Partagez | 
 

 Lost on you

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Rio
avatar : miguel herrán (ranochja)
Messages : 789
Points : 853
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: Lost on you  Dim 13 Mai - 19:01

Tu hoches la tête, simplement. T'as rien de plus à ajouter que ce qu'elle te dit, vous n'êtes pas un couple c'est vrai, ce n'est pas comme si tu lui avais exposé tes sentiments et ton envie de fuir avec elle à l'autre bout du monde pour ne plus jamais la quitter, après tout. C'est vrai. On est pas un couple, on ressent rien l'un pour l'autre. Juste deux collègues qui couchent ensemble pour déstresser, je comprends pas pourquoi on en fait toute une montagne. Tu restes sérieux mais au fond, tu ne l'es pas. Tu ne penses pas un mot de ce que tu dis et elle le sait pertinemment. T'es jaloux, bien sûr que tu l'es, t'aimerais mettre un poing dans la figure du professeur simplement parce que Tokyo le trouve sexy et que ça te met hors de toi. T'aimerais juste oublier toute cette histoire et n'être amoureux de personne, tout serait tellement plus simple. Je peux y aller maintenant ?

_________________
❝amor prohibido❞ una mattina, mi sono alzato, o bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao. una mattina mi sono alzato e ho trovato l'invasor. o partigiano portami via, o bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao. (astra)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tokyo
avatar : Ursula Corbero (Ranochja d'amour)
Messages : 669
Points : 715
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: Lost on you  Dim 13 Mai - 19:10

Tu savais que Rio allait te poser des problèmes sur le plan sentiments. Parce que pour lui vous étiez ensemble dans sa tête. Il avait une longueur d'avance sur toi, et toi, t'étais à la traîne. Tu culpabilisais à l'idée de ne pas pouvoir le suivre, mais tu voulais pas te poser de questions.

Tu voulais rien ajouter parce que tu savais que t'allais dire une connerie, enfin quelque chose qui n'allait pas aller dans son sens. Tu soupiras, leva les yeux en l'air devant son sarcasme. Et quand il te demanda s'il pouvait partir, tu sentis une pointe dans ton cœur.

Tu pris son visage entre ses mains et l'embrassa sans plus discuter.

- Je peux pas te donner ce que tu veux, pour le moment, mais ça veut pas dire que je m'en fiche de toi. Si tu penses ça, on arrête là.

Parce que tu n'étais pas sûre de ce que tu ressentais mais tu savais qu'une chose : tu ne voulais pas que ton idylle s'arrête.

_________________
BLEED FOR YOU
If I could tear you from the ceiling and guarantee a source divine, rid you of possessions fleeting, remain your funny valentine. If I could tear you from the ceiling, I'd freeze us both in time and find a brand new way of seeing. Your eyes forever glued to mine. ROGERS.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Rio
avatar : miguel herrán (ranochja)
Messages : 789
Points : 853
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: Lost on you  Dim 13 Mai - 19:13

T'étais bien là, à t'énerver en sachant pertinemment que tu avais raison sur toute la ligne mais quand tu sens ses lèvres sur les tiennes, c'est comme si tout s'échappe, toute ta rancoeur et toute ta peine, il n'y a plus que l'amour qui se fait une place et c'est ainsi que tu te laisses aller à ce baiser et que tu hoches la tête quand il se termine, restant tout de même près d'elle comme par peur qu'elle s'échappe. Okay, ça me va Tokyo, ça me va. Beaucoup diraient que tu es une patte, peut-être même un canard, que tu te laisses un peu trop faire et marcher sur les pieds. Toi, tu dirais simplement que l'amour te fait faire n'importe quoi, c'est ça. L'amour te fait lui pardonner n'importe quoi, ce que tu prouves en lui offrant un autre baiser, et l'histoire est oubliée. Peut-être qu'un jour, lors d'une dispute sur votre île, tu lui rappelleras toutes ces choses mais vous serez coincés tous les deux alors, ce ne sera pas tant un problème.

_________________
❝amor prohibido❞ una mattina, mi sono alzato, o bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao. una mattina mi sono alzato e ho trovato l'invasor. o partigiano portami via, o bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao. (astra)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tokyo
avatar : Ursula Corbero (Ranochja d'amour)
Messages : 669
Points : 715
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: Lost on you  Dim 13 Mai - 19:21

Tu voulais arrêter de le blesser, panser les blessures que tu lui infligeais déjà malgré toi, mais tu savais que la machine était en marche et que tu ne pouvais pas l'arrêter même si tu le voulais. Tu n'arrivais pas à t'arrêter. Tu te sentais vraiment bien avec lui. Sûrement trop bien.

T'étais quand même satisfaite qu'il réponde positivement à ton baiser même si tu venais de lui lancer un ultimatum. C'était tout ce que tu savais faire pour te raccrocher aux personnes que tu aimais, pour les garder auprès de toi et pour ne pas souffrir.

- Et puis tout ce que je t'ai dit tout à l'heure, je le pensais pas. Moi, ça me convient, ce que t'as entre les jambes, sourias-tu amusée contre ses lèvres.

Tu tiras légèrement sur son collier pour le ramener encore une fois à tes lèvres, il t'avait vraiment trop manqué, l'air de rien.

_________________
BLEED FOR YOU
If I could tear you from the ceiling and guarantee a source divine, rid you of possessions fleeting, remain your funny valentine. If I could tear you from the ceiling, I'd freeze us both in time and find a brand new way of seeing. Your eyes forever glued to mine. ROGERS.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Rio
avatar : miguel herrán (ranochja)
Messages : 789
Points : 853
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: Lost on you  Dim 13 Mai - 19:30

T'arrives pas à lui résister en fait, t'auras beau tout faire pour fermer ton coeur, t'es trop sensible pour réellement y arriver et quand elle te regarde, te parle ou pire, t'embrasse, tu es obligé de retomber dans ses bras automatiquement, comme si vos deux corps et coeurs n'étaient que des aimants faits pour se retrouver, à chaque fois. Tu ris à ses mots, garde tes lèvres contre les siennes. Je sais, je le vois à chaque fois qu'on fait l'amour. Faire l'amour. Ces mots sont tellement vrais pour toi même si tu ne sais pas s'ils s'appliquent pour elle, si elle pense réellement que vous faites l'amour ou juste que tu lui permets d'oublier sa vie le temps de quelques instants de fusion. Tu la laisses t'embrasser à nouveau avant de te détacher. Faut qu'on y retourne. tu chuchotes alors, tout de même heureux de l'avoir enfin retrouvée, même si cela ne fait même pas une journée en réalité. Le temps semble plus longs dans des plans comme celui-là, au milieu de ce futur braquage.

_________________
❝amor prohibido❞ una mattina, mi sono alzato, o bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao. una mattina mi sono alzato e ho trovato l'invasor. o partigiano portami via, o bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao. (astra)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tokyo
avatar : Ursula Corbero (Ranochja d'amour)
Messages : 669
Points : 715
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: Lost on you  Dim 13 Mai - 19:57

T'aimais bien les phrases cinglantes, mais tu les pensais jamais. Toi t'étais juste les faire exploser dans ta bouche, les faire exploser dans le cœur des autres, sans pour autre but que de te venger et de faire comprendre ton mécontentement et tes ressentiments.

Tu lui sourias encore, c'est vrai qu'il ne pouvait que voir, a quel point il te plaisait. En plus, tu serais pas là à essayer de le récupérer. Ça ressemblait à de l'amour.

Tu nouas tes doigts dans les siens, comme si vous étiez un vrai couple et l'air de rien t'aimais cette sensation au fond de toi. Le fait d'appartenir à quelqu'un.

Quand vous arriviez près de la maison, tu avais lâché sa main afin de rejoindre les autres à l'intérieur. Tu pris place sur ta chaise afin de continuer les cours du Professeur. Toujours entrain de penser à Rio.

_________________
BLEED FOR YOU
If I could tear you from the ceiling and guarantee a source divine, rid you of possessions fleeting, remain your funny valentine. If I could tear you from the ceiling, I'd freeze us both in time and find a brand new way of seeing. Your eyes forever glued to mine. ROGERS.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Rio
avatar : miguel herrán (ranochja)
Messages : 789
Points : 853
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: Lost on you  Dim 13 Mai - 21:00

Vous êtes un couple explosif, enfin, une relation explosive. Enfin, deux personnes qui couchent ensemble, les deux sont explosives. T'as l'impression qu'à chaque fois que tu t'approches un peu trop de Tokyo, ton coeur bat tellement fort qu'il va exploser et en même temps, c'est tout ce dont tu as besoin au quotidien, tout ce que tu réclames dans ton entièreté. Je t'aime. tu lui chuchotes alors, presque plus pour toi que pour elle, parce que t'as besoin de dire ces mots pour les assimiler, pour accepter que ça t'est tombé dessus et qu'il n'y a rien à faire.
Le retour à la normale doit se faire, vous retournez près des autres bien que tu n'aies qu'une seule envie : rester avec Tokyo. Alors, t'es calmé ? tu hausses les épaules, sourit un peu. J'ai juste super mal dormi et Tokyo est une emmerdeuse. tu tournes la tête vers Tokyo, lui sourit, comme pour lui faire comprendre que tu l'aimes, ton emmerdeuse.

_________________
❝amor prohibido❞ una mattina, mi sono alzato, o bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao. una mattina mi sono alzato e ho trovato l'invasor. o partigiano portami via, o bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao. (astra)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tokyo
avatar : Ursula Corbero (Ranochja d'amour)
Messages : 669
Points : 715
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: Lost on you  Dim 13 Mai - 21:12

Quand vous étiez revenue auprès des autres, et qu'ils avaient commencé à demander si Rio s'était calmé, tu l'entendis dire qu'il avait mal dormi et que t'étais une emmerdeuse. Tu pouvais pas le contredire, c'était la vérité en même temps.

Tu lui envoyas un coup amical dans l'épaule avant de lui sourire à ton tour. Tu savais même pas comment les autres pouvaient être aussi dupes devant tous les signes que vous vous lanciez, mais tu trouvais ça arrangeant, tu n'allais pas t'en plaindre.

Vous vous placiez tous à votre place avant votre Messi ne vienne vous rejoindre, et tu fus prête à recevoir les nouvelles instructions du Professeur.

- Le braquage est dans quelques jours. Pour le mener à bien, il faut que deux d'entre vous assurent des repérages dans la fabrique. Il faudra vérifier les caméras, le nombre de vigiles, la disposition des pièces, tout ce qui sera important pour nous quand on rentrera. Comme Rio et Tokyo se sont bien fait remarquer aujourd'hui, je propose que ce soit eux pour cette mission.

Tu haussas les sourcils. Tu passerais encore plus de temps avec Rio, alors, pourquoi pas.

- Ça me va. On pourra jouer les couples, comme ça, on passera incognito.

Tu te retournas en envoyant un sourire à Rio, pleins de sous-entendus.

_________________
BLEED FOR YOU
If I could tear you from the ceiling and guarantee a source divine, rid you of possessions fleeting, remain your funny valentine. If I could tear you from the ceiling, I'd freeze us both in time and find a brand new way of seeing. Your eyes forever glued to mine. ROGERS.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Rio
avatar : miguel herrán (ranochja)
Messages : 789
Points : 853
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: Lost on you  Dim 13 Mai - 21:16

T'es content de voir que votre relation est repartie exactement comme elle était avant que tu ne pètes un cable par pur jalousie, même si tu estimes cela mérité. Tu es amoureux, donc jaloux et tu ne supporterais pas qu'un autre que toi vienne poser ses mains sur la femme que tu aimes, c'est ainsi. Vous vous rendez tous à la salle de classe et comme à ton habitude, tu écoutes attentivement ce que le professeur a à vous dire et ne peut t'empêcher de sourire quand tu apprends que tu vas avoir une petite virée avec Tokyo, un moment juste à vous où vous pourrez faire ce qui vous chante, profiter de quelques heures à l'extérieur, sans personne pour vous surveiller et pour vous rappeler les stupides règles mises en place dont vous vous fichez éperdument de toute façon et ce, depuis plusieurs mois. Elle se retourne, te sourit et tu lui souris en retour, mordillant le bout de son stylo. T'as déjà hâte de te retrouver seul loin d'ici avec elle. N'en abuse pas trop, je pourrais être ton fils. tu réponds en souriant malicieusement. Tu blagues, tu taquines mais t'as juste tellement hâte de ce moment.

_________________
❝amor prohibido❞ una mattina, mi sono alzato, o bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao. una mattina mi sono alzato e ho trovato l'invasor. o partigiano portami via, o bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao. (astra)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tokyo
avatar : Ursula Corbero (Ranochja d'amour)
Messages : 669
Points : 715
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: Lost on you  Dim 13 Mai - 21:31

Tu rigoles à sa remarque, tu pouvais pas t'empêcher de craquer pour lui.

- Je suis une femme cougar, les petits jeunes c'est mon truc maintenant, sourias-tu.

Tu sentis le regard de Denver sur toi. Il souriait. Avant même qu'il ne dise quelque chose, tu voulus le stopper dans ses fantasmes.

- T'es pas assez jeune, désolée.

C'était aussi une manière de communiquer entre vous, sans que personne ne comprenne vraiment de quoi vous parliez. Le Professeur vous avait donc expliquer comment vous alliez voler le camion transportant la monnaie, comment vous allez vous charger de vos otages, où vous récupériez les armes de pointes comme les tourelles, et il vous parlait aussi de vos tenues. Et une heure plus tard, tout était fin prêt.

- C'est à vous de jouer maintenant, allez vous changer, lança-t-il en vous adressant un regard à toi et Rio.

Tout le monde se redressa de sa chaise pour partir, et Le Professeur t'interpella quand tu désiras quitter la pièce pour te déguiser. Il avait attendu que vous ne soyez que tous les deux. Ça avait l'air de le tracasser.

- Tokyo... Il faut que je te parle.

_________________
BLEED FOR YOU
If I could tear you from the ceiling and guarantee a source divine, rid you of possessions fleeting, remain your funny valentine. If I could tear you from the ceiling, I'd freeze us both in time and find a brand new way of seeing. Your eyes forever glued to mine. ROGERS.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Rio
avatar : miguel herrán (ranochja)
Messages : 789
Points : 853
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: Lost on you  Dim 13 Mai - 21:41

T'es bien heureux de la voir stopper Denver dans son délire mais tu ne peux t'empêcher d'avoir envie de le surveiller à présent et c'est ainsi que tu en viens à garder un oeil sur lui jusqu'à la fin du cours, avant que vous ne deviez partir. Quand t'entends le professeur interpeller Tokyo, tu penses automatiquement à la veille et t'arrêtes dans un coin pour les surveiller, sans pouvoir entendre malheureusement. Tu surveilles discrètement, ayant peur qu'il en vienne à lui sauter dessus ou quoique ce soit qui ferait que t'irais automatiquement arrêter tout ce risque et proclamer Tokyo comme étant tienne, même si tout cela semble peut être un peu exagéré. Alors tu attends et quand finalement Tokyo revient, tu ne peux t'empêcher de lui demander tout de suite. Il voulait quoi ? Il t'a dragué c'est ça ? Ça se voit que tu lui plais putain Tokyo mais aussi, si t'avais pas fait la chaudasse avec lui. tu soupires, certainement que là, tu vas trop loin. Désolé. tu dis alors.

_________________
❝amor prohibido❞ una mattina, mi sono alzato, o bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao. una mattina mi sono alzato e ho trovato l'invasor. o partigiano portami via, o bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao. (astra)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tokyo
avatar : Ursula Corbero (Ranochja d'amour)
Messages : 669
Points : 715
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: Lost on you  Dim 13 Mai - 21:53

- Ta mère est morte ce matin. Il semblerait qu'elle ait subi un arrêt cardiaque. Je suis désolé de t'apprendre ça, je ne te l'ai pas dit avant pour ne pas te déconcentrer.

Et là, c'était tout ton monde qui s'écoulait autour de toi. Tu n'avais plus de mère. Tu étais maintenant officiellement orpheline. Tu étais seule. Tu n'avais plus de famille. Tu n'avais pas pleuré. Pas une seule larme n'était sortie. En réalité, t'étais tellement effondrée et en colère en même temps que rien ne pouvait jaillir de toi.

- Elle était déjà morte pour moi, de toute façon.

Et tu étais partie, laissant Le Professeur seul et toi avec ce nouveau poids sur les épaules qui menaçait d'exploser à tout moment. Rio était resté à attendre ta venue et avait commencé à spéculer sur votre conversation. Tu essayais de ne pas t'attarder sur le fait qu'il venait de dire que tu étais une chaudasse. Deuxième coup. Combien t'étais prête à en prendre avant de t'étaler sur le sol ?

- Il m'a rien dit de spécial. Ah si, ma mère est morte.

T'avais dit ça de manière nonchalante, comme si ça t'avait nullement touchée.

- Ma mère aussi était une chaudasse quand elle avait mon âge, faut croire qu'on avait un point commun. Je vais me changer.

Tu l'avais laissé en plan et avais rejoint ta chambre où tu enfilas une jupe avec des collants, ainsi que des bottines et une perruque blonde.

_________________
BLEED FOR YOU
If I could tear you from the ceiling and guarantee a source divine, rid you of possessions fleeting, remain your funny valentine. If I could tear you from the ceiling, I'd freeze us both in time and find a brand new way of seeing. Your eyes forever glued to mine. ROGERS.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Rio
avatar : miguel herrán (ranochja)
Messages : 789
Points : 853
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: Lost on you  Dim 13 Mai - 21:56

Tu t'attendais pas à cette révélation, tu n'aurais rien dit de tout ça si tu avais pu prévoir et tu regrettes immédiatement tes mots. Alors forcément, tu la laisses passer mais court bien vite la rejoindre jusque dans sa chambre, ne souhaitant pas la laisser avec tant de peine sur le coeur alors que tu ne peux que très bien imaginer ce qu'elle peut ressentir. Tu n'as pas perdu tes parents mais tu peux imaginer la peine que tu ressentirais si cela venait à arriver et tu veux être un soutien pour elle, jusqu'à ce qu'elle te demande de ne plus l'être, tu sais intimement qu'elle a besoin de toi. Tokyo.. tu toques doucement à la porte et l'entrouvre avant d'y entrer, fermant derrière toi. Mon amour je suis désolé pour ce que j'ai dit, je suis vraiment con, je... c'est la première fois que tu l'appelles ainsi mais tu ne calcules pas vraiment ce que tu dis, t'as juste envie d'être là pour elle alors tu t'approches doucement et pose une main sur son épaule. Viens là... tu proposes alors, proposant par cette phrase tes bras et ton amour, ton soutien et ta chaleur, tout ce qui pourrait l'aider à traverser ça.

_________________
❝amor prohibido❞ una mattina, mi sono alzato, o bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao. una mattina mi sono alzato e ho trovato l'invasor. o partigiano portami via, o bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao. (astra)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tokyo
avatar : Ursula Corbero (Ranochja d'amour)
Messages : 669
Points : 715
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: Lost on you  Dim 13 Mai - 22:06

Tu n'avais plus que pour seul objectif en tête : réussir le braquage et te barrer le plus loin possible. Loin de cette ville, de ce pays, de cette douleur, comme si les kilomètres pourraient l'avaler. Quand Rio s'introduisit dans ta chambre et qu'il semblait soudainement plus compatissant, tu le regardas avant de t'approcher de lui et de lui offrir un baiser.

- Je suis pas triste, Rio. Elle comptait plus pour moi.

T'étais persuadée que de toute manière, t'avais fait ton deuil bien avant l'heure de sa mort. Alors tu te braquais, tu te chargeais mentalement avec toute force mentale pour ne pas craquer. Tu réalisais pas tellement, en fait. T'avais pas encore conscience que ta mère, celle que tu avais aimé, était partie pour toujours.

- Il faut que je reste concentrer sur le braquage. Tu devrais aller t'habiller.

Tu lui sourias tendrement, juste pour ne pas qu'il s'inquiète.

_________________
BLEED FOR YOU
If I could tear you from the ceiling and guarantee a source divine, rid you of possessions fleeting, remain your funny valentine. If I could tear you from the ceiling, I'd freeze us both in time and find a brand new way of seeing. Your eyes forever glued to mine. ROGERS.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Rio
avatar : miguel herrán (ranochja)
Messages : 789
Points : 853
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: Lost on you  Dim 13 Mai - 22:09

Tu pensais la retrouver en larmes ou avec un visage décomposé mais celle que tu retrouves, c'est ta Tokyo de tous les jours, rien ne semble avoir changé et tu ne peux t'empêcher d'être surpris. Tu l'écoutes, comprends ce qu'elle te dit et acceptes de la croire, peut-être qu'en effet, cela ne lui fait strictement rien. Tu hoches alors la tête et part te changer après un rapide baiser, tu seras là pour elle au besoin mais elle te semble sincère dans ses mots et sûrement que c'est mieux, ce départ précipité aurait pu lui causer plus de dégâts et nuire au bon déroulement du braquage, peut-être.
Quand vous vous retrouvez dans la SEAT du professeur, c'est toi qui conduit calmement et sans être pressé, tu veux profiter de cette journée avec Tokyo et, même si elle t'assure que cela ne lui fait rien, lui faire oublier cette terrible nouvelle. Alors, petite virée en amoureux pas vrai ? tu te frappes mentalement pour avoir utilisé ce mot qui ne caractérise que toi. Enfin, faux amoureux hein. Entre nous quoi. tu te rattrapes.

_________________
❝amor prohibido❞ una mattina, mi sono alzato, o bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao. una mattina mi sono alzato e ho trovato l'invasor. o partigiano portami via, o bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao. (astra)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tokyo
avatar : Ursula Corbero (Ranochja d'amour)
Messages : 669
Points : 715
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: Lost on you  Dim 13 Mai - 22:18

T'étais tellement sous le choc en réalité, que tu n'avais pas entendu qu'il t'avait appelé "mon amour". Tu pouvais plus percevoir tes émotions, ils étaient tous sur off. C'était la seule manière pour ne pas te laisser engloutir par tout ce que tu ressentais. Tu préférais penser à quelque chose de plus concret, qui ne risquerait pas de te mettre mal.

Dans la voiture, côté passager, tu n'étais pas vraiment là. Tu étais moins bavarde qu'à ton habitude car tu essayais de garder ta tête froide afin de tenir à distance tous les souvenirs que tu avais avec ta mère défunte.

Tu sourias à ses mots.

- On pourrait dire que tu m'as invité à un rencard. On pourrait presque y croire.

Tu essayais de t'imaginer dans un quotidien, rencontrant Rio au coin d'une rue, l'air de rien, comme deux parfaits inconnus. Et tu te demandais si tu aurais craqué pour lui. Peut être que dans d'autres circonstances, il aurait été tout ce que tu fuyais même si tu en doutais.

_________________
BLEED FOR YOU
If I could tear you from the ceiling and guarantee a source divine, rid you of possessions fleeting, remain your funny valentine. If I could tear you from the ceiling, I'd freeze us both in time and find a brand new way of seeing. Your eyes forever glued to mine. ROGERS.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Rio
avatar : miguel herrán (ranochja)
Messages : 789
Points : 853
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: Lost on you  Dim 13 Mai - 22:24

Tu fais la conversation et ça ne te dérange pas, ça lui évite peut-être de trop penser d'entendre tes mots jaser dans la voiture, tu n'en sais mais tu te plais à penser ça. Tout comme tu te plais à imaginer que cela puisse être un véritable rencard. On irait à la fabrique. Puis je t'inviterais au restaurant où je passerais la soirée à te regarder à me sentir chanceux de t'avoir à mes côtés. Puis, on rentrerait, je te ramènerais chez toi et sur le devant de ta maison, je te volerais un baiser avant de partir. tu te plais alors à imaginer un vrai rencard du début à la fin, peut-être que ça se passerait comme ça en effet, peut-être que tu serais tombé amoureux dans d'autres circonstances également. ou peut-être pas, tu ne peux pas savoir alors ces circonstances te conviennent parfaitement, c'est mieux que rien après tout.

Tu te gares et pose ta main sur le genou de Tokyo. Tu es prête ? tu demandes alors, vérifiant que sa perruque est bien mise. Elle est toujours aussi belle, même si tu préfères ses véritables cheveux, même si tu préfères quand elle te sourit et qu'elle t'embrasse, tu la trouves toujours aussi belle. Alors tu sors de la voiture et vient la chercher de son côté, vous êtes prêts.

_________________
❝amor prohibido❞ una mattina, mi sono alzato, o bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao. una mattina mi sono alzato e ho trovato l'invasor. o partigiano portami via, o bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao. (astra)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tokyo
avatar : Ursula Corbero (Ranochja d'amour)
Messages : 669
Points : 715
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: Lost on you  Dim 13 Mai - 22:38

S'il continuait à dire des choses comme ça, tu finirais par craquer pour lui véritablement. T'étais pas romantique, mais t'aimais imaginer toutes les choses qu'il te disait.

- Si tu me fais un coup comme ça, je te laisserais pas rentrer chez toi, avouas-tu.

Déjà que là, t'avais du mal à le laisser rentrer dans sa chambre, tu peinais à imaginer le laisser rentrer chez lui sans l'inviter chez toi pour terminer la soirée en beauté.

Quand il se gara, tu hochas la tête, confirmant que tu étais bien prête à faire les vérifications que Le Professeur vous avait demandé. Tu aimais ça, en réalité, parce que tu étais avec Rio et aussi parce que tu savais que cette mission de repérage déterminerait les derniers détails du plan.

Tu sortis de la voiture en nouant tes doigts dans ceux de Rio. Vous aviez l'air d'un parfait petit couple en apparence. Rien ne pouvait laisser présager ce qui allait se passer quelques temps plus tard.

Vous passiez le portillon et le détecteur de métaux avant de vous retrouver dans le hall. Tu laissais traîner ton regard un peu partout, semblant visiter les lieux. Tu avais remarqué une porte sur ta droite, celle qui devait mener à l'entrepôt, et deux autres sur la gauche.

Tu ramenas Rio vers toi et entouras tes bras autour de son corps. Tu lui soufflas :

- Il y a deux caméras près des portes.

Tu lui décrochas un baiser, histoire de rester incognito et puis, ça te dérangeait pas.

_________________
BLEED FOR YOU
If I could tear you from the ceiling and guarantee a source divine, rid you of possessions fleeting, remain your funny valentine. If I could tear you from the ceiling, I'd freeze us both in time and find a brand new way of seeing. Your eyes forever glued to mine. ROGERS.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Rio
avatar : miguel herrán (ranochja)
Messages : 789
Points : 853
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: Lost on you  Dim 13 Mai - 22:44

Sûrement qu'après un baiser devant chez elle, tu n'arriverais pas à rentrer chez toi de toute façon. Mais ce ne sont que des rêves, vous n'aurez jamais de réel rendez-vous et les premiers baisers sont déjà largement passés, tout comme vos premières fois désormais, vous avez bien consommé votre amour et tout le romantisme des rancards ne pourra jamais être exploité. Mais à défaut de pouvoir lui offrir des rendez-vous galants, le Professeur vous a offert une journée tous les deux sans savoir ce que cela impliquait pour vous, à quel point cela pouvait te rendre heureux. Main dans la main, vous vous dirigez vers la fabrique qui, bientôt, sera votre chez-vous le temps d'une dizaine de jours. T'as du mal à l'imaginer pour le moment et tu ne peux pas t'empêcher d'avoir peur mais tout cela sera pour un autre jour, aujourd'hui tu préfères profiter au maximum et faire les vérifications nécessaires. Bien vite, elle t'enlace, t'embrasse et effectue sa vérification pendant que tu fais la tienne. La caméra en face est toujours là. tu chuchotes alors avant de t'écarter un peu tout en la gardant dans tes bras, autant profiter au maximum. Tu restes alors là, une main caressant légèrement son visage. On t'a déjà dit à quel point tu es magnifique ? tu demandes alors tout sourire avant de t'écarter et de tirer sur sa main pour continuer votre visite.

_________________
❝amor prohibido❞ una mattina, mi sono alzato, o bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao. una mattina mi sono alzato e ho trovato l'invasor. o partigiano portami via, o bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao. (astra)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tokyo
avatar : Ursula Corbero (Ranochja d'amour)
Messages : 669
Points : 715
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: Lost on you  Dim 13 Mai - 22:58

Tu découvrais peu à peu ta nouvelle maison, celle qui était sensée t'accueillir pendant une dizaine de jours au maximum normalement. Tu avais du mal à t'imaginer que c'était ici, que le début de la fin commencerait pour toi. Mais t'avais l'impression qu'avec Rio à tes côtés, tout semblerait moins compliqué à l'intérieur. Parce que quand tu seras triste, stressée, à bout de nerfs, il sera là. Quand lui sera dérouté, se remettra en questions et sera fatigué, tu seras là. Il ne pouvait rien vous arriver à deux. Vous étiez plus forts.

Il te donna des indications, vous saviez maintenant combien de caméras il y avait dans le hall, là où vous feriez votre entrée. Tu ne pus t'empêcher de sourire à ses mots, ça te faisait tellement de bien surtout aujourd'hui.

Tu le suivais, visitant les pièces du musée, vous ne pouviez malheureusement pas vous introduire dans les bureaux et la fabrique pour des raisons évidentes. Quelques minutes plus tard, vous reveniez sur vos pas. Tu avais repérer des toilettes, tu vins lui murmurer :

- Je crois qu'on mérite bien une petite pause, avant de retourner à la maison.

Tu lui avais montré les toilettes d'un coup d'œil, un sourire amusé sur le visage.

_________________
BLEED FOR YOU
If I could tear you from the ceiling and guarantee a source divine, rid you of possessions fleeting, remain your funny valentine. If I could tear you from the ceiling, I'd freeze us both in time and find a brand new way of seeing. Your eyes forever glued to mine. ROGERS.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Rio
avatar : miguel herrán (ranochja)
Messages : 789
Points : 853
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: Lost on you  Dim 13 Mai - 23:04

Vous vérifiez tout, caméra par caméra, vérifiant ainsi qu'elles n'ont pas changé d'angle ou leur angle de balayage, tout est en place pour que vous puissiez, d'ici quelques jours, entrer ici. Tu t'occuperas des caméras de surveillance, de l'alarme, de tout ce qui concerne la sécurité informatique et tu sais déjà exactement ce que tu devras faire. Ces cinq mois de préparation vous ont permis de savoir exactement ce qu'il faudrait faire ou ne pas faire et même si tu sens le stress te gagner peu à peu et que tu ne te rends pas vraiment compte de ce que vous vous apprêtez à faire, tu te sens prêt, plus que jamais.

Prêts à partir, Tokyo te fait une proposition que tu ne peux pas refuser, comme tu ne peux jamais rien lui refuser de toute façon. Gardant ta main dans la sienne, tu la suis jusqu'aux toilettes, souriant à la surveillante qui vous regarde tout sourire au moment où vous passez. Dans quelques jours, cette pauvre femme aura complètement perdu son sourire. Oh, tu pensais à une pause pour... déstresser ? Et apprendre à se connaître en profondeur ? tu demandes en la poussant jusqu'aux toilettes handicapées, où vous aurez plus de place.

_________________
❝amor prohibido❞ una mattina, mi sono alzato, o bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao. una mattina mi sono alzato e ho trovato l'invasor. o partigiano portami via, o bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao. (astra)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tokyo
avatar : Ursula Corbero (Ranochja d'amour)
Messages : 669
Points : 715
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: Lost on you  Dim 13 Mai - 23:15

Tu n'avais envie de penser à rien d'autre qu'à lui, et toi, dans votre bulle qui vous emprisonnait. Tu pourrais facilement y être enfermée toute ta vie dans ce cocon protecteur qui vous unissait vous deux. Tu pourrais mettre une croix sur ta liberté pour ça. Sans hésitation. Et plus ça allait, plus tu t'attachais à lui, et plus ta liberté s'envolait. Mais tu ne voulais plus le lâcher, même si tu essayais.

- Tout à fait, tu lis dans mes pensées, murmuras-tu en t'introduisant dans la pièce.

Tu fermas la porte à clef, et tu te laissais aimer une nouvelle fois, tu te laissais submerger par l'amour qu'il possédait pour toi, et tu sentais ta peau prendre feu à chacun de ses baisers, de ses caresses. Tu voulais tout oublier. Mettre ton esprit sur pause le plus longtemps possible. Le problème c'est que t'unir avec Rio te procurait tellement de choses à l'intérieur, qu'à la fin de votre ébat, tu baissas les armes. Tes larmes coulaient. Tu pleurais. Tu pouvais plus t'arrêter. La douleur était dévastatrice.

Tu laissas ta tête tomber dans le creux de son cou.

- C'est à cause de moi qu'elle est morte. C'est comme si je l'avais tuée à force de la décevoir. Je suis vraiment une personne horrible.

Et les valves de larmes étaient toujours ouvertes laissant déverser ce torrent de culpabilité et de tristesse que tu avais trop longtemps contenu en toi.

_________________
BLEED FOR YOU
If I could tear you from the ceiling and guarantee a source divine, rid you of possessions fleeting, remain your funny valentine. If I could tear you from the ceiling, I'd freeze us both in time and find a brand new way of seeing. Your eyes forever glued to mine. ROGERS.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Rio
avatar : miguel herrán (ranochja)
Messages : 789
Points : 853
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: Lost on you  Dim 13 Mai - 23:20

Tu t'offres à elle encore une fois, profitant de cet instant qui te fait te sentir vivant et dans lequel tu peux mettre tout ton amour sans que cela ne te soit reproché. Alors forcément tu en profites, tu lui montres de la plus belle façon à quel point tu es amoureux, persuadé que cela suffit. Mais tu ne t'attends pas à la retrouver en larmes, toujours nue sur toi et c'est pourtant ce qui arrive sans que tu ne puisses le contrôler. Tu l'écoutes, passant tes mains dans son dos pour la soutenir, la laissant pleurer tout ce dont elle a besoin. Tu aurais du te douter qu'elle finisse par craquer et comme tu avais décidé dès que tu as appris, tu es là pour elle comme tu le seras toujours. Tu ne sais pas vraiment quoi dire en revanche, tu n'as jamais eu affaire à ce genre de situation alors tu fais du mieux que tu peux, embrassant tendrement sa peau, caressant son dos pour lui montrer qu'elle n'est pas seule. Tu n'y es pour rien mon amour. tu chuchotes alors.

_________________
❝amor prohibido❞ una mattina, mi sono alzato, o bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao. una mattina mi sono alzato e ho trovato l'invasor. o partigiano portami via, o bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao. (astra)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tokyo
avatar : Ursula Corbero (Ranochja d'amour)
Messages : 669
Points : 715
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: Lost on you  Dim 13 Mai - 23:27

Tu n'en pouvais plus, en fait, tu pouvais pas garder ça pour toi. Ça t'avait dévoré de l'intérieur, et maintenant tu te retrouvais briser, sans aucune chance de rattraper tes erreurs.

- Elle était tellement gentille... Elle a toujours essayé de me remettre sur le droit chemin quand moi j'ai préféré choisir ma vie de merde... Je pourrais plus jamais lui dire que je suis désolée...

Tu te laissais tomber à côté, contre le mur, la tête entre tes jambes. T'avais jamais voulu qu'il voit cette partie de toi si sensible, si personnelle. Mais c'était naturel avec Rio. T'essayais de respirer, de reprendre un rythme respiratoire normale, parce que tu n'avais pas à lui imposer ça.

_________________
BLEED FOR YOU
If I could tear you from the ceiling and guarantee a source divine, rid you of possessions fleeting, remain your funny valentine. If I could tear you from the ceiling, I'd freeze us both in time and find a brand new way of seeing. Your eyes forever glued to mine. ROGERS.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Rio
avatar : miguel herrán (ranochja)
Messages : 789
Points : 853
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: Lost on you  Dim 13 Mai - 23:40

Tu sais pas quoi dire mais tu l'écoutes, ce qui est sûrement déjà quelque chose d'assez important en soit, être écouté. Je suis sûr qu'elle le savait. tu chuchotes alors avant de te relever des toilettes et d'enfiler un tissu avant de t'asseoir près d'elle, en tailleur. Doucement, tu prends sa main dans la tienne et commence à jouer avec ses doigts. T'aimerais pouvoir faire plus, pouvoir lui changer les idées ou l'emmener loin d'ici mais tu sais que c'est complètement impossible et tu n'es pas sûr d'avoir les mots pour aider alors encore une fois, tu n'ajoutes rien, te contentant d'écouter tout ce qu'elle pourrait avoir à te dire. Tu comprends qu'elle a simplement besoin d'exprimer tout ce qu'elle ressent et tu es là pour ça, comme les couples font.

_________________
❝amor prohibido❞ una mattina, mi sono alzato, o bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao. una mattina mi sono alzato e ho trovato l'invasor. o partigiano portami via, o bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao. (astra)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: Lost on you  

Revenir en haut Aller en bas
 
Lost on you
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Fermé] MOTEUR DE RECHERCHE LO.ST
» [Emy] falling into darkness
» [Shadox] Lost Time, Outburst (w/ Yuuichi) et Tellement conne...
» n° série optenet impossible à obtenir
» Lost for Words (fanfictions forum)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
This is our day :: Tokyo & Rio :: Tokyo & Rio-
Sauter vers: