anipassion.com
Partagez | 
 

 how violent hope is

Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Rio
avatar : miguel herrán (ranochja)
Messages : 789
Points : 853
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: how violent hope is  Dim 3 Juin - 21:30

T'es parti en fin de compte. Tu es rentré à l'hôtel, tu as déprimé quelques heures et finalement, tu t'es pris un billet d'avion et t'es parti loin d'ici, au Mexique. C'était vraiment une envie sur le coup mais ces deux semaines t'ont réellement fait du bien, t'as pu te ressourcer et quand tu poses à nouveau le pied aux Caraïbes, tu te sens être un homme nouveau, tu sens que t'as réussi à passer au-dessus de tout ça, à oublier Tokyo aussi. Au début c'était dur, elle te manquait, et peu à peu de moins en moins jusqu'à ce que tu finisses par ne plus y penser du tout. Si au début, tu as trouvé. ça perturbant, c'est finalement le coeur beaucoup plus léger que tu rentres enfin chez toi après 14 jours loin de tout, le téléphone éteint ne souhaitant pas être dérangé. Maintenant, t'es prêt à reprendre le boulot et à continuer ta vie normalement, en mieux même. Tu pourrais presque dire que t'es prêt à rencontrer des femmes pour vivre des choses plus sérieuses mais pour le moment, ce n'est pas vraiment le cas, tu préfères profiter de ce moment pour toi.

Tu as passé deux nuits entières à l'hôtel pour te remettre du voyage mais ce matin, ton réveil est mis et sonne bien tôt pour t'annoncer qu'il est l'heure de se réveiller, ce que tu fais. Tu passes alors rapidement sous la douche avant de descendre rejoindre la salle de réunion. Peut-être que Tokyo n'y sera pas d'ailleurs, mais avec un peu de chance, elle continue de travailler là-bas.

Tu la reconnais tout de suite et tu souris, tu te sens bien, tu ne ressens pas l'envie de la retrouver et de la sentir tout contre toi, t'es certainement guéri de ça et c'est un plaisir de s'en rendre compte alors que cette fois-ci, tu vois clairement son visage. Salut salut. tu lances alors en ouvrant la porte en verre et en y passant uniquement ta tête.

_________________
❝amor prohibido❞ una mattina, mi sono alzato, o bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao. una mattina mi sono alzato e ho trovato l'invasor. o partigiano portami via, o bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao. (astra)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tokyo
avatar : Ursula Corbero (Ranochja d'amour)
Messages : 669
Points : 715
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: how violent hope is  Dim 3 Juin - 21:46

Ça faisait deux semaines que t'avais plus eu de nouvelles de Rio. Deux semaines où tu t'étais imaginé le pire, où t'avais cru qu'il avait été enlevé, où t'avais juste mis le sommeil de côté à cause du stress qui t'avais pris à la gorge. T'arrivais plus à travailler et t'avais pleuré tous les soirs. Même si tu n'avais pas la tête dans le projet, t'avais essayé de venir tous les jours pour te sortir et espérer revoir débarquer Rio. Personne ne savait où il était et t'avais remué ciel et terre pour le retrouver mais ça n'avait rien donné. T'étais désespérée, et t'étais sûre qu'il pouvait pas faire pire, en réalité. Tu lui pardonnerais jamais ce coup, valait mieux qu'il ne revienne pas.

T'avais la tête dans tes papiers quand tu entendis une voix familière, que tu connaissais que trop bien. Tu tournais la tête et vit Rio. Rio le disparu. T'avais tellement de haine en toi que tu allais te lâcher.

- Salut Mr je pars pendant deux semaines et je préviens personne.

Tu te levais en trombe en t'avancant vers lui. Tu lui offris une belle gifle qu'il n'avait vraiment pas volé.

- Ça, c'est pour ne pas m'avoir prévenu de ton départ. Pendant que toi tu profitais, moi, j'ai pas dormi pendant deux semaines. J'étais super inquiète, j'avais super peur qu'il te soit arrivé quelque chose de grave et toi, t'oses venir comme ça ? Me parle plus, je veux même pas entendre tes excuses.

Tu soupirais en prenant tes documents.

- Je continue de travailler avec toi, mais là, j'ai juste pas envie de te voir.

Pour qui il se prenait sérieusement ? Toi, tu t'étais juste rendue malade de son absence pendant que lui il s'était doré la pilule ailleurs.

_________________
BLEED FOR YOU
If I could tear you from the ceiling and guarantee a source divine, rid you of possessions fleeting, remain your funny valentine. If I could tear you from the ceiling, I'd freeze us both in time and find a brand new way of seeing. Your eyes forever glued to mine. ROGERS.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Rio
avatar : miguel herrán (ranochja)
Messages : 789
Points : 853
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: how violent hope is  Dim 3 Juin - 21:55

Tu peux pas t'empêcher de sourire à sa première phrase, tu vois pas le mal toi, t'as juste pris des vacances même si tu n'as prévenu personne mais ce n'est pas si grave après tout, tu es rentré et tu es tout de même content de la voir, il faut l'avouer. Seulement, tu vois bien vite la colère sur son visage et tu comprends que t'as fait une connerie. Tu le comprends encore mieux quand ta tête se retrouve sur le côté face à l'énorme gifle qu'elle vient de te mettre, ton bronzage a du en prendre un coup. Tu restes ainsi, le visage tourné vers le mur pendant quelques secondes avant de passer ta main sur ta joue.

Le prend pas comme ça, j'avais juste besoin de partir un peu, je pensais pas que tu t'inquièterais comme ça.

Tes excuses ne servent à rien, elle te l'a clairement dit mais tu essaies quand même, tu ne veux pas qu'elle t'en veuille, t'as juste été con et tu ne comprends que maintenant à quel point tu aurais du prévenir les gens pour éviter de telles inquiétude mais sur le coup, tu n'y as tout simplement pas pensé. Tu soupires, t'avances et t'assieds pour la regarder.

Ok... du coup ? Comment ça avance ?

Maintenant que tu réalises ce que tu as fait, tu te rends compte que chaque mot que tu prononces est d'un ridicule hors normes et que tu ferais certainement mieux de te taire mais t'as du mal à supporter ce silence pesant et la culpabilité que tu ressens.

_________________
❝amor prohibido❞ una mattina, mi sono alzato, o bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao. una mattina mi sono alzato e ho trovato l'invasor. o partigiano portami via, o bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao. (astra)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tokyo
avatar : Ursula Corbero (Ranochja d'amour)
Messages : 669
Points : 715
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: how violent hope is  Dim 3 Juin - 22:03

T'allais pas le lâcher, t'allais juste continuer à déverser tout ce trop plein de tout que tu avais subis à cause de lui.

- Bien. Ça avance bien. C'est pas comme si je comptais sur toi.

T'avais lâché ça la mâchoire serrée, de manière totalement sarcastique parce que oui, tu comptais sur lui à la base, t'étais totalement naïve. Tu voulais même plus le regarder, il te décevait trop. T'essayais de te calmer, mais en réalité, à force de trembler de rage t'avais fini par balancer les papiers par terre à cause de la colère.

Ça servait à rien, déjà ça t'avait pas calmé et maintenant tu devais les ramasser.

- Putain, Rio, remonte dans ta chambre, ça sert à rien que tu restes là.

Tu t'étais baissée pour ramasser les papiers.

- Tu me mets vraiment à bout. Je pensais que t'avais fait des efforts mais nan, t'agis toujours de manière égoïste.

_________________
BLEED FOR YOU
If I could tear you from the ceiling and guarantee a source divine, rid you of possessions fleeting, remain your funny valentine. If I could tear you from the ceiling, I'd freeze us both in time and find a brand new way of seeing. Your eyes forever glued to mine. ROGERS.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Rio
avatar : miguel herrán (ranochja)
Messages : 789
Points : 853
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: how violent hope is  Dim 3 Juin - 22:09

C'est certain qu'elle a pas l'intention de te pardonner, tu le vois rapidement et franchement, tu ne peux pas lui en vouloir parce que c'est toi qui a joué au con, tu vas pas dire le contraire de toute façon, tu as fait une erreur et tu dois en assumer les conséquences.

Ouais.

Tu vois pas trop quoi répondre à cette pique, t'acceptes sa haine contre toi mais tu sais pas vraiment ce que tu es censée dire exactement, t'as essayé les excuses mais ça n'a visiblement aucun effet puisqu'elle ne veut pas t'entendre alors tu t'arrêtes là, tu attends. Tu la vois jeter ses papiers au sol et tu te lèves pour l'aider à les ramasser, au moins tu sers un minimum à quelque chose.

Je veux travailler.

Tu lui assures, sûr de toi. T'as pas envie de remonter et de ne rien faire, tu préfères reprendre ton travail avec elle parce que c'est là où tu dois être et tu le sais, ces vacances t'ont permis d'assumer que c'est exactement ce que tu veux faire.

Je sais, c'était la dernière fois. J'ai été con je le sais mais j'avais vraiment besoin de ça, ça m'a fait du bien.

Ça t'a permis d'aller de l'avant, tu comprends qu'elle ne voit pas les choses comme toi mais tu ne regrettes pas d'être parti un peu pour te permettre de mieux y voir.

_________________
❝amor prohibido❞ una mattina, mi sono alzato, o bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao. una mattina mi sono alzato e ho trovato l'invasor. o partigiano portami via, o bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao. (astra)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tokyo
avatar : Ursula Corbero (Ranochja d'amour)
Messages : 669
Points : 715
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: how violent hope is  Dim 3 Juin - 22:21

Tu levais les yeux au ciel. T'avais même pas envie de t'extasier devant son voyage et t'allais sûrement pas lui demander comment ça s'était passé.

- Cool. Ravie de l'apprendre. T'facon je pars dans quelques heures pour faire visiter l'île à Eric, tu sais le gars qu'on a rencontré à la soirée.

T'avais posé tes papiers sur le bureau avant de te poser derrière ton ordinateur. Encore une plaie qui s'ouvrait. Il t'avait planté à cette soirée. Mais de toute façon, tu ne te t'ouvrirais plus de cette manière. T'étais bien contente de pouvoir lui échapper finalement, parce que tu devais te changer les idées.

- Tu peux appeler Maria pour en faire de même. Dis lui pour demain ou dans la semaine.

T'avais pas envie que ça tombe aujourd'hui et donc, de devoir faire une visite avec Rio. Malgré toute la haine que tu avais en toi, t'aurais vraiment voulu le serrer dans tes bras, juste pour t'assurer qu'il était vraiment là, avec toi, mais là rage te contrôlait entièrement.

- J'ai eu rendez vous avec l'architecte aussi, on va commencer les constructions pour le premier hotel dans quelques semaines histoire de contacter les entreprises avant.

Fallait quand même qu'il soit au courant de l'avancée de votre projet.

_________________
BLEED FOR YOU
If I could tear you from the ceiling and guarantee a source divine, rid you of possessions fleeting, remain your funny valentine. If I could tear you from the ceiling, I'd freeze us both in time and find a brand new way of seeing. Your eyes forever glued to mine. ROGERS.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Rio
avatar : miguel herrán (ranochja)
Messages : 789
Points : 853
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: how violent hope is  Dim 3 Juin - 22:30

T'as l'impression d'être parti quelques années en réalité parce qu'il te faut plusieurs secondes pour te souvenir dudit Eric avant que tu n'hoches finalement la tête, tu te souviens de votre rencontre et du fait qu'il était intéressé, tu revois même son visage.

C'est super ça, tu me feras un texto pour me dire si ça s'est bien passé ?

Tu demandes alors, réellement intéressé. Après tout, si vous pouvez déjà vous faire de très bons contacts alors que rien n'est construit, c'est que du positif et tu sais d'ores et déjà que tout le monde se plaira sur votre île. T'assimiles peu à peu les informations, tu l'écoutes et tu réfléchis en même temps pour tout remettre en ordre même si ça te semble difficile, t'es presque encore en vacances à vrai dire.

D'accord, appeler Maria. Demain ou semaine.

Tu répètes alors pour que l'information reste à l'intérieur de ta tête. Et elle continue, t'es as manqué des choses en effet visiblement, tout va très vite et c'est sûrement pour le mieux en même temps.

Ok d'accord ouais, ça fait beaucoup là mais c'est niquel. Où en sont les constructions des maisons ?

T'as hâte en réalité de pouvoir emménager ton chez-toi comme tu le souhaites, ça te permettra de repartir sur de très bonnes bases.

Bon et toi alors ? Tu vas bien ? T'as des trucs à raconter ?

Tu demandes alors, essayant de t'intéresser à elle pour lui faire oublier ton erreur.

_________________
❝amor prohibido❞ una mattina, mi sono alzato, o bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao. una mattina mi sono alzato e ho trovato l'invasor. o partigiano portami via, o bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao. (astra)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tokyo
avatar : Ursula Corbero (Ranochja d'amour)
Messages : 669
Points : 715
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: how violent hope is  Dim 3 Juin - 22:40

T'avais hoché la tête à sa demande. Quand il te demanda où en étaient les constructions de vos maisons. Ah oui. Sa maison. Ça te revenait, du coup, fallait que tu lui dises une information importante.

- Comme on savait pas si t'étais pas mort quelque part, les constructions ont été arrêtées pour ta maison durant les deux dernières semaines. Tu devrais les appeler pour leur dire que tu vas bien.

C'était bien fait pour lui, après tout, il devait assumer les conséquences de ses actes.

- Pas grand chose, non, peut être que si je me prenais des vacances j'aurais des trucs à raconter.

En réalité, t'avais juste envie de lui dire à quel point t'avais mal, à quel point t'avais vécu un calvaire pas possible en attendant son retour mais tu pouvais pas déballer tes vulnérabilités comme ça.

- Heureusement que t'as pas pris 6 mois de vacances, sinon tu serais arrivé et t'aurais plus d'île. Je pensais déjà à refaire les papiers du coup pour qu'elle soit à moi, forcément.

_________________
BLEED FOR YOU
If I could tear you from the ceiling and guarantee a source divine, rid you of possessions fleeting, remain your funny valentine. If I could tear you from the ceiling, I'd freeze us both in time and find a brand new way of seeing. Your eyes forever glued to mine. ROGERS.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Rio
avatar : miguel herrán (ranochja)
Messages : 789
Points : 853
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: how violent hope is  Dim 3 Juin - 22:48

Tu fronces les sourcils, tout arrêté sous prétexte que t'as pris des vacances ? T'arrives pas à le croire, franchement ça te dépasse et ça t'énerve mais tu n'as pas ton mot à dire sur la question, tu n'aurais pas du disparaître de la sorte même si c'est exactement ce dont tu avais besoin pour te sentir mieux, parce que cette spirale infernale ne cessait de t'emporter dans son tourbillon.

J'appellerai.

Et tu le feras, t'iras même les aider s'il le faut pour que la maison avance plus vite parce que t'as qu'une hâte, c'est de pouvoir y vivre. Tu soupires aux mots de Tokyo, elle a visiblement pas l'intention d'en démordre.

Bah prends des vacances et tu verras.

Tu rétorques, un peu excédé. T'étais tellement relaxé ces derniers jours et là, t'as juste une énorme pression qui est retombée sur tes épaules.

Oui bon Tokyo, c'est bon j'ai compris là je crois. Vous avez cru que j'étais mort, je suis un gros con qui pense qu'à sa gueule et qui a eu besoin de partir loin de tout pour pas se foutre en l'air, tu m'en veux, tu me détestes et tu veux plus me voir, j'ai compris là c'est bon putain.

Toi qui pensais que t'allais rester calme longtemps parce que le Mexique t'a sacrément relaxé, finalement, t'en peux déjà plus. Peut-être même que tu aurais du rester là-bas tout compte fait.

_________________
❝amor prohibido❞ una mattina, mi sono alzato, o bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao. una mattina mi sono alzato e ho trovato l'invasor. o partigiano portami via, o bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao. (astra)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tokyo
avatar : Ursula Corbero (Ranochja d'amour)
Messages : 669
Points : 715
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: how violent hope is  Dim 3 Juin - 22:57

T'en avais vraiment marre de son égoïsme et du fait qu'il remettait toujours tout sur sa dépression. Ça excusait rien du tout, et les choses auraient été sûrement différentes s'il t'avait prévenu. C'était la moindre des choses et tu te sentais pas respectée du tout.

- Je t'explique simplement ce que tu as manqué. Mais c'est vrai t'as raison c'est pas grave. Toi, t'as le droit de faire ce que tu veux parce que t'es malheureux mais tu penses jamais aux autres parce que la seule personne qui t'importe c'est la tienne sans jamais te demander si les autres aussi ont pas envie de se foutre en l'air en te voyant disparaitre.

Tu t'étais redressée, t'avais besoin d'une pause.

- Ah oui et je reviens pas sur le fait que tu m'as planté à la soirée.

Tu t'étais approchée de lui, le regardant dans les yeux.

- Y'a un temps j'aurais juste pu te suivre au travers des balles en fermant les yeux parce que t'étais fiable. T'es plus le même. T'es plus celui que j'ai connu.

Faut croire que les gens changeaient et que l'homme que tu aimais avait disparu.

_________________
BLEED FOR YOU
If I could tear you from the ceiling and guarantee a source divine, rid you of possessions fleeting, remain your funny valentine. If I could tear you from the ceiling, I'd freeze us both in time and find a brand new way of seeing. Your eyes forever glued to mine. ROGERS.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Rio
avatar : miguel herrán (ranochja)
Messages : 789
Points : 853
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: how violent hope is  Dim 3 Juin - 23:03

T'es en colère et t'arrives pas à le garder pour toi, t'as compris que t'as fait le con, tu l'as très bien compris mais c'est pas la peine de t'en vouloir pendant vingt ans parce que c'est trop tard désormais, tu l'as fait et maintenant, y'a plus qu'à reprendre où tout s'est arrêté, tu trouves que c'est inutile de revenir là-dessus pendant trop longtemps. Elle te renvoie tout au visage, reparlant même de la soirée où tu l'as plantée, tu lèves les yeux au ciel, t'étais pas bien ce soir-là alors qu'elle faisait semblant de ne pas connaître celui qui partage sûrement ses draps autant que toi tu le faisais avant, t'as pas supporté cette vision, t'étais juste jaloux et tu ne lui demandes pas de comprendre mais ce n'est pas non plus la peine d'y revenir.

Tu t'apprêtes à parler mais visiblement, elle a des choses sur le coeur alors tu fermes la bouche, et t'écoutes. T'es plus le même, t'as changé, t'es trop différent. T'entends ça tout le temps de sa part et ça commence à te gonfler il faut dire. T'es plus le même parce que tu penses désormais plus à toi qu'aux autres et franchement, il était grand temps.

Oui Tokyo, je sais, ça aussi j'ai compris que j'ai changé et que je suis plus le même. Putain mais avant je faisais tout en fonction de toi, tu me voulais j'étais là, tu voulais me jeter, j'étais là aussi, j'ai tout accepté parce que j'étais amoureux de toi alors maintenant que c'est plus le cas, tu peux juste me foutre la paix et accepter que je pense un peu à moi ? Je prends enfin du temps pour moi alors ce serait sympa que j'arrête de m'en prendre plein la gueule pour ça.

Tu soupires, t'as les poings tellement serrés que tu finis par te faire mal aux jointures, ça fait du bien de lui dire tout ça mais t'es pas certain que ça améliore la situation.

_________________
❝amor prohibido❞ una mattina, mi sono alzato, o bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao. una mattina mi sono alzato e ho trovato l'invasor. o partigiano portami via, o bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao. (astra)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tokyo
avatar : Ursula Corbero (Ranochja d'amour)
Messages : 669
Points : 715
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: how violent hope is  Dim 3 Juin - 23:13

T'étais tellement blessée par ses mots, il venait de te dire qu'il était plus amoureux de toi. Chose faite. Ça y est tu pouvais enfin tourner la page parce que toi, tu l'aimais toujours. Ça allait te donner une motivation pour aller de l'avant. Au moins tu savais a quoi t'en tenir.

- Prendre soin de soi est acceptable quand ça nuit pas aux autres. Mais c'est bon j'ai compris. C'était une connerie de ma part de me torturer l'esprit à me demander où t'étais, qu'est ce que tu faisais pendant que toi tu t'amusais. C'est vrai, je devrais pas tenir à toi comme ça.

Tu levais les yeux au ciel, soupirant devant la vanité de la situation.

- Contente d'apprendre que t'es passé à autre chose.

C'était tout ce que tu avais retenu en réalité. Au moins, ton cœur était fermé à double tour maintenant. T'aurais plus mal à cause de lui. Il pouvait voir qui il voulait, tu t'efforcerais de l'accepter parce que tu ne devais plus l'aimer.

_________________
BLEED FOR YOU
If I could tear you from the ceiling and guarantee a source divine, rid you of possessions fleeting, remain your funny valentine. If I could tear you from the ceiling, I'd freeze us both in time and find a brand new way of seeing. Your eyes forever glued to mine. ROGERS.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Rio
avatar : miguel herrán (ranochja)
Messages : 789
Points : 853
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: how violent hope is  Dim 3 Juin - 23:22

Tu te rends compte un peu trop tard de ce que tu dis, de ce que tu dévoiles mais en même temps, c'est la vérité alors c'est sûrement pour le mieux de lui dire la vérité, parce que c'est ce que tu ressens, tu as réussi à passer à autre chose. Peut-être que c'est simplement que tu as réussi à fermer tes sentiments à tout le monde et même à Tokyo ou réellement que tu ne l'aimes plus, mais tu as l'impression d'avoir réussi et ça fait du bien en réalité.

Je voulais pas dire ça comme ça.

Tu sais pas quoi dire, tu te sens con parce que tu peux pas savoir ce qu'elle ressent et peut-être que tu aurais du être plus gentil, plus discret, même ne rien dire et attendre qu'elle arrive à son tour à faire le deuil de votre relation gâchée.

Ecoute, je suis vraiment désolé d'être parti et d'avoir pensé qu'à moi. Je le referai plus mais je t'assure que j'en avais besoin.

Peut-être qu'il y avait d'autres façons de le faire mais tu ne peux pas regretter d'avoir fait ça pour ton bien-être.

_________________
❝amor prohibido❞ una mattina, mi sono alzato, o bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao. una mattina mi sono alzato e ho trovato l'invasor. o partigiano portami via, o bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao. (astra)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tokyo
avatar : Ursula Corbero (Ranochja d'amour)
Messages : 669
Points : 715
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: Re: how violent hope is  Dim 3 Juin - 23:29

T'avais juste hoché la tête à sa remarque. C'était exactement ce qu'il avait voulu dire en réalité. Il t'aimait plus. Y'avait pas d'autres manières de dire quelque chose comme ça. T'avais pas envie de mots doux, de mensonges, tu avais voulu la vérité, aussi horrible soit elle, et tu l'avais eu. T'avais l'impression que les murs de ton univers formé avec Rio s'écroulaient pierre par pierre autour de toi et que tout était aspiré dans un immense trou noir où il ne resterait plus rien. Toi aussi t'avais changé, à l'instant. Tu ne voulais plus faire tourner ta vie autour de lui, te réveiller en pensant à lui, et vouloir tout le temps le protéger. C'était sûrement mieux comme ça.

- Je vais y aller, j'ai un rendez vous. Prends soin de toi.

Tu avais lâché exactement la même phrase qu'il t'avait dite à la soirée. T'avais pris tes affaires et tu l'avais laissé, ton cœur aussi. Il n'y avait plus rien à ajouter quand il ne restait plus rien.

_________________
BLEED FOR YOU
If I could tear you from the ceiling and guarantee a source divine, rid you of possessions fleeting, remain your funny valentine. If I could tear you from the ceiling, I'd freeze us both in time and find a brand new way of seeing. Your eyes forever glued to mine. ROGERS.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: how violent hope is  

Revenir en haut Aller en bas
 
how violent hope is
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les petits papiers d'Hope
» BIGBANG
» Finnagán • But as long as we survive, Our hope and pride they can't deprive
» hope is the only thing stronger than fear.
» «[ Blue Hope ]»

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
This is our day :: Tokyo & Rio :: Tokyo & Rio-
Sauter vers: