Partagez | 
 

 dying to be loved

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tokyo
avatar : Ursula Corbero (Ranochja d'amour)
Messages : 669
Points : 715
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: dying to be loved  Jeu 31 Mai - 17:28

Tu l'avais laissé rentrer à son hôtel pendant que toi t'avais continué d'analyser le dernier terrain que l'architecte t'avait proposé. T'avais même pris des photos sous tous les angles comme ça, tu pourrais le montrer à Rio. Après cette journée pour le moins fatigante émotionnellement, tu t'étais retrouvée dans les bras d'un homme juste pour faire le vide dans ton esprit, faire le vide de Rio, de tout ce qu'il te faisait sentir. Avant c'était la drogue, mais tu ne voulais plus y toucher parce que c'est ce qui t'avait fait perdre ton couple, alors tu ne désirais pas recommencer dans cette voie même si t'avais toujours cette attirance en toi, et que ça serait comme ça pour le restant de ta vie.

Le lendemain, tu t'étais habillée, t'avais laissé ta conquête partir, et puis tu avais rejoins l'hôtel de Rio où tu t'étais déjà installée sur le bureau en l'attendant. T'espérais franchement qu'il allait venir, parce que sinon, tu serais encore obligée de revoir une autre fille nue dans ses draps et t'en avais marre d'entendre le bruit de ton coeur se briser en milles morceaux. T'avais simplement envie de passer à autre chose, et l'air de rien, t'y mettais du coeur à l'ouvrage même si tu souffrais de cette distance que tu t'étais imposée avec lui.

_________________
BLEED FOR YOU
If I could tear you from the ceiling and guarantee a source divine, rid you of possessions fleeting, remain your funny valentine. If I could tear you from the ceiling, I'd freeze us both in time and find a brand new way of seeing. Your eyes forever glued to mine. ROGERS.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Rio
avatar : miguel herrán (ranochja)
Messages : 789
Points : 853
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: dying to be loved  Jeu 31 Mai - 17:36

T'as pas passé la soirée seul mais cette fois-ci, tu t'es couché plus tôt, parce que tu l'as trouvée plus tôt aussi, ça a sûrement beaucoup joué. T'as passé une nouvelle nuit formidable dans ses bras, et quand le réveil sonne, puisque cette fois-ci, tu as pensé à mettre le réveil, t'es assez en forme pour te réveiller tout de suite. Tu ris un peu en voyant la jeune femme à tes côtés râler mais tu te lèves et file sous la douche avant qu'elle ne te rejoigne.

Une demi-heure plus tard, vous êtes tous les deux prêts. Tu t'es un peu mieux habillé aujourd'hui. Si hier t'avais pas l'intention de travailler, aujourd'hui est un revirement de situation, t'as l'intention de montrer à Tokyo que tu peux être professionnel et sérieux quand tu le souhaites et aujourd'hui, tu le souhaites réellement.

Vous descendez main dans la main et arrivez devant les portes en verre du bureau. T'aperçois Tokyo du coin de l'oeil, tu sais que tu vas devoir y aller et t'es prêt à le faire avant que la jolie blonde ne te retienne pour t'embrasser. Tu la repousses pas, tu vas repousser un baiser après tout.

Tu m'appelles ?
Bien sûr que je t'appelle.

Tu souris doucement, tu la rappelleras peut-être en effet. Un nouveau baiser sur ses lèvres, une petite claque sur ses fesses qui la fait rire et tu rentres dans la salle, un sourire aux lèvres, prêt à travailler.

Salut salut. Je sais, t'es impressionnée, je suis debout et douché et t'as même pas eu besoin de venir me lever. Ça va ?

tu t'assieds tranquillement en face d'elle, prêt à entendre ce qu'elle a à dire.

_________________
❝amor prohibido❞ una mattina, mi sono alzato, o bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao. una mattina mi sono alzato e ho trovato l'invasor. o partigiano portami via, o bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao. (astra)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tokyo
avatar : Ursula Corbero (Ranochja d'amour)
Messages : 669
Points : 715
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: dying to be loved  Jeu 31 Mai - 18:06

T'étais sur ton ordinateur entrain de regarder ta maquette et tes photos, quand à travers la baie du vitrée du bureau, tes yeux furent attirés quelque chose, ou plutôt deux personnes. Tu reconnus Rio main dans la main avec une fille qu'il avait embrassé avant de lui donner une claque sur les fesses. Après ce comportement, il pouvait toujours rêver pour t'avoir dans son lit. C'était quand même bizarre, tu l'avais jamais connu aussi assurée que depuis qu'il n'était plus avec toi. T'essayais de garder ta concentration sur l'écran de ton ordinateur alors qu'il avait débarqué dans la salle mais tu sentais ton sang bouillir. Tu savais que ça l'arrangeait bien ce genre de situations, parce que tous les prétextes étaient bon pour t'énerver mais t'allais pas lui donner ce plaisir.

- Salut. Ouais, j'avoue que je suis impressionnée par pas mal de choses te concernant, mais ça va je commence à m'y habituer.

Tu redressais les yeux vers lui en essayant de desserrer ta mâchoire du mieux que tu le pouvais.

- Ouais, et toi ? Pendant que tu dormais je suis allée faire des photos du terrain.

Tu tournais l'écran dans sa direction en le mettant au milieu avant de faire défiler les photos, quand une photo de toi, nue avec l'architecte que tu voyais chez toi était arrivé dans le diaporama.

- Oups, désolé.

Tu t’éclaircissais la gorge avant de changer de photo. C'était pas voulu et en même temps, tu t'en fichais un peu.



_________________
BLEED FOR YOU
If I could tear you from the ceiling and guarantee a source divine, rid you of possessions fleeting, remain your funny valentine. If I could tear you from the ceiling, I'd freeze us both in time and find a brand new way of seeing. Your eyes forever glued to mine. ROGERS.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Rio
avatar : miguel herrán (ranochja)
Messages : 789
Points : 853
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: dying to be loved  Jeu 31 Mai - 18:16

Tu pensais pas, plus tôt, que tu serais le genre de mec à enchaîner les conquêtes, t'imaginais pas que ça pouvait t'arriver, tu pensais que ça arrivait qu'aux beaux gosses de ces séries b, pas aux mecs simples comme toi et pourtant, t'es bien surpris de voir que ça peut fonctionner. Un peu de muscles, un peu d'assurance, le tout saupoudré d'argent et te voilà devenu le tombeur de ces dames. Et franchement, ça te va, ça flatte l'égo et maintenant que t'es célibataire, bien que toujours amoureux, t'as bien l'intention de profiter de ta jeunesse comme il se doit et pour toi, c'est ainsi que tu dois le faire.

Je suis un homme plein de surprises, tu devrais t'y habituer.

Tu souris, t'installes, hoche la tête à sa question, puis à ses mots avant de te concentrer sur les images qui défilent, rien de fou mais ça te convient. Le terrain te semble parfait pour l'aménagement du premier hôtel et il va falloir s'y mettre vite parce que vos maisons sont presque terminées et le reste va pouvoir être commencé. T'y réfléchis à peine quand une photo à caractère très différente tombe sous tes yeux. Tokyo la retire vite mais t'as le temps de voir et ta mâchoire se serre d'un coup, tu es jaloux. Pire que ça, tu es en colère et triste à l'idée qu'un autre homme que toi puisse avoir Tokyo, puisse avoir son corps et peut-être un jour son coeur.

Pas d'mal.

Tu te contentes de lâcher, les dents serrées et la voix sifflante. T'irais pas jusqu'à dire qu'elle l'a fait exprès mais putain, elle aurait pu faire gaffe parce qu'elle doit savoir que t'es jaloux, ça doit se voir. Mais t'as pas l'intention de te laisser abattre franchement, tu vaux mieux que ça.

T'as grossi non ? Faut pas te laisser aller hein, au début ça va, après tu trouveras plus personne. Enfin après, tu fais ce que tu veux bien sûr, mais c'est juste un conseil.

Elle est parfaite ta Tokyo, ses courbes sont exquises et tu donnerais tout pour sentir ses lèvres sur ta peau à nouveau, pour caresser la sienne et tomber dans ses bras. Mais tu ne dois pas craquer, tu dois protéger ton coeur d'une armure pour qu'il cesse de battre uniquement pour elle.

Bon ! Sur ces beaux conseils pour t'aider à garder un mec parce que ça semble être dur pour toi, et si on reprenait le travail ? Il va falloir commencer la construction, et est-ce que tu as appelé tout le monde pour leur proposer de venir vivre sur l'île ? ça va devenir pressant ça aussi.

_________________
❝amor prohibido❞ una mattina, mi sono alzato, o bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao. una mattina mi sono alzato e ho trovato l'invasor. o partigiano portami via, o bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao. (astra)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tokyo
avatar : Ursula Corbero (Ranochja d'amour)
Messages : 669
Points : 715
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: dying to be loved  Jeu 31 Mai - 20:03

Tu ne pouvais qu'approuver sa remarque, mais t'étais pas sure d'être super contente de découvrir sa nouvelle personnalité, c'était particulier. Toi t'avais pas l'impression d'avoir changé mais lui, t'avais l'impression qu'il était devenu une autre personne. Tu savais si tu aimais ça ou si tu détestais ça, c'était étrange.

T'avais laissé défiler les photos quand une image intime avait fuité. Ton nouveau partenaire aimait bien faire des jeux avec toi, alors bon, t'avais gardé quelques photos de vous deux pour votre intimité. En vérité, t'avais juste oublié que tu ne gardais plus ton ordinateur chez toi, maintenant, et que tout le monde pouvait y jeter un oeil notamment Rio et donc qu'il y avait forcément des dossiers personnels à faire migrer.

Il t'avait vexé en disant que tu avais grossi, toi qui prenait soin de ton corps du mieux que tu pouvais, mais tu savais que la jalousie avait quelque chose à voir là-dedans.

- Je sais pas, lui il me trouve parfaite pourtant. Je pense que c'est le principal. Mais merci du conseil, j'en prends note.

T'avais haussé les épaules, feignant l'indifférence la plus totale alors que t'avais juste envie de pleurer là. Tu levais les yeux au ciel à sa remarque. T'avais pas besoin de ses conseils pour garder des mecs puisque tu ne voulais en garder aucun mais ça, t'allais pas le dire, ça le regardait pas.

- Je m'occupe de les faire venir sur l'île, je te laisse appeler l'architecte pour reprendre rendez vous pour les constructions même si vu ton comportement, y'a moyen qu'il refuse. Si jamais j'en ai autre en réserve. Tu verras bien.

Tu rigolais intérieurement parce que le mec que tu avais en tête, c'était justement le même que sur la photo. T'avais bien envie de le pousser jusqu'au bout de ses limites, surtout que c'était vrai, il avait tellement mal agis la veille qu'il se pourrait qu'un deuxième contact ne serait pas en trop. En tout cas toi, t'allais pas te gêner pour le garder dans tes contacts.

_________________
BLEED FOR YOU
If I could tear you from the ceiling and guarantee a source divine, rid you of possessions fleeting, remain your funny valentine. If I could tear you from the ceiling, I'd freeze us both in time and find a brand new way of seeing. Your eyes forever glued to mine. ROGERS.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Rio
avatar : miguel herrán (ranochja)
Messages : 789
Points : 853
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: dying to be loved  Jeu 31 Mai - 20:18

L'image de cet homme reste dans ta tête, tu n'arrives plus à te l'enlever de la tête et tu remets peu à peu les pièces dans l'ordre. Elle a quelqu'un, voilà c'est sûr, après tout on ne fait pas ce genre de photos avec un coup d'un soir. Tokyo a retrouvé quelqu'un, qui la trouve parfaite - toi aussi tu la trouves parfaite - qui est plutôt beau de ce que tu as pu voir, peut-être même intelligent. Elle a trouvé quelqu'un voilà tout, et toi t'es juste le jaloux de service qui ferait mieux de pas la ramener mais qui peut pas s'en empêcher parce qu'il a mal. T'as mal Rio, t'as encore ce petit coeur qui bat et qui te demande de l'achever une bonne fois pour toutes.

Alors tu te laisses porter par ce qu'elle te dit, tu dois rappeler l'architecte, tu le feras et cette fois-ci, tu feras des efforts pour mieux te comporter, tu veux pas la décevoir une nouvelle fois sur ce plan. Elle s'occupera des autres membres de la bande. Qu'est-ce que tu leur diras quand ils te raconteront à quel point le nouveau mec de Tokyo est génial ? T'as pas envie de devoir subir ça et pourtant, tu t'imagines déjà les conversations à ce propos, déprimant. Tu resteras chez toi, c'est mieux.

J'ai des contacts de professeurs des écoles qui aimeraient bien bosser pour nous, ce sera une école privée forcément mais je pense qu'on peut en faire quelque chose. Bref, j'en ai trois si ça t'intéresse.

L'avantage de rencontrer des femmes, c'est qu'on rencontre des profs. Et notamment une à qui tu as parlé du fait que tu avais besoin de professeurs comme elle et qui a fait passer le mot, tu as maintenant leurs noms dans tes contacts et ils sont tous intéressés, jackpot.

_________________
❝amor prohibido❞ una mattina, mi sono alzato, o bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao. una mattina mi sono alzato e ho trovato l'invasor. o partigiano portami via, o bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao. (astra)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tokyo
avatar : Ursula Corbero (Ranochja d'amour)
Messages : 669
Points : 715
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: dying to be loved  Jeu 31 Mai - 20:34

Pour toi avec ce gars y'avait rien de sérieux, vous échangiez un peu sur le projet parce que ça t'intéressait mais rien de plus, et t'avais pas forcément cette envie d'avoir une relation plus profonde et il était assez d'accord là dessus. En tout cas c'est ce qu'il te disait et ça t'allait.

Tu trouvais ça bien que Rio ait des contacts, d'ailleurs tu aimais le revoir sous cet angle, plus responsable, plus motivé, plus professionnel, même si il jouait les tombeurs et que toi, contrairement aux autres filles, t'étais pas facile. Il en fallait plus, beaucoup plus vu comment il t'avait largué. Mais tu aimais faire miroiter cet espoir en lui, et même en toi, parce que même si c'était dur de te l'avouer, tu aimerais passer une nuit avec lui. Tu pensais même qu'à ça.

- On pourra tous les contacter, faudrait qu'on établisse chaque niveau pour les écoles. De la maternelle à l'université, ça serait bien. Mais bon ça prendra le temps que ça prendra. Je vais déjà contacter les autres.

Tu t'étais redressée pour appeler Le Professeur afin de lui proposer l'idée. Tu t'étais éloignée pour te concentrer parce que tu pouvais pas te concentrer à fond quand Rio était près de toi, c'était plus fort que toi.

_________________
BLEED FOR YOU
If I could tear you from the ceiling and guarantee a source divine, rid you of possessions fleeting, remain your funny valentine. If I could tear you from the ceiling, I'd freeze us both in time and find a brand new way of seeing. Your eyes forever glued to mine. ROGERS.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Rio
avatar : miguel herrán (ranochja)
Messages : 789
Points : 853
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: dying to be loved  Jeu 31 Mai - 20:42

T'es plutôt d'accord avec elle, vous devez tout faire pour que chaque famille puisse assurer la scolarité entière de ses enfants, le but n'étant pas de leur offrir du rêve pendant quelques années avant qu'ils ne soient forcés à partir, tu veux que tout soit parfait et que les gens restent dans ce petit coin de paradis. De même, tu souhaites construire un certain nombres d'habitation et t'y tenir, t'as pas non plus envie d'avoir trop de monde sur cette île et que tout soit gâché par le monde et les constructions, tu veux que tout soit parfait.

Je t'en prie.

Tu la laisses se lever et regarde où elle va avant de reporter ton attention sur l'ordinateur. C'est plus fort que toi, t'es trop curieux et peut-être même un peu maso parce que là, c'est presque si t'as envie de te faire du mal. Tu récupères alors l'ordinateur et ouvre le dossier pour regarder, chercher et trouver les différentes photos de Tokyo et cet homme que tu examines sous toutes les coutures pour le garder en mémoire, t'aimerais lui faire la peau à ce con. Mais ton regard est finalement attirée par ta belle et son sourire et tu peux pas t'empêcher de l'aimer un peu plus, comme à chaque fois que tu la vois de toute façon. Tu fais défiler les photos, en cherche d'autres, tu fouilles un peu partout, pour savoir pour comprendre, peut-être pour te rendre compte de ce que tu rates aussi un peu.

_________________
❝amor prohibido❞ una mattina, mi sono alzato, o bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao. una mattina mi sono alzato e ho trovato l'invasor. o partigiano portami via, o bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao. (astra)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tokyo
avatar : Ursula Corbero (Ranochja d'amour)
Messages : 669
Points : 715
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: dying to be loved  Jeu 31 Mai - 20:58

Au bout de quelques sonneries tu entendis le Professeur au bout du fil. Tu lui expliquais votre idée, votre projet et tu entendais dans sa voix qu'il était indécis, tu essayais de le convaincre en lui disant que dans tous les cas vous aviez de nouvelles identités, que l'île était quand même vaste et que vous ne resteriez pas dans le même hôtel pour le moment. Tu lui parlais aussi de la possibilité pour Denver et Monica de voir leur enfant scolariser et suite à cela il t'avait laissé entre voir la possibilité d'un oui même si il était sur la réserve. Il t'avait confié alors que le mieux était que chacun arrive à des périodes éloignées. Toi, tu pensais déjà à Nairobi, parce que si tu devais choisir une personne qui devait arriver le plus vite possible c'était elle.

Tu appelais suite à ce coup de fil Nairobi qui fut évidemment super contente de venir te rejoindre, avec l'espoir d'amener son fils avec elle. Mais c'était pas encore gagné. Elle avait quand même envie de venir parce qu'elle présentait la même solitude que toi, en vérité. Tu raccrochas, heureuse, t'avais regagné ton sourire. Tu revins dans la salle principale pour rejoindre Rio.

- Bon, du coup, Le Professeur est pour seulement si ils arrivent à des périodes espacées pour ne pas attirer l'attention sur leur déplacement et donc j'ai appelé Nairobi qui serait déjà contente de nous rejoindre. Dans quelques mois, on pourra accueillir Denver et Monica, de toute façon l'école n'est pas encore faite. Ça te va ?

_________________
BLEED FOR YOU
If I could tear you from the ceiling and guarantee a source divine, rid you of possessions fleeting, remain your funny valentine. If I could tear you from the ceiling, I'd freeze us both in time and find a brand new way of seeing. Your eyes forever glued to mine. ROGERS.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Rio
avatar : miguel herrán (ranochja)
Messages : 789
Points : 853
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: dying to be loved  Jeu 31 Mai - 21:09

Quand elle revient, tu te dépêches de fermer les fenêtres des photos avant de faire comme si de rien n'était, l'écoutant et acquiesçant. Tu ne t'attendais pas vraiment à ce que le professeur soit d'accord mais tu aurais du faire confiance à Tokyo pour le convaincre, elle est forte à ce jeu-là, la preuve avec toi, t'es encore mordu alors que t'as qu'une envie, c'est te détacher d'elle. Et bien, c'est parce qu'elle sait y faire pour attirer les gens, comme là avec le professeur et toute la bande. T'es pas surpris que Nairobi veuille venir tout de suite, tu connais sa relation avec Tokyo. Pour ta part, t'as hâte de voir Denver, tu le considères comme un frère aujourd'hui.

C'est parfait pour moi. Tu sais ce qui serait encore mieux ?

Tu souris, ferme l'écran de l'ordi et la regarde, avant de faire claquer tes doigts sur la table.

Que tu me sautes dessus.

T'as franchement envie de rire, t'en as besoin là après ce que tu viens de voir et c'est ça, le nouveau Rio, ou plutôt, Diego, qui aime dire des conneries et faire le pitre et surtout, qui rêve de retrouver les bras de sa chère et tendre, même pour quelques minutes.

_________________
❝amor prohibido❞ una mattina, mi sono alzato, o bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao. una mattina mi sono alzato e ho trovato l'invasor. o partigiano portami via, o bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao. (astra)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tokyo
avatar : Ursula Corbero (Ranochja d'amour)
Messages : 669
Points : 715
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: dying to be loved  Jeu 31 Mai - 22:49

T'étais de super bonne humeur, c'était la nouvelle que tu voulais recevoir dans cette journée, ça te faisait oublier tous les autres trucs qui te déprimaient. T'avais envie de jouer avec lui, vu qu'il était lui aussi de bonne humeur.

- Ah ouais ?

Tu avais demandé, en t'approchant de lui avec un sourire en coin. Tu approchas son visage du tien avec l'aide de tes doigts sous sa mâchoire. Tu frolais doucement ses lèvres, sentant son souffle sur ta peau, avant de te détacher.

- Pas aujourd'hui.

N'empêche, ton cœur battait à tout rompre, prêt à exploser à l'intérieur de ta poitrine. T'étais vraiment allée trop près du feu. Si tu continuais, t'allais finir par te brûler. Mais une partie de toi en crevait d'envie.

- Tu fais des efforts, t'y arriveras peut être un jour. Ou pas. Je suis pas une fille facile faut croire.

T'avais juste haussé les épaules en disant ça.

_________________
BLEED FOR YOU
If I could tear you from the ceiling and guarantee a source divine, rid you of possessions fleeting, remain your funny valentine. If I could tear you from the ceiling, I'd freeze us both in time and find a brand new way of seeing. Your eyes forever glued to mine. ROGERS.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Rio
avatar : miguel herrán (ranochja)
Messages : 789
Points : 853
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: dying to be loved  Ven 1 Juin - 8:53

Tu hoches la tête à sa question, c'est exactement ce que tu veux en effet, sentir ses lèvres à nouveau et profiter de ses baisers et de ses mots doux encore une fois, pour revenir au bon vieux temps parce qu'elle est la seule que tu veux entre tes draps en réalité. T'as un sourire scotché sur le visage alors qu'elle sapproche et s'amuse, tu sens ses lèvres et son odeur, ton coeur s'emballe alors que tu sens que tu vas enfin pouvoir gouter à nouveau au bonheur d'être si proche de Tokyo.

Mais non, elle se décale, elle se joue de toi en fin de compte. T'es frustré et franchement pas content, tu t'attendais pas à cette issue, t'avais une toute autre idée dans la tête en réalité.

T'es sérieuse là ?

Tu lui en veux un peu, de t'allumer de la sorte avant de te laisser en plan comme un con, alors que t'as fait un effort monumental aujourd'hui. Bien sûr que ce n'est rien, mais pour toi c'est énorme et t'aimes pas être frustré de la sorte alors tu te lèves.

C'est fou ce que tu peux être allumeuse.

De ta bouche en cet instant, c'est tout sauf un compliment.

_________________
❝amor prohibido❞ una mattina, mi sono alzato, o bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao. una mattina mi sono alzato e ho trovato l'invasor. o partigiano portami via, o bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao. (astra)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tokyo
avatar : Ursula Corbero (Ranochja d'amour)
Messages : 669
Points : 715
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: dying to be loved  Ven 1 Juin - 10:28

Tu ne pus t'empêcher de lâcher un petit rire. Il s'attendait vraiment à ce que tu viennes lui tomber dans les bras aussi facilement après ce qu'il t'avait fait ? La rancoeur te gagnait d'un seul coup, prêt à lui exploser au visage.

- C'est fou ce que tu peux être prétentieux.


Sous prétexte qu'il avait de l'argent, qu'il était attirant, ne signifiait pas que tu allais lui donner ce qu'il voulait et il avait surement pris l'habitude de tout avoir sur un plateau maintenant.

- Tu m'as brisé le coeur, et tu t'imagines que je vais revenir vers toi, que je vais faire des trucs avec toi dans le même lit que toutes les nanas que tu ramènes ? Je pensais que tu me connaissais mieux que ça, et surtout que tu me respectais un peu plus, mais vu comme t'agis, c'est clair que non.


Tu soupirais, blasée.

- Je suis venue travailler avec toi, et seulement travailler avec toi parce qu'il faut bien passer à autre chose, et je vois comment je peux passer à autre chose si je commence à coucher avec toi.


T'avais pas eu envie d'insinuer que t'étais pas encore passer à autre chose, mais c'était sortie tout seul, parce que t'en avais juste marre qu'il te prenne pour ce que tu n'étais pas et tu voulais mettre les choses aux claires.

_________________
BLEED FOR YOU
If I could tear you from the ceiling and guarantee a source divine, rid you of possessions fleeting, remain your funny valentine. If I could tear you from the ceiling, I'd freeze us both in time and find a brand new way of seeing. Your eyes forever glued to mine. ROGERS.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Rio
avatar : miguel herrán (ranochja)
Messages : 789
Points : 853
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: dying to be loved  Ven 1 Juin - 13:19

Peut-être bien que t'es devenu un peu prétentieux, t'as rapidement pris l'habitude de plaire en réalité, t'irais pas jusqu'à dire que tu penses pouvoir faire craquer tout le monde mais Tokyo a été une part si importante de toi que tu penses que ça peut fonctionner. Ou du moins tu le pensais jusqu'à ce qu'elle te stoppe de facon magistrale.

Je te respecte. Je pense juste qu'on pourrait se retrouver un peu mais bon, je ne te plains peut-être plus après tout.

T'es un peu déçu c'est sûr et tu t'en veux aussi un peu, parce que tu lui as brisé le coeur et ce n'était pas ton intention, tu voulais juste vous protéger tous les deux. T'es toujours amoureux toi, t'as pas reussi à l'oublier et t'as l'impression que tu ne pourras jamais Le faire de toute façon, t'es épris d'elle comme tu ne l'as jamais été et comme tu ne le seras jamais.

Ouais. Faut croire que moi j'ai pas envie de passer à autre chose.

C'est pour ça que tu enchaînes les filles, tu ne veux pas t'attacher à une autre femme comme tu as pu le faire avec Carla. Tu sais pertinemment que personne ne pourra égaler voire surpasser Tokyo dans ton coeur.

_________________
❝amor prohibido❞ una mattina, mi sono alzato, o bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao. una mattina mi sono alzato e ho trovato l'invasor. o partigiano portami via, o bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao. (astra)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tokyo
avatar : Ursula Corbero (Ranochja d'amour)
Messages : 669
Points : 715
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: dying to be loved  Ven 1 Juin - 15:10

Tu pouvais pas nier le fait que t'avais juste envie de fondre dans ses bras, de l'embrasser, de le retrouver tout simplement quand il t'avait dit tout ça, parce que bien sûr qu'il te plaisait toujours même s'il essayait de jouer un rôle, et toi non plus t'avais pas envie de passer à autre chose mais tu savais que ça allait encore virer au drame parce que vous n'étiez pas compatibles. Ou justement trop compatibles.

- T'as toujours été celui qui complique les choses.


T'avais franchement envie de crier parce qu'il était toujours comme ça Rio, à vouloir puis à rejeter, alors que toi tu t'étais jamais posée autant de questions que lui. T'avais toujours voulu profiter avec lui, quand il t'avait mis la pression pour pas mal de trucs, et là alors qu'il t'avait largué, il te laissait entendre qu'il te voulait de nouveau, t'en avais juste marre qu'il joue avec toi, et en même temps tu l'aimais trop, t'avais l'impression que t'arriverais jamais à l'oublier et t'avais même pas pu te résoudre à ne plus jamais le revoir, t'y arrivais pas.

- Tu vois, notre relation, c'est comme un sevrage d'une drogue. Vaut mieux tout arrêter pour ne pas replonger. T'as dit toi-même qu'il valait mieux qu'on prenne nos distances.


Et tu savais que tu voulais que ça, que de replonger dans ta drogue qu'était Rio. D'ailleurs, pour te donner de la consistance, une posture un peu plus professionnelle, tu t'étais rangée de nouveau derrière ton ordinateur que tu avais ré ouvert quand tu tombais sur une des photos.

- T'as ouvert mon ordinateur pour regarder les photos ?

_________________
BLEED FOR YOU
If I could tear you from the ceiling and guarantee a source divine, rid you of possessions fleeting, remain your funny valentine. If I could tear you from the ceiling, I'd freeze us both in time and find a brand new way of seeing. Your eyes forever glued to mine. ROGERS.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Rio
avatar : miguel herrán (ranochja)
Messages : 789
Points : 853
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: dying to be loved  Sam 2 Juin - 9:14

Tu peux pas nier que t'as toujours compliqué les choses, t'as jamais réussi à être absolument sûr de toi et de ce que tu voulais, bien que tu aimerais lui assurer quelque chose et t'y tenir. Mais pourtant là, tu as envie de la retrouver, tout autant que tu maintiens que ce n'est pas une bonne idée de se remettre ensemble, t'arrives pas à avoir les idées claires et ça te pèse complètement sur le moral.

T'as raison, vaut mieux rester comme ça.

Il vaut mieux empêcher une énième déception en vérité mais sûrement que tu y arriverais mieux si tu ne la voyais pas au quotidien. Là, c'est franchement compliqué d'arriver à stopper ton coeur et à te faire à l'idée que vous n'êtes plus ensemble. C'est toi qui l'a décidé mais c'est douloureux tout de même et difficile, il t'arrive de regretter ce mauvais choix quand d'autres fois, tu es sûr que c'était la bonne idée.

Quand elle rouvre son ordi, tu serres les dents à sa question. Tu as un peu fouillé en effet, par pur instinct de jalousie, peut-être même pour te faire un peu de mal parce que toi, tu lui as causé du tort en la quittant, tu ne sais pas ce qui t'a poussé à faire ça, mais t'as regardé ses photos, t'as laissé monter la jalousie en toi.

Vite fait, juste comme ça. Pour regarder les photos du terrain.

Aucunement, c'était purement et simplement pour regarder les photos de tokyo et de son nouveau mec, mais t'oseras pas lui dire même si t'es sûre qu'elle le comprend, t'as pas envie d'une autre dispute ou de devoir t'expliquer.

_________________
❝amor prohibido❞ una mattina, mi sono alzato, o bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao. una mattina mi sono alzato e ho trovato l'invasor. o partigiano portami via, o bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao. (astra)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tokyo
avatar : Ursula Corbero (Ranochja d'amour)
Messages : 669
Points : 715
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: dying to be loved  Sam 2 Juin - 10:46

T'avais sûrement eu envie d'épiloguer sur votre relation mais ça ne changerait au bout du compte parce que c'était fini et que même si ce serait super simple de lui retomber dans les bras parce qu'il n'attendait que ça, t'avais peur de trop t'attacher à lui, de manière encore plus forte que tu ne l'étais déjà. T'étais pas sûre que c'était possible, mais tu ne prendrais aucun risque.

T'avais haussé les épaules devant son explication, après tout, tu t'en fichais un peu il t'avait déjà vu dans ton plus simple appareil.

- Alfonso m'a donné une bonne idée même si elle m'enchante pas trop. Ce serait bien d'essayer de se mettre en relation avec des personnes riches dans le genre de soirées mondaines tu sais.

T'aimais pas du tout ce genre de soirées, ce genre de personnes, mais tu le ferais pour vous attirer de la pub.

- Y'en a une demain.

_________________
BLEED FOR YOU
If I could tear you from the ceiling and guarantee a source divine, rid you of possessions fleeting, remain your funny valentine. If I could tear you from the ceiling, I'd freeze us both in time and find a brand new way of seeing. Your eyes forever glued to mine. ROGERS.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Rio
avatar : miguel herrán (ranochja)
Messages : 789
Points : 853
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: dying to be loved  Sam 2 Juin - 10:49

Tu secoues la tête tout de suite à cette idée, hors de question que tu mettes les pieds au milieu d'une populasse qui pourra te reconnaître sans soucis, encore moins de riches qui n'ont rien d'autre à faire que sortir dans des soirées mondaines, c'est pas du tout ton milieu et c'est surtout très dangereux.

Alfonso n'a pas toujours de très bonnes idées. Tu vas y aller, deux-trois personnes vont te reconnaître, c'est des riches donc peut-être qu'un jour, un petit mot de travers va faire qu'ils vont te prendre en grippe et d'un coup, tu verras la police arriver à ta porte. Franchement, sur ce coup, c'est sans moi.

T'hausses les épaules. C'est certain que ça aurait été une bonne idée, tu l'aurais fait si t'avais pas peur de te faire attraper. En soit, t'es pas hyper prudent non plus, tu sors, tu bois, tu rencontres des femmes, des gens de tous côtés. C'est sûrement même pire d'ailleurs, mais toi tu vois pas le mal dans ce que tu fais, et t'as envie de contredire Alfonso, parce que lui t'a trahi sans se poser de questions.

_________________
❝amor prohibido❞ una mattina, mi sono alzato, o bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao. una mattina mi sono alzato e ho trovato l'invasor. o partigiano portami via, o bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao. (astra)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tokyo
avatar : Ursula Corbero (Ranochja d'amour)
Messages : 669
Points : 715
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: dying to be loved  Sam 2 Juin - 10:55

Tu savais qu'il n'avait pas tort et en même temps tu voulais mettre toutes les chances de ton côté. Il n'y avait aucune raison de te faire repérer si tu portais un déguisement.

- Je ferais attention mais j'irais. Juste pour prendre des idées et en parler, histoire de voir qui ça intéresse et leurs attentes. Le mieux c'est toujours d'aller sur le terrain, même si au début c'est vrai que c'était pas ce qui était prévu.

T'étais pas obligée de faire ami-ami avec eux mais il était vrai que t'avais pas cette habitude de penser aux conséquences de tes actes.

_________________
BLEED FOR YOU
If I could tear you from the ceiling and guarantee a source divine, rid you of possessions fleeting, remain your funny valentine. If I could tear you from the ceiling, I'd freeze us both in time and find a brand new way of seeing. Your eyes forever glued to mine. ROGERS.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Rio
avatar : miguel herrán (ranochja)
Messages : 789
Points : 853
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: dying to be loved  Sam 2 Juin - 10:58

Tu soupires, t'as pas l'intention de la laisser seule dans ce lieu avec ces personnes autour, tu sais pas comment c'est et t'as aucune envie qu'elle découvre ça toute seule alors bon, même si ce n'est pas ton choix premier, ta décision est prise, tu l'accompagneras.

C'est bon, je viens. Mais si on sent que ça le fait pas, que des gens soupçonnent, on se barre direct.

Tu la regardes, attendant qu'elle t'assure être d'accord avec ça, tu ne veux prendre aucun risque. L'avantage ici, c'est que pour le moment vous n'êtes pas sur votre île, vous serez bien vite mieux cachés chez vous puisque tout et tout le monde sera contrôlé alors peut-être qu'il faut profiter d'être ailleurs pour vous monter un peu et après, vous ne serez de toute façon plus trouvables. T'en sais rien en réalité, c'est effrayant quand on y pense.

_________________
❝amor prohibido❞ una mattina, mi sono alzato, o bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao. una mattina mi sono alzato e ho trovato l'invasor. o partigiano portami via, o bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao. (astra)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tokyo
avatar : Ursula Corbero (Ranochja d'amour)
Messages : 669
Points : 715
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: dying to be loved  Sam 2 Juin - 11:12

Tu savais pourquoi il venait. C'était assez évident puisqu'il y avait deux minutes il ne voulait pas venir.

- T'es pas obligé de venir si t'en as pas envie, je peux me débrouiller.

T'aimais pas qu'il essaye de te protéger, t'aimais pas te donner l'air fragile parce que tu luttais pour ne pas l'être. Mais tu savais que Rio avait quand même raison et qu'il fallait que tu viennes avec un flingue sur toi. On ne sait jamais.

- On sera pas obligé de rester coller ensemble à jouer les couples, de toute façon.

Même si, t'aimais bien être près de lui, le sentir près de toi, tu frissonnais rien qu'à cette idée parce que ça te manquait vraiment trop.

_________________
BLEED FOR YOU
If I could tear you from the ceiling and guarantee a source divine, rid you of possessions fleeting, remain your funny valentine. If I could tear you from the ceiling, I'd freeze us both in time and find a brand new way of seeing. Your eyes forever glued to mine. ROGERS.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Rio
avatar : miguel herrán (ranochja)
Messages : 789
Points : 853
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: dying to be loved  Sam 2 Juin - 11:18

Tu sais pertinemment qu'elle peut se débrouiller mais t'as pas envie de la laisser faire, tu veux pouvoir t'assurer par toi-même que tout se passera bien et le seul moyen pour ça, c'est de l'accompagner même si ce n'est pas ton envie.

Je viendrai c'est tout.

Tu assures alors avant d'hausser les épaules quand elle parle de jouer les couples, ça te plairait bien toi mais vu son entrain, tu vas faire comme elle : tenter de passer à autre chose. Et en soit, rien de mieux qu'une soirée mondaine pour rencontrer des filles et élargir ton champ d'horizon.

Bien sûr que non voyons.

Tu te lèves finalement, prêt à partir. Vous avez vu ce que vous deviez voir, t'as vu des photos d'elle nue ce qui était plus que ce que vous deviez voir, tu penses pouvoir partir tranquille, t'as pas envie de rester des heures en sa compagnie en réalité, c'est assez perturbant. Peut-être que tu t'y feras mais pour le moment, c'est impossible.

Bon, sauf si t'as un truc hyper important à me dire du genre que tu veux m'épouser, je vais y aller moi, j'ai des trucs à faire.

Tu dois dormir, te reposer, regarder un film et attendre.

_________________
❝amor prohibido❞ una mattina, mi sono alzato, o bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao. una mattina mi sono alzato e ho trovato l'invasor. o partigiano portami via, o bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao. (astra)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tokyo
avatar : Ursula Corbero (Ranochja d'amour)
Messages : 669
Points : 715
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: dying to be loved  Sam 2 Juin - 11:27

Tu sentais encore une fois la colère, la tristesse et l'amour que tu avais pour lui t'envahir. Tu le haïssais vraiment pour tout ce qu'il te faisait subir et en même temps, t'étais désespérément amoureuse de lui. Il était gonflé de te dire ça, tu comprenais pas à quoi il jouait.

- Je voulais t'épouser. Je voulais passer ma vie avec toi et qu'avec toi.

T'avais dit tout ça au passé parce que tu désirais lui faire comprendre qu'il avait vraiment fait une connerie. Comme il était direct, t'allais être aussi franche que lui.

_________________
BLEED FOR YOU
If I could tear you from the ceiling and guarantee a source divine, rid you of possessions fleeting, remain your funny valentine. If I could tear you from the ceiling, I'd freeze us both in time and find a brand new way of seeing. Your eyes forever glued to mine. ROGERS.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Rio
avatar : miguel herrán (ranochja)
Messages : 789
Points : 853
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: dying to be loved  Sam 2 Juin - 11:31

Tu t'attendais pas à ça, t'as balancé ces mots dans le vide, souhaitant simplement appuyer le fait que sauf demande importante, tu comptais partir mais tu te retrouves avec une bombe au-dessus de la tête prête à exploser. T'aimerais l'embrasser en fait, et peut-être même que tu devrais le faire. Que tu devrais sourire, t'approcher d'elle pour l'attraper par la taille, tu devrais l'embrasser et lui dire que tu l'as toujours aimée et que tu t'en veux, tu devrais lui demander pardon et lui demander sa main. Tu devrais faire tout ça mais tu peux pas, tu peux pas te relancer dans cette relation destructrice parce que ça finira forcément mal un jour.

Moi aussi je veux.. voulais ça. Tu le sais.

Tu veux toujours, une partie de toi en rêve, une autre refuse l'idée de souffrir encore un peu plus. C'est un tourment quotidien qui te pèse énormément et que tu souhaiterais pouvoir retirer mais tu en es incapable, alors tu restes là à attendre que le temps passe, que la douleur passe aussi.

_________________
❝amor prohibido❞ una mattina, mi sono alzato, o bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao. una mattina mi sono alzato e ho trovato l'invasor. o partigiano portami via, o bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao. (astra)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tokyo
avatar : Ursula Corbero (Ranochja d'amour)
Messages : 669
Points : 715
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: dying to be loved  Sam 2 Juin - 11:40

Fallait croire que même séparés, vous aimiez toujours vous faire du mal, rouvrir les plaies du passé, et que dans tous les cas, toi, tu n'étais pas plus heureuse sans lui malgré la souffrance que votre relation t'avait parfois infligé. Mais peut être que lui c'était différent.

- T'es plus heureux, sans moi ?

T'esperais qu'il te dise non et t'esperais aussi qu'il te dise oui parce que ça te permettrait d'arrêter d'attendre l'espoir vain qu'un jour vous puissiez revenir ensemble. Et même si t'avais ce désir au fond de toi, t'avais pas envie qu'il te refasse encore souffrir, tout était confus dans ta tête. Tu savais même pas si t'étais rassurée de savoir qu'il t'aimait encore. Tu savais pas c'était quoi le pire ou le mieux.

_________________
BLEED FOR YOU
If I could tear you from the ceiling and guarantee a source divine, rid you of possessions fleeting, remain your funny valentine. If I could tear you from the ceiling, I'd freeze us both in time and find a brand new way of seeing. Your eyes forever glued to mine. ROGERS.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: dying to be loved  

Revenir en haut Aller en bas
 
dying to be loved
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Dying Light présentation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
This is our day :: Tokyo & Rio :: Tokyo & Rio-
Sauter vers: