Partagez | 
 

 fiche lucius

Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tokyo
avatar : Ursula Corbero (Ranochja d'amour)
Messages : 669
Points : 715
Date d'inscription : 06/05/2018

MessageSujet: fiche lucius  Mer 13 Juin - 14:47




Lucius Abberline

what ever doesn't kill you is gonna leave a scar.

☾ ☾ ☾


☾ nom, prénom Abberline, le nom de son géniteur. Lucius qui signifie lumière en latin. Il faut dire que les années passant, cette lumière s'est éteinte. Il se fait appeler Lux la plupart du temps. ☾ âge, date de naissance Cela fait vingt-deux années qu'il erre sur Terre. Il est né le 13 Juillet 1995. ☾ lieu de naissance Haven Hill l'a vu naitre et grandir. ☾ métier, études Il se fait de l'argent en dealant de la drogue et en organisant des combats dans un sous sol. Lucius est pas quelqu'un de penché sur les études. Un peu anti-social sur les bords, il n'est pas le genre à vouloir rentrer dans le moule de la société. ☾ à haven hills depuis toujours malheureusement, peut-être que sa vie aurait été surement différente ailleurs. ☾ situation amoureuse Le coeur en lambeau, Lucius ne sait pas aimer. Il n'a pas cette fonction en lui, ou alors le logiciel est brisé. Il peine à trouver sa place dans le coeur de quelqu'un d'autre, alors il finit toujours seul. ☾ situation familial Deux parents avec le diable au corps, mais fils unique déchu. ☾ traits de caractère Cynique - Impulsif - Antisocial - Mystérieux - Sensible - Joueur - Loyal - Brisé - Entier - Exigeant - Nonchalant - Lunatique - Nihiliste - Rusé - Intelligent - Curieux - Misanthrope - Egocentrique - Créatif - Arrogant - Empathique. ☾ groupe 7 years. ☾ avatar Cole Sprouse. ☾ crédits. Tumblr.


- ready for the friends trip-




MEET THE DEVILS. Le 13 Juillet, Lucius rencontrait pour la première fois ses parents. A travers ses yeux juvéniles, brillants, rien ne pouvait prédire ce qui allait se passer par la suite. L'innocence est quelque chose qu'il finira par perdre un peu trop tôt, et qui le définira.

LONELY CHILD. Lucius n'était pas un enfant comme les autres. Trop intelligent ou pas assez pour supporter les autres, il préférait s'isoler dans son coin, rester avec le peu de conscience qu'un enfant développait à ce moment. C'était le genre d'enfant à se poser des questions beaucoup trop complexes, qui avait un cerveau tout le temps en ébullition. On lui a décelé une maturité avancée qu'il finira par regretter.

ANGRY HEART. Toujours enfant, du jour au lendemain son père perdit son travail pour cause de lombalgie sévère qui l'empêchait de continuer son travail entant que pompier. La famille sombra de plus en plus dans la précarité, et son père sombra dans l'alcoolisme en même temps, rendant le climat plus que tendu. Lucius se sentait impuissant, frustré, et commençait à détester son géniteur pour sa faiblesse qui faisait pleurer sa mère tous les jours.

PAINFUL BRUISES. Puis, vint un jour où la rage de son géniteur devint trop forte. Trop forte pour la contenir en lui. Alors il a commencé à la déverser sur sa mère, puis sur Lucius pour lui faire comprendre qu'il n'avait pas à prendre parti pour sa mère quand il l'a battait, pour lui faire comprendre que lui aussi un jour il sera brisé. Sa peau était marbrée de bleus, et comme l'enfant était un bon menteur, il n'hésitait pas à en jouer pour faire taire les soupçons. Quelque chose se brisa en effet en lui. Son père avait eu raison.

NICO TEEN LOVE. L'adolescence ne fût pas un long fleuve tranquille pour Lucius. Tentant en vain de maitriser son père, il avait fini par fuguer plusieurs fois du domicile familiale avant que les policiers ne vinrent à le ramener chez lui. Faut dire que Lucius, tout le monde connaissait sa tête. Il ressemblait énormément à son père, qui avant son arrêt de travail était quelqu'un de reconnu dans sa fonction.

DEEP HOLE. Il n'allait plus au lycée, préférant manquer les cours pour appaiser un peu sa peine par le biais de substances en tout genre. Ca lui faisait encaisser les coups qui ne faisaient qu’agrandir le trou qu'il avait dans le coeur.

BEING A FOOL MAN. Puis, à l'aube de ses dix-huit ans, il retrouva sa mère morte par terre, au bas de l'escalier, le visage tuméfié. Il l'avait tué, Lucius le savait. Le jeune homme était devenu assez grand et costaud pour en coller une à son père. Il avait supporté ça trop longtemps. Tellement longtemps, qu'il envoya son père dans le coma. D'ailleurs, il l'était toujours au jour d'aujourd'hui.

SICKNESS OR REALNESS. Il passa quelques temps en prison parce selon la loi, rien ne justifie des faits aggravants comme la mort ou le coma alors il a purgé sa peine qui s'étendait sur deux ans. Son avocat a réussi à lui faire avoir un aménagement de peine suite à l'histoire tordue que lui avait fait vivre son père. Loin de sa liberté, il avait l'impression de perdre de pieds et un jour, il tenta de se suicider en avalant plusieurs doses de Xanax qu'il avait collectionné jusqu'à avoir le bon nombre pour ne plus se réveiller. Sauf qu'il l'avait fait.

MEDS AND STUFF. Après ce geste, il avait été directement transféré à l'aile psychiatrique avant d'y être diagnostiqué d'un trouble de personnalité antisociale et borderline. Bref, une bien longue définition pour dire qu'il sécrétait trop de dopamine et pas assez de sérotonine dans le cerveau, causant alors des problèmes émotionnels, comportementaux et sociaux.

NO FUTUR. En sortant de la prison, Lucius s'est senti perdu, déboussolé, et avait comme un besoin urgent de rattraper le temps qui avait filé sans lui. Alors, il s'est mis à faire des conneries. Il continue à dealer des médicaments, de la drogue en tout genre et a organisé des combats illégaux dans une cave pour se faire de l'argent. Pourtant, Lucius adorerait faire autre chose. Il adore la musique par exemple, et sait jouer de la guitare, mais il n'a aucune clef en main pour repartir de zéro, là où tout s'était arrêté.



-just get in your car and do what you want -


Il était là, le regard perdu dans le plafond blanc de sa cellule de prison, entrain de se demander comment tout cela avait bien pu dégénérer. Les mains derrière la tête, l'esprit en vrac, il voyait encore les coups de son père, sa bouche qui se déformait quand il lui hurlait dessus, et sa mère poussant des cris de tristesse, plaintifs, effondrée par tout ce désastre. Oui, c'était un désastre. Sa vie était un désastre. Pourtant, Lucius n'avait jamais oublié cet espoir qu'il avait toujours en lui, qu'un jour, quelque part, quelqu'un l'attende et ferait renaître cette flamme de vie dans ses yeux bleus. Parce que survivre était tout ce qu'il lui restait, mais vivre était un rêve qu'il voulait accomplir par dessus tout. Alors il allait vivre. Vivre à s'en brûler ailes, mais vivre.

- Abberline, tu sors aujourd'hui, lança un garde à travers les barreaux.

Son coeur loupa un battement. Il avait attendu cette réponse depuis son incarcération. Pourtant, il appréhendait quand même. Il ressentait le vertige de vivre sa vie, parce que qu'est-ce qui l'attendait derrière ses barreaux ?


- let's go for the road trip -


pseudo/prénom Strangehell/Melyssa. pays/région France. pré lien/scénario?nope. comment avez-vous connu le forum?par les adminettes :hug: . dédicace à tout le monde because peace and love :hearteyes: .


_________________
BLEED FOR YOU
If I could tear you from the ceiling and guarantee a source divine, rid you of possessions fleeting, remain your funny valentine. If I could tear you from the ceiling, I'd freeze us both in time and find a brand new way of seeing. Your eyes forever glued to mine. ROGERS.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
fiche lucius
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» CHATTAHOOCHEE • fiche de publicité
» Notre fiche
» Fiche technique du nouveau décodeur Technicolor
» Athéna Catherien Arrows~ Fiche RP~
» Fiche réponse RP

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
This is our day :: Everything :: Les fiches-
Sauter vers: