Partagez | 
 

 Fight or flight

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tokyo
avatar : Ursula Corbero (Ranochja d'amour)
Messages : 669
Points : 715
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Fight or flight  Mer 16 Mai - 22:12

Tu avais été tellement heureuse d'avoir revu Rio, l'amour de ta vie, et en même temps tu lui avais encore attiré des ennuis qui avaient encore pu lui coûter la vie. Il se remettait peu à peu et vous aviez pris vos habitudes dans ce hangar aménagé en maison, le temps que les choses ne se calment du côté des flics qui attendaient de vous cueillir chez toi. Ta maison, tes habitudes te manquaient, et tu savais que tu n'avais plus de domicile. Encore une fois, t'étais en cavale. Alors ce serait ça, ta vie ? Être en fuite. Tu l'avais quand même cherchée, quelque part. Personne t'avait obligée à braquer une fabrique de monnaie.

Les tensions étaient toujours un peu présentes entre vous. Tu te remettais pas vraiment des mots qu'il avait dit aux russes, il était quand même allé loin. Il avait réussi à remettre en question tout ce que tu voulais construire avec lui, c'est à dire, vivre avec lui, redémarrer à deux.

Alors vous vous parliez, tu l'aidais mais t'évitais d'être trop expansive sur tes émotions, comme si tu étais revenue à la case départ avec lui. T'étais blessée alors il te faudrait du temps pour cicatriser. Comme lui, sûrement. Pour autant, tu te voyais pas partir sans Rio. Tu attendais qu'il soit complètement remis pour quitter le pays.

Plus les jours passait, mieux il allait. T'étais contente, tu pouvais pas t'empêcher de l'admirer, de le trouver courageux, et de l'aimer surtout. Mais t'avais juste du mal à faire passer tout ça pour le moment. Vous étiez trop passionnels et trop toxiques pour votre bien être, donc c'était sûrement mieux de prendre un peu de recul.

Tu étais en train de nettoyer les armes que tu comptais amener quand tu voyais Rio passer devant toi.

- Tu te sens comment ?

_________________
BLEED FOR YOU
If I could tear you from the ceiling and guarantee a source divine, rid you of possessions fleeting, remain your funny valentine. If I could tear you from the ceiling, I'd freeze us both in time and find a brand new way of seeing. Your eyes forever glued to mine. ROGERS.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Rio
avatar : miguel herrán (ranochja)
Messages : 789
Points : 853
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: Fight or flight  Mer 16 Mai - 22:20

Ce n'est pas vraiment que vous vous évitez, c'est plutôt que toute discussion entre vous reste tendue, comme chargée en électricité avant que la foudre ne vienne taper. Tu lui en veux encore, de t'avoir jeté dans la gueule du loup, t'es pas certain de pouvoir lui faire confiance et en même temps, l'amour que tu ressens pour elle ne diminue pas, bien au contraire. Le fait d'être si proche d'elle mais en même temps si loin renforce cet amour que tu ressens. Tu sais également que tu as eu des mots durs, que tu n'aurais pas du être aussi violent dans tes paroles mais tu n'as pas pu t'en empêcher, tu étais juste triste et en colère et les mots sont sortis d'eux-mêmes.

Ton épaule se remet peu à peu, plutôt bien d'ailleurs et tu ne peux que en être satisfait, bien vite tu retrouveras ta forme d'antan et tu n'as qu'une hâte, y arriver et rentrer chez toi. Ainsi, tu pourras oublier toute cette histoire et reprendre tes activités comme bon te chante. Malheureusement, tu gardes quelque chose à l'esprit, c'est le fait que Tokyo n'a pas de maison ou du moins, n'en a plus. Tu sais que tu comptes lui proposer de t'accompagner, seulement le temps qu'elle retrouve quelque chose mais pour le moment, tu n'oses pas bien que le temps avance et que cela risque de devenir pressant très rapidement.

Tu te diriges vers la salle de bain aménagée, qui ressemble plutôt à un placard, pour changer ton pansement quand tu l'entends, cette douce voix qui te fait fermer les yeux comme pour mieux l'apprécier. Un petit sourire aux lèvres, tu retournes sur tes pas avant de la regarder. Bien, un peu fatigué mais ça va. Qu'est-ce que tu fais ? tu demandes en t'approchant, apercevant instantanément les armes. Tu en récupéreras certainement quelques-unes en partant toi aussi. T'as besoin d'aide ? tu demandes alors en entrant dans la pièce.

_________________
❝amor prohibido❞ una mattina, mi sono alzato, o bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao. una mattina mi sono alzato e ho trovato l'invasor. o partigiano portami via, o bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao. (astra)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tokyo
avatar : Ursula Corbero (Ranochja d'amour)
Messages : 669
Points : 715
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: Fight or flight  Mer 16 Mai - 22:34

Ça te faisait du bien de retrouver des armes, au moins, vous pourriez vous protéger plus aisément même si c'était pas gagné en réalité. Alors, comme toute chose, les armes devaient être entrenues et comme tu n'avais pas grand chose à faire tu t'en étais occupée. Ça te permettait de t'ôter de la tête toute cette histoire au moins pour quelques minutes. Parce que tu revoyais en boucle Rio sur le sol, blessé à l'épaule, le flic qui vous avait braqué tous les deux, et surtout la haine et le dégout que ton petit copain avait eu dans le regard à ton égard. Tu pourrais plus supprimer son image de ton esprit, c'était comme ancré maintenant. T'arrivais même pas à trouver le sommeil sans faire les mêmes cauchemars.

- Je nettoie les armes, elles sont ancrassées à l'intérieur a cause de la poudre et de la poussière.

Tu levais les yeux vers lui.

- Tu peux m'aider, je pense que c'est dans tes cordes, sourias-tu, le taquinant un peu. Je veux qu'on parte avec, histoire de prévoir si jamais.

Tu ne savais même pas où tu allais vivre parce t'avais plus rien en fin de compte.

- Et aussi, je compte y retourner. Faut que je reprenne mon fric. Et je vais y aller seule. Faut juste que je sois discrète.

T'avais pas fait un braquage pour te retrouver sans rien. Cette idée te hantait depuis un petit moment, t'essayais d'élaborer un plan.

_________________
BLEED FOR YOU
If I could tear you from the ceiling and guarantee a source divine, rid you of possessions fleeting, remain your funny valentine. If I could tear you from the ceiling, I'd freeze us both in time and find a brand new way of seeing. Your eyes forever glued to mine. ROGERS.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Rio
avatar : miguel herrán (ranochja)
Messages : 789
Points : 853
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: Fight or flight  Mer 16 Mai - 22:41

Tu t'approches doucement d'elle, toi non plus tu ne comptais pas partir sans arme, pas après ce qui s'est passé. T'as pas l'intention de laisser les flics s'en tirer quand eux vous tirent dessus, si tout cela devait arriver à nouveau, t'hésiterais pas à leur tirer dessus de la même façon qu'ils l'ont fait avec toi et tant pis si tu te transformes en meurtrier, t'as pas envie de te faire tuer, mieux vaut que ce soit et quitte à être en cavale, autant que ce soit pour quelque chose de plus grave que seulement avoir imprimé des billets qui n'appartenaient à personne. T'as raison, faut qu'on puisse assurer notre sécurité maintenant. maintenant que la police est à vos trousses, qu'ils vous ont retrouvés et qu'ils vous cherchent partout, c'est ce que tu sous-entends et franchement, c'est pas très joyeux. T'allais lui proposer de venir vivre avec toi quand elle se met à parler de retourner chez elle. Tu veux bien comprendre ses raisons, toi aussi t'as envie d'y retourner récupérer ce que t'as laissé là-bas, plusieurs liasses de billets cachés dans une poche secrète de ta valise et même si tu n'as pas tout emporté, ça fait quand même un vide. Je viens avec toi. tu assures simplement. Déjà c'est hors de question que tu y ailles toute seule, tu pourrais te faire tuer. Et ensuite, moi aussi j'ai du fric chez toi, et toutes mes affaires dont j'ai besoin donc c'est pas négociable, je viens. tu supporterais pas d'apprendre sa mort parce qu'elle est partie toute seule et que t'as pas pu la défendre, la couvrir ou quoique ce soit. Tu ne t'en relèverais pas. On peut y aller en hélico, de nuit. L'hélico reste à côté, on descend, on fait ça en un quart d'heure et on repart, ils n'auront pas le temps d'arriver qu'on sera déjà dans les airs. tu sais pas si ça serait possible mais au moins, tu cherches une solution.

_________________
❝amor prohibido❞ una mattina, mi sono alzato, o bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao. una mattina mi sono alzato e ho trovato l'invasor. o partigiano portami via, o bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao. (astra)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tokyo
avatar : Ursula Corbero (Ranochja d'amour)
Messages : 669
Points : 715
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: Fight or flight  Mer 16 Mai - 22:55

Tu continuas à passer le chiffon dans les canons, les chargeurs avant de le regarder, fermement.

- Non. Tu viens pas. Tu es blessé. C'est pas négociable.

Tu étais catégorique à ce sujet. Tu pouvais te débrouiller avec les russes au pire, en leur promettant quelques billets pour le déplacement mais il était hors de question que tu amènes Rio.

- T'es suicidaire ou quoi ? Je prendrai aussi tes affaires mais si je dois te clouer au lit pour que tu restes ici, je le ferais sans hésiter. C'est trop dangereux pour toi, t'es pas encore assez en forme.

Tu cherchais à le protéger comme à ton habitude et tu ne lâcherais rien. Quitte à encore te prendre la tête avec lui. N'empêche que son idée était bonne. Tu la garderais en tête.

_________________
BLEED FOR YOU
If I could tear you from the ceiling and guarantee a source divine, rid you of possessions fleeting, remain your funny valentine. If I could tear you from the ceiling, I'd freeze us both in time and find a brand new way of seeing. Your eyes forever glued to mine. ROGERS.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Rio
avatar : miguel herrán (ranochja)
Messages : 789
Points : 853
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: Fight or flight  Mer 16 Mai - 22:59

Tu soupires, tu t'attendais à ça de sa part et t'as pas spécialement envie de te battre. Tu tentes tout de même, la voix calme. Je suis presque plus blessé et c'est suicidaire si t'y vas toute seule Tokyo. t'aimerais bien pouvoir la convaincre mais tu vois à son visage que tu n'arriveras à rien. T'as intérêt à faire attention, hors de question que je te perde encore une fois. C'est sûrement la première fois depuis que vous êtes arrivés ici que tu lui dis une telle chose mais tu ne peux t'empêcher d'être inquiet à l'idée qu'elle puisse se retrouver seule au milieu de ces policiers, t'as peur pour elle, tu l'aimes à en crever. Alors, soupirant, remettant tes idées en place, tu en viens à lui proposer ce qui te taraude depuis quelques jours. Quand tu reviendras, si tu veux, tu pourras venir chez moi. Juste le temps que tu retrouves quelque chose mais au moins, ça t'évitera de rester ici. tu hausses les épaules. La vérité c'est que tu aimerais qu'elle y reste pour toujours, mais t'es encore pas totalement sûr de ça, de pouvoir lui faire confiance. Et tu ne sais même pas si l'inviter chez toi est une bonne idée, car elle pourrait envoyer l'emplacement à la police mais tu essaies de ne pas trop penser à ça, ce n'est pas Tokyo.

_________________
❝amor prohibido❞ una mattina, mi sono alzato, o bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao. una mattina mi sono alzato e ho trovato l'invasor. o partigiano portami via, o bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao. (astra)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tokyo
avatar : Ursula Corbero (Ranochja d'amour)
Messages : 669
Points : 715
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: Fight or flight  Mer 16 Mai - 23:09

Tu n'avais pas peur, encore une fois, t'avais l'impression de ne plus avoir quelque chose à perdre. Tu trouverais sûrement plus d'estime du côté de Rio si tu étais morte, alors bon, t'allais plus t'arrêter comme à ton habitude, tu valsais avec le danger qui guidait tes pas. T'essayerais juste de pas tomber, et au pire, si tu tombais, ça changerait pas grand chose. T'en étais persuadée. Pourtant, il t'avait dit qu'il ne voulait pas te perdre. Tu avais dû mal à le croire, sûrement qu'il te disait ça pour te faire changer d'avis. Ça pouvait pas être autre chose.

- D'accord, de toute façon c'est juste le temps que je trouve un logement. Peut être trois ou quatre jours. Tu pourras me supporter ? Lanças-tu entre l'inquiétude et le sarcasme.

T'étais pas sûre de ce que tu avais envie là, tout de suite. T'étais tiraillée entre l'envie de fondre dans ses bras et l'envie de le pousser à bout. Tu savais pas pourquoi, sûrement la douleur qui te mettait les émotions en vrac.

_________________
BLEED FOR YOU
If I could tear you from the ceiling and guarantee a source divine, rid you of possessions fleeting, remain your funny valentine. If I could tear you from the ceiling, I'd freeze us both in time and find a brand new way of seeing. Your eyes forever glued to mine. ROGERS.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Rio
avatar : miguel herrán (ranochja)
Messages : 789
Points : 853
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: Fight or flight  Jeu 17 Mai - 8:53

Tu hausses les épaules, tentant d'être le plus détaché possible de la situation, tu n'es pas prêt à lui pardonner entièrement et de toute façon, tu sais pertinemment qu'elle ne te pardonnera pas tes mots trop durs non plus. Tu es allé trop loin et tu en paies le prix, en laissant couler votre couple récemment reformé. On verra bien, c'est le temps de quelques jours. que tu lâches en souriant. tu peux pas t'empêcher de penser tout de même à son escapade en solitude, une mission suicide. T'es sûre que tu veux pas que je vienne avec toi ? On sait jamais ce qu'ils y font fait, y aller toute seule c'est pas une bonne idée. tu tentes alors de la raisonner une nouvelle fois, parce que tu sais que si tu ne l'accompagnes pas, tu passeras des heures à stresser à l'idée qu'elle se fasse attraper ou pire, tuer.

_________________
❝amor prohibido❞ una mattina, mi sono alzato, o bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao. una mattina mi sono alzato e ho trovato l'invasor. o partigiano portami via, o bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao. (astra)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tokyo
avatar : Ursula Corbero (Ranochja d'amour)
Messages : 669
Points : 715
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: Fight or flight  Jeu 17 Mai - 10:49

T'étais sûre de toi, déterminée à reprendre vos affaires et ton argent que tu avais l'air, de rien, durement gagné, presque au péril de ta vie alors tu n'allais pas les laisser s'en tirer comme ça. Tu allais te battre, t'introduire dans ta propre maison comme une voleuse, et repartir avec au moins trois sacs blindés de billets. C'était ta connerie, et tu voulais l'assumer jusqu'au bout.

- Rio, c'est moi qu'ils ont retrouvé, pas toi, donc c'est à moi de réparer les dégâts. J'apprécie que tu t'inquiètes un peu, mais ça devrait se passer sans accro si je m'y introduis dans la nuit. Je vais embarquer une arme, et j'aurais un gilet par balle, dans tous les cas.


Tu le regardas, surement un peu trop tendrement aux vues des circonstances.

- Je veux pas que tu prennes encore un risque pour moi.

_________________
BLEED FOR YOU
If I could tear you from the ceiling and guarantee a source divine, rid you of possessions fleeting, remain your funny valentine. If I could tear you from the ceiling, I'd freeze us both in time and find a brand new way of seeing. Your eyes forever glued to mine. ROGERS.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Rio
avatar : miguel herrán (ranochja)
Messages : 789
Points : 853
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: Fight or flight  Jeu 17 Mai - 10:55

Tu as tenté, tu savais pertinemment qu'elle refuserait catégoriquement ta présence avec elle dans cette maison mais au moins, tu as essayé et c'est sûrement déjà ça. Tu soupires à ses mots, sait-elle à quel point toi tu as peur pour elle ? Tu n'en as pas l'impression, elle semble comme détachée alors que t'as le coeur qui bat plus vite à la simple idée de la savoir à plus de dix mètres de toi, alors seule dans cette maison, tu oses difficilement imaginer la peur que tu ressentiras et surtout, ce qui pourrait s'y passer. Et moi je veux pas que tu risques ta vie. T'es pas sûr que ton coeur supporterait de la perdre, ou du moins de croire de la perdre encore une fois, et forcément, il lâcherait si elle venait à mourir pour de vrai, tu ne le supporterais pas. S'il te plaît, n'y va pas. Demande aux russes ou engage quelqu'un j'en sais rien, mais n'y va pas. C'est comme si tout ton corps et tout ton coeur sentaient qu'il allait se passer quelque chose, sentaient qu'elle ne devait pas y aller et qu'elle devait rester avec toi. Et tu as peur, peur pour celle que tu aimes.

_________________
❝amor prohibido❞ una mattina, mi sono alzato, o bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao. una mattina mi sono alzato e ho trovato l'invasor. o partigiano portami via, o bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao. (astra)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tokyo
avatar : Ursula Corbero (Ranochja d'amour)
Messages : 669
Points : 715
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: Fight or flight  Jeu 17 Mai - 11:08

Il lâchait pas l'affaire, comme toi, mais évidemment ça tu le savais. C'était toujours comme ça avec lui, il essayait toujours de te raisonner quand toi tu fonçais tête baissée.

- J'engagerai personne et personne le fera à ma place, j'ai pas envie qu'on en profite pour me prendre de l'argent, on sait jamais. Faut que je sois sur place pour m'en assurer.


Tu pouvais pas les laisser faire le boulot à ta place. Déjà, parce que ça te ressemblait pas, et puis tu n'allais pas donner une mission aussi dangereuse à des gens qui t'avaient sauvé la vie à maintes reprises, et de plus, tu ne comptais pas les laisser prendre ton argent sans t'assurer qu'ils n'en volent pas.

- T'es vraiment une énigme. Tu me balances des trucs horribles et le jour suivant, tu me dis que tu veux pas me perdre ? Ca marche pas comme ça,
lâchas-tu fermement.

_________________
BLEED FOR YOU
If I could tear you from the ceiling and guarantee a source divine, rid you of possessions fleeting, remain your funny valentine. If I could tear you from the ceiling, I'd freeze us both in time and find a brand new way of seeing. Your eyes forever glued to mine. ROGERS.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Rio
avatar : miguel herrán (ranochja)
Messages : 789
Points : 853
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: Fight or flight  Jeu 17 Mai - 11:13

Forcément que Tokyo est contre l'idée de faire faire ce travail à quelqu'un d'autre mais mine de rien, toi aussi tu pourrais penser la même chose et t'inquiéter qu'elle te vole de l'argent mais en entrant dans ce groupe pour effectuer le plus gros braquage de tous les temps, tu t'es également engagé à faire confiance à tes coéquipiers et également aux russes, parce que le professeur leur fait confiance. Et comment je m'assure que toi tu ne me voles pas de l'argent ? tu demandes alors, après tout, après le coup de la police qui t'attendait pour te cueillir t'es pas certain de pouvoir réellement lui faire confiance et tu ne peux t'empêcher de te méfier.

et puis, le coup de massue, la pique qui vient se planter dans ton coeur. Pour le coup, tu l'as pas volée mais tu te promets intérieurement de ne plus t'inquiéter pour elle, de ne plus lui faire part de ce que tu ressens, pas si c'est pour te prendre ce genre de réflexion dans la tronche par la suite. T'as raison, ça marche pas comme ça alors fais ce que tu veux, j'en ai rien à foutre si tu meurs, tu préfères ça ? tu siffles, la mâchoire ferme.

_________________
❝amor prohibido❞ una mattina, mi sono alzato, o bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao. una mattina mi sono alzato e ho trovato l'invasor. o partigiano portami via, o bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao. (astra)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tokyo
avatar : Ursula Corbero (Ranochja d'amour)
Messages : 669
Points : 715
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: Fight or flight  Jeu 17 Mai - 11:30

Tu commençais à perdre patience parce que dans tous les cas, tu le laisserais pas venir avec toi. Tu voyais pas l'intérêt de toute manière de l'amener, il pourrait pas porter grand chose à la vue de sa blessure. C'était même pas dit qu'il puisse tenir une arme sans se déclencher des douleurs. Mais ce qu'il venait te dire à propos de son argent te scia sur place. Tu ne pus t'empêcher de lâcher un rire sarcastique suite à ses paroles. T'aurais bien voulu le gifler là toute de suite.

- Tu pourras les compter si tu me fais pas confiance, ce qui a l'air d'être le cas.


Tu hochas la tête d'un air complètement détaché quand il ajouta cette phrase qui te déclencha un torrent de tristesse à l'intérieur.

- Ca me va parce que c'est plus réaliste. Je vais me préparer.


T'avais envie de t'effondrer, mais il fallait que tu restes maître de tes émotions, au moins pour aujourd'hui, pour ne pas revenir en arrière. Si tu commençais à montrer le moindre signe de faiblesse, il pouvait l'utiliser contre toi. Et toi, là, tu profitais de sa colère pour justifier ton acte solitaire. La nuit tombait sur Cuba, tu chargeas quelques armes pour tes coéquipiers avant de mettre un gilet par balle par dessus ton t-shirt.

_________________
BLEED FOR YOU
If I could tear you from the ceiling and guarantee a source divine, rid you of possessions fleeting, remain your funny valentine. If I could tear you from the ceiling, I'd freeze us both in time and find a brand new way of seeing. Your eyes forever glued to mine. ROGERS.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Rio
avatar : miguel herrán (ranochja)
Messages : 789
Points : 853
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: Fight or flight  Jeu 17 Mai - 11:37

Tu n'en penses pas un mot et t'arrives pas croire qu'elle trouve ça plus réaliste que ton amour et ton inquiétude pour elle mais si c'est ce qu'elle veut, tu vas t'en tenir, ne souhaitant pas contrarier madame plus longtemps. Si tu le dis. tu te contentes alors de marmonner avant de la laisser partir, rejoignant toi-même le placard à balais servant de salle de bain pour changer ton pansement. Alors tu l'évites au maximum, t'as pas envie de te reprendre ses foudres mais quand les russes te demandent un peu d'aide, tu te retrouves forcément face à elle. Alors, t'es prête ? tu demandes alors, d'un ton que tu veux détaché, parce qu'elle t'a blessé et qu'elle s'est persuadée que tu n'en avais rien à fiche d'elle, alors autant que tu suives ses pas et son comportement. De toute façon, un jour et ce jour arrivera très vite, vous serez de nouveau séparés et cette fois-ci, tu vivras ta vie au lieu d'attendre son retour.

_________________
❝amor prohibido❞ una mattina, mi sono alzato, o bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao. una mattina mi sono alzato e ho trovato l'invasor. o partigiano portami via, o bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao. (astra)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tokyo
avatar : Ursula Corbero (Ranochja d'amour)
Messages : 669
Points : 715
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: Fight or flight  Jeu 17 Mai - 11:54

T'avais juste envie de te barrer très vite d'ici et d'oublier Rio pour de bon parce que vous vous faisiez trop de mal, et cette douleur ne faisait en réalité qu'accentuer tout l'amour que tu avais pour lui. Mais tu ne voulais plus y penser. Votre relation était trop compliquée, trop torturée pour réellement déboucher sur quelque chose de stable. Et pourtant, tu te voyais plus vivre sans lui. C'était ton oxygène, le sang qui coulait dans tes veines, tu pouvais juste pas l'oublier. Mais, il le fallait bien. Parce que lui, il t'oublierait un jour, et tu serais seule. Tu préférais que ce jour arrive avant pour toi. Ca ferait moins mal.

T'avais demandé aux russes de t'accompagner et ils n'avaient rien refusés encore une fois. T'étais tellement reconnaissante en réalité, que tu allais leur donner une partie de ta fortune juste pour les remercier de risquer leur vie pour toi.

L'hellico était entrain de tourner, quand Rio te demanda si tu étais prête. Tu ne savais pas si tu l'étais, mais comme la situation s'imposait à toi, fallait que tu le sois, pas d'autre choix possible.

- Il va falloir.


Tu regardas derrière toi les russes qui t'attendaient.

- Prends soin de toi.


Tu vins l'enlacer doucement, avant de t'approcher de son oreille et d'y souffler :

- Je t'aime.

Puis tu pris la fuite vers l'hellico. Tu lui avais dit ça parce qu'en réalité, tu savais pas si tu allais en sortir vivante.

_________________
BLEED FOR YOU
If I could tear you from the ceiling and guarantee a source divine, rid you of possessions fleeting, remain your funny valentine. If I could tear you from the ceiling, I'd freeze us both in time and find a brand new way of seeing. Your eyes forever glued to mine. ROGERS.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Rio
avatar : miguel herrán (ranochja)
Messages : 789
Points : 853
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: Fight or flight  Jeu 17 Mai - 12:02

Tu demandes ça de façon polie, même si en réalité c'est une vraie question qui te taraude, tu as tellement peur qu'il lui arrive quelque chose, t'aimerais tellement pouvoir partir avec elle et la protéger de tout mais t'as bien compris que tu ne pouvais pas, qu'elle refusait et continuerait de refuser alors tu dois te résigner à la laisser partir, face au danger, l'affrontant avec défi. Quand elle vient dans tes bras, ton coeur se met à accélérer alors que tu passes une main dans ses cheveux, profitant de son odeur que tu souhaites garder en mémoire pour toujours. Tu as tellement peur, tellement peur de ne plus jamais la revoir après ce jour. Et quand elle te murmure ces mots si intimes, tu n'as plus qu'une envie, l'empêcher de partir. Alors t'essaies de la retenir par la main, mais en vain. Et il ne te reste que les mots que tu hurles avant que la porte ne se referme. Je t'aime ! Je t'attends mon amour !

Tu restes là un long moment, d'abord pour regarder l'hélico s'enlover de plus en plus loin et puis, pour l'attendre. Une des russes reste te rejoint de temps en temps, pour s'assurer que tu n'es pas en train de déprimer et pourtant, c'est le cas, t'as peur et tu attends, tu ne peux pas reprendre ta vie sans elle en réalité.

_________________
❝amor prohibido❞ una mattina, mi sono alzato, o bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao. una mattina mi sono alzato e ho trovato l'invasor. o partigiano portami via, o bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao. (astra)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tokyo
avatar : Ursula Corbero (Ranochja d'amour)
Messages : 669
Points : 715
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: Fight or flight  Jeu 17 Mai - 13:22

Tu sourias tristement à ses mots, puis partie dans l'hellico. Il faisait sombre, t'arrivais même pas à comprendre comment ils arrivaient à piloter cet engin, et le stress montait en toi. Tu essayais de te donner du courage pour ne pas craquer.

Les flics étaient toujours là, les voitures de patrouilles campaient sur ton territoire. Par mesure de précaution, l'hellico devait se poser plus loin et vous deviez continuer le chemin à pieds pour ne pas vous faire repérer. Tu descendis, ton arme à la main, tu les guidais jusqu'à chez toi en passant par une forêt qui était juste à côté de chez toi. Tu voyais ta maison, et évidemment que tu n'allais pas passer par le portail. Il fallait que tu passes par derrière, même si tu repérais un flic faire les cents pas devant vous. Un de tes coéquipiers te signifia qu'il allait s'en charger. Le but était de ne pas se servir des armes pour ne pas attirer l'attention sur vous, tandis que le pilote vous attendait tous au point de rendez vous.

Le flic neutralisé, tu t'introduisis chez toi à petits pas en regardant dans tous les recoins. Tu n'avais pas le droit à l'erreur. Il n'y avait personne pour le moment sur votre route. Un des russes restait au rez-de-chaussée pour assurer vos arrières si jamais pendant que toi et un autre vous introduisiez dans ta chambre où tu avais tout ton argent et celui de Rio.

Le russe prit son sac à Rio, et toi, tu tapas le code de ton coffre fort afin de récupérer le plus de billets. En tout, tu avais réussis à remplir trois sacs, dont un qui fut porté par le russe. Tu récuperas en plus quelques affaires et vos deux portables. Vous étiez parés. Tout fonctionnait à la perfection. Tu descendis les escaliers doucement avant que l'un des portables ne se mettent à sonner. Ton coeur loupa un battement. Il fallait maintenant courir et rejoindre l'hellico.

En quelques minutes vous étiez dehors, coursés par les flics qui vous tiraient dessus. Ils touchèrent un des deux qui t'avait accompagné. Tu regardais par dessus ton épaule, le voyant geindre dans une mare de sang. C'était trop tard. Encore un qui était mort ta faute. En quelques minutes vous aviez réussi à rattraper l'hellico, hors d'haleine. Et celui-ci se mit à décoller.

Quand le pilote te demanda où était l'autre, tu ne disais rien, laissant avouer qu'il était mort au combat. Tu t'en voulais encore. C'était la continuité de ton cauchemar. Tu revoyais les mots de Moscou, encore et encore dans ta tête. T'étais un putain de chat noir.

Tu arrivais au hangar avec tes acolytes, les bras chargés, et après les avoir déposé dans ce qui semblait être ta chambre, tu en ouvris un et distribua des liasses de billets à chacun de tes partenaires même si un manquait à l'appel. Tu n'avais pas envie de croiser le regard de Rio. T'avais trop honte d'en être sortie vivante.

_________________
BLEED FOR YOU
If I could tear you from the ceiling and guarantee a source divine, rid you of possessions fleeting, remain your funny valentine. If I could tear you from the ceiling, I'd freeze us both in time and find a brand new way of seeing. Your eyes forever glued to mine. ROGERS.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Rio
avatar : miguel herrán (ranochja)
Messages : 789
Points : 853
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: Fight or flight  Jeu 17 Mai - 13:30

T'as passé des heures à l'extérieur avant que la jeune russe ne te force à aller te coucher, comme si tu pouvais dormir en sachant le risque que court Tokyo. Forcément, t'es incapable de fermer les yeux, tous les scénarios possibles et imaginables fusent dans ta tête et tu n'attends qu'une chose, l'entendre ou la voir, la retrouver et oublier définitivement toute cette histoire. Vous rentrerez chez toi et t'es pas sûr que t'arriveras à la laisser repartir par la suite. Alors dans ton lit, les yeux fixés sur le plafond, tu attends, tu guettes le moindre bruit et c'est alors que tu l'entends, ou du moins, tu entends des pas qui pourraient être ceux de Tokyo. tu te lèves d'un seul coup de ton lit et sort dans le couloir plongé dans le noir, et froid comme la glace. Tokyo ? tu demandes doucement, la peur te tiraillant tout de même. Après tout, elle serait directement venue te voir non ? Or, tu entends nettement les russes en bas, mais pas Tokyo, et ce que tu entends surtout, c'est qu'ils n'ont pas le même engouement que d'habitude. Quelque chose s'est passé et ton coeur s'accélère d'un seul coup. non non non. tu ne cesses de dire avant de presque courir jusqu'à la chambre de Tokyo pour l'ouvrir. Elle n'y est pas. Tu soupires et rentre dedans, tu n'y crois déjà plus, tu ne la reverras pas tu en es persuadé. Alors doucement, tu viens t'allonger sur le lit, prenant son oreiller dans tes mains, t'arrives même pas à pleurer.

_________________
❝amor prohibido❞ una mattina, mi sono alzato, o bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao. una mattina mi sono alzato e ho trovato l'invasor. o partigiano portami via, o bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao. (astra)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tokyo
avatar : Ursula Corbero (Ranochja d'amour)
Messages : 669
Points : 715
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: Fight or flight  Jeu 17 Mai - 14:09

T'avais pas envie de retourner dans ton lit, et de te retrouver seule face à toi-même mais c'était ce qui allait se passer, tu le savais. T'avais l'impression d'avoir le corps lourd, comme si tu transportais un gros poids sur tes épaules. Tu t'étais laissée trainer jusqu'à ta chambre quand tu voyais Rio sur ton lit.

Tu voyais sa tristesse et son inquiétude, t'avais l'impression qu'on lui avait déjà dit ce qui s'était passé.

- Je te jure, je voulais pas tout faire foirer encore une fois... soufflas-tu en parlant de cette mission.

Tu t'abandonnais à la tristesse, et t'étais tellement furieuse contre moi-même que t'avais même pas envie de te donner du réconfort dans les bras de Rio. T'étais restée planter là, les larmes brulant tes yeux comme de l'acide. Ce même acide qui semblait brûler ton coeur déjà bien amoché.

_________________
BLEED FOR YOU
If I could tear you from the ceiling and guarantee a source divine, rid you of possessions fleeting, remain your funny valentine. If I could tear you from the ceiling, I'd freeze us both in time and find a brand new way of seeing. Your eyes forever glued to mine. ROGERS.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Rio
avatar : miguel herrán (ranochja)
Messages : 789
Points : 853
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: Fight or flight  Jeu 17 Mai - 14:39

T'as toutes tes pensées dirigées vers la jeune femme, t'as pas envie de descendre rejoindre les autres pour qu'on t'annonce la triste vérité, ce sera trop difficile à supporter, tu en mourras tu le sais. Tu t'en veux tellement à cet instant, regrettant toutes ces disputes qui auraient pu être du temps en plus, maintenant t'as tout perdu et tu dois rester avec ta rage, ta tristesse, ton désespoir, y'a pas d'autre choix.

T'entends sa voix alors forcément, tu te redresses d'un coup. T'es pas capable de parler tout de suite alors que tu la vois très clairement devant toi, tu t'es trompé, tu as mal compris ou peu importe mais elle est bien devant toi, bien vivante. Tu mets du temps à réagir mais quelques secondes plus tard, t'es finalement debout et tu te précipites sur elle pour la prendre dans tes bras. Cette fois-ci, tu pourrais en pleurer tellement t'as eu peur. Mon amour t'es là putain, je te lâche plus, je te promets. Je suis désolé pour toutes les conneries que j'ai balancé mais je t'aime, putain j'ai eu la peur de ma vie, j'ai cru que t'étais... j'ai cru... tu soupires, t'es pas capable de le dire, tu préfères profiter de sa présence tout contre toi, dans tes bras. Elle est là.

_________________
❝amor prohibido❞ una mattina, mi sono alzato, o bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao. una mattina mi sono alzato e ho trovato l'invasor. o partigiano portami via, o bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao. (astra)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tokyo
avatar : Ursula Corbero (Ranochja d'amour)
Messages : 669
Points : 715
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: Fight or flight  Jeu 17 Mai - 14:48

T'avais de la chance, ça c'était certain. Les autres mouraient, ou se voyaient blessés à cause de toi, mais toi, t'étais toujours là. A croire, qu'on se foutait cruellement de toi. Tu savais pas pendant combien de temps tu pourrais le supporter, y'avait comme quelque chose qui allait surement exploser un jour, parce que tu méritais que ça en réalité.

T'essayais d'oublier que quelqu'un était encore mort par ta faute en tentant de profiter des bras de ton âme soeur que tu chérissais plus que tout mais qui t'avait quand même fait du mal. Tu l'avais quand même mérité aussi.

- C'est pas moi qui suis morte... lâchas-tu en osant utiliser ce mot.

T'avais pas pu t'empêcher de penser que c'était injuste, que la vie l'était parce qu'elle voulait les autres et pas toi, ou peut-être simplement qu'elle s'amusait à te voir souffrir. Tu pris son visage entre tes mains pour le regarder.

- T'avais raison... Quand tu parlais l'autre fois, de tes parents... C'est mieux qu'on essaye de prendre du recul, de la distance quand on partira. Je veux pas te quitter, mais depuis le départ y'a toujours des merdes qui nous tombent dessus. A cause de moi.

_________________
BLEED FOR YOU
If I could tear you from the ceiling and guarantee a source divine, rid you of possessions fleeting, remain your funny valentine. If I could tear you from the ceiling, I'd freeze us both in time and find a brand new way of seeing. Your eyes forever glued to mine. ROGERS.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Rio
avatar : miguel herrán (ranochja)
Messages : 789
Points : 853
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: Fight or flight  Jeu 17 Mai - 14:59

T'arrives pas à croire qu'elle soit là, dans tes bras, en chair et en os, toi qui t'étais persuadé que tu ne reverrais jamais son doux visage. Mon amour... tu chuchotes avant d'embrasser tendrement sa peau, tu l'as retrouvée et même si elle t'annonce la mort d'un des russes, tu restes contre elle. Toi t'es là. tu réponds alors. Evidemment, ça te fait un coup mais c'est rien en comparaison de ce que tu ressentais quand tu croyais que c'était elle, qui avait été attrapée, par la mort ou par la police. Tant qu'elle va bien, rien d'autre n'a d'importance à tes yeux, c'est la seule chose qui compte réellement. Tu la laisses prendre ton visage, t'as les yeux humides, un sourire plaqué sur le visage, t'as envie de l'embrasser mais ce n'est pas ce qu'elle fait. Tu l'écoutes, choqué par ce qu'elle est en train de dire avant de secouer la tête pour lui signifier que tu n'es pas d'accord. Non j'ai raconté des conneries, je te lâche plus Tokyo, tu vas pas me virer comme ça c'est hors de question, regarde-moi bien, c'est hors de question que tu me laisses. tu pourrais presque la supplier mais là, tu ne veux pas la perdre.

_________________
❝amor prohibido❞ una mattina, mi sono alzato, o bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao. una mattina mi sono alzato e ho trovato l'invasor. o partigiano portami via, o bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao. (astra)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tokyo
avatar : Ursula Corbero (Ranochja d'amour)
Messages : 669
Points : 715
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: Fight or flight  Jeu 17 Mai - 15:14

T'étais complètement perdue. En réalité tu savais que tu voulais pas le lâcher mais c'était totalement égoïste que de l'entrainer dans toutes tes frasques sans jamais lui demander son avis. Tu le regardais, t'avais pas envie de vivre autre part que dans ses yeux, en réalité. Tu pouvais prendre une décision sur un coup de tête, pas encore une fois, fallait que tu te résonnes un peu et surtout que tu te reposes parce que t'avais surement trop vécu ces derniers temps, le fait est que c'était ta vie à présent.

Tu le serras fort contre toi, t'imprégnant de ce contact si intense, si vivifiant et si tendre à la fois. Tu l'aimais trop, c'était ça le soucis.

- Je veux pas te perdre non plus, mais ce qui arrivera si je reste trop proche de toi.


Tu avais les yeux embuer de larmes. Des larmes qui étaient infusées par l'amour que tu avais pour lui.

- Je veux juste que tu ailles bien parce que je t'aime trop...

_________________
BLEED FOR YOU
If I could tear you from the ceiling and guarantee a source divine, rid you of possessions fleeting, remain your funny valentine. If I could tear you from the ceiling, I'd freeze us both in time and find a brand new way of seeing. Your eyes forever glued to mine. ROGERS.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Rio
avatar : miguel herrán (ranochja)
Messages : 789
Points : 853
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: Fight or flight  Jeu 17 Mai - 15:22

Tu pensais pas que les choses pouvaient changer du tout au tout comme c'est le cas en cet instant et pourtant, ça a toujours été comme ça avec Tokyo, tu devrais être habitué à force mais visiblement, tu ne l'es pas. Tu n'as pas envie qu'elle s'éloigne de toi sous prétexte qu'elle fait du mal à tout le monde, t'es pas d'accord avec ça parce que la douleur que tu ressens en toi, c'est quand justement elle n'est pas là, c'est dans ces moments que t'as l'impression de perdre pied, pas quand elle est avec toi. tu me largues ? que tu demandes alors, bien qu'en réalité, vous ne soyez finalement pas ensemble, enfin tu ne sais pas vraiment, vous changez tellement d'avis ou l'un ou l'autre que tu commences à te perdre dans cette relation mais au fond, ça te va tout à fait. Mais j'irai pas bien si t'es loin de moi. Tokyo, toi et moi on va retourner chez moi et tout va aller mieux tu vas voir, s'il te plaît. tu réclames, parce que tu ne veux pas la voir partir sans plus se retourner, pas encore.

_________________
❝amor prohibido❞ una mattina, mi sono alzato, o bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao. una mattina mi sono alzato e ho trovato l'invasor. o partigiano portami via, o bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao. (astra)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tokyo
avatar : Ursula Corbero (Ranochja d'amour)
Messages : 669
Points : 715
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: Fight or flight  Jeu 17 Mai - 15:41

T'étais pas vraiment sure que tu étais en train de le larguer puisque c'était lui qui t'avait quitté, qui avait écrasé la bague qu'il t'avait offert.

- C'est toi qui m'a largué à la base.

Vous n'en aviez plus vraiment discuté après, en même temps vous aviez tous les deux autre chose en tête, du style penser à votre fuite et à la convalescence de Rio. Mais t'avais pas envie de te battre, pas ce soir, alors tu lâchais les armes. Peut-être que le temps se chargerait d'atténuer vos blessures, ou de les ouvrir encore plus, c'était quitte ou double.

- D'accord, on verra.

Tu avais hoché la tête suite à ses mots, t'avais juste envie de l'aimer ce soir comme jamais.

- Tu dors avec moi, ce soir ? demandas-tu avec des yeux suppliants.

_________________
BLEED FOR YOU
If I could tear you from the ceiling and guarantee a source divine, rid you of possessions fleeting, remain your funny valentine. If I could tear you from the ceiling, I'd freeze us both in time and find a brand new way of seeing. Your eyes forever glued to mine. ROGERS.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: Fight or flight  

Revenir en haut Aller en bas
 
Fight or flight
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Phantasmagoria] Un tableau d'acceuil pour Halo Fight =)
» Bugs, Virus ou autres???? Allez-savoir...
» Divinity Original Sin : le RPG of the year selon Gamespot, on en parle ici !
» I will fight in this life, defying the coldest wars Feat. Eva & Derek
» (m/libre) Maybe you were right, I don't want to fight.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
This is our day :: Tokyo & Rio :: Tokyo & Rio-
Sauter vers: