Partagez | 
 

 Lost on you

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tokyo
avatar : Ursula Corbero (Ranochja d'amour)
Messages : 669
Points : 715
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Lost on you  Dim 13 Mai - 16:00

T'avais pas envie de voir jaillir tous ses sentiments en toi qui menaçaient de t’exposer en pleine figure. Alors, t'essayais de te faire violence pour passer moins de temps avec lui, pour te détacher un peu de son emprise qui agissait comme une drogue sur toi. Tu ne pouvais pas nier que tu ressentais souvent les effets du manque. Mais bon, t'avais pas le choix. C'était ta manière de survivre. Ta manière de te protéger. A ce niveau-là, vous étiez complètement différent. Mais ça, tu l'avais vu dès que tu l'avais rencontré. Lui, il rêvait de l'amour. Toi tu rêvais de liberté. Les deux n'allaient pas ensemble. Ce que tu ne savais pas, c'est que les deux pouvaient être compatibles.

T'étais tranquille dans ta chambre en train de lire un bouquin quand quelqu'un s'invita dans ta chambre : c'était Le Professeur. T'étais ravie de le voir et t'allais pas le foutre à la porte même si tu savais pas ce qu'il venait faire ici.

- Je venais juste voir comment ça allait.


Ok, il venait juste prendre des nouvelles. Ca t'allait comme ça. Tu tapas le coussin à côté de toi, l'invitant à te rejoindre.

- Tu peux me rejoindre.


Tu posas ton livre sur la table de chevet et te tournas vers lui quand il s'allongea, gêné auprès de toi. Tu pouvais pas t'empêcher de vouloir t'amuser avec lui.

- Ton intelligence me fascine... Je trouve ça très sexy chez un homme en réalité. Tu as une copine ou une femme dans ta vie, pour qui tu fais tout ça ?


T'avais pas forcément envie d'aller plus loin, t'avais trop Rio en tête, et justement t'essayais simplement et vainement de te le sortir de ton esprit. Il devint raide, comme à son habitude, et ne savait plus vraiment quoi dire, lui qui avait toujours les mots qui fallaient au bon moment.

- Non, j'ai personne.

- Intéressant, répondis-tu en t'approchant encore de plus.

Tu t'amusais à caresser doucement son torse, juste pour le déstabiliser davantage.


_________________
BLEED FOR YOU
If I could tear you from the ceiling and guarantee a source divine, rid you of possessions fleeting, remain your funny valentine. If I could tear you from the ceiling, I'd freeze us both in time and find a brand new way of seeing. Your eyes forever glued to mine. ROGERS.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Rio
avatar : miguel herrán (ranochja)
Messages : 789
Points : 853
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: Lost on you  Dim 13 Mai - 16:10

Tu sais bien qu'elle t'invite, t'as pas besoin qu'on te l'explique pour le comprendre mais tu sais aussi que si elle se donne cette peine, c'est parce qu'elle ressent des choses qui lui font peur, les mêmes choses que toi probablement alors c'est sûrement l'occasion de lui prouver que vous pouvez être un couple, que tous les deux, ça peut complètement fonctionner si vous vous donnez la peine d'essayer. Alors comme beaucoup de soirs, tu décides d'aller la rejoindre dans sa chambre, de profiter d'une nouvelle nuit avec elle emplie d'amour et de lui prouver qu'elle ne pourrait se passer de toi, de la même façon que toi t'es devenu complètement accro à sa présence et à tout ce qu'elle peut te faire.
A pas de souris, tu te rends jusqu'à sa porte, déjà ouverte. Tu entends des voix à l'intérieur, signifiant que Tokyo n'est pas seule et au vue de l'heure, tu ne peux t'empêcher de ressentir une extrême pointe de jalousie. Tu écoutes tout d'abord, entendant ta Tokyo, celle que tu aimes, trouver son interlocuteur sexy et ça te fait tellement mal. Alors forcément, par la porte entrouverte, tu jettes un oeil. Un regard suffit à te détruire le coeur d'un seul coup sans possibilité de faire marche arrière alors que tu les vois. Ta Tokyo tout près du professeur, sa main sur lui, sa main caressant son torse comme elle le fait d'habitude avec toi à cette heure-là. La peine est trop forte, la trahison que tu ressens aussi alors tu décides de ne pas rester plus longtemps, t'as pas envie d'en voir plus t'as juste envie d'aller te coucher et d'oublier cette fille et sa façon d'être exécrable et détestable. Arrivant au niveau de ta porte, tu la fermes d'un coup de pied, la faisant claquer. Tu espères que par ce bruit, ils cesseront leur moment qui n'appartenait qu'à Tokyo et toi il y a seulement quelques heures, du moins, dans ta tête. Tu la détestes à cet instant alors tu fermes ta porte ta clef et retourne sous tes draps encore chauds. Tu peux pas t'empêcher de rire sous l'oreiller, de te trouver ridicule. T'aurais du savoir qu'elle tomberait pas amoureuse elle, qu'elle resterait cette fille paumée qu'elle a sûrement toujours été et que ouais, t'étais juste un jeu qui ne l'amuse plus désormais. Tu aurais du t'en douter.

Alors forcément le lendemain, les yeux cernés et pochés et la colère pulsant toujours dans ton corps, c'est à côté de Denver que tu t'assois pour discuter, restant loin d'elle, l'évitant à tout prix. Tu fais tout pour empêcher la discussion avec elle ou avec le Professeur, tu fais tout pour éviter de la regarder et de te rendre compte d'à quel point t'es tombé amoureux. T'as tellement honte en réalité, honte d'être ce mec et t'aimerais juste que rien ne se soit jamais passé, parce que c'est trop douloureux.

_________________
❝amor prohibido❞ una mattina, mi sono alzato, o bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao. una mattina mi sono alzato e ho trovato l'invasor. o partigiano portami via, o bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao. (astra)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tokyo
avatar : Ursula Corbero (Ranochja d'amour)
Messages : 669
Points : 715
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: Lost on you  Dim 13 Mai - 16:21

Toi, t'avais toujours aimé jouer. Avec les choses, avec les gens, t'étais forte quand il s'agissait de ne pas se prendre au sérieux, de s'amuser. Tu adorais ça, c'était ta manière à toi de te détacher de tout ce qui t'importait, et en réalité, il y en avait trop. A commencer par Rio. T'avais pas prévu l'assaut de cette vague de chaleur qui te prenait en otage quand il était là, avec toi. C'était pas dans le plan, ça. Toi, t'étais simplement venue ici pour l'argent. Pas pour perdre encore quelqu'un à qui tu tenais. La situation était complètement cynique, fallait bien l'avouer. T'avais voulu jouer, tu t'étais brulée les ailes. T'avais cru être plus forte que Le Professeur quand il avait fait cette fiche règle, que tu pouvais la briser sans aucun problème, sans conséquence à la clef. Et là, tu te trouvais totalement idiote.

Le Professeur avait rapidement décidé d'arrêter tes avances ce soir-là, t'expliquant après coups pourquoi il faisait ce plan, et toutes les utopies qu'il voyait derrière. Tu l'avais écouté, comme on écoutait le Messi parler. Vous n'aviez rien fait d'autre, et il t'avait quitté pour aller dormir après que tu aies entendu une porte claquée non loin de te chambre. Tu savais pas pourquoi, mais tu songeais à Rio. Surement que tu te faisais des films, mais heureusement que ce soir-là il n'était pas venu te voir.

Le lendemain, alors que vous étiez tous à table, tu sentis directement une distance entre toi et Rio. A la base, c'était toi qui la mettait cette barrière, pas lui, ça lui ressemblait pas. Tu regardais son visage et vis des cernes sous ses yeux, le visage moins lumineux qu'à l'habitude. Tu t'inquiétais un peu trop pour lui. Tu voulais en savoir plus, mais tu pouvais pas éveiller les soupçons des autres.

- T'as passé une bonne nuit, Rio ?

C'était une question qui ne laisserait personne suspicieuse, ça se demandait souvent.

_________________
BLEED FOR YOU
If I could tear you from the ceiling and guarantee a source divine, rid you of possessions fleeting, remain your funny valentine. If I could tear you from the ceiling, I'd freeze us both in time and find a brand new way of seeing. Your eyes forever glued to mine. ROGERS.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Rio
avatar : miguel herrán (ranochja)
Messages : 789
Points : 853
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: Lost on you  Dim 13 Mai - 16:26

Tu écoutes la conversation, sans vraiment y participer, ce n'est pas ton jour. Tu écoutes Denver rire aux blagues de son père et tu te laisses bercer par leurs voix sans trop y réfléchir, sans réellement écouter en réalité, tout ça ne t'intéresse pas. T'as les images et les voix de la veille qui restent collées en toi, refusant de te laisser un peu de répit, tout comme cette nuit où tu n'as pu dormir que quelques heures, détestant Tokyo de tout ton être, tout autant que tu l'aimes. Tu l'entends te poser une question à laquelle tu n'as pas envie de répondre. Mais au milieu de toutes ces personnes, tu ne peux rien montrer. Rien du tout. Très bonne. tu réponds alors simplement, tournant la tête pour ne plus avoir à lui parler. Tu n'as aucune envie d'engager une discussion avec elle et si elle en venait à le faire, certainement que tu partirais d'ici, tu irais courir ou t'enfermer dans ta chambre comme l'adolescent que tu es encore, tout pour ne pas à avoir à entendre sa voix qui s'insinue dans chacune de tes pensées pour te brouiller complètement le cerveau et faire battre ton coeur un peu trop fort.

_________________
❝amor prohibido❞ una mattina, mi sono alzato, o bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao. una mattina mi sono alzato e ho trovato l'invasor. o partigiano portami via, o bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao. (astra)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tokyo
avatar : Ursula Corbero (Ranochja d'amour)
Messages : 669
Points : 715
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: Lost on you  Dim 13 Mai - 16:32

Tu fronçais les sourcils. Tu ne le reconnaissais pas. Tu pouvais dire que tu le connaissais assez pour dire si c'était une réaction normale ou pas, mais tu l'avais assez bien cerné pour savoir que d'habitude, il était plus enjoué, plus bavard, plus souriant. D'ailleurs, son sourire te manquait affreusement. Tu voyais qu'il évitait ton regard, qu'il était en retrait, comme absent au milieu de tout ce beau monde exalté en pensant au braquage. Tu ne l'étais plus non plus, du coup, te conformant à l'humeur de Rio. T'avais tellement envie de le prendre à part, de savoir ce qui se tramait derrière ces yeux fatigués.

- On dirait pas.


Tu le provoquais, en même temps, tu voulais qu'il te dise entre quatre murs ce qu'il se passait et tu comptais pas le lâcher.

_________________
BLEED FOR YOU
If I could tear you from the ceiling and guarantee a source divine, rid you of possessions fleeting, remain your funny valentine. If I could tear you from the ceiling, I'd freeze us both in time and find a brand new way of seeing. Your eyes forever glued to mine. ROGERS.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Rio
avatar : miguel herrán (ranochja)
Messages : 789
Points : 853
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: Lost on you  Dim 13 Mai - 16:37

Tu l'ignores, c'est la meilleure chose à faire en réalité. Tu te concentres à nouveau sur la discussion se transformant presque en dispute entre Denver et Moscou. Ça te manque ça, de discuter avec tes parents et même de te disputer avec eux, t'aurais bien aimé les prendre avec toi même si tu sais pertinemment qu'ils n'auraient jamais fait une telle chose, surtout pas ton père militaire qui pense que la justice est la meilleure chose au monde, quelle merde. Tu te perds peu à peu dans tes pensées, ignorant grandement Tokyo et son envie de te parler, quand hier son envie était tout à fait ailleurs, dans les bras de quelqu'un d'autre. Tu peux pas t'empêcher de tourner les yeux vers le professeur, comment peut-il transgresser ses propres règles et demander à tout le monde d'être bien sage ? Toi qui lui vouais un vrai culte, il est complètement redescendu dans ton estime.

_________________
❝amor prohibido❞ una mattina, mi sono alzato, o bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao. una mattina mi sono alzato e ho trovato l'invasor. o partigiano portami via, o bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao. (astra)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tokyo
avatar : Ursula Corbero (Ranochja d'amour)
Messages : 669
Points : 715
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: Lost on you  Dim 13 Mai - 16:44

Tu perdais patience. Il voulait pas te regarder, pas te parler, tu te sentais soudainement vulnérable et à la merci de ton angoisse la plus forte : celle d'être abandonnée. Alors tu allais continuer la provocation jusqu'à ce qu'il craque.

- Dites, quelqu'un s'est pris la tête avec Rio ? Parce qu'on l'entend pas.


Tout le monde s'arrêtait pour le regarder, et Denver passa une main sur son épaule, s'arrêtant directement dans la conversation houleuse avec son père.

- Bah alors, mon pote, tu fais la tête ? souria-t-il. Tu t'es fait rembarré par une fille ou quoi ? Quoique, j'ai toujours été persuadé depuis que je t'ai vu que t'avais une attirance pour les mecs, toi.


Helsinki ne pût s'empêcher de le charrier aussi à ce sujet, lui qui était gay. T'avais réussi à attirer l'attention sur lui, et tu espérais que ça t'aiderait à en savoir plus sur son comportement.

_________________
BLEED FOR YOU
If I could tear you from the ceiling and guarantee a source divine, rid you of possessions fleeting, remain your funny valentine. If I could tear you from the ceiling, I'd freeze us both in time and find a brand new way of seeing. Your eyes forever glued to mine. ROGERS.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Rio
avatar : miguel herrán (ranochja)
Messages : 789
Points : 853
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: Lost on you  Dim 13 Mai - 16:50

Elle arrêtera pas, c'est une vipère mais toi, t'as pas l'intention de craquer et de lui adresser la parole, pas avant d'avoir construit un mur autour de ton coeur pour te protéger de tout ce qu'elle pourrait dire ou faire, en plus de ce qu'elle a déjà fait. Et ça prendra le temps qu'il faut mais tu fais ça pour te protéger, t'as trop subi là, elle a trop joué avec toi alors que tu lui as avoué clairement tes sentiments. Tu regardes Denver, assez surpris puis Helsinki, encore plus surpris. Elle a réussi à faire en sorte que tout le monde s'intéresse à toi et toi, ce que t'as envie, c'est que tout le monde t'oublie et que tu puisses ruminer dans ton coin tranquille. Tu regardes Denver, tu t'attendais pas vraiment à ce que tout le monde te penser gay, même si en réalité, t'en as strictement rien à faire. Les mecs ? tu ris un peu. Bah fais gaffe à ton cul alors parce que t'es le prochain. Et ma bite, c'est pas celle d'Helsinki alors sois prudent. Tu sais que tout le monde te regarde mais t'en as rien à faire, t'as besoin d'exprimer ta colère, t'es pile à l'âge où t'as tout en ébullition et où t'as besoin de faire chier le monde.Tu regardes le professeur, c'est comme ça de prendre un gamin dans le groupe et c'est pire de lui piquer sa copine.

_________________
❝amor prohibido❞ una mattina, mi sono alzato, o bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao. una mattina mi sono alzato e ho trovato l'invasor. o partigiano portami via, o bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao. (astra)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tokyo
avatar : Ursula Corbero (Ranochja d'amour)
Messages : 669
Points : 715
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: Lost on you  Dim 13 Mai - 17:10

T'avais réussi ce que tu voulais, à le faire chier, littéralement, parce que tu détestais qu'on t'évite, alors tu répondais toujours par l'attaque.

- C'est ceux qui en parlent le plus qui ont les plus petites, lanças-tu avant que Denver ne dise quoique ce soit.

Tu avais haussé les épaules, tu voulais encore le provoquer de par ton comportement et tes manières. Il regardait souvent Le Professeur et toi, il t'évitait, tu comprenais pas pourquoi. Tu captais pas ce qu'il avait dans le regard si ce n'est de la colère. T'avais pas l'impression d'avoir fait quelque chose de mal même si le faisais souvent.

Puis, il était trop loin de toi. Tu le supportais pas. Il te manquait trop en réalité.

_________________
BLEED FOR YOU
If I could tear you from the ceiling and guarantee a source divine, rid you of possessions fleeting, remain your funny valentine. If I could tear you from the ceiling, I'd freeze us both in time and find a brand new way of seeing. Your eyes forever glued to mine. ROGERS.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Rio
avatar : miguel herrán (ranochja)
Messages : 789
Points : 853
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: Lost on you  Dim 13 Mai - 17:13

Elle te cherche et même si tu t'étais promis de ne pas rentrer dans son jeu, tu ne peux pas t'empêcher de répondre. C'est sûr que toi tu t'y connais, t'en as vu tellement. Et cette fois-ci, tu ne te gênes pas pour la regarder, pour lui montrer ta colère mélangée à de la peine alors qu'elle a piétiné ton coeur sans même s'en soucier. Alors cette fois-ci, c'est ton tour, t'as bien l'intention d'être méchant autant qu'elle l'a été parce que peut-être qu'elle croit savoir qui tu es mais toi aussi, tu peux toucher là où ça fait mal, tu peux chercher la petite bête qui va la blesser plus que tout et tu continueras à chercher jusqu'à ce qu'elle ait aussi mal que toi, t'estimes que c'est ce qu'elle mérite.

_________________
❝amor prohibido❞ una mattina, mi sono alzato, o bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao. una mattina mi sono alzato e ho trovato l'invasor. o partigiano portami via, o bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao. (astra)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tokyo
avatar : Ursula Corbero (Ranochja d'amour)
Messages : 669
Points : 715
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: Lost on you  Dim 13 Mai - 17:23

En réalité, t'avais pas eu énormément de mecs, toi, t'étais restée avec le même pendant près de quatorze années avant qu'il ne meure. T'avais fait ta première fois avec lui, et même si vous aviez eu des différends et des ruptures entre temps, t'étais pas allée te taper tous les mecs que tu croisais. Tu le pris personnellement, du coup, et tu sentis la colère montée. Pour autant, tu ne voulais pas lui montrer, alors ta meilleure défense était le sarcasme.

- C'est bien pour ça que je peux en déduire que la tienne est surement petite. Sois pas jaloux, peut-être qu'un jour elle grandira, quand tu auras fini ta croissance.

Tu cherchais à l'attaquer sur sa jeunesse parce que lui il cherchait à t'attaquer sur ta vie sexuelle, alors c'était donnant-donnant. Tu comprenais pas pourquoi il réagissait comme ça en sachant que tu n'avais eu que lui en aventures, depuis que t'es là. Les autres rigolaient à vos clashs, ne semblant pas forcément s'attarder sur l'envers du décor.

_________________
BLEED FOR YOU
If I could tear you from the ceiling and guarantee a source divine, rid you of possessions fleeting, remain your funny valentine. If I could tear you from the ceiling, I'd freeze us both in time and find a brand new way of seeing. Your eyes forever glued to mine. ROGERS.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Rio
avatar : miguel herrán (ranochja)
Messages : 789
Points : 853
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: Lost on you  Dim 13 Mai - 17:26

Tu ne la connais pas au fond mais tu ne peux que penser qu'elle en a eu des tonnes, des hommes dans sa vie, y'a qu'à voir la vitesse à laquelle elle t'a trouvé un remplaçant après tout, y'a qu'à voir comme tout n'est qu'un jeu pour elle. Et d'ici là, toi tu seras ménopausée. Enfin, si c'est pas déjà fait bien sûr. t'as des tonnes de cartes à lui balancer et tu sais qu'elle en a aussi, t'aurais aimé ne pas avoir à lui parler mais elle a voulu jouer et t'as suivi le rythme. Tu lui en veux tellement, depuis hier soir, que tu pourrais exploser devant tout le monde mais eux ne remarquent rien, pensent que c'est un jeu entre vous. Ça l'est, pour elle, un jeu mais pour toi, c'est tellement plus que ça, c'est juste de l'amour qui s'exprime, de l'amour et un coeur complètement brisé par une fille à laquelle tu n'aurais pas du faire attention en premier lieu.

_________________
❝amor prohibido❞ una mattina, mi sono alzato, o bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao. una mattina mi sono alzato e ho trovato l'invasor. o partigiano portami via, o bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao. (astra)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tokyo
avatar : Ursula Corbero (Ranochja d'amour)
Messages : 669
Points : 715
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: Lost on you  Dim 13 Mai - 17:35

Tu avais lancer les hostilités alors forcément qu'il te répondait en retour. Tu pouvais t'empêcher de le trouver sexy, là, prenant ses airs colériques et fermes. T'aimais quand il s'imposait, qu'il te montrait sa force comme sa faiblesse, en réalité, y'avait peu de choses que tu n'aimais pas chez lui pour ne pas dire aucune.

- Mes ovaires se portent très bien, merci de t'en soucier. Ils te passent le bonjour, d'ailleurs, lanças-tu en lui faisant un doigt d'honneur.

Tu ne comptais pas te laisser faire après ce qu'il t'avait dit, et même si c'était justifié, tu étais trop en colère pour faire abstraction de ses mots.

_________________
BLEED FOR YOU
If I could tear you from the ceiling and guarantee a source divine, rid you of possessions fleeting, remain your funny valentine. If I could tear you from the ceiling, I'd freeze us both in time and find a brand new way of seeing. Your eyes forever glued to mine. ROGERS.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Rio
avatar : miguel herrán (ranochja)
Messages : 789
Points : 853
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: Lost on you  Dim 13 Mai - 17:38

Tu réponds à son doigt d'honneur par un autre doigt d'honneur avant que Moscou ne vienne baisser ta main, vous regardant tous les deux comme un père le ferait. Hey, tout doux, ils vous arrivent quoi là ? tu hausses les épaules, repose ta main, te renfrogne, tu n'as rien à dire de plus. T'aurais pu continuer les vacheries mais Moscou a eu raison de vous arrêter, tu n'as pas envie d'épiloguer, ni de montrer aux autres qu'il y a un vrai problème entre vous ou de pousser tellement loin qu'ils comprendront cette aventure que vous avez eue, qui est désormais terminée pour toujours, tu n'as pas l'intention de retourner la voir. Elle saura trouver le professeur pour ses pulsions et ses distractions ou façons de déstresser. Demande à Tokyo. tu réponds simplement avant de te lever pour récupérer un verre de vin, autant déstresser de cette façon.

_________________
❝amor prohibido❞ una mattina, mi sono alzato, o bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao. una mattina mi sono alzato e ho trovato l'invasor. o partigiano portami via, o bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao. (astra)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tokyo
avatar : Ursula Corbero (Ranochja d'amour)
Messages : 669
Points : 715
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: Lost on you  Dim 13 Mai - 17:49

Tu souriais jaune à ses remarques, mais tu avais envie d'exploser en cet instant. Il était passé du jeune homme gentil et tendre à un con de première. En seulement une nuit. Tu pouvais comprendre qu'il soit fatigué et donc plus irritable mais t'étais pas son punching ball non plus. Quand Moscou s'interposa, t'essayais de faire comme si de rien n'était, comme si t'étais là à rire de bon coeur alors que t'avais juste envie de lui demander ce qui n'allait pas. Et puis, vint le moment où il te regarda, et fis comprendre à toi et à Moscou que le problème venait de toi. Tu tombais des nues.

- Laisse, Moscou, il est en pleine crise d'adolescence, faut pas se poser de questions.

Tu te redressas, prête à quitter la table. Tu voulais te fumer une clope mais t'avais laissé ton paquet dans ta chambre.

- Je reviens.

T'avais envie de rester seule pendant cinq minutes, juste histoire de faire retomber la pression. Ta clope, t'allais te l'allumer dans ta chambre, parce que tu voulais te détendre un minimum et ne pas devoir faire bonne figure devant les autres.

_________________
BLEED FOR YOU
If I could tear you from the ceiling and guarantee a source divine, rid you of possessions fleeting, remain your funny valentine. If I could tear you from the ceiling, I'd freeze us both in time and find a brand new way of seeing. Your eyes forever glued to mine. ROGERS.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Rio
avatar : miguel herrán (ranochja)
Messages : 789
Points : 853
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: Lost on you  Dim 13 Mai - 17:52

Tu la regardes partir, tu sais pas vraiment si elle veut que tu viennes la rejoindre mais c'est hors de question. Tu ignores les regards sur toi, aucun d'eux ne comprend votre attitude et tu te doutes qu'ils souhaiteraient des réponses mais tu n'as pas l'intention de leur en donner. J'vais courir. tu réponds alors simplement avant de reculer ta chaise d'un coup, manquant d'ailleurs de la faire tomber. Ça t'arrive souvent, d'aller faire un tour au pas de course. Généralement, c'est pour retrouver Tokyo dans un coin tranquille mais là, t'as juste besoin de te vider la tête et de ne plus penser à rien, surtout pas à elle. Alors tu pars courir, repensant à ce que tu as vu hier et tentant de te faire comprendre à toi-même que tu peux passer au-dessus et oublier tokyo à tout jamais, que de toute façon bientôt tu seras riche et tu pourras avoir toutes les femmes que tu veux sans travailler pour ça. Mais c'est pas si facile, parce qu'elle est la seule qui occupe tes pensées à ce point, la seule et l'unique.

_________________
❝amor prohibido❞ una mattina, mi sono alzato, o bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao. una mattina mi sono alzato e ho trovato l'invasor. o partigiano portami via, o bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao. (astra)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tokyo
avatar : Ursula Corbero (Ranochja d'amour)
Messages : 669
Points : 715
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: Lost on you  Dim 13 Mai - 18:02

T'étais persuadée que personne n'avait remarqué votre petit jeu, mais le seul qui n'avait pas vraiment ris à tout ça, c'était Berlin. Peut-être qu'il avait senti quelque chose, dans tous les cas, ce serait vrai. Il était donc temps d'arrêter les frais parce que tu voulais pas qu'il te mette la pression. Tu avais fumé ta clope tranquille, avant que Nairobi vienne dans ta chambre et te demande ce qu'il se passait. T'avais été évasive. La fatigue était toujours une excuse qui marchait, mais t'étais contente qu'elle soit venue à toi, comme toi tu l'avais fait pour elle. Tu savais qu'elle était droite et que tu pouvais compter sur sa présence à tes côtés.

- Tu sais où est Rio ?

- Il est allé courir je crois, pourquoi ?
répondis Nairobi.
- Pour rien. Je devais simplement voir un truc pour le braquage.


Elle quitta ta chambre peu après, et toi, tu t'étais décidée à retrouver Rio. Tu commençais à connaître les coins près de la maison parce qu'avec ton nouveau partenaire vous aviez visiter un peu, quand l'envie vous prenait d'être tranquille. Ca donnait une impression de liberté, où toutes les choses que tu t'interdisais étaient permises. Tu l'avais repéré au loin, t'avais pas hésité une seule seconde à venir le voir et pour l'arrêter dans sa course, tu t'étais placée en face de lui afin de le bloquer.

- Je peux savoir c'est quoi ton problème ?



_________________
BLEED FOR YOU
If I could tear you from the ceiling and guarantee a source divine, rid you of possessions fleeting, remain your funny valentine. If I could tear you from the ceiling, I'd freeze us both in time and find a brand new way of seeing. Your eyes forever glued to mine. ROGERS.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Rio
avatar : miguel herrán (ranochja)
Messages : 789
Points : 853
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: Lost on you  Dim 13 Mai - 18:08

Ça te fait du bien de courir, ça te permet de te vider la tête de tous les mauvais ressentis que tu gardes en toi et beaucoup ont le visage de Tokyo aujourd'hui. Tu lui en veux, tu en veux au Professeur aussi pour tant de choses tous les deux. Elle, pour t'avoir embrassé la première, pour t'avoir offert ces moments si intimes, pour t'avoir fait tomber amoureux et pour avoir joué avec toi. Lui, pour avoir transgressé ses propres règles, pour avoir pris ta place auprès de Tokyo et même pour t'avoir récupéré pour que tu viennes ici, pour t'avoir arraché à ta vie imparfaite que tu aimais tant pour te faire devenir celui que tu es en train de devenir. Tu leur en veux à tous les deux. Tu regardes au loin, la vie, si tu courais encore quelques heures, tu pourrais peut-être y arriver, les abandonner là et reprendre ta vie et ton chemin, quitte à finir en prison pour tout ce que tu as fait jusque là. Tu pourrais retrouver tes parents et peut-être reprendre une vie normale quelques temps, trouver une autre fille, de ton âge et moins joueuse, quelqu'un de bien. Peut-être même te faire des amis, des vrais, qui connaitraient ton prénom et dont tu connaitrais le nom. Tu commences à rêver quand t'es arrêté par nul autre que Tokyo elle-même. À part toi là, j'en vois aucun. tu réponds sèchement, restant stoïque devant elle, barricadant ton coeur le mieux possible pour ne rien ressentir.

_________________
❝amor prohibido❞ una mattina, mi sono alzato, o bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao. una mattina mi sono alzato e ho trovato l'invasor. o partigiano portami via, o bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao. (astra)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tokyo
avatar : Ursula Corbero (Ranochja d'amour)
Messages : 669
Points : 715
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: Lost on you  Dim 13 Mai - 18:17

Tu voulais pas le laisser tomber, ce mec, qui te faisait tourner la tête. Toi, à la base, t'allais vers personne, c'était les autres qui venaient à toi. Et là, t'étais en direction de Rio, tu voulais le trouver pour lui parler, pour comprendre, parce que c'était la première fois que tu te pré occupais de ce que pensait une personne à propos de toi.

Quand il t'avait dit que tu étais son problème, t'avais haussé les sourcils. Tu croisas les bras sur ta poitrine, te laissant dévorer par la rancœur.

- T'as commencé à me chercher, je vois pas en quoi c'est moi le problème.

Ça y est, il se lassait déjà de toi, c'était arrivé plus vite que prévu. Tu ressentais un creux en toi, celui du vide qui revenait.

- Je peux comprendre pourquoi tu me fuis ? T'aimes plus nos parties de jambe en l'air ? Si c'est que ça t'avais qu'à le dire plus tôt.

Parce que tu voyais que ça en réalité, tu voyais pas où tu avais fauté.

_________________
BLEED FOR YOU
If I could tear you from the ceiling and guarantee a source divine, rid you of possessions fleeting, remain your funny valentine. If I could tear you from the ceiling, I'd freeze us both in time and find a brand new way of seeing. Your eyes forever glued to mine. ROGERS.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Rio
avatar : miguel herrán (ranochja)
Messages : 789
Points : 853
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: Lost on you  Dim 13 Mai - 18:20

Tu peux pas t'empêcher de rire à ses mots, elle se moque définitivement de toi, rejetant la faute sur toi alors qu'elle sait pertinemment ce qu'elle a fait. A moins que désormais elle ait d'importants problèmes de mémoire, ce qui serait plutôt inquiétant compte tenu du fait que vous allez braquer la fabrique nationale de la monnaie. Tu vois vraiment pas ce que t'as à te reprocher ? C'est une blague j'espère. tu la regardes, tu sais qu'elle peut voir à quel point tu es sérieux dans tes mots, à quel point tu lui en veux et tu es blessé. Tellement blessé que tu n'as qu'une envie : te barrer loin d'ici. Ne rejette pas la faute sur moi Tokyo, tu es celle qui en a eu marre de se taper le petit jeune et qui est allée chercher plus vieux. le dire à voix haute, ça fait encore plus mal que ce que tu pouvais penser. Maintenant, fous-moi la paix. la poussant de ton épaule, tu reprends ta marche, t'as pas envie d'épiloguer avec elle.

_________________
❝amor prohibido❞ una mattina, mi sono alzato, o bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao. una mattina mi sono alzato e ho trovato l'invasor. o partigiano portami via, o bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao. (astra)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tokyo
avatar : Ursula Corbero (Ranochja d'amour)
Messages : 669
Points : 715
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: Lost on you  Dim 13 Mai - 18:28

Tu voyais qu'il ne blaguait pas et pourtant, tu ne savais pas de quoi il parlait. Tu le laissais parler, sans d'autres choix que d'essayer de réfléchir aux actes que tu avais accomplis ces dernières heures. Quand il t'avait dit que tu étais allée chercher plus vieux, tu compris directement à quoi il faisait allusion.

- Si tu parles d'hier, il ne s'est rien passé Rio ! Lanças-tu alors qu'il t'avait devancé.

Tu fis quelques mètres et lui refis face une seconde fois.

- Je cherchais juste à l'embêter, Le Professeur. On a rien fait d'autre. Je voulais pas te blesser. On a discuté et il est retourné dans sa chambre. Je voulais juste le tester, c'est tout. Et il aurait jamais brisé une de ses règles. Il est trop droit pour ça.

Et pourtant, tu savais que ça ne serait pas la dernière fois que tu le blesserais.

- J'ai pas envie qu'on arrête...

Tu avais lâché ça comme une bombe, parce que tu voulais vraiment pas le quitter ou qu'il te quitte.

_________________
BLEED FOR YOU
If I could tear you from the ceiling and guarantee a source divine, rid you of possessions fleeting, remain your funny valentine. If I could tear you from the ceiling, I'd freeze us both in time and find a brand new way of seeing. Your eyes forever glued to mine. ROGERS.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Rio
avatar : miguel herrán (ranochja)
Messages : 789
Points : 853
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: Lost on you  Dim 13 Mai - 18:35

Enfin elle se souvient, visiblement les hommes ne restent pas longtemps dans son esprit, toi qui pensais pouvoir avoir le privilège d'y rester, tu t'es lourdement trompé c'est certain. Tu soupires, refusant de la croire, mais tu l'écoutes quand même, sait-on jamais qu'elle t'annonce que c'était un entraînement de pièce de théâtre ou une hallucination de ta part. Et s'il avait accepté ? tu demandes alors simplement, une part de toi étant rassurée que ça se soit arrêté là mais une autre se souvenant parfaitement des mots de Tokyo et de sa main sur son torse. Je te comprends tu sais, les mecs plus âgés que toi, c'est sexy. Enfin, d'après ce que tu lui as dit bien sûr. ta mâchoire se serre quand tu l'entends, elle aurait du y penser plus tôt très certainement. On a pas toujours ce qu'on veut dans la vie. tu lui fais alors remarquer. T'en as la preuve un peu partout dans vos vies à chacun, et notamment le fait que toi, t'as toujours voulu plus avec tokyo, bien qu'elle ne soit pas de cet avis.

_________________
❝amor prohibido❞ una mattina, mi sono alzato, o bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao. una mattina mi sono alzato e ho trovato l'invasor. o partigiano portami via, o bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao. (astra)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tokyo
avatar : Ursula Corbero (Ranochja d'amour)
Messages : 669
Points : 715
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: Lost on you  Dim 13 Mai - 18:44

Tu n'avais pas pensé au fait qu'il puisse vouloir aller plus loin. Fallait se rendre à l'évidence, ce genre d'hommes ne pouvaient pas craquer sur toi. Pour la simple et bonne raison qu'ils étaient trop consencieux pour tomber dans tes filets.

- Il aurait jamais accepté. Tu me fais une scène de jalousie là ? T'es trop compliqué. Je dois dire quoi, moi, quand tu rigoles ou souris à Nairobi ? Parce que c'était vraiment la même chose hier.

C'était pas vraiment la même chose, non, mais tu avais peu d'arguments là alors tu jouais un peu sur la mauvaise foi pour le contrer.

- C'est toi que je veux dans mes draps. Personne d'autre. Même si t'es vraiment têtu quand tu t'y mets. Et oui, il est sexy, et alors ? C'est un crime maintenant de trouver quelqu'un de beau physiquement ?

_________________
BLEED FOR YOU
If I could tear you from the ceiling and guarantee a source divine, rid you of possessions fleeting, remain your funny valentine. If I could tear you from the ceiling, I'd freeze us both in time and find a brand new way of seeing. Your eyes forever glued to mine. ROGERS.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Rio
avatar : miguel herrán (ranochja)
Messages : 789
Points : 853
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: Lost on you  Dim 13 Mai - 18:48

Et voilà qu'elle tente de se trouver des excuses et de te trouver des torts où tu n'en as pas parce que pour le coup, tu n'as jamais fini dans le lit de Nairobi à la laisser te toucher ou à la trouver belle, pas une seule fois, t'as même jamais pensé à elle de la sorte en réalité parce que dès le premier regard posé sur Tokyo, t'as su que c'était elle et pas une autre, elle tout simplement. J'hallucine, tu t'entends là ou pas ? Je rigole et souris avec tout le monde Tokyo, mais jamais j'ai fini dans le lit avec Nairobi à la trouver sexy et à la toucher. Ne mélange pas tout. T'as du mal à croire tout ce que tu entends mais visiblement, c'est comme ça que Tokyo se défend et franchement, t'aurais préféré ne jamais voir ça. T'as raison, c'est pas un crime. tu la regardes. Du coup, je vais aller chauffer Nairobi si tu n'y vois pas d'inconvénient, faut avouer qu'elle est canon. Je sais pas si t'as fait gaffe à ses seins ? Moi oui.

_________________
❝amor prohibido❞ una mattina, mi sono alzato, o bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao. una mattina mi sono alzato e ho trovato l'invasor. o partigiano portami via, o bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao. (astra)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tokyo
avatar : Ursula Corbero (Ranochja d'amour)
Messages : 669
Points : 715
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: Lost on you  Dim 13 Mai - 18:57

Tu sentais une vague de jalousie t'envahir quand il parlait de Nairobi. Tu voulais le garder que pour toi, et c'était pas juste parce que vous n'étiez même pas ensemble. Vous étiez juste deux inconnus prêts à sacrifier leur vie pour du papier avec des nombres. Deux inconnus perdus dans un monde vile. Deux inconnus complètement attirés l'un par l'autre.

- Joue pas à ça avec moi, Rio. Il est juste venu discuter et je l'ai complimentée oui, mais c'est tout. Je compte pas m'excuser pour quelque chose que j'ai pas fait.

Tu lachas un petit rire jaune.

- Tu sais quoi ? Fais ce que tu veux avec Nairobi. Et je fais ce que je veux de mon côté. On n'est pas marié à ce que je sache. On n'est même pas en couple.

Tu savais que ça t'allais bien comme ça, mais en même temps, tu pouvais pas non plus imposer tes choix de fidélité du coup. Comme lui, d'ailleurs.

_________________
BLEED FOR YOU
If I could tear you from the ceiling and guarantee a source divine, rid you of possessions fleeting, remain your funny valentine. If I could tear you from the ceiling, I'd freeze us both in time and find a brand new way of seeing. Your eyes forever glued to mine. ROGERS.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: Lost on you  

Revenir en haut Aller en bas
 
Lost on you
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Fermé] MOTEUR DE RECHERCHE LO.ST
» [Emy] falling into darkness
» [Shadox] Lost Time, Outburst (w/ Yuuichi) et Tellement conne...
» n° série optenet impossible à obtenir
» Lost for Words (fanfictions forum)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
This is our day :: Tokyo & Rio :: Tokyo & Rio-
Sauter vers: