûr, mais t'es pas certain d'avoir réellement connu l'amour et que ça t'arrive un jour, t'es trop dans ton monde pour ça et tu te contentes d'être tout ça, c'est déjà suffisamment. Mais à l'entente de cette règle, tu peux pas empêcher tes yeux de se diriger vers Tokyo. Il est certain qu'elle te plaît physiquement mais tu vas devoir empêcher ces idées de trop te traverser l'esprit si tu veux rester correct et suivre les règles. Tu vois Nairobi lever la main suite à l'explication de cette règle. Et le sexe sans amour, ça fonctionne ? elle pouffe de rire mais toi, tu tends l'oreille pour la réponse.

_________________
❝amor prohibido❞ una mattina, mi sono alzato, o bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao. una mattina mi sono alzato e ho trovato l'invasor. o partigiano portami via, o bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao. (astra)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tokyo
avatar : Ursula Corbero (Ranochja d'amour)
Messages : 669
Points : 715
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: encantada de conocerte  Sam 12 Mai - 20:03

T'avais plus envie de tomber amoureuse, la dernière fois que ça t'étais arrivée, tu avais du encaisser la mort de ton petit ami. Tu l'avais aimé, en tout cas, pour toi c'était de l'amour. Tu avais voulu le suivre au bout du monde. Tu l'avais quand même suivi dans un braquage, si ça c'était pas de l'amour. Et pourtant tu pouvais t'empêcher maintenant de penser que c'était une belle de connerie, l'amour, les relations profondes. Ça ne faisait qu'accentuer tes faiblesses, et là, pour ce braquage, t'avais pas besoin de ça. Fallait que tu sois digne et forte, et tu savais que ce ne serait pas compliqué. Tu n'avais plus de cœur, alors ressentir des sentiments ne t'étais plus possible. Ça c'est ce que tu pensais.

T'avais souris en entendant Nairobi poser cette question au Professeur, qui lui, resta toujours stoïque. Il s'éclaircissa la gorge avant de répondre :

- Non. Aucune relation de ce type. Je ne rigole pas. C'est sérieux. Ils pourront s'en servir contre vous si jamais et puis, ça ne doit interférer avec votre objectif premier : réussir le braquage.

Il avait raison. Dès qu'il y avait attachement, tout pouvait capoter. Tu le savais. Pourtant, tu ne pus t'empêcher de te retourner et d'envoyer un sourire amusé à Rio. Tu ne pouvais rien promettre. Tu n'avais jamais eu pour habitude de ne pas céder à tes pulsions. Le Professeur expliqua la suite du plan et tu fus fasciner par son intelligence, sa malice, il avait tout prévu. T'en revenais pas. Il vous avait présenté les flics, l'otage à garder précisément : Alison Parker.

- Je crois qu'on en a vu assez pour aujourd'hui pour la partie théorique. Vous allez vous entraîner au tir avec vos prochaines armes. Je le répète : il n'y aura aucun blessé. Mais il vous faudra pallier à toute éventualité provenant de la police.

_________________
BLEED FOR YOU
If I could tear you from the ceiling and guarantee a source divine, rid you of possessions fleeting, remain your funny valentine. If I could tear you from the ceiling, I'd freeze us both in time and find a brand new way of seeing. Your eyes forever glued to mine. ROGERS.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Rio
avatar : miguel herrán (ranochja)
Messages : 789
Points : 853
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: encantada de conocerte  Sam 12 Mai - 20:08

Tu hoches la tête aux mots du professeur, il a raison, votre objectif premier n'est pas de rencontrer quelqu'un mais de réussir à sortir avec un milliard d'euros et t'as bien l'intention de mener cet objectif jusqu'au bout et de ne garder que ça en tête, il le faut et ce ne sera pas si difficile. Tu sens le regard de Tokyo sur toi et tourne alors un peu la tête pour la regarder, elle te sourit et gêné, un petit rire vient se placer sur tes lèvres alors que tu baisses la tête, même son sourire est attirant il faut avouer. Reprenant tes esprits, tu te concentres sur le professeur et tout ce qu'il a à vous dire, t'es tellement impressionné, il a tout prévu, c'est comme si vous étiez dans un film en réalité. C'est fou d'être en face d'une personne comme lui et tu sais maintenant qu'avec lui, rien ne pourra vous faire rater ce braquage, rien, tout est millimétré.
Vous sortez ensemble, certains discutant mais toi, tu restes un peu en retrait. Certains semblent contents de retrouver les armes, toi, t'en as jamais touché tu sais pas du tout comment ça fonctionne et t'as peur d'être le seul con dans ce cas-là. Alors, c'est un peu stressé que tu rejoins l'extérieur pour te préparer à ta première session de tir.

_________________
❝amor prohibido❞ una mattina, mi sono alzato, o bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao. una mattina mi sono alzato e ho trovato l'invasor. o partigiano portami via, o bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao. (astra)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tokyo
avatar : Ursula Corbero (Ranochja d'amour)
Messages : 669
Points : 715
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: encantada de conocerte  Sam 12 Mai - 20:16

Tu le trouvais aussi séduisant, ce Professeur. Il avait de l'expérience, plus âgé que toi et très intelligent. Tout ce que tu recherchais chez un homme. Et le fait qu'il paraisse complètement inaccessible était attirant aussi. Et derrière, tu avais Rio qui paraissait plus jeune mais... Il t'intriguait, sans vraiment savoir pourquoi.

Tu te redressas de ta chaise, et rejoignis l'extérieur où des armes vous attendaient. Tu les regardais, captivée, tu aimais ça, les armes. Ça te donnait l'impression d'être vivante toutes ces sensations qui pouvaient te parcourir quand tu tirais. Tu regardas derrière ton épaule et tu vis Rio un peu en retrait. Tu voyais la gêne dans son regard et tu compris directement qu'il n'avait jamais porté une arme de sa vie.

- Tu sais t'en servir ? Je peux t'apprendre sinon.

Tous les autres avaient déjà touché des armes et n'avaient aucun mal à charger les balles dans le chargeur. Tu lui avais proposé de l'aider comme tu aurais fait pour quelqu'un d'autre. Il n'y avait rien de suspect dans ton esprit. Mais tu savais bien que ça t'arrangeait.

_________________
BLEED FOR YOU
If I could tear you from the ceiling and guarantee a source divine, rid you of possessions fleeting, remain your funny valentine. If I could tear you from the ceiling, I'd freeze us both in time and find a brand new way of seeing. Your eyes forever glued to mine. ROGERS.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Rio
avatar : miguel herrán (ranochja)
Messages : 789
Points : 853
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: encantada de conocerte  Sam 12 Mai - 20:20

Tu les regardes faire, t'essaie d'apprendre en regardant mais tous ont des gestes tellement rapides que t'es plus très certain d'être à ta place. Tu sais pourquoi tu es là, tu sais que tes compétences peuvent servir pour les téléphones, les bombes et tout ce qui touche à l'électronique mais le reste ? T'es pas certain de pouvoir servir à quoique ce soit d'autre et tirer avec une arme fait partie de ces choses que tu ne maîtrises absolument pas. Quand Tokyo se propose de t'aider, t'es un peu hésitant sur la réponse que tu dois donner, soit tu mens et tu n'apprends pas, soit tu dis la vérité et apprends, en passant pour l'idiot de service et le gamin d'entre tous, ce que évidemment tu es. Tu soupires un peu, baisse la tête. Je... ouais, je veux bien. A vrai dire, tu ne sais même pas comment cela se porte correctement. T'as vu des films bien sûr, tu joues à des jeux vidéos de guerre mais la réalité n'est pas comme la fiction et tu sais qu'avec une arme, la moindre erreur peut coûter très cher et t'as pas envie que ça t'arrive, que ça vous arrive. Vous semblez tous si... à l'aise. tu fais remarquer, prenant une arme que tu ne sais même pas porter correctement.

_________________
❝amor prohibido❞ una mattina, mi sono alzato, o bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao. una mattina mi sono alzato e ho trovato l'invasor. o partigiano portami via, o bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao. (astra)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tokyo
avatar : Ursula Corbero (Ranochja d'amour)
Messages : 669
Points : 715
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: encantada de conocerte  Sam 12 Mai - 20:35

Tu savais pas pourquoi, mais tu trouvais ça touchant, son manque d'expérience. T'avais l'impression de servir à quelque chose au moins. Tu ferais une bonne action, ça te changerait un peu de d'habitude parce que tu n'étais pas un monstre et tu bataillais pour te mettre ça dans la tête.

- Je pense qu'on a tous porté une arme au moins une fois dans votre vie. Mais tu verras, y'a rien de bien méchant.

Tu pris deux M-16 et vint lui en donner un.

- Ça se porte comme ça, lui montras-tu en mimant le geste.

Tu le regardais effectuer ce geste et tu lui sourias. Il apprenait vite l'air de rien.

- Tu prends tes balles, et tu les ranges une à une dans le chargeur. Tu vois, y'a des trous pour les mettre. Tu fermes le chargeur. Et tu vises, en prenant soin de bien le tenir.

Tu avais effectué tous ces gestes avant de tirer au loin.

- Il faut toujours que tu prennes en compte la détente. Sinon c'est un coup dans ton beau visage, et ce serait dommage, admis-tu en souriant.

_________________
BLEED FOR YOU
If I could tear you from the ceiling and guarantee a source divine, rid you of possessions fleeting, remain your funny valentine. If I could tear you from the ceiling, I'd freeze us both in time and find a brand new way of seeing. Your eyes forever glued to mine. ROGERS.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Rio
avatar : miguel herrán (ranochja)
Messages : 789
Points : 853
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: encantada de conocerte  Sam 12 Mai - 20:39

Tu suis ses gestes, fait exactement les mêmes, tente de te mettre de la façon qu'elle, tu ne peux pas faire d'erreur, ne veut pas passer pour un enfant auprès d'eux, t'es pas là pour ça bien au contraire, t'es là pour prouver à tous que tu n'es pas qu'un gamin caché derrière son ordinateur et que toi aussi t'es capable de faire quelque chose d'incroyable, de grand, de fou. Tu souris à ses mots mais te reconcentre bien vite et une fois que le tout te semble bien, tu appuies sur la gachette. La balle part, tu ne te prends pas de coup dans le visage et faut reconnaître que t'as plutôt bien visé, tu peux remercier les jeux vidéos de plus en plus réalistes tu dois dire. T'as quel âge Tokyo ? tu demandes alors, te réinstallant pour effectuer un deuxième tir. C'est une question comme ça, histoire de faire un peu plus connaissance, histoire de discuter et puis peut-être un peu parce que ça t'intéresse réellement d'en savoir plus sur elle, sur qui elle est et ce qu'elle fait là. Même si toi tu n'as pas voulu le lui dire par peur de transgresser les règles établies par le professeur.

_________________
❝amor prohibido❞ una mattina, mi sono alzato, o bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao. una mattina mi sono alzato e ho trovato l'invasor. o partigiano portami via, o bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao. (astra)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tokyo
avatar : Ursula Corbero (Ranochja d'amour)
Messages : 669
Points : 715
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: encantada de conocerte  Sam 12 Mai - 21:00

Tu tirais de ton côté, jusqu'à épuiser ton chargeur. Ça te faisait du bien, c'était vivifiant, tu pensais à tous ces connards de flics qui avaient tué ton petit ami et ceux qui allaient vouloir te tuer dans quelques mois. Tu savais que tu n'aurais aucun problème à ce niveau même si tu n'étais pas aussi intelligente que Le Professeur.

Tu sourias en levant les yeux au ciel quand il te demanda ton âge.

- On t'as jamais dit qu'on demandait jamais l'âge aux femmes ? J'ai sûrement bientôt plus age pour ces conneries.

Tu le disais sans y croire parce que tu te voyais pas ailleurs que dans un autre braquage et pas du tout à la tête d'une famille avec des enfants. Même si tu avais l'âge.

_________________
BLEED FOR YOU
If I could tear you from the ceiling and guarantee a source divine, rid you of possessions fleeting, remain your funny valentine. If I could tear you from the ceiling, I'd freeze us both in time and find a brand new way of seeing. Your eyes forever glued to mine. ROGERS.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Rio
avatar : miguel herrán (ranochja)
Messages : 789
Points : 853
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: encantada de conocerte  Sam 12 Mai - 21:05

Tu tires pas à la même vitesse qu'elle et avec la même précision mais tu sens bien qu'à chaque tir tu t'améliores un peu, un tout petit peu mais d'ici cinq mois, ce sera beaucoup mieux. Tu savais pas vraiment qu'on ne demandait pas l'âge, t'as passé plus de temps sur ton ordinateur qu'à discuter avec des filles, encore moins des femmes comme elle et pourtant, tu peux pas dire que ça ne te plaît pas. Je suis sûr que t'exagères. tu lui fais remarquer en souriant. Tu la regardes, tu lui donnerais quatre, cinq ans de plus que toi peut-être, pas plus, peut-être moins. Tu ne peux pas t'empêcher de te demander ce qu'elle a fait pour que le professeur la recrute mais n'ose pas poser la question, ça ne te regarde pas. Rien de sa vie personnelle ne te regarde. Tu feras quoi avec tout l'argent qu'on va gagner ? tu décides alors de lui demander, c'est moins personnel, moins réel aussi, t'as du mal à vraiment assimiler que d'ici quelques mois, tu seras millionnaire, c'est encore abstrait dans ta tête mais ça ne t'empêche pas d'avoir des milliers d'idées.

_________________
❝amor prohibido❞ una mattina, mi sono alzato, o bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao. una mattina mi sono alzato e ho trovato l'invasor. o partigiano portami via, o bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao. (astra)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tokyo
avatar : Ursula Corbero (Ranochja d'amour)
Messages : 669
Points : 715
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: encantada de conocerte  Sam 12 Mai - 21:15

T'avais pas envie de parler de toi, parce que si vous commenciez à aller plus loin, tu allais t'attacher. Malgré toute la haine que tu avais en toi, tu avais aussi beaucoup d'amour à donner, même si tu voulais croire le contraire. Et tu avais aussi besoin d'en recevoir, même si tu te voyais comme un panier percé qui n'arrivait jamais à se remplir.

Tu te sentais pas forcément vieille, en réalité, t'avais pas de problème avec ton âge mais ça changerait rien à votre objectif qu'il ne vienne à savoir cette information. Toi, tu savais qu'il était sûrement trop jeune pour te convenir. Et pourtant, tu te sentais déjà bien avec lui.

- Tout ce que j'ai jamais pu faire, et donc y'a pas mal de choses. Et toi ?

Tu n'étais jamais satisfaite de rien, t'étais une éternelle insatisfaite. Toi, tu voulais dévorer le monde entier. Et t'étais même sure que ça suffirait pas à combler ton appétit.

- Tu te débrouilles bien en tout cas pour quelqu'un qui n'a jamais tenu une arme. Je suis sûre que tu vas t'en sortir.

Tu étais sincère en disant ça. Tu voyais son manque d'assurance parce que c'était nouveau pour lui, mais tu serais toujours là pour le seconder. Tu savais pas vraiment pourquoi mais t'avais envie de le protéger.

_________________
BLEED FOR YOU
If I could tear you from the ceiling and guarantee a source divine, rid you of possessions fleeting, remain your funny valentine. If I could tear you from the ceiling, I'd freeze us both in time and find a brand new way of seeing. Your eyes forever glued to mine. ROGERS.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Rio
avatar : miguel herrán (ranochja)
Messages : 789
Points : 853
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: encantada de conocerte  Sam 12 Mai - 21:18

Elle reste vague dans sa réponse et tu ne peux pas lui en vouloir, c'est toi qui a posé des questions sûrement trop personnelles mais tu ne sais pas vraiment où se trouve la limite et t'as du mal à te dire que tu vas passer quelques mois avec ces personnes sans rien connaître de leurs vies et sans que tu saches pourquoi, c'est pire avec Tokyo. Acheter une île, rien que pour moi. Pour moi et ma femme que je trouverai peut-être un jour. Puis je ferai un tour du monde je pense, enfin des trucs comme ça. tu ris un peu, tu veux bien penser que ça semble ridicule mais toi, c'est simplement ton rêve, tes rêves qui peuvent devenir réalité avec de l'argent, et tu sais que des rêves, tu en auras d'autres, parce qu'à seulement 20 ans, t'es loin d'avoir tout vu et tout entendu dans la vie et y'a bien quelque chose qui viendra piquer ta curiosité ou ton envie, comme le fait Tokyo en fin de compte. Merci, je vais faire une pause je crois. Tu veux quelque chose ? tu demandes alors, zieutant les quelques gateaux et boissons disposés sur la table.

_________________
❝amor prohibido❞ una mattina, mi sono alzato, o bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao. una mattina mi sono alzato e ho trovato l'invasor. o partigiano portami via, o bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao. (astra)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tokyo
avatar : Ursula Corbero (Ranochja d'amour)
Messages : 669
Points : 715
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: encantada de conocerte  Sam 12 Mai - 21:31

Tu trouvais sa réponse touchante et romantique, tu commençais petit à petit à cerner sa personnalité. Il était doux, tendre, tout ce que tu n'étais pas en fait. Toi, ce genre de rêves avaient péris dans un déluge de balles.

Tu attendais plus rien de ta vie, en réalité, juste d'avoir de l'argent, de tirer et réellement, tu saurais même pas quoi en faire. T'aurais voulu amener ta mère avec toi, histoire de rattraper toutes les conneries que tu lui avais fait subir et parce que l'air de rien, tu tenais à elle, mais vu ce qu'elle avait fait, tu mettais une croix sur ce projet. Pour toi, tu n'avais plus de mère. Seulement une génitrice.

- Waw c'est... Romantique. Tu vois j'étais persuadée que tu avais une copine parce que t'es mignon et t'as l'air super sympa. Faut croire que les filles savent pas ce qu'elles loupent.

T'aurais peut être aimé être cette fille mais tu ne voulais pas abîmer Rio. Tu voulais le protéger. Pas le briser.

- Je vais venir avec toi.

Tu ne savais pas encore que tu voulais passer plus de temps avec lui, c'était complètement inconscient. Tu choisis quelques gâteaux, et te servis une belle coupe de vin avant de le boire d'une traite.

- Au fait, si jamais tu veux faire des heures supp en tirs ou même à autre chose, tu peux me trouver.

Tu pensais pas forcément au sexe, enfin si un peu, mais tu pensais surtout à le connaître davantage. Tu jouais à un jeu dangereux, Tokyo. Et t'en avais pas même pas conscience.

_________________
BLEED FOR YOU
If I could tear you from the ceiling and guarantee a source divine, rid you of possessions fleeting, remain your funny valentine. If I could tear you from the ceiling, I'd freeze us both in time and find a brand new way of seeing. Your eyes forever glued to mine. ROGERS.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Rio
avatar : miguel herrán (ranochja)
Messages : 789
Points : 853
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: encantada de conocerte  Sam 12 Mai - 21:40

Oui, tu es romantique, tu l'as toujours été. En tous cas, avec les quelques petites-amies que tu as eu, tu l'as été, c'est dans ta nature. T'as jamais été quelqu'un de violent, de brute, de profondément méchant bien au contraire, tu es gentil, avenant et tu fais tout pour que les autres soient contents, c'est ce que tu faisais avec tes parents avant de devenir ce fils qui finit dans les fichiers de la police. Tu sais que tu les as déçu et tu regrettes beaucoup, tu sais que ce que tu es en train de faire est pire et que tirer une croix sur eux est difficile mais malheureusement, c'est sûrement mieux que de voir au quotidien la déception que tu es devenue à leurs yeux.
Tu ris aux mots de Tokyo, tu ne sais pas vraiment si c'est de la drague ou simplement de la gentillesse mais dans tous les cas, ça te plaît. Je... c'est gentil. Enfin, je pense que si j'avais une copine, je serais pas là pas vrai ? parce qu'après tout, faire cette casse signifie renoncer à tout ce qu'on a dans la vie, le professeur te l'a clairement dit. T'oses pas lui demander si elle a un copain, quelqu'un qui partage sa vie, comme tu viens de lui dire, tu en doutes au vu des circonstances. Tu la laisses te suivre, t'oserais pas te l'avouer tout de suite mais ça te fait plaisir qu'elle veuille rester avec toi, toi qui a toujours été le geek ennuyant. Autre chose ? tu peux pas t'empêcher de rire face à ça, et même d'imaginer des tas de choses que tu n'oserais avouer.

_________________
❝amor prohibido❞ una mattina, mi sono alzato, o bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao. una mattina mi sono alzato e ho trovato l'invasor. o partigiano portami via, o bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao. (astra)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tokyo
avatar : Ursula Corbero (Ranochja d'amour)
Messages : 669
Points : 715
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: encantada de conocerte  Sam 12 Mai - 21:51

Il n'avait pas tort. Si vous aviez une famille, vous ne seriez pas ici à essayer de risquer votre vie. Quand on avait quelque chose à perdre, on ne faisait pas ce genre de choses. Le Professeur le savait bien, c'est pour ça qu'il vous avait recruté. Pour autant, tu savais qu'il pouvait prêcher le faux pour avoir le vrai sur toi, alors tu préférais encore jouer les filles mystérieuses.

- Possible, qui sait.

Si tu avais eu une liaison toi, c'est parce que ton petit ami avait été ton acolyte. Ça ne pouvait marcher que comme ça. Parce que sinon, ce choix n'était pas compréhensible.

Tu rigolais quand il vint à te demander des précisions sur ta phrase.

- Je peux pas en parler ici. Peut être que tu auras le droit à ces précisions un jour.

Non, tu ne pouvais pas aborder ce sujet au milieu de tes partenaires, du Professeur. Ils n'étaient pas si proches de vous que ça mais tu ne voulais prendre aucun risque. Tu aimais le voir déstabiliser par ton comportement, tes phrases, tu le trouvais vraiment trop craquant. T'avais envie de continuer ce jeu avec lui. Quitte à faire une connerie. Mais t'étais persuadée de contrôler la situation.

_________________
BLEED FOR YOU
If I could tear you from the ceiling and guarantee a source divine, rid you of possessions fleeting, remain your funny valentine. If I could tear you from the ceiling, I'd freeze us both in time and find a brand new way of seeing. Your eyes forever glued to mine. ROGERS.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Rio
avatar : miguel herrán (ranochja)
Messages : 789
Points : 853
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: encantada de conocerte  Sam 12 Mai - 21:57

Tu hoches la tête, peut-être qu'un jour t'auras des précisions, c'est tout ce que tu demandes mais si elle veut te faire patienter, tu patienteras, c'est pas ça qui va te tuer et ça te permettra de lui parler une nouvelle fois un peu plus tard, ce que tu désires déjà faire, parce qu'elle te perturbe, tu ne sais pas l'expliquer mais t'as envie d'en découvrir un peu plus et peut-être que t'as envie de jouer un peu toi aussi, comme elle le fait avec toi. Jouer, tu sais faire. Je vois. Je vais aller voir avec les autres du coup, si eux aussi ont des cours particuliers à me donner. tu souris, prend ton verre d'eau déjà rempli et part un peu à reculons, ne cessant de la regarder, un sourire aux lèvres. Quand t'arrives près d'un groupe, tu essaies de te souvenir des prénoms. Denver, Berlin et Nairobi, ça te revient. Tu prends le temps de discuter un peu avec eux, de voir avec qui tu pourras t'entendre, et c'est très rapidement que tu te rends compte que Denver et Nairobi sont deux personnes charmantes, surtout en comparaison de ce Berlin, hautain et sournois, tu peux le faire rien qu'en le regardant.

_________________
❝amor prohibido❞ una mattina, mi sono alzato, o bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao. una mattina mi sono alzato e ho trovato l'invasor. o partigiano portami via, o bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao. (astra)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tokyo
avatar : Ursula Corbero (Ranochja d'amour)
Messages : 669
Points : 715
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: encantada de conocerte  Sam 12 Mai - 22:09

Tu sourias à sa remarque avant de te mordre la lèvre inférieure. Il aimait jouer, comme toi. T'allais le faire, alors, parce que c'était plus fort que toi et que tu aimais chercher les gens, en bien ou en mal.

Tu le laissas partir, et vins discuter avec Moscou et Le Professeur. Deux personnes plus âgées que toi, qui pouvaient t'apprendre ce que tu ne savais pas déjà.

Cependant, tu jettais toujours des rapides coup d'œil pour voir de son côté ce qu'il se passait.

La nuit tombait quand vous aviez tous décidé de gagner vos quartiers. Tu découvris ta chambre, un peu défraîchie par l'insalubrité mais ça ferait l'affaire. Fallait dire que tu avais vécu dans un studio miteux avec ton ancien petit ami, alors ça te changeait pas vraiment.

Tu soupiras et repensa à ta mère. Tu avais mal. La douleur revenait. Tu t'asseyas sur ton lit et laissait les larmes venir. Tu détestais pleurer et tu le faisais souvent, en ce moment. En même temps, tu te sentais terriblement seule. Et même si tu essayais de te persuader que c'était mieux comme ça, tu n'y arrivais pas. Tu vivais mal la solitude, surtout depuis que tu savais que plus rien ne t'attendais dehors.

_________________
BLEED FOR YOU
If I could tear you from the ceiling and guarantee a source divine, rid you of possessions fleeting, remain your funny valentine. If I could tear you from the ceiling, I'd freeze us both in time and find a brand new way of seeing. Your eyes forever glued to mine. ROGERS.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Rio
avatar : miguel herrán (ranochja)
Messages : 789
Points : 853
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: encantada de conocerte  Sam 12 Mai - 22:13

T'es allongé dans ton lit à regarder le plafond comme les deux derniers soirs quand tu entends un peu de bruit. Toute la maison est calme comme à son habitude, chacun reste bien sagement dans sa chambre comme l'a demandé le professeur et tu pourrais entendre une mouche voler. Mais ce n'est pas ce que tu entends, ce que tu entends ce sont des reniflements et autres signes d'une personne en larmes. T'es un mec gentil Aníbal, enfin, Rio. T'es un de ces garçons qui se soucient réellement des gens et forcément, entendant ça, même si tu ne sais pas qui tu vas trouver en larmes, tu ne peux pas t'empêcher de te lever de ton lit. C'est tout doucement que tu ouvres la porte, vérifiant que personne n'est dans le couloir et petit pas par petit pas que tu te rends vers les portes pour écouter, pour vérifier. Quand enfin tu es à la porte d'où provient le bruit, tu ne sais pas qui est à l'intérieur, mais tu toques deux petits coups et l'entrouvre. Tu la reconnais au premier coup d'oeil, parce qu'elle a hanté tes pensées depuis que tu es monté te coucher. Tu n'oses pas trop bouger, tu n'as pas vraiment été invité à entrer alors tu te contentes de quelques mots. Hey... tout va bien ? quelques mots stupides étant donné qu'elle pleure, elle ne va pas bien, mais tu ne voyais pas quoi dire d'autre.

_________________
❝amor prohibido❞ una mattina, mi sono alzato, o bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao. una mattina mi sono alzato e ho trovato l'invasor. o partigiano portami via, o bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao. (astra)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tokyo
avatar : Ursula Corbero (Ranochja d'amour)
Messages : 669
Points : 715
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: encantada de conocerte  Sam 12 Mai - 22:27

T'avais juste besoin d'éclater, parce que t'avais tellement en toi. Rien n'était sortie depuis que tu étais arrivée. Rien du tout, alors que pourtant, tu avais bouillonnée à l'intérieur. Tu n'avais pas l'habitude de montrer tes émotions. T'étais pas comme ça alors que tu étais hypersensible mais tu l'assimilais à de la faiblesse et ce n'était pas le moment d'être faible. Tu pensais être discrète, tu n'avais pas pris en compte que les murs jonchés de trous, allaient laisser passer ta détresse.

Quelqu'un entra. C'était Rio. Tu te sentais soudainement idiote et vulnérable sur le moment. Tu essuyais rapidement tes joues comme pour dissimuler les preuves de ta tristesse.

- Oui, juste un peu fatiguée, sourias-tu tristement. Tu peux entrer si tu veux.

Tu l'avais invité et c'était sûrement à ce moment là où tu avais su que tu n'aurais pas du. Mais t'avais tellement besoin de quelqu'un que tu te fichais des règles. Toi qui détestais les obligations, tu t'en imposais pas mal.

- Je t'en prie, fais comme chez toi.

Tu n'avais pas grand chose pour l'inviter à s'asseoir et ça te dérangeait pas qu'il prenne place à tes côtés.

_________________
BLEED FOR YOU
If I could tear you from the ceiling and guarantee a source divine, rid you of possessions fleeting, remain your funny valentine. If I could tear you from the ceiling, I'd freeze us both in time and find a brand new way of seeing. Your eyes forever glued to mine. ROGERS.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Rio
avatar : miguel herrán (ranochja)
Messages : 789
Points : 853
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: encantada de conocerte  Sam 12 Mai - 22:30

Tu entres dans la pièce suite à son autorisation. Les chambres sont un peu toutes les mêmes, dénuées d'objets personnelles, presque effrayantes en réalité. T'aimerais pouvoir regarder partout autre que sur Tokyo, pour éviter de venir rapidement la prendre dans tes bras parce que tu en serais capable et finalement, tu t'approches et t'assieds au pied du lit, te tournant pour mieux la voir et mieux lui parler. Maintenant que tu es là, assis, tu te rends compte que ce n'était pas une si bonne idée de venir jusqu'ici pour la consoler, tu ne la connais pas et ne sait pas vraiment quoi lui dire. Tu veux en parler ? tu sais que toi, t'adorais discuter avec ta mère après des larmes, même à 20 ans, t'estimes qu'il n'y a pas d'âge pour pleurer un peu et pour recevoir du réconfort et si tu peux en apporter à une de tes compagnons de braquage, tu ne vas pas te gêner bien au contraire.

_________________
❝amor prohibido❞ una mattina, mi sono alzato, o bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao. una mattina mi sono alzato e ho trovato l'invasor. o partigiano portami via, o bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao. (astra)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: encantada de conocerte  

Revenir en haut Aller en bas
 
encantada de conocerte
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
This is our day :: Tokyo & Rio :: Tokyo & Rio-
Sauter vers: